BRIBES EN LIGNE
portrait. 1255 : avant propos la peinture est coupé en deux quand       aux f le feu s’est à sylvie nous avancions en bas de vous n’avez chercher une sorte de je crie la rue mue douleur il souffle sur les collines douce est la terre aux yeux       à c’est le grand issent de mer, venent as "le renard connaît 1. il se trouve que je suis comme un préliminaire la       ce nice, le 30 juin 2000       fourmi intendo... intendo ! dernier vers aoi il avait accepté non, björg, jouer sur tous les tableaux à de l’autre tandis que dans la grande il aurait voulu être       descen     [1]  le "patriote", en introduction à       deux beaucoup de merveilles clere est la noit e la  tous ces chardonnerets "mais qui lit encore le journée de après la lecture de edmond, sa grande  dans le livre, le “le pinceau glisse sur       en  monde rassemblé       coude recleimet deu mult carmelo arden quin est une il en est des meurtrières. paysage de ta tombe  et       &eacut tromper le néant 13) polynésie eurydice toujours nue à       sur    si tout au long s’égarer on ensevelie de silence,       devant la terre a souvent tremblé janvier 2002 .traverse ouverture d’une pour jacky coville guetteurs ce poème est tiré du dans un coin de nice,   iv    vers ne pas négocier ne à propos “la ce pays que je dis est     un mois sans       &n antoine simon 31 langues de plomba la antoine simon 5 le vieux qui le soleil n’est pas le tissu d’acier martin miguel art et dans le respect du cahier des ils avaient si longtemps, si nous savons tous, ici, que       les la vie humble chez les giovanni rubino dit  zones gardées de temps de pierres dans la merci à la toile de Ç’avait été la       m&eacu cinquième essai tout tu le saiset je le vois l’illusion d’une il ne s’agit pas de des quatre archanges que (en regardant un dessin de poussées par les vagues régine robin, quand sur vos visages les une il faut dire les À perte de vue, la houle des li emperere s’est elle réalise des a christiane       o tout en vérifiant li quens oger cuardise au commencement était       ton ...et poème pour ici. les oiseaux y ont fait vous avez nice, le 8 octobre c’est une sorte de       arauca     depuis nos voix (vois-tu, sancho, je suis       au       object générations j’ai perdu mon  “s’ouvre     " dans les carnets ajout de fichiers sons dans       d&eacu     cet arbre que traquer   anatomie du m et le pendu       midi a la fin il ne resta que antoine simon 12  le grand brassage des la langue est intarissable deuxième suite pour max charvolen 1) dimanche 18 avril 2010 nous juste un mot pour annoncer présentation du comme une suite de souvent je ne sais rien de "pour tes    en ouverture de l’espace petites proses sur terre il tente de déchiffrer, titrer "claude viallat, dans ce périlleux noble folie de josué,     le cygne sur dans l’effilé de 1) la plupart de ces …presque vingt ans plus a la libération, les pour maguy giraud et voile de nuità la bribes en ligne a dernier vers aoi antoine simon 28       vu huit c’est encore à madame porte à dentelle : il avait art jonction semble enfin       m̵ je me souviens de madame dans l’ombre des       sur       parfoi     faisant la toutes sortes de papiers, sur un soir à paris au merci au printemps des rêves de josué, et tout avait la tentation du survol, à macles et roulis photo 4 je dors d’un sommeil de pour andré       le sur la toile de renoir, les     les fleurs du aucun hasard si se si tu es étudiant en       le  hors du corps pas    tu sais antoine simon 18  “ne pas       nuage un jour nous avons       pav&ea deuxième apparition de à propos des grands patrick joquel vient de je rêve aux gorges 5) triptyque marocain dont les secrets… à quoi       droite le travail de bernard tout est possible pour qui vertige. une distance la mort d’un oiseau.       &agrav       longte macles et roulis photo 1 entr’els nen at ne pui     les provisions   la production dernier vers aoi   je ne sais pas si un besoin de couper comme de nécrologie temps où le sang se       pour michèle aueret       sur   j’ai souvent  au travers de toi je "ah ! mon doux pays,       baie « pouvez-vous   si vous souhaitez les dernières il faut laisser venir madame j’aime chez pierre  ce qui importe pour rita est trois fois humble. antoine simon 7 station 4 : judas  a propos de quatre oeuvres de       le       bonhe rm : nous sommes en très saintes litanies est-ce parce que, petit, on dernier vers aoi rien n’est plus ardu       la de proche en proche tous j’ai changé le   se la lecture de sainte       glouss     nous clers est li jurz et li     &nbs     ton     double i mes doigts se sont ouverts dernier vers aoi j’ai relu daniel biga, errer est notre lot, madame,   au milieu de o tendresses ô mes et nous n’avons rien voudrais je vous pour robert frères et  le livre, avec je suis celle qui trompe je serai toujours attentif à pour marcel pour jean gautheronle cosmos jamais si entêtanteeurydice ço dist li reis : autre citation"voui pour m.b. quand je me heurte là, c’est le sable et dernier vers aoi    regardant pas sur coussin d’air mais diaphane est le c’est ici, me ce texte se présente l’heure de la madame, on ne la voit jamais       pass&e  il y a le dernier vers aoi       montag peinture de rimes. le texte thème principal :       longte   je ne comprends plus       grimpa temps où les coeurs iv.- du livre d’artiste   saint paul trois les avenues de ce pays   je n’ai jamais dernier vers aoi pas de pluie pour venir dernier vers aoi mille fardeaux, mille paroles de chamantu le 23 février 1988, il et il parlait ainsi dans la granz est li calz, si se les plus terribles villa arson, nice, du 17 guetter cette chose 1254 : naissance de « 8° de la liberté s’imprime à       la c’est pour moi le premier avez-vous vu dernier vers aoi       maquis       quand les parents, l’ultime       au       ( station 3 encore il parle antoine simon 23 dans le pays dont je vous accoucher baragouiner ce qui aide à pénétrer le       aujour la bouche pure souffrance     de rigoles en    seule au il s’appelait normalement, la rubrique de mes deux mains leonardo rosa cet article est paru dans le       le       bonheu exode, 16, 1-5 toute       s̵ la mastication des lorsque martine orsoni  dernières mises à bernadette antoine simon 29 petit matin frais. je te je sais, un monde se ce va et vient entre epuisement de la salle, onzième   l’oeuvre vit son   tout est toujours en f dans le sourd chatoiement     pluie du les premières "et bien, voilà..." dit       entre nous avons affaire à de pour michèle gazier 1) al matin, quant primes pert ce le corps encaisse comme il       fourr&       soleil a supposer quece monde tienne siglent a fort e nagent e  hier, 17 madame des forêts de ce jour-là il lui       quinze rien n’est mes pensées restent je n’ai pas dit que le les cuivres de la symphonie certains soirs, quand je       st nous serons toujours ces pur ceste espee ai dulor e la brume. nuages antoine simon 9       retour dernier vers aoi tout mon petit univers en antoine simon 33  mise en ligne du texte ce n’est pas aux choses sept (forces cachées qui     sur la pente       &agrav  les trois ensembles passent .x. portes,  pour jean le il existe deux saints portant pour gilbert les amants se Éléments - deuxième approche de pour martin etait-ce le souvenir la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Oeuvres croisées > Avec Martin Miguel

Avec Martin Miguel

Dernier ajout : 14 décembre 2015.

Les 3 derniers textes : Attelage II , Lettres à Katy Rémy , Trouées .

Les 3 textes les plus lus : Cinq petits pans de mur , Trouées , Lettres à Katy Rémy .


  • Cinq petits pans de mur

    I Mes doigts se sont ouverts à l’ombre des rues chargées de tous les âges du monde murs murs bruine de mots éclaboussant de sens brûlant de tout ce qui né d’avant les mots s’impose à nos sens (...)
  • Trouées

    texte gravé sur plexi transparent, coloré, fixé sur un béton traité de 20x20. 2 séries de 12 pièces uniques. 2003.
  • Lettres à Katy Rémy

    Katy Rémy demandait pour son "Jardin Littéraire" des textes ornées d’une lettrine d’artiste. Avec Martin Miguel nous lui avons donné ces "Lettres". Chaque lettrine est un béton de (...)
  • Attelage II

    ATTELAGE II est une œuvre réalisée en commun par Martin Miguel et Raphaël Monticelli, pour la collection Mano a Mano des éditions des Cahiers du Museur, achevée au seuil de l’hiver (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette