BRIBES EN LIGNE
carcassonne, le 06     une abeille de le 26 août 1887, depuis l’évidence buttati ! guarda&nbs il n’est pire enfer que le soleil n’est pas la poésie, à la le 2 juillet       montag le scribe ne retient antoine simon 15 tout est prêt en moi pour  on peut passer une vie dernier vers aoi  “... parler une f le feu s’est "tu sais ce que c’est pour max charvolen 1) laure et pétrarque comme     les provisions marché ou souk ou  “s’ouvre       &n     [1]  l’instant criblé c’est la peur qui fait   ces notes     quand nous lirons deux extraits de     rien le coquillage contre l’impossible très saintes litanies petit matin frais. je te tendresse du mondesi peu de antoine simon 25   en grec, morías (ô fleur de courge... madame aux rumeurs je serai toujours attentif à       chaque       &eacut petites proses sur terre pas de pluie pour venir  pour de elle ose à peine dernier vers aoi madame, vous débusquez pour egidio fiorin des mots je n’hésiterai       st pas une année sans évoquer des voix percent, racontent       enfant quatrième essai de     tout autour tendresses ô mes envols       sur il était question non préparation des     chambre toutefois je m’estimais  “ne pas  tous ces chardonnerets antoine simon 19 pour michèle gazier 1) dernier vers aoi dans le monde de cette mieux valait découper       dans d’un côté le ciel de ce pays est tout elle disposait d’une on peut croire que martine       "       la constellations et à propos des grands       " l’existence n’est toi, mésange à quelques autres       pav&ea c’est la chair pourtant à propos “la   l’oeuvre vit son sculpter l’air : pierre ciel Éléments - ouverture d’une    de femme liseuse  les premières archipel shopping, la ils sortent 1254 : naissance de mille fardeaux, mille ajout de fichiers sons dans       descen cet article est paru dans le qu’est-ce qui est en Ç’avait été la       sabots viallat © le château de "le renard connaît il existe au moins deux   d’un coté,  mise en ligne du texte les durand : une temps où le sang se cinquième essai tout dernier vers aoi       embarq c’est une sorte de ecrire les couleurs du monde rien n’est "ah ! mon doux pays, et tout avait       grappe marie-hélène paysage de ta tombe  et deux nouveauté, madame des forêts de les plus vieilles   au milieu de   pour adèle et recleimet deu mult       bonheu       jonath là, c’est le sable et à sylvie       la       la quand il voit s’ouvrir, toujours les lettres : il ne s’agit pas de comment entrer dans une       en       quinze       six dernier vers aoi nous avancions en bas de livre grand format en trois antoine simon 14 nous savons tous, ici, que       dans si, il y a longtemps, les dorothée vint au monde premier vers aoi dernier a propos d’une  hors du corps pas "nice, nouvel éloge de la       va       vu       ton le numéro exceptionnel de pur ceste espee ai dulor e       object   (à c’est vrai mi viene in mentemi  les éditions de ki mult est las, il se dort la route de la soie, à pied,       alla m1         saint paul trois gardien de phare à vie, au j’arrivais dans les et ces cette machine entre mes pour robert    si tout au long       l̵ le geste de l’ancienne,  “comment macles et roulis photo 6 pour yves et pierre poher et agnus dei qui tollis peccata       &agrav la légende fleurie est a dix sept ans, je ne savais antoine simon 5 dernier vers aoi         or sequence 6   le       la pie c’était une antoine simon 11 dernier vers aoi …presque vingt ans plus rossignolet tu la ils avaient si longtemps, si     dans la ruela antoine simon 23 merci à marc alpozzo le ciel est clair au travers tandis que dans la grande ce jour là, je pouvais   la production (de)lecta lucta   et  riche de mes       o et ma foi, j’écoute vos voudrais je vous       fleure la prédication faite montagnesde       devant ne faut-il pas vivre comme       arauca hans freibach : madame est une raphaël À max charvolen et encore la couleur, mais cette (À l’église le samedi 26 mars, à 15 af : j’entends siglent a fort e nagent e troisième essai et       une pour martine aucun hasard si se j’ai ajouté       ( antoine simon 21       voyage       magnol  au mois de mars, 1166 le nécessaire non deuxième apparition chercher une sorte de 7) porte-fenêtre il aurait voulu être troisième essai       sur abu zayd me déplait. pas le texte qui suit est, bien f les feux m’ont rimbaud a donc le grand combat :  le grand brassage des       allong Être tout entier la flamme  pour jean le       sur des voiles de longs cheveux tu le saiset je le vois assise par accroc au bord de station 7 : as-tu vu judas se   pour le prochain la fonction,  tu ne renonceras pas.  au travers de toi je madame porte à mais jamais on ne travail de tissage, dans       deux       la antoine simon 22 de mes deux mains madame, on ne la voit jamais la bouche pleine de bulles dans l’innocence des apaches : vous dites : "un légendes de michel le géographe sait tout pour jean gautheronle cosmos ses mains aussi étaient a propos de quatre oeuvres de       dans introibo ad altare toutes ces pages de nos le 19 novembre 2013, à la il est le jongleur de lui je découvre avant toi       sur le   si vous souhaitez  le "musée réponse de michel c’est ici, me             &ccedi       & seins isabelle boizard 2005 décembre 2001.       s̵ derniers vers sun destre en ceste tere ad estet ja     hélas, carissimo ulisse,torna a       m̵       entre face aux bronzes de miodrag pour gilbert « e ! malvais a la libération, les   ciel !!!! antoine simon 9       j’entends sonner les dernier vers aoi r.m.a toi le don des cris qui  tu vois im font chier    en josué avait un rythme       je       il il y a dans ce pays des voies c’est seulement au mais non, mais non, tu passet li jurz, si turnet a nouvelles mises en les routes de ce pays sont la littérature de ecrire sur       l̵ le bulletin de "bribes le 23 février 1988, il de profondes glaouis dernier vers aoi     né le 7 le tissu d’acier   je ne comprends plus sors de mon territoire. fais le recueil de textes     sur la pente je m’étonne toujours de la la brume. nuages       au   dits de quelque temps plus tard, de     son tout est possible pour qui les cuivres de la symphonie la gaucherie à vivre, v.- les amicales aventures du  la toile couvre les raphaËl       droite il y a tant de saints sur  dans toutes les rues carmelo arden quin est une antoine simon 2 (josué avait lentement    nous antoine simon 32 temps de cendre de deuil de       ruelle     de rigoles en iv.- du livre d’artiste je suis bien dans normal 0 21 false fal       à       sur intendo... intendo ! cinq madame aux yeux       voyage f tous les feux se sont 0 false 21 18 descendre à pigalle, se je déambule et suis  ce mois ci : sub il en est des noms comme du dans les carnets antoine simon 28 au commencement était dans l’effilé de libre de lever la tête le lent déferlement j’ai parlé au matin du dans ce pays ma mère monde imaginal, la liberté s’imprime à i en voyant la masse aux deux mille ans nous le pendu dieu faisait silence, mais les étourneaux ! c’est la distance entre  ce qui importe pour prenez vos casseroles et       coude pour andré tous ces charlatans qui       aux À peine jetés dans le pour ma 1) notre-dame au mur violet la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > Rosa

Rosa

Dernier ajout : 25 juillet 2008.

Les 3 derniers textes : L’archipel ébloui - 1 .

Les 3 textes les plus lus : L’archipel ébloui - 1 .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette