BRIBES EN LIGNE
      apr&eg macles et roulis photo 1 merci à marc alpozzo à propos des grands antoine simon 31 sixième genre des motsmauvais genre montagnesde « e ! malvais f j’ai voulu me pencher clere est la noit e la j’ai ajouté juste un ecrire sur certains soirs, quand je       vu       devant       tourne     " able comme capable de donner mieux valait découper « pouvez-vous je ne sais pas si la terre nous madame, c’est notre sculpter l’air : buttati ! guarda&nbs printemps breton, printemps Ç’avait été la       nuage       ce dire que le livre est une antoine simon 23 quand c’est le vent qui cet article est paru il en est des noms comme du antoine simon 24 max charvolen, martin miguel lentement, josué À l’occasion de générations pour michèle gazier 1 l’instant criblé la cité de la musique li emperere par sa grant quel ennui, mortel pour josué avait un rythme f les rêves de et tout avait normalement, la rubrique "pour tes nu(e), comme son nom     cet arbre que       bruyan a christiane rm : d’accord sur tous feux éteints. des dernier vers aoi régine robin, l’ami michel je rêve aux gorges       reine   ces notes bribes en ligne a       un reprise du site avec la       en c’est la distance entre madame déchirée voici des œuvres qui, le       je       le le proche et le lointain entr’els nen at ne pui souvent je ne sais rien de       dans mouans sartoux. traverse de       sur       pour les premières       p&eacu "le renard connaît       baie le passé n’est dans ce périlleux   le 10 décembre l’illusion d’une       ton       au       le je désire un sequence 6   le vous êtes 1-nous sommes dehors. et…  dits de       quinze rêves de josué, pour egidio fiorin des mots       pass&e dernier vers aoi aux george(s) (s est la dernier vers aoi       le autre citation clers est li jurz et li       parfoi       cette       sur       ce     sur la pente       la pie  jésus       &agrav       la    en dans les écroulements       st   nous sommes trois (mon souffle au matin ce texte m’a été antoine simon 14 libre de lever la tête f le feu m’a       l̵ réponse de michel   tout est toujours en reflets et echosla salle quatre si la mer s’est carissimo ulisse,torna a j’ai en réserve       va       bien nous avancions en bas de dans la caverne primordiale       m̵ merle noir  pour dernier vers s’il      &       l̵ agnus dei qui tollis peccata       sur il faut laisser venir madame antoine simon 2 tandis que dans la grande il pleut. j’ai vu la       force       je la fraîcheur et la grant est la plaigne e large       rampan     rien       la       avant ma voix n’est plus que ki mult est las, il se dort la communication est     sur la tout en vérifiant       object coupé en deux quand quelque temps plus tard, de elle ose à peine la question du récit  les œuvres de pourquoi yves klein a-t-il deux ce travail vous est le 19 novembre 2013, à la pour michèle gazier 1)       apparu mais jamais on ne dans les horizons de boue, de l’heure de la ce va et vient entre le vieux qui   un le glacis de la mort raphaël     m2 &nbs la bouche pleine de bulles la mort d’un oiseau.   ciel !!!! dernier vers aoi pour mes enfants laure et la force du corps, les cuivres de la symphonie le galop du poème me la poésie, à la du bibelot au babilencore une       le les dernières d’un côté et encore  dits il était question non marie-hélène dernier vers aoi (ô fleur de courge... des quatre archanges que       droite pour andré introibo ad altare     oued coulant et que vous dire des dernier vers aoi dernier vers aoi f qu’il vienne, le feu       sur     son je me souviens de franchement, pensait le chef,     chant de bernadette griot vient de "mais qui lit encore le dix l’espace ouvert au la réserve des bribes dentelle : il avait quatrième essai de  je signerai mon       grappe les plus terribles peinture de rimes. le texte   un vendredi ecrire les couleurs du monde l’art c’est la encore la couleur, mais cette le numéro exceptionnel de antoine simon 20       allong       au paysage de ta tombe  et recleimet deu mult si j’étais un       aujour pas de pluie pour venir attendre. mot terrible. de l’autre comment entrer dans une       les   anatomie du m et       dans face aux bronzes de miodrag pluies et bruines, neuf j’implore en vain autre petite voix j’arrivais dans les le pendu jamais si entêtanteeurydice avec marc, nous avons ce qu’un paysage peut aux barrières des octrois la légende fleurie est a ma mère, femme parmi ce poème est tiré du dans le train premier le 2 juillet   (dans le et il fallait aller debout     ton   jn 2,1-12 : première hans freibach :       ma  il est des objets sur vue à la villa tamaris   marcel bien sûrla la danse de noble folie de josué, polenta la rencontre d’une cinq madame aux yeux non, björg, le bulletin de "bribes pour max charvolen 1) onze sous les cercles c’est extrêmement 1) la plupart de ces le 15 mai, à pour nicolas lavarenne ma saluer d’abord les plus écoute, josué, il en est des meurtrières. 5) triptyque marocain station 5 : comment charogne sur le seuilce qui  zones gardées de poème pour journée de “dans le dessin       ici, les choses les plus janvier 2002 .traverse  si, du nouveau       ruelle "ces deux là se     les provisions   est-ce que a grant dulur tendrai puis f dans le sourd chatoiement de pa(i)smeisuns en est venuz attention beau bernard dejonghe... depuis dernier vers aoi paien sunt morz, alquant le 26 août 1887, depuis une autre approche de       soleil suite du blasphème de c’est parfois un pays de prime abord, il     depuis pour martine, coline et laure cliquetis obscène des le plus insupportable chez pour daniel farioli poussant pour jacqueline moretti,     double la littérature de il y a des objets qui ont la         &n   le texte suivant a et  riche de mes à propos “la qu’est-ce qui est en dernier vers aoi preambule – ut pictura pour maguy giraud et  le grand brassage des       au "tu sais ce que c’est glaciation entre les avenues de ce pays ce paysage que tu contemplais jusqu’à il y a violette cachéeton pour julius baltazar 1 le dernier vers aoi les parents, l’ultime je ne peins pas avec quoi, immense est le théâtre et thème principal : a la femme au mult ben i fierent franceis e       dans pas facile d’ajuster le même si (dans mon ventre pousse une où l’on revient le nécessaire non  pour jean le  mise en ligne du texte       voyage       et tu diaphane est le       je soudain un blanc fauche le deux mille ans nous j’ai longtemps dans le patriote du 16 mars  pour le dernier jour le lourd travail des meules     après antoine simon 33 pour yves et pierre poher et elle réalise des  ce qui importe pour comme un préliminaire la       la imagine que, dans la très malheureux... et c’était dans antoine simon 12 rm : nous sommes en madame est une ils s’étaient le corps encaisse comme il il arriva que       &n passet li jurz, si turnet a  née à       vaches   au milieu de fragilité humaine.    regardant en 1958 ben ouvre à 0 false 21 18 antoine simon 7 dernier vers aoi       fleur     hélas, « voici Éléments -       magnol dieu faisait silence, mais   se la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches littéraires > Miodrag Tasic

Miodrag Tasic

Dernier ajout : 5 janvier 2009.

Les 3 derniers textes : Seuils , Oeuvres , Mythes .

Les 3 textes les plus lus : Dans l’atelier , Me voici , Oeuvres .

Texte paru en 1997 aux éditions du Ricochet.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette