BRIBES EN LIGNE
dans les rêves de la macles et roulis photo 6 pour maxime godard 1 haute     " les installations souvent,       s̵ le temps passe dans la printemps breton, printemps antoine simon 11 antoine simon 5       arauca 1) notre-dame au mur violet carmelo arden quin est une ce 28 février 2002. pour jean marie a toi le don des cris qui       entre macles et roulis photo dans les écroulements jamais si entêtanteeurydice in the country       aux religion de josué il dans l’innocence des peinture de rimes. le texte nous serons toujours ces giovanni rubino dit     pluie du antoine simon 33 f le feu m’a 0 false 21 18 non, björg, madame des forêts de vue à la villa tamaris sauvage et fuyant comme on dit qu’agathe se reprendre. creuser son les premières antoine simon 22       les       samuelchapitre 16, versets 1 granz fut li colps, li dux en dernier vers aoi mieux valait découper charogne sur le seuilce qui langues de plomba la   l’oeuvre vit son       ma pour maguy giraud et cette machine entre mes       que pour frédéric ma mémoire ne peut me       la       retour       pass&e dernier vers aoi c’est un peu comme si, il ne s’agit pas de sixième la galerie chave qui vous deux, c’est joie et dernier vers aoi     les provisions chairs à vif paumes       pav&ea cinquième citationne    au balcon pur ceste espee ai dulor e       le quelques textes monde imaginal,  la toile couvre les au rayon des surgelés nous lirons deux extraits de deux ce travail vous est de proche en proche tous mouans sartoux. traverse de   le texte suivant a démodocos... Ça a bien un       &n  “... parler une c’est ici, me 1.- les rêves de ce texte se présente martin miguel art et le scribe ne retient À la loupe, il observa les dieux s’effacent dernier vers aoi   anatomie du m et vedo la luna vedo le les cuivres de la symphonie       neige a claude b.   comme sculpter l’air : gardien de phare à vie, au bien sûr, il y eut j’écoute vos       les la liberté de l’être o tendresses ô mes paien sunt morz, alquant titrer "claude viallat,    en      &       sur encore une citation“tu si tu es étudiant en       bruyan comme c’est il ne reste plus que le       en antoine simon 17 la deuxième édition du       allong 7) porte-fenêtre 0 false 21 18       au à cri et à i mes doigts se sont ouverts et la peur, présente   jn 2,1-12 : l’une des dernières       la       pour dans les horizons de boue, de       une         &n       et tu       dans de prime abord, il toute trace fait sens. que (josué avait poème pour       m̵       l̵       vaches antoine simon 6 dernier vers aoi   …presque vingt ans plus  “s’ouvre a propos de quatre oeuvres de l’appel tonitruant du c’est parfois un pays carissimo ulisse,torna a dentelle : il avait il n’y a pas de plus clere est la noit e la       bonhe temps de pierres dans la quand c’est le vent qui onze sous les cercles 1 au retour au moment       fourmi    de femme liseuse douze (se fait terre se madame est une torche. elle les routes de ce pays sont la lecture de sainte pour martine, coline et laure       neige       crabe- (en regardant un dessin de je suis       la j’ai parlé des quatre archanges que     oued coulant ensevelie de silence,       coude et que dire de la grâce ajout de fichiers sons dans quand il voit s’ouvrir, carles respunt : "le renard connaît       sur rm : nous sommes en arbre épanoui au ciel le geste de l’ancienne, ce pays que je dis est ecrire les couleurs du monde troisième essai je découvre avant toi le 23 février 1988, il chaque automne les rare moment de bonheur, (elle entretenait le passé n’est       jonath   pour théa et ses ma voix n’est plus que et  riche de mes de mes deux mains lorsqu’on connaît une       je me pour le prochain basilic, (la dans le patriote du 16 mars "mais qui lit encore le       les  epître aux pour andré j’aime chez pierre de profondes glaouis       en       sur antoine simon 3       é bernard dejonghe... depuis       dans sixième comme une suite de  marcel migozzi vient de mult ben i fierent franceis e des quatre archanges que diaphane est le mot (ou antoine simon 23 dernier vers aoi le lent déferlement des voix percent, racontent station 1 : judas deux mille ans nous seul dans la rue je ris la de pareïs li seit la ne faut-il pas vivre comme l’impossible       je m1         1) la plupart de ces mesdames, messieurs, veuillez le bulletin de "bribes pour antoine simon 16   j’ai souvent       le ce qui importe pour “le pinceau glisse sur c’était une pour jean gautheronle cosmos quatrième essai de le pendu carcassonne, le 06 j’arrivais dans les le 28 novembre, mise en ligne au seuil de l’atelier je t’enfourche ma passet li jurz, si turnet a si j’avais de son       bonheu attendre. mot terrible. tes chaussures au bas de sous la pression des   un vendredi  je signerai mon  au mois de mars, 1166 mon cher pétrarque,       sous rimbaud a donc l’heure de la l’art c’est la madame est la reine des et si tu dois apprendre à mille fardeaux, mille « voici le franchissement des juste un pour marcel nous avancions en bas de       la pie station 5 : comment la vie est ce bruissement la littérature de l’art n’existe il existe deux saints portant tendresse du mondesi peu de       soleil reprise du site avec la       la hans freibach : etudiant à   pour le prochain       nuage       &ccedi       le       qui six de l’espace urbain, dernier vers aoi       parfoi rien n’est plus ardu   un  les éditions de     après       &agrav les grands clers fut li jurz e li et que vous dire des laure et pétrarque comme très malheureux... même si nécrologie i en voyant la masse aux iv.- du livre d’artiste douce est la terre aux yeux béatrice machet vient de sept (forces cachées qui chaises, tables, verres, je sais, un monde se nous avons affaire à de madame est toute deuxième approche de dernier vers aoi a dix sept ans, je ne savais  dans toutes les rues antoine simon 31 5) triptyque marocain     sur la pente a la libération, les vertige. une distance       reine    nous       d&eacu  dernières mises  monde rassemblé       apr&eg   voici donc la cet article est paru écrirecomme on se lorsque martine orsoni " je suis un écorché vif. on croit souvent que le but agnus dei qui tollis peccata pour martin en cet anniversaire, ce qui  au travers de toi je la bouche pleine de bulles antoine simon 10 attendre. mot terrible. pour jacqueline moretti, « amis rollant, de exacerbé d’air dans ce pays ma mère i.- avaler l’art par antoine simon 30 l’ami michel 1- c’est dans des conserves ! le grand combat : dernier vers aoi       pass&e je rêve aux gorges comme ce mur blanc  les œuvres de       banlie antoine simon 27 un jour nous avons temps de cendre de deuil de seins isabelle boizard 2005 Éléments -     le cygne sur ses mains aussi étaient       fourr&   d’un coté, il semble possible antoine simon 12 les amants se  “comment dernier vers aoi c’est la peur qui fait dieu faisait silence, mais cinq madame aux yeux leonardo rosa f qu’il vienne, le feu paroles de chamantu "tu sais ce que c’est il aurait voulu être dernier vers aoi li emperere s’est dernier vers aoi clers est li jurz et li il n’était qu’un le temps passe si vite,       dans  pour le dernier jour temps de pierres dernier vers aoi     pourquoi     le sainte marie, du bibelot au babilencore une madame, c’est notre       sur  “la signification  mise en ligne du texte la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > L’atelier du crocheteur > Textes en cours

Textes en cours

Dernier ajout : 9 février 2009.

Les 3 derniers textes : Partition .

Les 3 textes les plus lus : Partition .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette