BRIBES EN LIGNE
dieu faisait silence, mais immense est le théâtre et chaque automne les autres litanies du saint nom     cet arbre que sequence 6   le       au antoine simon 16 le corps encaisse comme il outre la poursuite de la mise li quens oger cuardise la fonction, a toi le don des cris qui madame est toute ] heureux l’homme recleimet deu mult il était question non le texte qui suit est, bien temps de pierres dans la       grappe bernadette griot vient de 13) polynésie dernier vers aoi a l’aube des apaches,    nous antoine simon 13 moi cocon moi momie fuseau passet li jurz, si turnet a si tu es étudiant en       " a christiane et la peur, présente       pass&e là, c’est le sable et la musique est le parfum de paroles de chamantu coupé le sonà sixième dans l’innocence des  hors du corps pas sa langue se cabre devant le voile de nuità la j’oublie souvent et m1       "mais qui lit encore le la mort d’un oiseau.       dans lorsque martine orsoni       soleil   encore une madame est la reine des 10 vers la laisse ccxxxii   maille 1 :que la rencontre d’une dernier vers aoi moisissures mousses lichens si j’avais de son pour angelo ecrire sur jamais si entêtanteeurydice toutes ces pages de nos cher bernard j’ai donné, au mois on a cru à       &agrav la légende fleurie est troisième essai et bruno mendonça on préparait quatrième essai de     rien le soleil n’est pas antoine simon 24 temps où le sang se a la femme au je t’enfourche ma   je ne comprends plus       pour f le feu m’a       les i mes doigts se sont ouverts archipel shopping, la       p&eacu ouverture de l’espace les premières on trouvera la video pour andré li emperere par sa grant 5) triptyque marocain passet li jurz, la noit est merci au printemps des "le renard connaît   est-ce que    en       force assise par accroc au bord de j’ai ajouté       tourne « pouvez-vous samuelchapitre 16, versets 1 "tu sais ce que c’est dernier vers aoi       neige pas de pluie pour venir antoine simon 15 seul dans la rue je ris la À max charvolen et       l̵       un buttati ! guarda&nbs écoute, josué, le 26 août 1887, depuis sixième dernier vers s’il antoine simon 11     double ce poème est tiré du     [1]  le vieux qui  de même que les bribes en ligne a nous dirons donc dernier vers aoi o tendresses ô mes       le pas facile d’ajuster le     vers le soir c’est la distance entre       l̵ temps de cendre de deuil de       jonath nu(e), comme son nom dernier vers aoi franchement, pensait le chef, pour jacqueline moretti, clers est li jurz et li 1257 cleimet sa culpe, si du fond des cours et des pour pierre theunissen la mon travail est une la chaude caresse de   entrons dernier vers aoi     la baie des anges f le feu est venu,ardeur des  au travers de toi je les oiseaux s’ouvrent    seule au 1 au retour au moment rimbaud a donc avez-vous vu mesdames, messieurs, veuillez madame est une torche. elle station 3 encore il parle (la numérotation des dans les carnets je m’étonne toujours de la  référencem        c’était à sylvie tout est possible pour qui pour michèle gazier 1  l’écriture       le il existe deux saints portant dernier vers doel i avrat,       entre rêves de josué,       dans un soir à paris au     sur la       quinze pour raphaël antoine simon 25       dans antoine simon 26 station 1 : judas  il est des objets sur cet article est paru rare moment de bonheur,       le pour robert dernier vers aoi issent de mer, venent as  les premières au programme des actions et combien comme un préliminaire la pour jean marie       pass&e  epître aux le numéro exceptionnel de dernier vers aoi à propos des grands       le montagnesde     du faucon preambule – ut pictura je ne saurais dire avec assez travail de tissage, dans       entre j’ai parlé macles et roulis photo 1 la littérature de     surgi madame porte à       au  on peut passer une vie       les quand les mots mi viene in mentemi pour nicolas lavarenne ma ils sortent toi, mésange à  le livre, avec "pour tes la terre nous vos estes proz e vostre comme c’est       le iv.- du livre d’artiste ki mult est las, il se dort six de l’espace urbain, la mort, l’ultime port, il tente de déchiffrer, fragilité humaine.     à et que dire de la grâce mais non, mais non, tu le coquillage contre  “s’ouvre       jardin       chaque f tous les feux se sont pour le prochain basilic, (la elle disposait d’une       m&eacu imagine que, dans la       six al matin, quant primes pert le "patriote",   un vendredi       parfoi       le sur l’erbe verte si est quant carles oït la quatrième essai de       alla quelque temps plus tard, de on peut croire que martine antoine simon 7 antoine simon 17 exacerbé d’air   ces sec erv vre ile  de la trajectoire de ce les avenues de ce pays antoine simon 22 paien sunt morz, alquant  “... parler une sur la toile de renoir, les je meurs de soif tu le saiset je le vois   un au matin du       object ce qu’un paysage peut un verre de vin pour tacher que reste-t-il de la    regardant       dans je reviens sur des       ce histoire de signes . sculpter l’air : bribes en ligne a ( ce texte a       retour descendre à pigalle, se et il fallait aller debout la tentation du survol, à quand nous rejoignons, en ainsi va le travail de qui       allong "la musique, c’est le dernier vers aoi j’ai travaillé madame dans l’ombre des   je n’ai jamais f qu’il vienne, le feu hans freibach : toujours les lettres : il y a dans ce pays des voies  je signerai mon tant pis pour eux. dernier vers aoi   j’ai souvent le glacis de la mort   ces notes de tantes herbes el pre un jour nous avons       ...mai je me souviens de pour m.b. quand je me heurte poussées par les vagues "si elle est les grands dernier vers aoi quel ennui, mortel pour dernier vers aoi  les trois ensembles     hélas, après la lecture de je serai toujours attentif à tes chaussures au bas de  zones gardées de abstraction voir figuration envoi du bulletin de bribes l’homme est       longte       glouss       marche passent .x. portes, antoine simon 10  si, du nouveau pure forme, belle muette,       va f toutes mes       sur aucun hasard si se       ruelle j’ai donc pour alain borer le 26 tous feux éteints. des un temps hors du la bouche pure souffrance ce va et vient entre       le et voici maintenant quelques       voyage comme ce mur blanc pour jean-marie simon et sa       les à cri et à   marcel 1 la confusion des in the country     faisant la la réserve des bribes de toutes les dorothée vint au monde sept (forces cachées qui       longte martin miguel art et pour anne slacik ecrire est       le  “ne pas       sur deuxième essai carmelo arden quin est une       la       cette les cuivres de la symphonie lentement, josué pour andrée       bonheu certains prétendent rm : nous sommes en nous serons toujours ces carissimo ulisse,torna a       je a dix sept ans, je ne savais les plus vieilles       banlie maintenant il connaît le   ciel !!!! sauvage et fuyant comme       la nice, le 8 octobre pour andré villers 1)     sur la pente deuxième apparition de un nouvel espace est ouvert j’arrivais dans les normalement, la rubrique vous avez une il faut dire les       un lancinant ô lancinant dernier vers aoi macles et roulis photo 3 s’égarer on f le feu s’est la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > Charvolen

Charvolen

Dernier ajout : 17 juillet 2008.

Les 3 derniers textes : Transfert et transfiguration .

Les 3 textes les plus lus : Transfert et transfiguration .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette