BRIBES EN LIGNE
(josué avait dieu faisait silence, mais pour qui veut se faire une sous l’occupation saluer d’abord les plus dans le pays dont je vous temps de pierres dans la le recueil de textes pour jean gautheronle cosmos  au mois de mars, 1166  les trois ensembles eurydice toujours nue à cinquième essai tout     du faucon       pour       deux onze sous les cercles antoine simon 23 "moi, esclave" a antoine simon 11       vaches       alla       neige  si, du nouveau au commencement était       va le franchissement des dans ce périlleux pour le texte qui suit est, bien     les provisions (la numérotation des je déambule et suis et il fallait aller debout j’ai travaillé nous viendrons nous masser (À l’église cinquième citationne des voix percent, racontent tout est prêt en moi pour normal 0 21 false fal c’est parfois un pays li emperere s’est clers est li jurz et li  zones gardées de       mouett       grimpa pour daniel farioli poussant travail de tissage, dans deuxième essai le i mes doigts se sont ouverts ce poème est tiré du les dernières sors de mon territoire. fais       midi réponse de michel       &agrav       longte dernier vers aoi rien n’est 1 au retour au moment ...et poème pour (de)lecta lucta   suite de apaches : a propos de quatre oeuvres de approche d’une et que dire de la grâce clquez sur a ma mère, femme parmi et tout avait       b&acir carmelo arden quin est une normalement, la rubrique (en regardant un dessin de  improbable visage pendu toute une faune timide veille c’est vrai c’est ici, me pour mireille et philippe souvent je ne sais rien de f les marques de la mort sur si j’avais de son dernier vers aoi       la outre la poursuite de la mise “dans le dessin abu zayd me déplait. pas je n’ai pas dit que le etudiant à       l̵ et je vois dans vos patrick joquel vient de madame des forêts de dernier vers s’il     vers le soir   (dans le 1) la plupart de ces le pendu marie-hélène les durand : une antoine simon 15 antoine simon 3 nous dirons donc     le j’ai longtemps       su nice, le 18 novembre 2004 bernard dejonghe... depuis reflets et echosla salle bal kanique c’est le 15 mai, à c’est pour moi le premier les grands  avec « a la antoine simon 30 et nous n’avons rien lorsqu’on connaît une       soleil ce qui fait tableau : ce       le la chaude caresse de ecrire sur macles et roulis photo   au milieu de dernier vers aoi grande lune pourpre dont les   né le 7       0 false 21 18 la légende fleurie est se reprendre. creuser son toutes sortes de papiers, sur le tissu d’acier errer est notre lot, madame, de sorte que bientôt       la dernier vers aoi       & le galop du poème me le passé n’est fragilité humaine. a christiane station 7 : as-tu vu judas se  marcel migozzi vient de       reine macles et roulis photo 4 la littérature de       "       vu pour lee (ô fleur de courge... pour mes enfants laure et carles li reis en ad prise sa       voyage     pluie du religion de josué il 1254 : naissance de  ce mois ci : sub attelage ii est une œuvre poussées par les vagues rm : nous sommes en antoine simon 31 j’aime chez pierre       deux de prime abord, il dont les secrets… à quoi     une abeille de       &ccedi montagnesde mieux valait découper pour m.b. quand je me heurte       un 13) polynésie       la josué avait un rythme       grappe on dit qu’agathe       "   six formes de la  “... parler une     à   3   

les huit c’est encore à       ( sur la toile de renoir, les     double  les éditions de   ces sec erv vre ile ce va et vient entre f le feu m’a on préparait un nouvel espace est ouvert dans l’effilé de       en madame a des odeurs sauvages pour jacqueline moretti, rêve, cauchemar, du bibelot au babilencore une il tente de déchiffrer,       je       le et la peur, présente  le "musée assise par accroc au bord de l’illusion d’une et ma foi, "l’art est-il À max charvolen et ce 28 février 2002. dernier vers aoi       dans i en voyant la masse aux sculpter l’air : granz est li calz, si se derniers vers sun destre    seule au au rayon des surgelés   maille 1 :que    de femme liseuse iv.- du livre d’artiste antoine simon 18 dernier vers aoi       descen       fourr& il y a dans ce pays des voies petit matin frais. je te       dans nice, le 8 octobre   le 10 décembre dans ma gorge       st     nous on croit souvent que le but ne pas négocier ne l’impossible je n’hésiterai a grant dulur tendrai puis   pour olivier       sur même si       et la langue est intarissable   attention beau troisième essai « amis rollant, de jamais je n’aurais attendre. mot terrible.     dans la ruela epuisement de la salle, dans l’innocence des les routes de ce pays sont bien sûr, il y eut je meurs de soif       sur m1       je ne saurais dire avec assez nous serons toujours ces  hier, 17 (dans mon ventre pousse une       dans 1.- les rêves de mesdames, messieurs, veuillez entr’els nen at ne pui   le texte suivant a     chambre "mais qui lit encore le     faisant la cet article est paru dans le       la pas de pluie pour venir       le karles se dort cum hume       la jusqu’à il y a dix l’espace ouvert au mult est vassal carles de et…  dits de f tous les feux se sont       baie mult ben i fierent franceis e j’ai perdu mon       je difficile alliage de dernier vers aoi la fraîcheur et la le lourd travail des meules   pour adèle et carcassonne, le 06 la cité de la musique nous lirons deux extraits de  on peut passer une vie pour marcel  référencem un soir à paris au raphaël un verre de vin pour tacher l’éclair me dure, ses mains aussi étaient dernier vers aoi pour jacky coville guetteurs madame est une dernier vers aoi la pureté de la survie. nul mais non, mais non, tu  dernier salut au dernier vers aoi quand il voit s’ouvrir,     cet arbre que       entre les dieux s’effacent pourquoi yves klein a-t-il poème pour premier vers aoi dernier il en est des noms comme du genre des motsmauvais genre       une sables mes parolesvous       &agrav temps où les coeurs  “ne pas bruno mendonça       dans       nuage pierre ciel voile de nuità la descendre à pigalle, se le temps passe si vite, le lent tricotage du paysage ouverture d’une des quatre archanges que ce qui fascine chez le 2 juillet       allong  un livre écrit pour andré pour martine, coline et laure je serai toujours attentif à dernier vers aoi       crabe- cet article est paru dernier vers aoi       " reprise du site avec la est-ce parce que, petit, on clere est la noit e la j’oublie souvent et seins isabelle boizard 2005 n’ayant pas décembre 2001. la brume. nuages madame est une torche. elle quand vous serez tout j’entends sonner les pour max charvolen 1)       pass&e 0 false 21 18    nous le grand combat : tant pis pour eux. six de l’espace urbain, polenta       &n sequence 6   le rm : d’accord sur dernier vers aoi l’appel tonitruant du antoine simon 24 moisissures mousses lichens pour anne slacik ecrire est     de rigoles en       jardin     [1]  al matin, quant primes pert juste un mot pour annoncer max charvolen, martin miguel ils s’étaient       aujour     oued coulant antoine simon 2 mille fardeaux, mille un tunnel sans fin et, à       entre c’est un peu comme si,   voici donc la deux nouveauté, dernier vers aoi couleur qui ne masque pas la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > L’atelier du crocheteur > Débats sur l’art

Débats sur l’art

Dernier ajout : 21 janvier 2009.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette