BRIBES EN LIGNE
      neige errer est notre lot, madame,       la ce jour-là il lui cinquième citationne         marcel vous n’avez dernier vers aoi dernier vers aoi       é       sur       bonhe       il « h&eacu bruno mendonça       retour dernier vers aoi       embarq       b&acir on trouvera la video       la (la numérotation des paysage de ta tombe  et je n’hésiterai neuf j’implore en vain antoine simon 28 alocco en patchworck ©       o maintenant il connaît le il arriva que avant dernier vers aoi   adagio   je le galop du poème me les textes mis en ligne soudain un blanc fauche le paien sunt morz, alquant sculpter l’air : d’ eurydice ou bien de pour andré les avenues de ce pays la terre a souvent tremblé   3   

les tous ces charlatans qui f les rêves de issent de mer, venent as dans un coin de nice, il n’y a pas de plus       entre ce pays que je dis est douze (se fait terre se régine robin,  les éditions de antoine simon 7   pour adèle et mise en ligne d’un dans le train premier mult est vassal carles de comme c’est   six formes de la 13) polynésie l’impossible       entre 1- c’est dans depuis ce jour, le site rm : d’accord sur le 28 novembre, mise en ligne il pleut. j’ai vu la merle noir  pour deux nouveauté,         &n premier essai c’est les étourneaux ! trois tentatives desesperees 1 la confusion des le texte qui suit est, bien accoucher baragouiner polenta À perte de vue, la houle des après la lecture de “dans le dessin pour michèle gazier 1 quatrième essai de ecrire sur pour angelo    nous antoine simon 17  au mois de mars, 1166 1257 cleimet sa culpe, si       une   la production dernier vers aoi suite de dernier vers aoi je découvre avant toi carcassonne, le 06       en       sur       crabe-       au l’instant criblé cyclades, iii° 1.- les rêves de       voyage   se       &agrav       bruyan mille fardeaux, mille       je me       dans j’ai ajouté le 2 juillet sauvage et fuyant comme le ciel est clair au travers archipel shopping, la  le grand brassage des je suis bien dans le lent tricotage du paysage marcel alocco a       dans torna a sorrento ulisse torna beaucoup de merveilles dans l’effilé de nécrologie rimbaud a donc ne faut-il pas vivre comme la mastication des deuxième apparition de pour qui veut se faire une dessiner les choses banales tandis que dans la grande       dans tout mon petit univers en mouans sartoux. traverse de sous l’occupation a ma mère, femme parmi       en un pour philippe villa arson, nice, du 17 antoine simon 2 elle réalise des il en est des noms comme du et si tu dois apprendre à tout est prêt en moi pour       descen macles et roulis photo    en il tente de déchiffrer, bien sûr, il y eut rien n’est plus ardu f dans le sourd chatoiement   nous sommes   je ne comprends plus pas sur coussin d’air mais et c’était dans       banlie       sur f le feu s’est ce texte m’a été 0 false 21 18 ce va et vient entre voici des œuvres qui, le troisième essai et ma voix n’est plus que cet article est paru dans le giovanni rubino dit rita est trois fois humble. le 15 mai, à pour jacky coville guetteurs vertige. une distance temps de pierres dans la c’est ici, me les parents, l’ultime attention beau ajout de fichiers sons dans  la lancinante essai de nécrologie, comme ce mur blanc       avant dieu faisait silence, mais peinture de rimes. le texte  “s’ouvre au labyrinthe des pleursils je reviens sur des la cité de la musique introibo ad altare tu le sais bien. luc ne écoute, josué, imagine que, dans la l’une des dernières       parfoi     "       pass&e pour martin quel ennui, mortel pour À max charvolen et       reine jamais si entêtanteeurydice  c’était il y a dans ce pays des voies tendresse du mondesi peu de il existe deux saints portant     &nbs       aux station 5 : comment     oued coulant m1             &agrav       pass&e       fleure je déambule et suis vue à la villa tamaris ma mémoire ne peut me   la baie des anges   que signifie sixième  pour le dernier jour josué avait un rythme la chaude caresse de antoine simon 33 bernadette griot vient de antoine simon 16       s̵ sables mes parolesvous     nous       l̵ antoine simon 22 dans les hautes herbes le nécessaire non ce qui importe pour       vaches un homme dans la rue se prend les lettres ou les chiffres sur l’erbe verte si est voile de nuità la       sur le vos estes proz e vostre mon travail est une sainte marie, 1254 : naissance de aux barrières des octrois hans freibach : l’art n’existe     rien autre citation"voui glaciation entre le tissu d’acier   ciel !!!!     ton la brume. nuages j’arrivais dans les a la fin il ne resta que passet li jurz, si turnet a je suis occupé ces antoine simon 13 j’aime chez pierre percey priest lakesur les "moi, esclave" a attendre. mot terrible. …presque vingt ans plus  il y a le madame déchirée rare moment de bonheur, libre de lever la tête nous dirons donc temps de pierres       mouett       dans ce jour là, je pouvais paroles de chamantu comment entrer dans une antoine simon 15 il n’est pire enfer que  dernières mises ses mains aussi étaient       neige     un mois sans seins isabelle boizard 2005       et tu immense est le théâtre et       nuage le coeur du dernier vers aoi la langue est intarissable dire que le livre est une al matin, quant primes pert  de même que les pour mes enfants laure et deux ajouts ces derniers j’oublie souvent et   le 10 décembre       allong       rampan       la clers fut li jurz e li  on peut passer une vie       grappe les enseignants : in the country       quinze faisant dialoguer pour mon épouse nicole zacinto dove giacque il mio le géographe sait tout dans l’innocence des       le la danse de       juin à bernadette macles et roulis photo 3 attelage ii est une œuvre  hier, 17 printemps breton, printemps deux ce travail vous est       l̵       ruelle mougins. décembre       à lorsque martine orsoni si grant dol ai que ne petit matin frais. je te antoine simon 10       sur six de l’espace urbain, suite du blasphème de       longte l’homme est     le cygne sur dernier vers aoi tromper le néant la vie humble chez les ma chair n’est reprise du site avec la       ce dernier vers aoi j’ai perdu mon       enfant décembre 2001.     sur la je meurs de soif       deux cinq madame aux yeux nos voix     &nbs un tunnel sans fin et, à le geste de l’ancienne, là, c’est le sable et art jonction semble enfin rêve, cauchemar, pour helmut une errance de   (à       au   ces notes dernier vers aoi madame chrysalide fileuse sors de mon territoire. fais    courant certains prétendent     à noble folie de josué, antoine simon 23       voyage       la     les provisions vous avez r.m.a toi le don des cris qui nous viendrons nous masser dernier vers aoi juste un mot pour annoncer  dans toutes les rues de sorte que bientôt le samedi 26 mars, à 15 quand nous rejoignons, en à la bonne quelque chose       m̵ la communication est iloec endreit remeint li os       un ] heureux l’homme a l’aube des apaches, il existe au moins deux jamais je n’aurais une autre approche de  un livre écrit quelques textes rêves de josué,       cerisi       en je ne peins pas avec quoi, mais jamais on ne dans le respect du cahier des se reprendre. creuser son       je la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Butor, Michel

Butor, Michel

Dernier ajout : 11 août 2009.

Les 3 derniers textes : À la recherche du tombeau perdu , Un coup de dé sur le tambour , De la couleur en photographie .

Les 3 textes les plus lus : Souvenirs sur Jean-François Lyotard , L’aéroport de Babel , Interface .

© Michel Butor sur tous les textes de cette rubrique


  • Écrire est un geste

    Clefs : Butor , Slacik , écrire
    pour Anne Slacik Ecrire est un geste. Avec l’écriture ancienne, que ce fut au calame, au pinceau, à la plume, chacun l’admet ; et ce geste devient danse avec toute calligraphie mais surtout quand (...)
  • Éloge du traitement de texte

    Clefs : Butor , Scheffel , écrire
    pour Helmut Scheffel J’ai longtemps rêvé sur l’ordinateur, même lorsque c’était une lourde machine qu’il fallait refroidir avec circulation d’eau et dans laquelle on introduisait l’information sous (...)
  • La germination des cyclades

    Ce texte se présente comme une réponse à une série de questions que j’avais posées à Michel Butor à propos du travail de Leonardo Rosa. On le trouvera dans les Rossignols du Crocheteur... Michel Butor (...)
  • Pile et face

    pour Martin Miguel Peinture ? Sculpture ? Comme il était facile au XIXème siècle de faire la différence ! D’abord la peinture était plate, aussi lisse que possible et bien contenue dans son cadre (...)
  • Déchirage

    pour Marcel Alocco Mon cher Marcel, chez toi la couture souligne la présence et la conscience du tissu, cette prodigieuse conquête de l’humanité. Tu utilises des formes très (...)
  • Dix regards sur l’atelier désert d’Olivier Debré

    Clefs : Butor , Debré , Baltazar
    pour Julius Baltazar 1 le regard égyptien Dans son atelier le peintre regarde. Sa toile d’abord, son modèle quand il en avait un (et avec quelle intensité !), tous les objets qui ont (...)
  • Livres d’artiste

    Le livre, avec Gutenberg, est devenu le prototype de l’objet industriel actuel. Avant lui le livre était toujours un objet individuel. Depuis il est devenu l’exemple même du produit remplaçable. Nous (...)
  • La connexion littéraire

    pour Michèle Gazier 1 L’enfant du papier Je suis vieux jeu. Je suis un homme du papier. J’ai l’impression d’être né dedans. En tous les cas je vis dedans. Les murs de ma maison sont couverts de (...)
  • La maison de nos rêves

    pour Max Charvolen 1) rabattements Lorsque le puissant égyptien de l’ancien empire désirait emmener avec lui de l’autre côté de la mort tous ses familiers, il les appliquait en bas-relief ou (...)
  • Interface

    pour Raphaël Badin Nous nous sommes rencontrés il y a une trentaine d’années grâce à des amis communs. Pendant vingt ans cela n’a rien donné. Et voilà qu’en l’an 2000 surgit un projet de livre (...)

0 | 10 | 20

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette