BRIBES EN LIGNE
      l̵ des voiles de longs cheveux       six c’est le grand pure forme, belle muette, et si au premier jour il li quens oger cuardise allons fouiller ce triangle       soleil il ne s’agit pas de cette machine entre mes la liberté s’imprime à et ces    tu sais saluer d’abord les plus vertige. une distance toi, mésange à à la bonne ] heureux l’homme vous dites : "un   (dans le la mort, l’ultime port, attention beau       cette si j’étais un juste un chaises, tables, verres, errer est notre lot, madame, dans le monde de cette les installations souvent,       les     à sept (forces cachées qui accoucher baragouiner premier essai c’est je rêve aux gorges générations les textes mis en ligne ce poème est tiré du madame est une torche. elle pour anne slacik ecrire est       deux       j’ai perdu mon   est-ce que       coude au commencement était       le       vu recleimet deu mult li emperere par sa grant non... non... je vous assure,    nous je me souviens de autre petite voix depuis ce jour, le site     le cygne sur paroles de chamantu il est le jongleur de lui  mise en ligne du texte napolì napolì qu’est-ce qui est en antoine simon 18       apr&eg d’un bout à les petites fleurs des   (à dans le train premier  “ne pas ensevelie de silence, martin miguel art et j’aime chez pierre eurydice toujours nue à ce paysage que tu contemplais rossignolet tu la cyclades, iii°  de même que les constellations et a la libération, les et ma foi, si j’avais de son       le antoine simon 15 antoine simon 19 dernier vers aoi violette cachéeton 1) notre-dame au mur violet pour ma  dernières mises madame est une li emperere s’est sous la pression des vedo la luna vedo le  le grand brassage des fragilité humaine. a la fin il ne resta que     de rigoles en a propos de quatre oeuvres de Ç’avait été la pour michèle de proche en proche tous un verre de vin pour tacher madame porte à passet li jurz, si turnet a bribes en ligne a et il fallait aller debout mon cher pétrarque, quand les eaux et les terres antoine simon 27 ainsi alfred… f les rêves de  le livre, avec dernier vers aoi coupé en deux quand mesdames, messieurs, veuillez pierre ciel du bibelot au babilencore une dernier vers aoi merle noir  pour antoine simon 13 cinq madame aux yeux clquez sur toute une faune timide veille tu le sais bien. luc ne     pluie du un besoin de couper comme de c’est la chair pourtant merci au printemps des       le maintenant il connaît le pour frédéric la bouche pleine de bulles quand il voit s’ouvrir, temps de cendre de deuil de des quatre archanges que sur l’erbe verte si est  pour de dieu faisait silence, mais il ne sait rien qui ne va le temps passe dans la hans freibach :  les premières     m2 &nbs a claude b.   comme un nouvel espace est ouvert ne pas négocier ne       midi pour le prochain basilic, (la       chaque   iv    vers antoine simon 16 les lettres ou les chiffres de pareïs li seit la d’un côté "l’art est-il Éléments - 1- c’est dans       allong       le pour maxime godard 1 haute       longte le 2 juillet antoine simon 3 marcel alocco a     [1]   hors du corps pas       &n au matin du la vie est dans la vie. se aux barrières des octrois j’ai parlé  “... parler une elle disposait d’une       la dernier vers aoi       " immense est le théâtre et ce 28 février 2002.   pour olivier pour daniel farioli poussant ne faut-il pas vivre comme carissimo ulisse,torna a que reste-t-il de la       sur des voix percent, racontent on peut croire que martine au lecteur voici le premier       l̵ du fond des cours et des "si elle est il pleut. j’ai vu la pour philippe diaphane est le mot (ou (vois-tu, sancho, je suis la route de la soie, à pied, l’évidence ce jour-là il lui les durand : une "mais qui lit encore le rimbaud a donc ce qui fascine chez epuisement de la salle, pas même pour martine, coline et laure  référencem « amis rollant, de       fourr& f dans le sourd chatoiement autre essai d’un   voici donc la       le   ciel !!!! avez-vous vu vous avez « voici       gentil       la j’ai donc je ne saurais dire avec assez ils sortent merci à la toile de       su on cheval la galerie chave qui  monde rassemblé " je suis un écorché vif.  dans le livre, le       au au seuil de l’atelier le samedi 26 mars, à 15  au mois de mars, 1166 le geste de l’ancienne, « 8° de       dans       le halt sunt li pui e mult halt beaucoup de merveilles  l’écriture       je       tourne    si tout au long la légende fleurie est  les œuvres de rien n’est plus ardu autre citation"voui le coquillage contre "pour tes nécrologie sainte marie,     double       avant encore la couleur, mais cette dernier vers aoi     jn 2,1-12 :       la       allong     chambre À max charvolen et       &agrav carmelo arden quin est une "moi, esclave" a se placer sous le signe de       st a ma mère, femme parmi dernier vers que mort       il mise en ligne d’un tant pis pour eux. poussées par les vagues tromper le néant mille fardeaux, mille au labyrinthe des pleursils dernier vers aoi l’instant criblé dernier vers aoi   la brume. nuages morz est rollant, deus en ad rm : d’accord sur       il buttati ! guarda&nbs c’est une sorte de 13) polynésie       et mon travail est une     nous diaphane est le approche d’une  au travers de toi je on dit qu’agathe livre grand format en trois   d’un coté, comme un préliminaire la sculpter l’air : 1.- les rêves de le 28 novembre, mise en ligne la chaude caresse de viallat © le château de le travail de bernard dans le respect du cahier des  dans toutes les rues la fonction, toutes sortes de papiers, sur j’ai changé le “le pinceau glisse sur sequence 6   le de la al matin, quant primes pert dernier vers aoi       au       ( et il parlait ainsi dans la à bernadette       " dernier vers aoi     " ….omme virginia par la       au quand c’est le vent qui       &agrav tout en travaillant sur les certains soirs, quand je  dernier salut au a dix sept ans, je ne savais     dans la ruela dernier vers aoi       un antoine simon 29   que signifie l’impression la plus   j’ai souvent ...et poème pour je crie la rue mue douleur pour mes enfants laure et dernier vers aoi af : j’entends       la   le 10 décembre a l’aube des apaches, antoine simon 33 antoine simon 7 derniers vers sun destre       le tandis que dans la grande ajout de fichiers sons dans tendresses ô mes envols     faisant la       entre intendo... intendo ! pour michèle aueret normal 0 21 false fal agnus dei qui tollis peccata (dans mon ventre pousse une à la mémoire de       deux       nuage       ton macles et roulis photo 6       retour six de l’espace urbain, iv.- du livre d’artiste premier vers aoi dernier le temps passe si vite,       juin 0 false 21 18 nous savons tous, ici, que madame aux rumeurs la fraîcheur et la temps où le sang se ce qui importe pour les dernières en ceste tere ad estet ja mais non, mais non, tu moisissures mousses lichens  de la trajectoire de ce   tout est toujours en une autre approche de antoine simon 26     les provisions j’ai longtemps       dans c’était une able comme capable de donner    de femme liseuse pur ceste espee ai dulor e     longtemps sur       mouett les premières    courant       rien n’est karles se dort cum hume marie-hélène je ne sais pas si la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > L’atelier du crocheteur > Oeuvres croisées > Martin Miguel

Martin Miguel

Dernier ajout : 16 février 2009.

Les 3 derniers textes : Contrepas .

Les 3 textes les plus lus : Contrepas .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette