BRIBES EN LIGNE
les plus terribles madame est la reine des le lent tricotage du paysage pour robert "pour tes si j’étais un mon travail est une       fourr& j’aime chez pierre     &nbs des quatre archanges que aux barrières des octrois a dix sept ans, je ne savais sur l’erbe verte si est petit matin frais. je te       dans mise en ligne     faisant la nu(e), comme son nom si tu es étudiant en l’ami michel       su sainte marie, madame des forêts de constellations et deux nouveauté, dernier vers aoi 5) triptyque marocain la poésie, à la sixième comme c’est pour angelo allons fouiller ce triangle comme un préliminaire la       six antoine simon 33 « amis rollant, de les dessins de martine orsoni       ce       grappe       p&eacu  née à   en grec, morías la vie est dans la vie. se Être tout entier la flamme dans ce périlleux       aujour       bruyan  avec « a la apaches : karles se dort cum hume toutes ces pages de nos pour mes enfants laure et j’écoute vos l’appel tonitruant du       avant outre la poursuite de la mise leonardo rosa ma voix n’est plus que se reprendre. creuser son       à etait-ce le souvenir       m̵       le cinq madame aux yeux et si tu dois apprendre à antoine simon 29 quand sur vos visages les       &n la bouche pleine de bulles dernier vers aoi très malheureux... pas même     sur la mais non, mais non, tu seins isabelle boizard 2005   pour théa et ses       soleil jusqu’à il y a 0 false 21 18   que signifie antoine simon 18 dernier vers aoi troisième essai a claude b.   comme c’est la chair pourtant antoine simon 13 et que dire de la grâce       (   pour le prochain  “s’ouvre pour martin j’ai travaillé  de même que les raphaël ce poème est tiré du mais jamais on ne quand c’est le vent qui de sorte que bientôt       " dernier vers aoi j’ai parlé dernier vers aoi antoine simon 26 a propos d’une     vers le soir       le pas facile d’ajuster le le 15 mai, à       une pour michèle gazier 1) ouverture d’une je n’hésiterai il en est des noms comme du     le  au travers de toi je       la       fleur l’illusion d’une  hors du corps pas neuf j’implore en vain  la toile couvre les si grant dol ai que ne dernier vers aoi mult est vassal carles de       dans bientôt, aucune amarre écoute, josué, merci à marc alpozzo le numéro exceptionnel de là, c’est le sable et bernard dejonghe... depuis  pour jean le dernier vers aoi tout en vérifiant ils s’étaient ce jour là, je pouvais derniers       dans non, björg, je ne peins pas avec quoi, ce texte m’a été abu zayd me déplait. pas nice, le 8 octobre 13) polynésie pour jean gautheronle cosmos trois tentatives desesperees douze (se fait terre se à la mémoire de douce est la terre aux yeux au commencement était ( ce texte a folie de josuétout est antoine simon 5 rien n’est ne faut-il pas vivre comme la deuxième édition du cyclades, iii° entr’els nen at ne pui vous avez    en pur ceste espee ai dulor e ce jour-là il lui du bibelot au babilencore une l’impression la plus bribes en ligne a quai des chargeurs de un jour nous avons polenta j’ai ajouté   adagio   je l’art n’existe ainsi fut pétrarque dans la cité de la musique le texte qui suit est, bien fin première   un normalement, la rubrique normal 0 21 false fal  au mois de mars, 1166 station 1 : judas quant carles oït la  “ne pas ce va et vient entre les routes de ce pays sont j’arrivais dans les des voix percent, racontent antoine simon 32 pour jacky coville guetteurs       mouett encore la couleur, mais cette spectacle de josué dit printemps breton, printemps de tantes herbes el pre  pour de       ton antoine simon 3 deuxième essai le       au la réserve des bribes       juin d’abord l’échange des       au ma mémoire ne peut me montagnesde les étourneaux !     &nbs les doigts d’ombre de neige la question du récit bernadette griot vient de ils sortent dans les écroulements giovanni rubino dit zacinto dove giacque il mio       &agrav     son pour jean-louis cantin 1.- j’ai longtemps …presque vingt ans plus rossignolet tu la difficile alliage de agnus dei qui tollis peccata toutes sortes de papiers, sur     pourquoi       grimpa rm : nous sommes en a la femme au raphaël que reste-t-il de la carissimo ulisse,torna a granz fut li colps, li dux en pour alain borer le 26 deuxième apparition de le travail de bernard 0 false 21 18 et il parlait ainsi dans la un verre de vin pour tacher avec marc, nous avons       sur mieux valait découper dire que le livre est une le soleil n’est pas (josué avait lentement À perte de vue, la houle des       sous en 1958 ben ouvre à temps où les coeurs rimbaud a donc       les       &n vi.- les amicales aventures       devant comme une suite de madame déchirée dans l’innocence des on croit souvent que le but   ciel !!!! "ah ! mon doux pays, dessiner les choses banales troisième essai et aux george(s) (s est la siglent a fort e nagent e je t’ai admiré,       sur       crabe-       allong vos estes proz e vostre la rencontre d’une       tourne ajout de fichiers sons dans autre citation"voui et si au premier jour il franchement, pensait le chef, si j’avais de son attention beau « pouvez-vous je n’ai pas dit que le dernier vers doel i avrat, issent de mer, venent as       " quelque temps plus tard, de tromper le néant pour andrée les dernières       je me       voyage dernier vers aoi    jésus dans un coin de nice, le coeur du je ne sais pas si       la dans le respect du cahier des chaises, tables, verres,  l’écriture 1) la plupart de ces       aux elle disposait d’une travail de tissage, dans pour nicolas lavarenne ma  de la trajectoire de ce je découvre avant toi pour mon épouse nicole c’est la peur qui fait etudiant à diaphane est le i mes doigts se sont ouverts lancinant ô lancinant c’est ici, me première (de)lecta lucta   de prime abord, il nos voix       pass&e la terre a souvent tremblé le 26 août 1887, depuis diaphane est le mot (ou autre petite voix       vaches       arauca et ces pour maguy giraud et macles et roulis photo 6   d’un coté,    au balcon       napolì napolì je serai toujours attentif à   né le 7   ces notes       banlie    7 artistes et 1 se placer sous le signe de il ne sait rien qui ne va       sur qu’est-ce qui est en       un clere est la noit e la dans les carnets     l’é cet univers sans présentation du dernier vers aoi       sur iv.- du livre d’artiste g. duchêne, écriture le       m&eacu il avait accepté       au dernier vers aoi l’erbe del camp, ki dernier vers aoi les petites fleurs des (vois-tu, sancho, je suis régine robin, je me souviens de antoine simon 19 certains prétendent le bulletin de "bribes je suis bien dans       apr&eg   nous sommes       voyage générations       allong on dit qu’agathe dernier vers aoi f dans le sourd chatoiement mesdames, messieurs, veuillez  je signerai mon       au aucun hasard si se vous dites : "un raphaËl       entre (ô fleur de courge... quand vous serez tout et que vous dire des   1) cette le 2 juillet       jardin dans le patriote du 16 mars pour maxime godard 1 haute la mort d’un oiseau. la mastication des le plus insupportable chez les avenues de ce pays       neige passent .x. portes,       le antoine simon 21 un nouvel espace est ouvert vous n’avez la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > Pagès

Pagès

Dernier ajout : 16 mars 2008.

Les 3 derniers textes : Une dynamique à l’oeuvre , Survol d’une oeuvre , Pagès, l’instant du dessin .

Les 3 textes les plus lus : Une dynamique à l’oeuvre , Survol d’une oeuvre , Pagès, l’instant du dessin .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette