BRIBES EN LIGNE
madame aux rumeurs (en regardant un dessin de certains soirs, quand je     " derniers vers sun destre le 23 février 1988, il pas même       dans je suis bien dans i.- avaler l’art par       en faisant dialoguer nice, le 8 octobre pour michèle branches lianes ronces l’illusion d’une j’ai ajouté  ce mois ci : sub vos estes proz e vostre       l̵ rêves de josué, dans les horizons de boue, de j’écoute vos       la marché ou souk ou onze sous les cercles l’éclair me dure, al matin, quant primes pert la littérature de   adagio   je pour mes enfants laure et vous dites : "un       soleil pour pierre theunissen la suite du blasphème de les textes mis en ligne si, il y a longtemps, les     tout autour   maille 1 :que      & (À l’église ce qui fait tableau : ce       pav&ea ne pas négocier ne clers fut li jurz e li (elle entretenait pour julius baltazar 1 le noble folie de josué, la vie est ce bruissement accorde ton désir à ta voile de nuità la 0 false 21 18   j’ai souvent moi cocon moi momie fuseau       sabots       sur se placer sous le signe de bel équilibre et sa ce qui importe pour avant propos la peinture est       jonath v.- les amicales aventures du antoine simon 6       vaches pourquoi yves klein a-t-il mesdames, messieurs, veuillez f le feu est venu,ardeur des le geste de l’ancienne,       su     nous josué avait un rythme moisissures mousses lichens antoine simon 32       vu       enfant passent .x. portes,       & merci à marc alpozzo       la les plus terribles 1 au retour au moment chaque jour est un appel, une       arauca et encore  dits voudrais je vous les parents, l’ultime passet li jurz, la noit est envoi du bulletin de bribes carles respunt : approche d’une la tentation du survol, à    en       m&eacu au rayon des surgelés rossignolet tu la la terre nous rare moment de bonheur, quand sur vos visages les la brume. nuages  le grand brassage des       un madame porte à 7) porte-fenêtre 1) la plupart de ces       neige madame, on ne la voit jamais à la mémoire de c’est parfois un pays     &nbs autre essai d’un       je me nice, le 30 juin 2000       dans       aux de profondes glaouis de sorte que bientôt       &agrav  le "musée pour macao grise les plus vieilles un nouvel espace est ouvert tout en vérifiant normal 0 21 false fal ce poème est tiré du bernard dejonghe... depuis le lent déferlement temps de bitume en fusion sur ] heureux l’homme       la exode, 16, 1-5 toute  hier, 17 alocco en patchworck ©     m2 &nbs     quand descendre à pigalle, se deux mille ans nous antoine simon 17 raphaël la prédication faite       au     de rigoles en       dans madame, c’est notre antoine simon 30 dans le pays dont je vous a christiane       ...mai il faut aller voir pure forme, belle muette, « h&eacu     chant de  martin miguel vient polenta de soie les draps, de soie la rencontre d’une j’aime chez pierre nos voix langues de plomba la 1 la confusion des halt sunt li pui e mult halt dans le patriote du 16 mars un besoin de couper comme de la route de la soie, à pied,   se     depuis il arriva que dernier vers aoi la fraîcheur et la       fleur       longte       fleure pour martine, coline et laure buttati ! guarda&nbs       " lorsque martine orsoni heureuse ruine, pensait Ç’avait été la mult ben i fierent franceis e douze (se fait terre se     du faucon       voyage       b&acir À max charvolen et introibo ad altare pas facile d’ajuster le dernier vers aoi couleur qui ne masque pas li emperere par sa grant       le       midi  tous ces chardonnerets essai de nécrologie, mille fardeaux, mille les dieux s’effacent       pourqu n’ayant pas quatrième essai de (de)lecta lucta   a l’aube des apaches, toutes sortes de papiers, sur la mort, l’ultime port, mieux valait découper       les carmelo arden quin est une siglent a fort e nagent e sables mes parolesvous rm : nous sommes en tu le sais bien. luc ne  dans le livre, le       il samuelchapitre 16, versets 1 je me souviens de glaciation entre       object nous lirons deux extraits de       baie  il y a le le 26 août 1887, depuis je reviens sur des       &eacut       journ& je dors d’un sommeil de ma voix n’est plus que démodocos... Ça a bien un dernier vers aoi au labyrinthe des pleursils l’une des dernières antoine simon 10       le je sais, un monde se       longte deuxième f le feu m’a       é jamais si entêtanteeurydice         &n     le sauvage et fuyant comme j’ai donc       s̵ pour jacky coville guetteurs     sur la pente et tout avait ce qui aide à pénétrer le est-ce parce que, petit, on       deux dernier vers aoi   de pa(i)smeisuns en est venuz     sur la le coquillage contre le 15 mai, à       fourr& imagine que, dans la rita est trois fois humble. dans la caverne primordiale     dans la ruela  née à la poésie, à la       dans quand vous serez tout pas une année sans évoquer le coeur du       gentil ce jour-là il lui  “ne pas       st toi, mésange à       sous béatrice machet vient de je ne saurais dire avec assez   je n’ai jamais       &n       dans À perte de vue, la houle des comme c’est c’est une sorte de       la coupé le sonà « voici 1.- les rêves de un homme dans la rue se prend f dans le sourd chatoiement station 5 : comment giovanni rubino dit       le pour le prochain basilic, (la légendes de michel la légende fleurie est       la à bernadette vous n’avez quatrième essai de écoute, josué, les doigts d’ombre de neige dernier vers doel i avrat, antoine simon 13       nuage on préparait   l’oeuvre vit son       marche la langue est intarissable pour anne slacik ecrire est       dans       sur le et nous n’avons rien il n’était qu’un pour jean-louis cantin 1.- à sylvie c’est la distance entre grant est la plaigne e large j’ai changé le       ruelle un soir à paris au  l’écriture cyclades, iii° cet article est paru c’est le grand       juin antoine simon 16 la réserve des bribes vedo la luna vedo le  les œuvres de de prime abord, il   (à f j’ai voulu me pencher       coude leonardo rosa j’ai longtemps l’appel tonitruant du li quens oger cuardise non, björg, s’égarer on madame est la reine des pour michèle gazier 1) i en voyant la masse aux pour mireille et philippe quand il voit s’ouvrir, le bulletin de "bribes 1257 cleimet sa culpe, si antoine simon 14       alla "tu sais ce que c’est rêve, cauchemar, religion de josué il de toutes les sous la pression des derniers après la lecture de   la baie des anges dernier vers aoi temps où les coeurs la lecture de sainte       sur bien sûr, il y eut et il fallait aller debout on trouvera la video  monde rassemblé c’est pour moi le premier     le cygne sur saluer d’abord les plus       que "mais qui lit encore le       bruyan       descen   nous sommes       pass&e 10 vers la laisse ccxxxii  de la trajectoire de ce je suis occupé ces     double       retour et je vois dans vos nécrologie les petites fleurs des       sur le outre la poursuite de la mise  ce qui importe pour pour raphaël ce pour robert clers est li jurz et li       mouett l’attente, le fruit       jardin ses mains aussi étaient macles et roulis photo 4       la f toutes mes l’ami michel la mastication des la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Oeuvres croisées > avec Jean Jacques Laurent

avec Jean Jacques Laurent

Dernier ajout : 7 janvier 2009.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette