BRIBES EN LIGNE
pour martine     une abeille de la vie est dans la vie. se d’ eurydice ou bien de dernier vers s’il grande lune pourpre dont les "pour tes moi cocon moi momie fuseau       su       en macles et roulis photo 6   la baie des anges madame porte à qu’est-ce qui est en     double cinquième citationne pour andré c’est extrêmement depuis ce jour, le site    de femme liseuse cinq madame aux yeux mi viene in mentemi "tu sais ce que c’est       l̵ sur l’erbe verte si est   voici donc la la route de la soie, à pied,       maquis de prime abord, il la communication est  l’exposition  titrer "claude viallat, la légende fleurie est   tout est toujours en toulon, samedi 9 assise par accroc au bord de       voyage   pour olivier dans la caverne primordiale       vu le glacis de la mort   elle disposait d’une dernier vers aoi autre citation les installations souvent, je déambule et suis Éléments - antoine simon 27       une f qu’il vienne, le feu quelques autres ne pas négocier ne tout en travaillant sur les la musique est le parfum de   si vous souhaitez je serai toujours attentif à       &eacut       dans       st le franchissement des merci au printemps des merci à marc alpozzo nice, le 18 novembre 2004 il y a tant de saints sur laure et pétrarque comme ma voix n’est plus que chairs à vif paumes  mise en ligne du texte le coeur du le lent déferlement l’une des dernières c’est vrai entr’els nen at ne pui       dans "la musique, c’est le À max charvolen et pour le prochain basilic, (la       &n tout est prêt en moi pour d’un bout à       tourne       pourqu       sur le temps passe dans la autre essai d’un approche d’une       longte la mort d’un oiseau.       jardin       le aux barrières des octrois able comme capable de donner un homme dans la rue se prend       "     tout autour on cheval je t’enlace gargouille madame, vous débusquez       les vue à la villa tamaris f tous les feux se sont    nous   le 10 décembre       banlie       deux vous dites : "un   pour le prochain 1 la confusion des a propos d’une pas même ço dist li reis : de sorte que bientôt       neige la fraîcheur et la       aujour nous viendrons nous masser il ne s’agit pas de 1254 : naissance de dernier vers aoi le 28 novembre, mise en ligne       la si, il y a longtemps, les onze sous les cercles très saintes litanies 1.- les rêves de ainsi alfred…       longte       à temps de pierres dans la sixième       le       sur le et que vous dire des trois tentatives desesperees       cerisi six de l’espace urbain,       chaque folie de josuétout est g. duchêne, écriture le ce qui fascine chez rêve, cauchemar, comme ce mur blanc l’art n’existe ma voix n’est plus que  il y a le     faisant la       &n non... non... je vous assure, li emperere s’est je découvre avant toi   saint paul trois ce qui importe pour       les ils sortent       enfant accorde ton désir à ta   en grec, morías accoucher baragouiner       sous l’impression la plus       je les premières c’est un peu comme si,     ton napolì napolì a claude b.   comme a propos de quatre oeuvres de passet li jurz, si turnet a un temps hors du     extraire mouans sartoux. traverse de  au travers de toi je  les œuvres de   se travail de tissage, dans dans ce pays ma mère       le essai de nécrologie, les enseignants : tu le sais bien. luc ne   pour théa et ses la liberté s’imprime à    tu sais rien n’est plus ardu un soir à paris au antoine simon 9  dans toutes les rues voudrais je vous antoine simon 23 une il faut dire les le galop du poème me l’impossible poème pour (de)lecta lucta   légendes de michel antoine simon 33 à bernadette       arauca bien sûr, il y eut       s̵ ce qui fait tableau : ce     depuis pour jean-marie simon et sa attention beau chaque jour est un appel, une un trait gris sur la en ceste tere ad estet ja douce est la terre aux yeux et si tu dois apprendre à       reine a l’aube des apaches, nice, le 8 octobre est-ce parce que, petit, on envoi du bulletin de bribes 1) la plupart de ces inoubliables, les       apparu au lecteur voici le premier dernier vers que mort la littérature de maintenant il connaît le écrirecomme on se       en un "et bien, voilà..." dit siglent a fort e nagent e n’ayant pas   anatomie du m et rien n’est  si, du nouveau j’entends sonner les pour nicolas lavarenne ma dernier vers aoi edmond, sa grande au rayon des surgelés       pass&e       coude v.- les amicales aventures du toujours les lettres : macles et roulis photo 3     de rigoles en   né le 7 mes pensées restent le corps encaisse comme il quand vous serez tout madame aux rumeurs   le texte suivant a depuis le 20 juillet, bribes au seuil de l’atelier errer est notre lot, madame, pour michèle aueret antoine simon 6 petites proses sur terre à la mémoire de       crabe- quelque temps plus tard, de 0 false 21 18 normal 0 21 false fal dorothée vint au monde de pa(i)smeisuns en est venuz chaque automne les       object où l’on revient aux george(s) (s est la f dans le sourd chatoiement fin première sables mes parolesvous se reprendre. creuser son       pour       glouss la fraîcheur et la un titre : il infuse sa       rampan       pav&ea       juin les oiseaux s’ouvrent j’ai en réserve si j’avais de son       sur   nous sommes encore une citation“tu a supposer quece monde tienne troisième essai et       &  jésus imagine que, dans la dans les hautes herbes 1257 cleimet sa culpe, si dernier vers aoi ce un besoin de couper comme de le nécessaire non     pluie du 1 au retour au moment comme une suite de  tu vois im font chier a dix sept ans, je ne savais       sur des quatre archanges que du bibelot au babilencore une quatrième essai de rare moment de bonheur, nous savons tous, ici, que madame est une torche. elle des conserves ! je suis douze (se fait terre se "si elle est les dernières seul dans la rue je ris la comme c’est a ma mère, femme parmi raphaël zacinto dove giacque il mio  tu ne renonceras pas.       montag dans l’effilé de dans un coin de nice, dans les carnets macles et roulis photo 4 branches lianes ronces       sur       pav&ea dernier vers aoi tant pis pour eux. vedo la luna vedo le toute trace fait sens. que nous lirons deux extraits de j’écoute vos ( ce texte a mult ben i fierent franceis e       au ensevelie de silence,       une granz fut li colps, li dux en       le  les premières     du faucon       ( antoine simon 16 deuxième approche de et te voici humanité les avenues de ce pays a christiane cliquetis obscène des       le toute une faune timide veille       l̵ troisième essai       force si elle est belle ? je je ne saurais dire avec assez       apr&eg à la bonne       ...mai À peine jetés dans le dans le patriote du 16 mars nous serons toujours ces et je vois dans vos (josué avait s’égarer on       devant l’attente, le fruit pour yves et pierre poher et  hier, 17 passet li jurz, la noit est       un juste un       la raphaËl       quand       la       vu       fourr& deuxième suite       les     chambre     longtemps sur passent .x. portes, marie-hélène carles li reis en ad prise sa pas de pluie pour venir pour maguy giraud et       ruelle pour martin rossignolet tu la préparation des si tu es étudiant en  de même que les   dits de démodocos... Ça a bien un dernier vers aoi la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Oeuvres croisées > avec Jean Jacques Laurent

avec Jean Jacques Laurent

Dernier ajout : 7 janvier 2009.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette