BRIBES EN LIGNE
pour jacky coville guetteurs       ( vertige. une distance granz est li calz, si se a ma mère, femme parmi des conserves ! suite de un jour nous avons ço dist li reis : a la libération, les     le cygne sur    7 artistes et 1 le passé n’est  au travers de toi je       "    de femme liseuse       nuage rêve, cauchemar,       pass&e antoine simon 23 toulon, samedi 9  née à introibo ad altare je t’enfourche ma je meurs de soif onzième deux ce travail vous est « pouvez-vous les dessins de martine orsoni       object de l’autre abu zayd me déplait. pas souvent je ne sais rien de       midi j’ai changé le aux george(s) (s est la c’est le grand pour mireille et philippe abstraction voir figuration pour michèle aueret le samedi 26 mars, à 15 régine robin, 1254 : naissance de le recueil de textes à la bonne c’est vrai       l̵ ecrire les couleurs du monde zacinto dove giacque il mio histoire de signes . que reste-t-il de la antoine simon 28       fourr& " je suis un écorché vif. percey priest lakesur les la mort d’un oiseau. seins isabelle boizard 2005 il en est des noms comme du bribes en ligne a ma chair n’est pour marcel (josué avait pour anne slacik ecrire est ce poème est tiré du       six       une pour ma ma mémoire ne peut me le travail de bernard  tu ne renonceras pas.       "       que       sous sculpter l’air : charogne sur le seuilce qui l’art n’existe       dans beaucoup de merveilles le 15 mai, à       ton on peut croire que martine la langue est intarissable et nous n’avons rien sables mes parolesvous onze sous les cercles on trouvera la video autre petite voix       derniers tout à fleur d’eaula danse pour michèle       nuage il n’est pire enfer que au rayon des surgelés  dernières mises tendresse du mondesi peu de il ne reste plus que le À peine jetés dans le     nous 1257 cleimet sa culpe, si de toutes les       descen la fraîcheur et la dans les horizons de boue, de autre citation autre essai d’un temps de pierres dans la station 5 : comment le corps encaisse comme il attendre. mot terrible. quando me ne so itu pe « h&eacu tout en vérifiant quelques autres à la mémoire de la bouche pure souffrance dans la caverne primordiale "l’art est-il Ç’avait été la de profondes glaouis dernier vers aoi       juin si, il y a longtemps, les pour andré générations       le antoine simon 21 1 au retour au moment j’ai donné, au mois       allong il en est des meurtrières. vi.- les amicales aventures la poésie, à la cinq madame aux yeux c’était une       le quand nous rejoignons, en bribes en ligne a       le à sylvie       la frères et v.- les amicales aventures du li emperere s’est   pour olivier       pav&ea     double la rencontre d’une et…  dits de encore une citation“tu un trait gris sur la antoine simon 2 pour la liberté s’imprime à dans ma gorge  monde rassemblé dans les carnets ils sortent certains soirs, quand je quelque chose il ne sait rien qui ne va c’est un peu comme si, comment entrer dans une l’éclair me dure,       deux       soleil les dernières       à madame est la reine des on dit qu’agathe     les provisions     chambre     " dernier vers aoi envoi du bulletin de bribes       dans       &agrav très malheureux... (elle entretenait  le grand brassage des à 0 false 21 18 mesdames, messieurs, veuillez "mais qui lit encore le   encore une bernadette griot vient de  l’écriture toutes sortes de papiers, sur et il parlait ainsi dans la il existe deux saints portant rien n’est   si vous souhaitez vous avez ne pas négocier ne dernier vers aoi pour m.b. quand je me heurte ce qui aide à pénétrer le pour jean-louis cantin 1.- quelque temps plus tard, de   au milieu de   ces notes  “ce travail qui a propos de quatre oeuvres de le lourd travail des meules portrait. 1255 :  martin miguel vient madame, vous débusquez pour julius baltazar 1 le avant propos la peinture est       le "ces deux là se tu le sais bien. luc ne dernier vers aoi dernier vers aoi       dans       bonhe je découvre avant toi       un le lent tricotage du paysage dernier vers aoi quatrième essai de à bernadette pour maxime godard 1 haute je t’ai admiré,    seule au cet article est paru rm : nous sommes en ( ce texte a dernier vers aoi en introduction à temps où les coeurs travail de tissage, dans huit c’est encore à des voix percent, racontent temps de pierres pour maguy giraud et madame a des odeurs sauvages et que vous dire des  au mois de mars, 1166 les dieux s’effacent       voyage la tentation du survol, à       ce toi, mésange à deux nouveauté,  dans le livre, le       &agrav 10 vers la laisse ccxxxii la communication est quand les mots les grands les textes mis en ligne "la musique, c’est le non... non... je vous assure, antoine simon 30 sainte marie, thème principal : pour andré villers 1) (ô fleur de courge... ainsi alfred… sixième       embarq dernier vers aoi   on n’est intendo... intendo ! sous la pression des douze (se fait terre se dernier vers aoi       magnol nous avons affaire à de de pareïs li seit la ce qu’un paysage peut   ces sec erv vre ile  de la trajectoire de ce  mise en ligne du texte la réserve des bribes       quand al matin, quant primes pert       s̵ « e ! malvais immense est le théâtre et  les éditions de pour gilbert       l̵ un tunnel sans fin et, à       la       " j’ai relu daniel biga,       je l’erbe del camp, ki iloec endreit remeint li os dessiner les choses banales elle ose à peine f j’ai voulu me pencher       bien la fraîcheur et la     depuis       sabots heureuse ruine, pensait le proche et le lointain on préparait af : j’entends après la lecture de f dans le sourd chatoiement lancinant ô lancinant       soleil des voiles de longs cheveux ce 28 février 2002.   le 10 décembre       gentil pour michèle gazier 1) langues de plomba la outre la poursuite de la mise   marcel       coude ce       vu       " une errance de       object trois tentatives desesperees 1.- les rêves de     l’é passet li jurz, si turnet a l’attente, le fruit pour lee    courant je serai toujours attentif à dans l’innocence des   le texte suivant a       assis le 26 août 1887, depuis dans le train premier l’illusion d’une même si r.m.a toi le don des cris qui       au première comme une suite de       droite la force du corps,       pass&e dans les écroulements grande lune pourpre dont les du bibelot au babilencore une  ce qui importe pour mult est vassal carles de pour daniel farioli poussant l’heure de la les durand : une     pluie du       au je déambule et suis "nice, nouvel éloge de la voici des œuvres qui, le trois (mon souffle au matin       " paroles de chamantu       au       le et voici maintenant quelques elle réalise des f qu’il vienne, le feu dernier vers aoi dans le pain brisé son j’écoute vos soudain un blanc fauche le réponse de michel       longte       rampan un jour, vous m’avez  epître aux et ma foi, station 4 : judas        sur le dernier vers aoi de sorte que bientôt journée de       sur pure forme, belle muette,       sur le je crie la rue mue douleur       &n station 7 : as-tu vu judas se preambule – ut pictura madame déchirée le nécessaire non       &agrav       le     sur la eurydice toujours nue à la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches littéraires > Martine Orsoni

Martine Orsoni

Dernier ajout : 31 décembre 2008.

Les 3 derniers textes : Petite apostille , Saint Luc Evangéliste , Saint Michel Archange .

Les 3 textes les plus lus : Sainte Geneviève , Sainte Agnès , Sainte Marie Madeleine .

Cette "Légende fleurie" est une série narrative qui a accompagné l’exposition des oeuvres de Martine Orsoni, à la Fondation Sicard Iperti, en 1993. Elle a été publié par les Editions StArt. Les oeuvres présentées étaient, pour la plupart, des sculptures polychromes en résine, pour quelques unes, des peintures.


0 | 10

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette