BRIBES EN LIGNE
l’impression la plus tout est prêt en moi pour la mort, l’ultime port, station 5 : comment il tente de déchiffrer, tu le sais bien. luc ne  ce mois ci : sub       fourmi       l̵ ce pays que je dis est    il f le feu m’a l’ami michel descendre à pigalle, se comme une suite de max charvolen, martin miguel       é la réserve des bribes rm : nous sommes en "le renard connaît dernier vers s’il À la loupe, il observa       sous quand sur vos visages les tout le problème seul dans la rue je ris la       dans À l’occasion de les petites fleurs des dans les écroulements madame porte à macles et roulis photo 3 le 26 août 1887, depuis     rien     au couchant si j’étais un       bonhe le lourd travail des meules antoine simon 14 mult ben i fierent franceis e mon travail est une iloec endreit remeint li os f les rêves de je découvre avant toi les installations souvent, et…  dits de       descen   je n’ai jamais ce texte m’a été cinquième essai tout antoine simon 11 j’ai donc       au quatre si la mer s’est le glacis de la mort la liberté de l’être       à j’ai changé le la deuxième édition du       sur le       vu li emperere s’est cet article est paru dans le faisant dialoguer     le premier essai c’est       mouett très saintes litanies i en voyant la masse aux imagine que, dans la le travail de bernard cinquième citationne toujours les lettres : où l’on revient il en est des meurtrières.   (dans le les amants se       su “le pinceau glisse sur je ne saurais dire avec assez j’ai travaillé       un     le cygne sur rossignolet tu la    nous de profondes glaouis madame est la reine des certains prétendent   anatomie du m et halt sunt li pui e mult halt rimbaud a donc présentation du montagnesde       longte       entre la tentation du survol, à vertige. une distance nice, le 30 juin 2000 pour maxime godard 1 haute à sylvie se placer sous le signe de ma voix n’est plus que able comme capable de donner mouans sartoux. traverse de Ç’avait été la la musique est le parfum de à j’ai perdu mon  improbable visage pendu   l’oeuvre vit son troisième essai et       ruelle temps de bitume en fusion sur pour andrée o tendresses ô mes       montag     longtemps sur passet li jurz, si turnet a dernier vers aoi décembre 2001.  les trois ensembles       le       pour   six formes de la il pleut. j’ai vu la       le frères et se reprendre. creuser son "pour tes pour maguy giraud et j’ai longtemps   nous sommes et voici maintenant quelques couleur qui ne masque pas je n’ai pas dit que le dessiner les choses banales les dessins de martine orsoni sequence 6   le       la       neige dernier vers aoi   jn 2,1-12 :       le "nice, nouvel éloge de la vedo la luna vedo le     un mois sans de mes deux mains le samedi 26 mars, à 15       &agrav l’instant criblé dans l’innocence des       &ccedi en ceste tere ad estet ja       l̵       sur  jésus pour max charvolen 1) recleimet deu mult   d’un coté, mesdames, messieurs, veuillez       je dans ce pays ma mère on peut croire que martine dernier vers doel i avrat,   né le 7 la langue est intarissable tant pis pour eux. dernier vers aoi depuis ce jour, le site moi cocon moi momie fuseau elle disposait d’une nous avons affaire à de de sorte que bientôt quelques autres  “... parler une tandis que dans la grande ce poème est tiré du des voiles de longs cheveux générations ce qui importe pour       sur ce qui fait tableau : ce « e ! malvais pour daniel farioli poussant tous feux éteints. des       dans “dans le dessin 13) polynésie pour angelo la question du récit merle noir  pour de prime abord, il       fleur    si tout au long le 19 novembre 2013, à la (À l’église des conserves ! clers fut li jurz e li bientôt, aucune amarre le franchissement des quelque temps plus tard, de ici. les oiseaux y ont fait autre citation       pass&e antoine simon 22   en grec, morías et que dire de la grâce clers est li jurz et li villa arson, nice, du 17 premier vers aoi dernier de pareïs li seit la     pourquoi     cet arbre que reflets et echosla salle pour m.b. quand je me heurte face aux bronzes de miodrag à propos des grands ma chair n’est avant dernier vers aoi et il fallait aller debout démodocos... Ça a bien un       " je serai toujours attentif à quand il voit s’ouvrir,       &agrav pour jean gautheronle cosmos madame des forêts de       "  “la signification  de la trajectoire de ce dans l’effilé de les plus terribles       assis il n’est pire enfer que il n’y a pas de plus ...et poème pour lorsqu’on connaît une la fraîcheur et la il arriva que temps où le sang se il y a dans ce pays des voies pas même si elle est belle ? je       la ensevelie de silence, merci à la toile de  si, du nouveau a supposer quece monde tienne       enfant   voici donc la nous avancions en bas de pourquoi yves klein a-t-il station 1 : judas j’entends sonner les rare moment de bonheur, "la musique, c’est le    au balcon pur ceste espee ai dulor e les enseignants :  c’était madame a des odeurs sauvages grant est la plaigne e large  les premières coupé en deux quand à la bonne   j’ai souvent  tous ces chardonnerets la fraîcheur et la dont les secrets… à quoi dernier vers aoi À perte de vue, la houle des rêve, cauchemar,       dans je ne sais pas si pure forme, belle muette, « amis rollant, de       jardin tout mon petit univers en il n’était qu’un (ma gorge est une comme un préliminaire la josué avait un rythme douce est la terre aux yeux deux ce travail vous est quand nous rejoignons, en pour nicolas lavarenne ma jouer sur tous les tableaux quel étonnant poème pour et si au premier jour il granz est li calz, si se de proche en proche tous c’est un peu comme si, 1 au retour au moment antoine simon 33     nous intendo... intendo !       l̵ les routes de ce pays sont f qu’il vienne, le feu art jonction semble enfin  mise en ligne du texte un jour nous avons       rampan       je me ….omme virginia par la     &nbs       reine traquer    regardant   pour le prochain a dix sept ans, je ne savais carmelo arden quin est une pour jean marie     quand       sur percey priest lakesur les pour anne slacik ecrire est de toutes les un nouvel espace est ouvert j’oublie souvent et des quatre archanges que epuisement de la salle, attendre. mot terrible. la prédication faite tes chaussures au bas de   le 10 décembre       deux a propos de quatre oeuvres de le geste de l’ancienne, À max charvolen et martin       arauca       aux       le prenez vos casseroles et grande lune pourpre dont les journée de un verre de vin pour tacher il s’appelait suite du blasphème de dentelle : il avait pour raphaël le lent déferlement       sur       sabots       au       pourqu deuxième attention beau au rayon des surgelés dix l’espace ouvert au outre la poursuite de la mise exode, 16, 1-5 toute bruno mendonça  “ce travail qui       la on a cru à elle réalise des       la là, c’est le sable et pour robert ils s’étaient       au       dans encore une citation“tu cet article est paru patrick joquel vient de ses mains aussi étaient  au mois de mars, 1166 mais non, mais non, tu a claude b.   comme  avec « a la pour mon épouse nicole attelage ii est une œuvre       sur approche d’une madame aux rumeurs       quand la vie humble chez les   se       apparu les lettres ou les chiffres     m2 &nbs je sais, un monde se " je suis un écorché vif. janvier 2002 .traverse     pluie du       dans l’évidence  le "musée comme ce mur blanc ainsi fut pétrarque dans la bouche pure souffrance la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > D-L

D-L

Dernier ajout : 12 février 2017.

Les 3 derniers textes : Sur un voleur de feu , Apparences/disparences , La stratégie du fantôme .

Les 3 textes les plus lus : Apparences/disparences , Claude Giorgi , Lettre à de jeunes amateurs .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette