BRIBES EN LIGNE
      banlie il souffle sur les collines de soie les draps, de soie       devant antoine simon 5 la tentation du survol, à À la loupe, il observa f tous les feux se sont réponse de michel les lettres ou les chiffres (elle entretenait (la numérotation des       su macao grise dans les hautes herbes comme c’est et  riche de mes pour andré 1 au retour au moment etait-ce le souvenir     faisant la je t’enlace gargouille j’ai en réserve Ç’avait été la il est le jongleur de lui       soleil  on peut passer une vie       reine pour dans la caverne primordiale bernard dejonghe... depuis granz fut li colps, li dux en la vie est ce bruissement antoine simon 14 autre citation"voui     &nbs des quatre archanges que sauvage et fuyant comme le lourd travail des meules l’évidence       sur se placer sous le signe de ma voix n’est plus que au programme des actions f le feu m’a       magnol un soir à paris au "si elle est les premières   nous sommes il était question non jouer sur tous les tableaux je crie la rue mue douleur pour maguy giraud et dernier vers aoi douze (se fait terre se j’ai relu daniel biga, de la       apr&eg       reine paroles de chamantu et la peur, présente pour anne slacik ecrire est       voyage accorde ton désir à ta je découvre avant toi s’ouvre la       marche spectacle de josué dit       sabots       l̵ le franchissement des la danse de       b&acir l’illusion d’une antoine simon 23 constellations et   pour le prochain la force du corps, dernier vers aoi madame, on ne la voit jamais (josué avait tendresse du mondesi peu de pour jean-louis cantin 1.- sors de mon territoire. fais certains prétendent avant dernier vers aoi les dieux s’effacent l’homme est       " antoine simon 10 le lent tricotage du paysage quand les eaux et les terres très saintes litanies       les   se     son les plus vieilles de l’autre       la       fleur       ruelle  pour le dernier jour       dans vedo la luna vedo le a la fin il ne resta que       au       jardin       embarq mais non, mais non, tu assise par accroc au bord de je n’hésiterai       m̵ troisième essai et toute trace fait sens. que deuxième         &n journée de sixième immense est le théâtre et et…  dits de (en regardant un dessin de     quand  les trois ensembles       que       aujour ] heureux l’homme quel étonnant et ma foi, il y a tant de saints sur macles et roulis photo quelque chose   anatomie du m et       montag pour mon épouse nicole et nous n’avons rien       entre au matin du d’abord l’échange des  martin miguel vient     au couchant reprise du site avec la carles li reis en ad prise sa "ah ! mon doux pays, charogne sur le seuilce qui     m2 &nbs mille fardeaux, mille ecrire sur nous serons toujours ces       &agrav a la femme au       soleil attention beau mougins. décembre dans le pain brisé son antoine simon 22       le   né le 7 le galop du poème me clere est la noit e la le 26 août 1887, depuis tu le sais bien. luc ne je ne saurais dire avec assez a dix sept ans, je ne savais portrait. 1255 : depuis ce jour, le site attendre. mot terrible. tout est prêt en moi pour le temps passe dans la l’impression la plus       quand un temps hors du toi, mésange à il avait accepté chaises, tables, verres,       d&eacu dans les écroulements antoine simon 20 « e ! malvais franchement, pensait le chef,       j̵ c’est la distance entre dans l’innocence des certains soirs, quand je   le texte suivant a       sur le       maquis vous êtes ce qui importe pour edmond, sa grande antoine simon 2 « h&eacu j’ai parlé le plus insupportable chez       ce  hors du corps pas nos voix       o dernier vers aoi pour mireille et philippe       vaches ce paysage que tu contemplais dernier vers aoi sainte marie, la mastication des le numéro exceptionnel de   ces notes       apparu  au mois de mars, 1166 reflets et echosla salle je t’enfourche ma g. duchêne, écriture le après la lecture de janvier 2002 .traverse et il fallait aller debout nous savons tous, ici, que on préparait       neige a la libération, les passet li jurz, la noit est deux ajouts ces derniers dernier vers aoi   la production ma mémoire ne peut me       voyage pas de pluie pour venir il tente de déchiffrer,       le 1- c’est dans vous avez josué avait un rythme     [1]  c’est vrai     pourquoi madame déchirée       la   un vendredi       pour       deux deuxième suite ce qui fait tableau : ce paysage de ta tombe  et eurydice toujours nue à "la musique, c’est le tout en vérifiant       &n       au le corps encaisse comme il dernier vers aoi les dessins de martine orsoni suite du blasphème de madame des forêts de les enseignants :       " a grant dulur tendrai puis dorothée vint au monde antoine simon 24 le bulletin de "bribes folie de josuétout est le nécessaire non temps où le sang se ce texte m’a été       &   la baie des anges huit c’est encore à …presque vingt ans plus pour jean gautheronle cosmos il arriva que dernier vers aoi vous dites : "un     le cygne sur exacerbé d’air ils sortent 1.- les rêves de une il faut dire les   la lecture de sainte aux george(s) (s est la (À l’église   ciel !!!! pluies et bruines,   le 10 décembre       nuage deux ce travail vous est (ô fleur de courge... 1) la plupart de ces deux mille ans nous "je me tais. pour taire. et te voici humanité saluer d’abord les plus dernier vers aoi       pluie du genre des motsmauvais genre dans un coin de nice,       bonhe pour michèle gazier 1 le tissu d’acier pour gilbert dernier vers doel i avrat,       crabe- ….omme virginia par la il n’y a pas de plus nécrologie au rayon des surgelés ecrire les couleurs du monde karles se dort cum hume fragilité humaine. les durand : une 1) notre-dame au mur violet qu’est-ce qui est en       le       la       le pour philippe on a cru à       je me la prédication faite la galerie chave qui rare moment de bonheur, antoine simon 11       journ& c’est un peu comme si, antoine simon 6 le 15 mai, à       ...mai jamais si entêtanteeurydice derniers ainsi fut pétrarque dans  “... parler une    de femme liseuse ici. les oiseaux y ont fait sept (forces cachées qui chercher une sorte de j’ai travaillé       dans 7) porte-fenêtre    tu sais face aux bronzes de miodrag ce pays que je dis est (de)lecta lucta       longtemps sur noble folie de josué, vous avez il faut laisser venir madame le geste de l’ancienne, un besoin de couper comme de neuf j’implore en vain   iv    vers pour max charvolen 1) pour jean-marie simon et sa le lent déferlement pour martine deuxième apparition de je ne peins pas avec quoi, langues de plomba la beaucoup de merveilles ses mains aussi étaient dans le respect du cahier des (dans mon ventre pousse une les dernières à bernadette     depuis       pass&e  le livre, avec       ( je serai toujours attentif à dernier vers aoi       deux de pareïs li seit la sables mes parolesvous nice, le 18 novembre 2004 le géographe sait tout toutes sortes de papiers, sur nice, le 8 octobre merci à la toile de le soleil n’est pas nous avancions en bas de la légende fleurie est       é       dans exode, 16, 1-5 toute pas une année sans évoquer       au       allong le temps passe si vite,       apr&eg dernier vers aoi deux nouveauté,       la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > Pagès

Pagès

Dernier ajout : 16 mars 2008.

Les 3 derniers textes : Une dynamique à l’oeuvre , Survol d’une oeuvre , Pagès, l’instant du dessin .

Les 3 textes les plus lus : Pagès, l’instant du dessin , Une dynamique à l’oeuvre , Survol d’une oeuvre .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette