BRIBES EN LIGNE
au matin du et que vous dire des 1) la plupart de ces station 4 : judas  tous ces charlatans qui       soleil mais jamais on ne       force merle noir  pour et  riche de mes tous feux éteints. des       ce quatrième essai de       le les lettres ou les chiffres madame, on ne la voit jamais on trouvera la video accoucher baragouiner       soleil ce poème est tiré du quand il voit s’ouvrir, paysage de ta tombe  et       reine chercher une sorte de et nous n’avons rien la bouche pleine de bulles c’est une sorte de passet li jurz, si turnet a le géographe sait tout  si, du nouveau apaches : dernier vers aoi       sur libre de lever la tête le ciel est clair au travers avec marc, nous avons des quatre archanges que  les premières immense est le théâtre et       sur antoine simon 17 dessiner les choses banales in the country pour qui veut se faire une elle réalise des pour lee pour martin je rêve aux gorges les routes de ce pays sont dernier vers aoi de sorte que bientôt eurydice toujours nue à langues de plomba la je reviens sur des j’entends sonner les nous savons tous, ici, que   six formes de la madame aux rumeurs rien n’est plus ardu la lecture de sainte accorde ton désir à ta quand sur vos visages les  ce qui importe pour cet article est paru juste un et combien       aux trois tentatives desesperees entr’els nen at ne pui guetter cette chose du bibelot au babilencore une ce qu’un paysage peut lorsque martine orsoni  au mois de mars, 1166   marcel       la sur l’erbe verte si est au commencement était il semble possible jamais je n’aurais li emperere s’est   je suis       object pour maxime godard 1 haute ce qui fascine chez le soleil n’est pas j’arrivais dans les 7) porte-fenêtre (en regardant un dessin de f le feu s’est le travail de bernard me iloec endreit remeint li os pour jean-marie simon et sa       la recleimet deu mult       o la vie humble chez les ecrire les couleurs du monde dans les horizons de boue, de antoine simon 30 le grand combat : il faut aller voir  tu vois im font chier macles et roulis photo très malheureux... et la peur, présente pour maguy giraud et les premières se placer sous le signe de       baie dernier vers doel i avrat, raphaël ce jour là, je pouvais (de)lecta lucta   antoine simon 29 antoine simon 31 " je suis un écorché vif. dernier vers aoi comment entrer dans une       le troisième essai il avait accepté le franchissement des les grands       &agrav première ce va et vient entre dans le train premier dernier vers aoi charogne sur le seuilce qui 1 au retour au moment       la antoine simon 2 pour michèle gazier 1 envoi du bulletin de bribes       longte dernier vers aoi       la pour jean gautheronle cosmos ensevelie de silence, j’ai relu daniel biga, dieu faisait silence, mais les textes mis en ligne (elle entretenait     vers le soir       il       la sixième       la pie       entre       chaque moi cocon moi momie fuseau       quand le lent déferlement macles et roulis photo 6 il n’y a pas de plus sept (forces cachées qui rimbaud a donc le 19 novembre 2013, à la attendre. mot terrible. suite de si grant dol ai que ne clers fut li jurz e li macles et roulis photo 7 toute trace fait sens. que antoine simon 33 noble folie de josué, si j’avais de son       je me un jour, vous m’avez viallat © le château de toute une faune timide veille       longte ce qui aide à pénétrer le pour yves et pierre poher et la vie est ce bruissement       l’ami michel       la       sur il existe au moins deux       les       ton       sur le galop du poème me pierre ciel       la journée de dernier vers aoi mon cher pétrarque, ainsi fut pétrarque dans dire que le livre est une   ces sec erv vre ile       &n   la production   dits de f les rêves de       pourqu   si vous souhaitez   ces notes un trait gris sur la     rien dernier vers aoi premier vers aoi dernier "tu sais ce que c’est       le intendo... intendo !       grimpa     de rigoles en bernard dejonghe... depuis deuxième apparition de je ne saurais dire avec assez       au “le pinceau glisse sur ce texte m’a été     " de mes deux mains à cri et à autre essai d’un antoine simon 6     un mois sans       deux mise en ligne dernier vers aoi     les provisions  de la trajectoire de ce    courant il en est des noms comme du dans un coin de nice,       p&eacu  l’écriture dans l’innocence des pour jacky coville guetteurs sur la toile de renoir, les       dans un tunnel sans fin et, à     après       deux pas une année sans évoquer le 23 février 1988, il l’existence n’est  le "musée dans ce périlleux preambule – ut pictura  les œuvres de pour julius baltazar 1 le       journ&   pour adèle et là, c’est le sable et même si josué avait un rythme ce texte se présente À max charvolen et martin tes chaussures au bas de les parents, l’ultime       grappe   ciel !!!!     pourquoi pour m.b. quand je me heurte nu(e), comme son nom bientôt, aucune amarre démodocos... Ça a bien un gardien de phare à vie, au si elle est belle ? je  dernières mises 0 false 21 18 légendes de michel jamais si entêtanteeurydice faisant dialoguer   d’un coté, nous dirons donc       descen carles respunt :       au lancinant ô lancinant     hélas,     l’é dernier vers que mort  tu ne renonceras pas.       &ccedi cette machine entre mes leonardo rosa tout le problème je n’ai pas dit que le de prime abord, il l’une des dernières cyclades, iii° et si tu dois apprendre à       quinze       un       au bal kanique c’est À l’occasion de imagine que, dans la le coeur du rm : nous sommes en le 26 août 1887, depuis       su il arriva que si tu es étudiant en       apparu c’est un peu comme si, la vie est dans la vie. se un homme dans la rue se prend j’ai perdu mon ce 28 février 2002.       magnol la terre nous   encore une tout mon petit univers en je ne sais pas si suite du blasphème de un soir à paris au je découvre avant toi il n’était qu’un percey priest lakesur les  avec « a la deuxième de toutes les au rayon des surgelés       dans que reste-t-il de la       crabe- j’ai donc le lourd travail des meules pour alain borer le 26 dans l’effilé de 5) triptyque marocain       voyage mes pensées restent nice, le 30 juin 2000 nous viendrons nous masser temps de pierres (josué avait dernier vers aoi le pendu les enseignants : station 5 : comment       devant       une lu le choeur des femmes de six de l’espace urbain, al matin, quant primes pert on dit qu’agathe       l̵ pour le prochain basilic, (la       le station 7 : as-tu vu judas se bel équilibre et sa       nuage titrer "claude viallat, pour andrée j’ai en réserve pour michèle aueret f le feu m’a "ces deux là se   (à       jonath un verre de vin pour tacher martin miguel art et dernier vers aoi allons fouiller ce triangle pour andré   maille 1 :que il faut laisser venir madame les cuivres de la symphonie petites proses sur terre quel ennui, mortel pour souvent je ne sais rien de dernier vers aoi   1257 cleimet sa culpe, si antoine simon 12 une il faut dire les       ruelle dernier vers aoi ouverture d’une     une abeille de ainsi alfred… pluies et bruines, je déambule et suis encore la couleur, mais cette archipel shopping, la les doigts d’ombre de neige quelque temps plus tard, de non, björg, et que dire de la grâce béatrice machet vient de       allong la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches littéraires > Gilbert Pedinielli

Gilbert Pedinielli

Dernier ajout : 11 février 2009.

Les 3 derniers textes : Les déferlantes .

Les 3 textes les plus lus : Les déferlantes .

J’ai écrit deux textes écrits sur le travail de Gilbert Pedinielli. "Les déferlantes", qui apparaît dans cette rubrique a servi de présentation a son exposition à la Colle sur Loup en 1992. On trouvera "Les Romaines" dans la rubrique des oeuvres croisées.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette