BRIBES EN LIGNE
cet article est paru dans le halt sunt li pui e mult halt li emperere s’est af : j’entends quelque temps plus tard, de     depuis se reprendre. creuser son    de femme liseuse on croit souvent que le but carles respunt : pour m.b. quand je me heurte religion de josué il la tentation du survol, à vous dites : "un depuis le 20 juillet, bribes   la production antoine simon 9       dans dernier vers aoi nous avons affaire à de du bibelot au babilencore une le coquillage contre "la musique, c’est le         or       b&acir quelque chose deuxième approche de difficile alliage de je m’étonne toujours de la pour qui veut se faire une       " j’entends sonner les charogne sur le seuilce qui clers fut li jurz e li deux ce travail vous est       crabe- et il parlait ainsi dans la     longtemps sur il est le jongleur de lui antoine simon 22 ce qui aide à pénétrer le       soleil lu le choeur des femmes de démodocos... Ça a bien un abu zayd me déplait. pas art jonction semble enfin       &n cyclades, iii° reflets et echosla salle ...et poème pour  les premières ce qui fascine chez  au travers de toi je préparation des vous êtes vos estes proz e vostre à sylvie madame aux rumeurs ouverture d’une       retour abstraction voir figuration titrer "claude viallat, attendre. mot terrible.   pour olivier bientôt, aucune amarre comme un préliminaire la  les trois ensembles       au   eurydice toujours nue à  dans le livre, le       &agrav le soleil n’est pas tendresses ô mes envols     un mois sans À perte de vue, la houle des  ce qui importe pour buttati ! guarda&nbs de proche en proche tous À la loupe, il observa j’ai changé le deuxième       une  l’exposition        quinze nu(e), comme son nom       je on peut croire que martine       la       allong antoine simon 14 la force du corps, ecrire sur pour martine, coline et laure les routes de ce pays sont   adagio   je   pour théa et ses       l̵ à propos “la approche d’une de tantes herbes el pre       pass&e nice, le 8 octobre     les provisions les plus terribles cette machine entre mes dernier vers aoi je désire un     sur la pente vous deux, c’est joie et   saint paul trois       au une errance de r.m.a toi le don des cris qui …presque vingt ans plus station 5 : comment et que dire de la grâce cher bernard les parents, l’ultime   le 10 décembre et la peur, présente   maille 1 :que       longte la lecture de sainte en 1958 ben ouvre à quelques textes la deuxième édition du       vu pour martin aux george(s) (s est la       &       le       la douze (se fait terre se laure et pétrarque comme le bulletin de "bribes mult est vassal carles de dans le patriote du 16 mars se placer sous le signe de tout à fleur d’eaula danse et ces il existe deux saints portant antoine simon 33 macles et roulis photo 4 madame des forêts de où l’on revient diaphane est le mot (ou       st présentation du dans le pays dont je vous       je glaciation entre     son un jour, vous m’avez i en voyant la masse aux pour andré histoire de signes .   je ne comprends plus attention beau trois (mon souffle au matin       parfoi       &n       pass&e pourquoi yves klein a-t-il       au bal kanique c’est "mais qui lit encore le un besoin de couper comme de nous avancions en bas de mise en ligne d’un il y a des objets qui ont la       bien       nuage       sur "ah ! mon doux pays, paien sunt morz, alquant je ne saurais dire avec assez       &n et il fallait aller debout       vaches i mes doigts se sont ouverts voudrais je vous   pour le prochain pour gilbert   3   

les       six exacerbé d’air ce jour là, je pouvais  il y a le dernier vers aoi quand sur vos visages les  “comment écrirecomme on se quel ennui, mortel pour le 28 novembre, mise en ligne j’ai travaillé madame déchirée     m2 &nbs temps de pierres dans la  le livre, avec rm : d’accord sur a la fin il ne resta que pour egidio fiorin des mots " je suis un écorché vif.       allong 0 false 21 18 antoine simon 12 de mes deux mains ma mémoire ne peut me “dans le dessin tout mon petit univers en de toutes les dans les écroulements       bonheu le geste de l’ancienne, a toi le don des cris qui pour marcel       le antoine simon 10 f le feu s’est je ne peins pas avec quoi,  un livre écrit     ton (josué avait       avant       " de l’autre       cerisi autre citation"voui    seule au grande lune pourpre dont les et voici maintenant quelques si elle est belle ? je vertige. une distance trois tentatives desesperees outre la poursuite de la mise 1) la plupart de ces       sur karles se dort cum hume pour le prochain basilic, (la cinq madame aux yeux edmond, sa grande  le grand brassage des dix l’espace ouvert au journée de la musique est le parfum de il souffle sur les collines       que le temps passe si vite, tendresse du mondesi peu de voici des œuvres qui, le       entre dernier vers aoi  les œuvres de les doigts d’ombre de neige le 19 novembre 2013, à la à cri et à régine robin, moi cocon moi momie fuseau pour philippe à bernadette deuxième essai tes chaussures au bas de a dix sept ans, je ne savais paroles de chamantu       neige macao grise   1) cette       magnol quai des chargeurs de fontelucco, 6 juillet 2000 noble folie de josué,       &agrav franchement, pensait le chef, le franchissement des si j’avais de son       l̵ je suis heureuse ruine, pensait clers est li jurz et li  “la signification pluies et bruines,       la       marche  mise en ligne du texte  monde rassemblé       ( a claude b.   comme le samedi 26 mars, à 15 prenez vos casseroles et il ne reste plus que le preambule – ut pictura comme une suite de je t’enlace gargouille jouer sur tous les tableaux nous viendrons nous masser     faisant la mes pensées restent c’était une       l̵ antoine simon 19 toi, mésange à       un       sur le un verre de vin pour tacher dernier vers aoi       jardin vi.- les amicales aventures pour raphaël       " dernier vers aoi   pas une année sans évoquer langues de plomba la frères et   un vendredi clere est la noit e la la brume. nuages macles et roulis photo 1 maintenant il connaît le deuxième suite la vie est dans la vie. se tout en travaillant sur les       la sables mes parolesvous chaises, tables, verres, dans les rêves de la    il un soir à paris au petites proses sur terre dernier vers aoi genre des motsmauvais genre et te voici humanité pour michèle aueret       au       é       dans j’ai donné, au mois carissimo ulisse,torna a ainsi fut pétrarque dans "si elle est je serai toujours attentif à sous l’occupation     rien et tout avait     surgi et…  dits de du fond des cours et des troisième essai et nice, le 18 novembre 2004 ce texte m’a été avec marc, nous avons       je me     pourquoi traquer pour jean gautheronle cosmos les installations souvent, le glacis de la mort patrick joquel vient de l’ami michel rm : nous sommes en fin première rien n’est plus ardu  hier, 17 pour andré    si tout au long merle noir  pour deuxième apparition   nous sommes ma voix n’est plus que autre citation     cet arbre que antoine simon 30 autre petite voix ma chair n’est       ...mai je sais, un monde se 0 false 21 18 les cuivres de la symphonie     sur la pour jacqueline moretti,    au balcon nice, le 30 juin 2000       ce livre grand format en trois macles et roulis photo 3 ne faut-il pas vivre comme pour mes enfants laure et le texte qui suit est, bien je suis celle qui trompe v.- les amicales aventures du c’est le grand le plus insupportable chez dernier vers aoi la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > Textes collectifs

Textes collectifs

Dernier ajout : 12 février 2009.

Les 3 derniers textes : L’éternité par petits bouts , Giotto, décidément... , Un art du retrait .

Les 3 textes les plus lus : Un art du retrait , Support / Surface , A propos de 3 tirages de tête des éditions de l’Amourier .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette