BRIBES EN LIGNE
bribes en ligne a on peut croire que martine       sur certains soirs, quand je 1) notre-dame au mur violet     nous       p&eacu a claude b.   comme       le     vers le soir à sylvie       le       une pour michèle gazier 1 derniers glaciation entre       enfant il avait accepté  ce mois ci : sub gardien de phare à vie, au " je suis un écorché vif. dernier vers aoi raphaËl beaucoup de merveilles       s̵ dans le respect du cahier des très malheureux... ma chair n’est mais non, mais non, tu le lent déferlement       je       dans       pass&e la chaude caresse de le travail de bernard avec marc, nous avons jusqu’à il y a voile de nuità la l’impossible thème principal : et te voici humanité depuis ce jour, le site   l’oeuvre vit son   maille 1 :que       longte carcassonne, le 06 c’est la chair pourtant marie-hélène       tourne edmond, sa grande       le       " mon travail est une il faut aller voir     quand       ( pour jean marie non, björg, poème pour  dans le livre, le je déambule et suis tout en vérifiant ce pays que je dis est suite de (josué avait À max charvolen et martin       en (la numérotation des du bibelot au babilencore une rêves de josué, il faut laisser venir madame moi cocon moi momie fuseau que d’heures       aujour ne pas négocier ne le passé n’est quand les mots       la à bernadette les enseignants : pour martine portrait. 1255 :  il y a le deux nouveauté,       dans le 15 mai, à dans ma gorge f toutes mes sur la toile de renoir, les toutes sortes de papiers, sur alocco en patchworck © lancinant ô lancinant avez-vous vu il ne s’agit pas de       &ccedi af : j’entends  née à station 4 : judas  il en est des noms comme du la littérature de fragilité humaine. « voici dernier vers aoi des quatre archanges que si j’étais un ce poème est tiré du apaches :   voici donc la    si tout au long napolì napolì tendresse du mondesi peu de troisième essai et 0 false 21 18 journée de pour le prochain basilic, (la des voiles de longs cheveux madame est toute       la pour jean-marie simon et sa       sur   (dans le pour jacky coville guetteurs au labyrinthe des pleursils j’aime chez pierre rimbaud a donc merle noir  pour la route de la soie, à pied,   pour le prochain       coude ecrire sur pour mes enfants laure et       dans     longtemps sur de soie les draps, de soie pour ma dans le pays dont je vous genre des motsmauvais genre branches lianes ronces deux mille ans nous station 1 : judas torna a sorrento ulisse torna le recueil de textes de prime abord, il l’art n’existe la fonction,       ce   six formes de la morz est rollant, deus en ad ( ce texte a       droite ce va et vient entre le galop du poème me le samedi 26 mars, à 15 pas sur coussin d’air mais un besoin de couper comme de madame est une torche. elle mult ben i fierent franceis e violette cachéeton antoine simon 29 maintenant il connaît le « 8° de (josué avait lentement pour mon épouse nicole « amis rollant, de nous savons tous, ici, que   (à c’est extrêmement je suis       vaches dans le monde de cette       et tu couleur qui ne masque pas c’est parfois un pays nécrologie j’entends sonner les archipel shopping, la pour gilbert dernier vers aoi 10 vers la laisse ccxxxii livre grand format en trois antoine simon 2    regardant karles se dort cum hume  l’écriture mougins. décembre       en la question du récit fontelucco, 6 juillet 2000       bonheu à la bonne dernier vers aoi le géographe sait tout       le pour m.b. quand je me heurte je n’hésiterai       apparu       su       au l’heure de la petit matin frais. je te j’oublie souvent et tout est possible pour qui marcel alocco a d’ eurydice ou bien de le pendu tromper le néant ço dist li reis :  référencem le coquillage contre raphaël il n’est pire enfer que folie de josuétout est       maquis l’une des dernières n’ayant pas       un on préparait le temps passe dans la le 2 juillet       &agrav    7 artistes et 1 martin miguel art et trois tentatives desesperees  epître aux       le  avec « a la un nouvel espace est ouvert voici des œuvres qui, le (de)lecta lucta   mi viene in mentemi buttati ! guarda&nbs pour raphaël outre la poursuite de la mise la mort d’un oiseau.   anatomie du m et face aux bronzes de miodrag   pour olivier deuxième approche de et que vous dire des je dors d’un sommeil de antoine simon 25       sur le macles et roulis photo 3     pourquoi rm : nous sommes en quelques autres même si dont les secrets… à quoi si tu es étudiant en sa langue se cabre devant le     les provisions tout en travaillant sur les       je me antoine simon 18 josué avait un rythme       nuage       fourr& "et bien, voilà..." dit madame, vous débusquez s’ouvre la       &n       la  dans toutes les rues les dessins de martine orsoni cyclades, iii°   iv    vers       six       vu       au       deux pur ceste espee ai dulor e coupé en deux quand       au un verre de vin pour tacher au seuil de l’atelier  il est des objets sur religion de josué il       dans à a propos d’une nous serons toujours ces et  riche de mes       il       que eurydice toujours nue à  dernières mises autre citation"voui il était question non antoine simon 16 pour michèle aueret poussées par les vagues autre petite voix dernier vers que mort     " dans ce pays ma mère pour maguy giraud et       fleure madame des forêts de pour jean-louis cantin 1.- attelage ii est une œuvre pas une année sans évoquer antoine simon 31 la liberté de l’être le geste de l’ancienne, mieux valait découper normalement, la rubrique     au couchant c’est ici, me madame a des odeurs sauvages se placer sous le signe de aux george(s) (s est la       la in the country les cuivres de la symphonie  monde rassemblé epuisement de la salle, envoi du bulletin de bribes       ( max charvolen, martin miguel pure forme, belle muette, rossignolet tu la seins isabelle boizard 2005 i en voyant la masse aux pour marcel       apr&eg a toi le don des cris qui pour martin la rencontre d’une pas facile d’ajuster le ce texte se présente dans un coin de nice, intendo... intendo ! dernier vers aoi rien n’est       bien À la loupe, il observa dans le patriote du 16 mars       la antoine simon 19    de femme liseuse deuxième apparition   on n’est sables mes parolesvous que reste-t-il de la le glacis de la mort       object leonardo rosa j’ai relu daniel biga,       glouss dernier vers aoi seul dans la rue je ris la au matin du vous avez granz est li calz, si se à la mémoire de en cet anniversaire, ce qui vous avez siglent a fort e nagent e la vie est ce bruissement equitable un besoin sonnerait     hélas, les plus terribles       en un a grant dulur tendrai puis il est le jongleur de lui à cri et à o tendresses ô mes le grand combat :       je lorsqu’on connaît une       crabe- le numéro exceptionnel de  la toile couvre les sors de mon territoire. fais agnus dei qui tollis peccata sequence 6   le dernier vers aoi je ne saurais dire avec assez antoine simon 14 madame aux rumeurs temps de pierres   ces sec erv vre ile ma mémoire ne peut me il y a des objets qui ont la les plus vieilles       dans À peine jetés dans le   que signifie       je dernier vers aoi la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > Alocco

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette