BRIBES EN LIGNE
a la femme au il souffle sur les collines il semble possible madame des forêts de au lecteur voici le premier   voici donc la antoine simon 6 dans l’innocence des     double l’homme est abstraction voir figuration soudain un blanc fauche le macles et roulis photo 6 la pureté de la survie. nul   (dans le merle noir  pour peinture de rimes. le texte     les provisions       au Éléments -       &agrav  pour jean le traquer il en est des meurtrières.  tu vois im font chier i mes doigts se sont ouverts josué avait un rythme si j’étais un il pleut. j’ai vu la bientôt, aucune amarre  l’écriture iloec endreit remeint li os dernier vers aoi à la mémoire de béatrice machet vient de pas même de tantes herbes el pre       en un tunnel sans fin et, à intendo... intendo ! j’entends sonner les       ( quelque chose assise par accroc au bord de tu le sais bien. luc ne quatre si la mer s’est le 23 février 1988, il       au       pav&ea poème pour des quatre archanges que  mise en ligne du texte dernier vers aoi de pareïs li seit la marie-hélène apaches :       pourqu je ne sais pas si normal 0 21 false fal la force du corps, les grands ce va et vient entre pour pierre theunissen la une il faut dire les le 19 novembre 2013, à la c’est la peur qui fait siglent a fort e nagent e       s̵ a la libération, les       su bien sûrla tendresse du mondesi peu de sa langue se cabre devant le    regardant     depuis quant carles oït la des conserves !       la  les premières       marche madame est une torche. elle       force la liberté s’imprime à ouverture de l’espace       les       aux station 3 encore il parle et il fallait aller debout huit c’est encore à paien sunt morz, alquant       le     m2 &nbs charogne sur le seuilce qui elle disposait d’une il en est des noms comme du       le  marcel migozzi vient de viallat © le château de       au   l’oeuvre vit son dernier vers aoi références : xavier       la       &agrav la question du récit pour martine, coline et laure torna a sorrento ulisse torna la langue est intarissable       sur décembre 2001. f les marques de la mort sur       la on a cru à dernier vers aoi   f le feu s’est  ce mois ci : sub la tentation du survol, à clere est la noit e la       j̵ exacerbé d’air j’ai donc recleimet deu mult pour nicolas lavarenne ma rimbaud a donc de soie les draps, de soie      & autre essai d’un     ton       arauca je reviens sur des       le l’évidence macles et roulis photo 7 difficile alliage de dernier vers aoi je meurs de soif toutes ces pages de nos souvent je ne sais rien de a ma mère, femme parmi nous lirons deux extraits de v.- les amicales aventures du genre des motsmauvais genre     chant de a l’aube des apaches, le travail de bernard pour daniel farioli poussant le "patriote", aux barrières des octrois ici, les choses les plus et je vois dans vos mouans sartoux. traverse de       descen   ciel !!!!     oued coulant pour philippe introibo ad altare accorde ton désir à ta       dans le tissu d’acier madame aux rumeurs       les pas facile d’ajuster le deuxième sixième     dans la ruela f le feu s’est  “la signification dans l’innocence des la terre a souvent tremblé on trouvera la video la fraîcheur et la "ces deux là se derniers vers sun destre dieu faisait silence, mais dans le train premier ( ce texte a       o tout le problème       sur derniers ma voix n’est plus que depuis ce jour, le site       object premier essai c’est     " moisissures mousses lichens    en la brume. nuages j’ai perdu mon       la le bulletin de "bribes les textes mis en ligne       la mult est vassal carles de je n’hésiterai dans ce périlleux i.- avaler l’art par pour martin la cité de la musique hans freibach : li quens oger cuardise régine robin, aucun hasard si se tendresses ô mes envols la bouche pure souffrance (ma gorge est une franchement, pensait le chef, le 26 août 1887, depuis       "       vu       le toi, mésange à les routes de ce pays sont la musique est le parfum de       deux       deux la rencontre d’une une errance de "tu sais ce que c’est       l̵ je m’étonne toujours de la       mouett comme un préliminaire la       aujour violette cachéeton       alocco en patchworck ©       p&eacu suite du blasphème de il existe deux saints portant       je me la vie est dans la vie. se non, björg, le proche et le lointain un titre : il infuse sa bien sûr, il y eut les oiseaux s’ouvrent de la bel équilibre et sa temps de bitume en fusion sur douce est la terre aux yeux  on peut passer une vie abu zayd me déplait. pas rêve, cauchemar, a claude b.   comme avec marc, nous avons dans les horizons de boue, de merci à marc alpozzo rare moment de bonheur, À peine jetés dans le       dans af : j’entends sainte marie, faisant dialoguer À perte de vue, la houle des dernier vers que mort       qui polenta station 4 : judas    je n’ai jamais antoine simon 27 l’art n’existe lu le choeur des femmes de bribes en ligne a le plus insupportable chez effleurer le ciel du bout des       bonheu et il parlait ainsi dans la    si tout au long       une dans les écroulements   on n’est       pour quand les mots   marcel entr’els nen at ne pui deux mille ans nous nice, le 30 juin 2000 « pouvez-vous quando me ne so itu pe  de la trajectoire de ce       fourr& la terre nous       l̵ quatrième essai de pas une année sans évoquer pour angelo gardien de phare à vie, au je rêve aux gorges mesdames, messieurs, veuillez si grant dol ai que ne m1       dernier vers aoi descendre à pigalle, se trois (mon souffle au matin les petites fleurs des       sur histoire de signes . neuf j’implore en vain  epître aux pour jacqueline moretti, face aux bronzes de miodrag la route de la soie, à pied, coupé en deux quand       l̵       la ce n’est pas aux choses  il y a le portrait. 1255 : ce qui fascine chez pour gilbert "je me tais. pour taire.  les œuvres de l’art c’est la ainsi va le travail de qui ço dist li reis :     l’é bernadette griot vient de pour max charvolen 1)       les nice, le 8 octobre vous avez au programme des actions cyclades, iii° (la numérotation des troisième essai       assis la danse de dessiner les choses banales le numéro exceptionnel de vous dites : "un dans le patriote du 16 mars j’ai travaillé       &n au rayon des surgelés encore une citation“tu chairs à vif paumes 0 false 21 18   au milieu de  jésus ecrire sur  dernières mises en 1958 ben ouvre à     sur la pente       dans       dans antoine simon 12 onzième un trait gris sur la 0 false 21 18 dans les hautes herbes       neige tout en travaillant sur les voudrais je vous diaphane est le antoine simon 7 ] heureux l’homme vedo la luna vedo le madame dans l’ombre des pour lee d’un bout à ma chair n’est       quinze les cuivres de la symphonie de l’autre (josué avait lentement       banlie  un livre écrit antoine simon 22 sauvage et fuyant comme c’est parfois un pays       enfant buttati ! guarda&nbs (en regardant un dessin de       en un antoine simon 28       ce le 28 novembre, mise en ligne fin première antoine simon 18 dernier vers aoi dernier vers s’il inoubliables, les mult ben i fierent franceis e ….omme virginia par la  les éditions de pourquoi yves klein a-t-il dernier vers aoi pour le prochain basilic, (la se reprendre. creuser son À max charvolen et   pour olivier       je la parol

Accueil > Écoutez voir > Des sites > Galeries d’art

Galeries d’art

Dernier ajout : 15 janvier 2009.


Random-Galery

J’ai trouvé dans ce site des démarches artistiques intéressantes, et des textes d’accompagnement particulièrement éclairants.

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
This site uses Thumbshots previews