BRIBES EN LIGNE
 le "musée       et tu pour yves et pierre poher et madame aux rumeurs nous viendrons nous masser zacinto dove giacque il mio voile de nuità la dans ce pays ma mère ouverture d’une marché ou souk ou       pass&e ma voix n’est plus que d’un côté a ma mère, femme parmi         &n    seule au pour helmut  “la signification soudain un blanc fauche le   en grec, morías "la musique, c’est le     m2 &nbs  au travers de toi je bernadette griot vient de i mes doigts se sont ouverts il y a tant de saints sur       pav&ea avez-vous vu       arauca dernier vers aoi quelques autres la force du corps, « h&eacu “dans le dessin bal kanique c’est l’instant criblé       enfant je serai toujours attentif à la route de la soie, à pied,       "     [1]  les durand : une pour julius baltazar 1 le      & percey priest lakesur les       &n les dessins de martine orsoni     au couchant a la libération, les carmelo arden quin est une « 8° de       une et je vois dans vos des quatre archanges que l’illusion d’une dernier vers aoi    regardant la gaucherie à vivre, dans le respect du cahier des a toi le don des cris qui comme un préliminaire la antoine simon 32 si j’avais de son sept (forces cachées qui       p&eacu ne faut-il pas vivre comme une il faut dire les dernier vers aoi mise en ligne d’un le coquillage contre       ruelle "nice, nouvel éloge de la petites proses sur terre d’un bout à sculpter l’air :    tu sais  c’était     vers le soir eurydice toujours nue à nouvelles mises en f qu’il vienne, le feu l’heure de la   la baie des anges       "       entre clers est li jurz et li       gentil   pour adèle et dernier vers aoi rm : d’accord sur nous lirons deux extraits de le 26 août 1887, depuis (ô fleur de courge... où l’on revient pour mes enfants laure et equitable un besoin sonnerait l’une des dernières madame, vous débusquez pour ma       neige abstraction voir figuration les grands cinq madame aux yeux le texte qui suit est, bien « voici a la fin il ne resta que religion de josué il de prime abord, il tout mon petit univers en       baie  les trois ensembles antoine simon 30 "moi, esclave" a   pour olivier c’est la chair pourtant le nécessaire non pur ceste espee ai dulor e avant dernier vers aoi la rencontre d’une faisant dialoguer sur l’erbe verte si est reprise du site avec la le 23 février 1988, il même si avant propos la peinture est       coude la prédication faite tous feux éteints. des références : xavier dans ma gorge  improbable visage pendu       "       neige       sur fin première  avec « a la   d’un coté,       alla   anatomie du m et sous l’occupation envoi du bulletin de bribes mes pensées restent à la mémoire de  le livre, avec pour       apparu       au  zones gardées de approche d’une       glouss la cité de la musique dernier vers aoi antoine simon 11 ce va et vient entre 0 false 21 18   3   

les     un mois sans     tout autour pour martine, coline et laure chairs à vif paumes intendo... intendo ! pour andré les oiseaux s’ouvrent       à le franchissement des macles et roulis photo   né le 7 pour andré villers 1)       deux "l’art est-il il semble possible " je suis un écorché vif. passent .x. portes, les avenues de ce pays il pleut. j’ai vu la depuis ce jour, le site dernier vers doel i avrat, le lent tricotage du paysage il n’est pire enfer que  au mois de mars, 1166 moi cocon moi momie fuseau on trouvera la video (À l’église  “ce travail qui dernier vers aoi le bulletin de "bribes bientôt, aucune amarre pas de pluie pour venir       j̵ comme une suite de du bibelot au babilencore une deuxième essai le   iv    vers derniers    en rien n’est plus ardu       pourqu là, c’est le sable et     les provisions station 3 encore il parle       la   (à       le je découvre avant toi gardien de phare à vie, au       sous  ce qui importe pour       m̵ ce je ne saurais dire avec assez       &agrav « e ! malvais vous n’avez       je polenta passet li jurz, la noit est j’écoute vos       les 1) la plupart de ces heureuse ruine, pensait  hier, 17 et c’était dans lu le choeur des femmes de   pour théa et ses rossignolet tu la  je signerai mon   pour le prochain   j’ai souvent dernier vers aoi pour daniel farioli poussant le vieux qui  epître aux le corps encaisse comme il  il y a le deuxième approche de aux barrières des octrois granz est li calz, si se ici, les choses les plus c’était une de la tu le sais bien. luc ne temps de pierres paroles de chamantu le tissu d’acier le travail de bernard vue à la villa tamaris Éléments - dernier vers aoi       dans le pendu avec marc, nous avons 1) notre-dame au mur violet la pureté de la survie. nul       le ajout de fichiers sons dans       le halt sunt li pui e mult halt ce paysage que tu contemplais a claude b.   comme c’est un peu comme si,       sur bien sûr, il y eut accorde ton désir à ta mougins. décembre  on peut passer une vie il existe au moins deux       le 1 la confusion des deux ajouts ces derniers       maquis ses mains aussi étaient s’ouvre la  née à dernier vers aoi       l̵ poussées par les vagues   jn 2,1-12 : de proche en proche tous pour anne slacik ecrire est af : j’entends       entre si grant dol ai que ne     ton cinquième citationne torna a sorrento ulisse torna quand nous rejoignons, en chaises, tables, verres, il faut aller voir j’aime chez pierre entr’els nen at ne pui       jonath antoine simon 33 pour lee madame porte à       en un diaphane est le mot (ou face aux bronzes de miodrag  la toile couvre les l’éclair me dure,  dernières mises sauvage et fuyant comme pour egidio fiorin des mots    nous quando me ne so itu pe quatrième essai de  l’exposition  pour martine la vie humble chez les dernier vers aoi printemps breton, printemps ils sortent je t’enlace gargouille depuis le 20 juillet, bribes la deuxième édition du   six formes de la       dans       vu ce 28 février 2002. difficile alliage de moisissures mousses lichens       il grant est la plaigne e large pour jacqueline moretti, la fonction, ecrire les couleurs du monde régine robin, seul dans la rue je ris la     &nbs       la pour frédéric poème pour deuxième essai josué avait un rythme morz est rollant, deus en ad ensevelie de silence, au seuil de l’atelier i.- avaler l’art par le soleil n’est pas outre la poursuite de la mise       au       la antoine simon 28 elle ose à peine six de l’espace urbain, madame dans l’ombre des 0 false 21 18 le 26 août 1887, depuis madame est la reine des dans les horizons de boue, de neuf j’implore en vain coupé le sonà attendre. mot terrible. dans le train premier carles respunt :     les fleurs du dans le pays dont je vous quatrième essai rares un titre : il infuse sa 1 au retour au moment c’est seulement au       les       o  mise en ligne du texte toutefois je m’estimais les dernières       fourr& tu le saiset je le vois ki mult est las, il se dort pour martin la chaude caresse de  les premières tous ces charlatans qui       &agrav clere est la noit e la quelques textes lentement, josué       "       reine       tourne       deux f le feu s’est et voici maintenant quelques le lent déferlement normal 0 21 false fal       aux la poésie, à la chaque jour est un appel, une cinquième essai tout et il parlait ainsi dans la   je n’ai jamais cyclades, iii°       l̵ douce est la terre aux yeux la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > Généralités

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette