BRIBES EN LIGNE
là, c’est le sable et deuxième suite il ne s’agit pas de       apr&eg   (dans le dimanche 18 avril 2010 nous nice, le 30 juin 2000       sur dire que le livre est une il semble possible le proche et le lointain pour mes enfants laure et À perte de vue, la houle des bel équilibre et sa la bouche pleine de bulles de pa(i)smeisuns en est venuz je m’étonne toujours de la jamais si entêtanteeurydice antoine simon 33 rimbaud a donc antoine simon 22 et ces       quinze générations dernier vers aoi sainte marie, et combien       au premier essai c’est dernier vers aoi montagnesde antoine simon 12  les premières descendre à pigalle, se je suis celle qui trompe pour daniel farioli poussant arbre épanoui au ciel "mais qui lit encore le l’art n’existe   pour le prochain À max charvolen et martin et nous n’avons rien le recueil de textes       il       les       à  marcel migozzi vient de janvier 2002 .traverse dorothée vint au monde       la       sur le dont les secrets… à quoi     faisant la l’erbe del camp, ki l’une des dernières monde imaginal, dans la caverne primordiale f le feu est venu,ardeur des       dans ce qui fait tableau : ce sa langue se cabre devant le clere est la noit e la les doigts d’ombre de neige    de femme liseuse je découvre avant toi le passé n’est       vaches ce paysage que tu contemplais     à traquer       un   six formes de la tant pis pour eux.       &agrav       entre voile de nuità la en cet anniversaire, ce qui comme c’est exacerbé d’air 5) triptyque marocain  tu ne renonceras pas. prenez vos casseroles et  pour jean le un homme dans la rue se prend on trouvera la video       &n   encore une  je signerai mon a propos d’une   dits de il en est des meurtrières.       cette tu le saiset je le vois       au c’est parfois un pays antoine simon 26 et si au premier jour il dans le pays dont je vous fragilité humaine. d’un bout à 1257 cleimet sa culpe, si À max charvolen et nice, le 18 novembre 2004 références : xavier de pareïs li seit la mesdames, messieurs, veuillez       p&eacu agnus dei qui tollis peccata       pourqu quai des chargeurs de villa arson, nice, du 17       "       enfant  on peut passer une vie merci à la toile de pour jean gautheronle cosmos un jour, vous m’avez s’égarer on lorsqu’on connaît une …presque vingt ans plus  au mois de mars, 1166 j’ai travaillé deuxième approche de    7 artistes et 1 dernier vers aoi       avant nécrologie dernier vers aoi     cet arbre que     l’é et tout avait un soir à paris au Éléments - que d’heures temps où les coeurs       é  la toile couvre les dans ce pays ma mère f dans le sourd chatoiement   j’ai souvent de prime abord, il autre essai d’un cet article est paru       dans       dans la brume. nuages pour egidio fiorin des mots livre grand format en trois       alla je suis occupé ces ] heureux l’homme quand les mots c’est extrêmement du bibelot au babilencore une au rayon des surgelés au commencement était vi.- les amicales aventures dans l’innocence des  les œuvres de  zones gardées de "si elle est     quand chaises, tables, verres, juste un j’ai en réserve qu’est-ce qui est en quel étonnant      &    tu sais "la musique, c’est le à cri et à rita est trois fois humble. dans l’innocence des est-ce parce que, petit, on dernier vers aoi       l̵       au       que       sur       l̵ c’est seulement au     tout autour deux ajouts ces derniers ils avaient si longtemps, si       droite tout en travaillant sur les il pleut. j’ai vu la       montag les avenues de ce pays temps de bitume en fusion sur carcassonne, le 06 beaucoup de merveilles mise en ligne d’un       neige ouverture d’une madame est la reine des       le a propos de quatre oeuvres de eurydice toujours nue à temps de cendre de deuil de certains prétendent       allong       m̵   jn 2,1-12 : deuxième apparition de     nous la communication est       soleil dans les carnets la danse de dans un coin de nice, aucun hasard si se passet li jurz, la noit est     chant de la force du corps,       sabots quand il voit s’ouvrir,       va les dernières (À l’église au seuil de l’atelier ainsi fut pétrarque dans la réserve des bribes       pass&e             bonhe 13) polynésie et ma foi, a la fin il ne resta que normal 0 21 false fal  “ne pas sur l’erbe verte si est quatrième essai de madame dans l’ombre des   saint paul trois comment entrer dans une quelques autres elle ose à peine c’est une sorte de lu le choeur des femmes de 0 false 21 18 ce texte m’a été       dans le texte qui suit est, bien j’ai perdu mon j’ai ajouté le temps passe dans la tes chaussures au bas de je ne peins pas avec quoi, nouvelles mises en  de la trajectoire de ce       midi   le 10 décembre       un la mastication des antoine simon 29 en 1958 ben ouvre à mult ben i fierent franceis e grande lune pourpre dont les       dans il faut laisser venir madame  jésus       aux dernier vers aoi carmelo arden quin est une le coquillage contre chairs à vif paumes dernier vers aoi fontelucco, 6 juillet 2000 zacinto dove giacque il mio que reste-t-il de la       baie dessiner les choses banales ce qui aide à pénétrer le cinquième citationne petit matin frais. je te etudiant à       parfoi il aurait voulu être a ma mère, femme parmi ma voix n’est plus que       sur attelage ii est une œuvre ainsi va le travail de qui « 8° de       marche douce est la terre aux yeux       force le bulletin de "bribes démodocos... Ça a bien un vos estes proz e vostre dernier vers aoi     depuis       ...mai deux ce travail vous est v.- les amicales aventures du la fraîcheur et la ajout de fichiers sons dans dentelle : il avait toutes sortes de papiers, sur pour angelo       assis       la réponse de michel station 7 : as-tu vu judas se         or les textes mis en ligne avant dernier vers aoi granz fut li colps, li dux en 1) notre-dame au mur violet pour andré       apparu c’est la chair pourtant vous êtes (de)lecta lucta   sixième normalement, la rubrique d’ eurydice ou bien de le geste de l’ancienne,       le "ah ! mon doux pays, les parents, l’ultime     oued coulant       fourr& thème principal : "et bien, voilà..." dit souvent je ne sais rien de       voyage ….omme virginia par la l’homme est     du faucon o tendresses ô mes  l’écriture    courant pour jean marie tout est prêt en moi pour approche d’une chercher une sorte de   pour adèle et le samedi 26 mars, à 15 m1       vous avez       sur       "     sur la equitable un besoin sonnerait l’ami michel   se noble folie de josué,   iv    vers         &n la route de la soie, à pied,   l’oeuvre vit son       &agrav  le grand brassage des le lourd travail des meules       dans     double attendre. mot terrible. nous dirons donc tout est possible pour qui dernier vers aoi aux george(s) (s est la dernier vers aoi antoine simon 20 tout à fleur d’eaula danse la galerie chave qui comme un préliminaire la peinture de rimes. le texte  au travers de toi je     une abeille de suite du blasphème de d’un côté trois (mon souffle au matin maintenant il connaît le ma mémoire ne peut me       grimpa de tantes herbes el pre je rêve aux gorges   voici donc la ce n’est pas aux choses fin première de soie les draps, de soie se reprendre. creuser son   la baie des anges errer est notre lot, madame, merci à marc alpozzo vous n’avez mille fardeaux, mille guetter cette chose pour ma   anatomie du m et macles et roulis photo 7 toutes ces pages de nos la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Oeuvres croisées > Avec Monique Thibaudin et Gilbert Trem

Avec Monique Thibaudin et Gilbert Trem

Dernier ajout : 20 juillet 2008.

Les 3 derniers textes : Les banalités de nos conversations .

Les 3 textes les plus lus : Les banalités de nos conversations .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette