BRIBES EN LIGNE
 si, du nouveau  ce mois ci : sub la rencontre d’une       enfant a la fin il ne resta que       la       vu       aujour antoine simon 17 antoine simon 5       p&eacu   je ne comprends plus rm : nous sommes en ce 28 février 2002. station 4 : judas  rita est trois fois humble. dieu faisait silence, mais tout le problème au commencement était ainsi va le travail de qui cliquetis obscène des dans le train premier       chaque       la  martin miguel vient souvent je ne sais rien de la mort d’un oiseau. madame déchirée jouer sur tous les tableaux       fleur madame porte à dernier vers aoi   la gaucherie à vivre,       sur s’ouvre la autre petite voix       le je désire un l’appel tonitruant du de pa(i)smeisuns en est venuz   saint paul trois       mouett       &n le géographe sait tout dernier vers aoi si tu es étudiant en antoine simon 33       sur « pouvez-vous       grimpa       s̵ zacinto dove giacque il mio dernier vers aoi pour michèle gazier 1       la les plus terribles       au       banlie pour egidio fiorin des mots quand les eaux et les terres     les fleurs du     le c’est extrêmement       les diaphane est le tout est possible pour qui af : j’entends le ciel de ce pays est tout     les provisions   pour olivier station 1 : judas difficile alliage de       il       dans il y a dans ce pays des voies patrick joquel vient de  pour le dernier jour       en frères et clers fut li jurz e li dernier vers aoi mise en ligne       " deuxième apparition de       d&eacu pierre ciel et que dire de la grâce autre citation   je n’ai jamais ce texte m’a été À la loupe, il observa pour alain borer le 26 avec marc, nous avons antoine simon 27 1. il se trouve que je suis le galop du poème me       l̵ seul dans la rue je ris la dernier vers aoi   écoute, josué, sainte marie, on cheval il était question non ce qu’un paysage peut fontelucco, 6 juillet 2000 toulon, samedi 9       le dernier vers aoi       sur       un de prime abord, il je suis bien dans langues de plomba la f les rêves de exacerbé d’air les durand : une c’était une elle ose à peine       ton je t’ai admiré, comment entrer dans une ils avaient si longtemps, si       sur vos estes proz e vostre grant est la plaigne e large au seuil de l’atelier 1 au retour au moment dans les rêves de la en introduction à i en voyant la masse aux       "       le     son pas de pluie pour venir tout en travaillant sur les livre grand format en trois vous n’avez       et macles et roulis photo 7  dans toutes les rues  dans le livre, le dernier vers aoi spectacle de josué dit en 1958 ben ouvre à   tout est toujours en       la ce va et vient entre       midi dessiner les choses banales n’ayant pas “le pinceau glisse sur passet li jurz, si turnet a etait-ce le souvenir À max charvolen et martin a propos de quatre oeuvres de les parents, l’ultime ma mémoire ne peut me …presque vingt ans plus quelque chose       pour ce jour-là il lui viallat © le château de sixième       aux je n’hésiterai   la production premier vers aoi dernier dans l’effilé de       au   que signifie  “s’ouvre toi, mésange à    de femme liseuse preambule – ut pictura libre de lever la tête g. duchêne, écriture le pour martin max charvolen, martin miguel       avant présentation du voici des œuvres qui, le deux ce travail vous est ma chair n’est dernier vers aoi le 28 novembre, mise en ligne il n’était qu’un dans ce pays ma mère un titre : il infuse sa  dernier salut au pour qui veut se faire une je ne saurais dire avec assez (À l’église des voix percent, racontent la route de la soie, à pied,   voici donc la à propos “la pour yves et pierre poher et       bonheu que reste-t-il de la le samedi 26 mars, à 15 merle noir  pour (josué avait    en  c’était tu le saiset je le vois 1.- les rêves de  pour de très malheureux...   entrons au lecteur voici le premier       m&eacu régine robin, la fraîcheur et la genre des motsmauvais genre "ah ! mon doux pays,       maquis 5) triptyque marocain f le feu s’est imagine que, dans la       à ce monde est semé       six jamais si entêtanteeurydice polenta   pour adèle et       &agrav je suis celle qui trompe       pav&ea la liberté de l’être ( ce texte a "nice, nouvel éloge de la pas facile d’ajuster le essai de nécrologie, lu le choeur des femmes de (josué avait lentement l’attente, le fruit josué avait un rythme immense est le théâtre et si j’avais de son mise en ligne d’un juste un mot pour annoncer et tout avait madame aux rumeurs dernier vers aoi je déambule et suis       pass&e       cette clers est li jurz et li les oiseaux s’ouvrent si grant dol ai que ne  le "musée l’existence n’est iv.- du livre d’artiste  de la trajectoire de ce à propos des grands     ton       ma le coquillage contre les dieux s’effacent       apr&eg  zones gardées de station 3 encore il parle un homme dans la rue se prend vous dites : "un       dernier vers doel i avrat, en cet anniversaire, ce qui rimbaud a donc     double "si elle est c’est le grand l’éclair me dure, attention beau mult est vassal carles de madame dans l’ombre des de l’autre c’est un peu comme si, nous avons affaire à de       sur rossignolet tu la juste un  référencem     le cygne sur    au balcon       " halt sunt li pui e mult halt       glouss heureuse ruine, pensait antoine simon 23 les doigts d’ombre de neige       la toutes sortes de papiers, sur les premières que d’heures quand sur vos visages les suite de pour maguy giraud et f qu’il vienne, le feu       je l’illusion d’une       le antoine simon 29 ce qui importe pour vertige. une distance un nouvel espace est ouvert f le feu est venu,ardeur des nous lirons deux extraits de       bien approche d’une a ma mère, femme parmi passent .x. portes, et voici maintenant quelques générations pluies et bruines, "l’art est-il mais jamais on ne effleurer le ciel du bout des noble folie de josué, pour pierre theunissen la quelques autres j’entends sonner les la vie est dans la vie. se granz est li calz, si se une il faut dire les les routes de ce pays sont marie-hélène       en un dans les carnets autre essai d’un branches lianes ronces       sur errer est notre lot, madame, siglent a fort e nagent e un trait gris sur la rien n’est karles se dort cum hume       " moisissures mousses lichens l’une des dernières       neige autres litanies du saint nom l’erbe del camp, ki assise par accroc au bord de       le j’oublie souvent et cet article est paru pour frédéric lancinant ô lancinant « amis rollant, de "le renard connaît madame a des odeurs sauvages       nuage du fond des cours et des antoine simon 16 le passé n’est petit matin frais. je te accorde ton désir à ta f toutes mes la musique est le parfum de pour andrée et ma foi,       dans       montag la communication est       quinze nos voix pour michèle gazier 1)   13) polynésie je ne sais pas si pour raphaël démodocos... Ça a bien un l’instant criblé antoine simon 11       devant       pav&ea et c’était dans samuelchapitre 16, versets 1   au milieu de à la bonne antoine simon 12     m2 &nbs f le feu s’est encore la couleur, mais cette pour m.b. quand je me heurte comme c’est le bulletin de "bribes    seule au     nous à mille fardeaux, mille dans l’innocence des c’est pour moi le premier derniers vers sun destre       &eacut la parol

Accueil > Écoutez voir > Des sites > Galeries d’art

Galeries d’art

Dernier ajout : 15 janvier 2009.


Random-Galery

J’ai trouvé dans ce site des démarches artistiques intéressantes, et des textes d’accompagnement particulièrement éclairants.

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette
This site uses Thumbshots previews