BRIBES EN LIGNE
de soie les draps, de soie a ma mère, femme parmi pour raphaël on a cru à et la peur, présente mi viene in mentemi souvent je ne sais rien de antoine simon 32       assis pas même       entre là, c’est le sable et apaches : a supposer quece monde tienne       sur le poussées par les vagues de tantes herbes el pre       grimpa dernier vers que mort antoine simon 33  dans toutes les rues    7 artistes et 1 leonardo rosa       le carmelo arden quin est une glaciation entre antoine simon 19     &nbs  tu vois im font chier pour andré villers 1) envoi du bulletin de bribes dernier vers aoi         magnol dans les rêves de la recleimet deu mult guetter cette chose aux george(s) (s est la   ciel !!!! c’est extrêmement  dans le livre, le (en regardant un dessin de in the country j’ai longtemps   entrons dernier vers aoi       voyage il existe deux saints portant ma voix n’est plus que nous dirons donc l’une des dernières macles et roulis photo 1       quinze     double       &agrav on croit souvent que le but la fraîcheur et la     tout autour jusqu’à il y a       qui je m’étonne toujours de la elle ose à peine a propos d’une tu le saiset je le vois douze (se fait terre se et ces ce poème est tiré du       su j’ai travaillé f tous les feux se sont       la mougins. décembre pour andré des voix percent, racontent       sur  pour le dernier jour "si elle est « h&eacu en cet anniversaire, ce qui nice, le 30 juin 2000 a la femme au dernier vers aoi     à       cerisi iv.- du livre d’artiste l’évidence torna a sorrento ulisse torna dans le patriote du 16 mars il avait accepté       ton intendo... intendo ! les petites fleurs des       &n       que chairs à vif paumes pour martin noble folie de josué, À peine jetés dans le deuxième suite  improbable visage pendu il s’appelait une autre approche de madame a des odeurs sauvages   pour le prochain  un livre écrit a la fin il ne resta que bal kanique c’est les dernières       en un c’est un peu comme si, f qu’il vienne, le feu madame est la reine des toi, mésange à difficile alliage de       le ici. les oiseaux y ont fait À max charvolen et martin pour nicolas lavarenne ma       bonheu exacerbé d’air nous avons affaire à de       au peinture de rimes. le texte  l’écriture iloec endreit remeint li os dernier vers aoi j’oublie souvent et bernard dejonghe... depuis       m̵       maquis le lent tricotage du paysage       apr&eg on peut croire que martine inoubliables, les juste un mot pour annoncer le coquillage contre       le le temps passe dans la       l̵ carles respunt : juste un s’égarer on l’art c’est la les amants se 1-nous sommes dehors. pour angelo la fraîcheur et la dernier vers aoi je ne saurais dire avec assez       gentil il n’est pire enfer que     &nbs     pluie du   le 10 décembre derniers le corps encaisse comme il soudain un blanc fauche le karles se dort cum hume       nuage antoine simon 30       une "ah ! mon doux pays, ses mains aussi étaient la rencontre d’une le lent déferlement nous avancions en bas de depuis ce jour, le site     vers le soir     sur la pente thème principal : la question du récit clere est la noit e la equitable un besoin sonnerait …presque vingt ans plus même si l’éclair me dure, mult ben i fierent franceis e rêve, cauchemar, deux nouveauté, la brume. nuages lancinant ô lancinant quand nous rejoignons, en dans ce périlleux on dit qu’agathe pour ma       avant toute trace fait sens. que mult est vassal carles de  de la trajectoire de ce face aux bronzes de miodrag la cité de la musique ki mult est las, il se dort buttati ! guarda&nbs       le   on n’est j’ai ajouté ce qui fascine chez de la       &eacut c’est une sorte de petit matin frais. je te "l’art est-il quand c’est le vent qui et tout avait station 7 : as-tu vu judas se autre essai d’un quant carles oït la dans ce pays ma mère nous viendrons nous masser       jardin libre de lever la tête       la dernier vers aoi l’instant criblé non, björg, temps de pierres dans la quelque temps plus tard, de la pureté de la survie. nul ainsi alfred… le scribe ne retient au rayon des surgelés tout le problème c’est ici, me     le sur l’erbe verte si est macles et roulis photo 6     rien la lecture de sainte de sorte que bientôt deuxième approche de       il       pass&e béatrice machet vient de la mastication des au lecteur voici le premier       au 0 false 21 18 dans l’innocence des vous n’avez       au la liberté s’imprime à vous avez   j’ai souvent pour mes enfants laure et     depuis  “s’ouvre     oued coulant l’heure de la     m2 &nbs madame porte à       la     extraire madame, on ne la voit jamais bernadette griot vient de pour maxime godard 1 haute       m&eacu   encore une       glouss       " introibo ad altare  avec « a la si j’étais un le 2 juillet station 3 encore il parle pour egidio fiorin des mots je suis occupé ces et encore  dits la tentation du survol, à dernier vers aoi dernier vers aoi gardien de phare à vie, au comme ce mur blanc le "patriote", o tendresses ô mes ma mémoire ne peut me pour lee      &       au je suis     après sainte marie,       j̵ josué avait un rythme cinquième citationne paien sunt morz, alquant merle noir  pour sauvage et fuyant comme quatrième essai de antoine simon 9 chaque automne les suite du blasphème de clers fut li jurz e li tout est prêt en moi pour       dans       sur       jonath c’est la peur qui fait et que dire de la grâce le géographe sait tout j’aime chez pierre attelage ii est une œuvre il en est des noms comme du les oiseaux s’ouvrent  pour jean le au seuil de l’atelier sixième cet article est paru dans le antoine simon 15 1257 cleimet sa culpe, si       b&acir       fourr&       dans le recueil de textes  les éditions de la bouche pleine de bulles certains prétendent       &agrav 0 false 21 18  ce mois ci : sub sa langue se cabre devant le deux mille ans nous les doigts d’ombre de neige encore la couleur, mais cette c’est parfois un pays les avenues de ce pays 1 la confusion des monde imaginal,       le       entre 0 false 21 18 il faut laisser venir madame     un mois sans tout en travaillant sur les station 5 : comment vous deux, c’est joie et     du faucon antoine simon 5 (de)lecta lucta         pass&e       bonhe et combien passet li jurz, la noit est Éléments -       le  mise en ligne du texte dans l’innocence des ensevelie de silence, les installations souvent,       marche polenta ce qui importe pour les durand : une marcel alocco a ….omme virginia par la tu le sais bien. luc ne et si au premier jour il bribes en ligne a pour helmut douce est la terre aux yeux faisant dialoguer  “comment  de même que les rm : nous sommes en       ruelle antoine simon 10 de l’autre pour frédéric tes chaussures au bas de       vu dix l’espace ouvert au a la libération, les       dans             bien       fleur maintenant il connaît le rossignolet tu la elle réalise des         or 1. il se trouve que je suis mieux valait découper à propos des grands       midi deuxième apparition pour max charvolen 1)  epître aux antoine simon 28       embarq samuelchapitre 16, versets 1   au milieu de       la pie siglent a fort e nagent e la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > Alocco

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette