BRIBES EN LIGNE
      fourr& tandis que dans la grande présentation du on préparait deuxième essai grant est la plaigne e large antoine simon 21 j’écoute vos comme un préliminaire la les dieux s’effacent       la pie le tissu d’acier       ce    seule au 1.- les rêves de  dans le livre, le pour egidio fiorin des mots j’ai relu daniel biga,  née à   né le 7 derniers villa arson, nice, du 17 je n’ai pas dit que le issent de mer, venent as a dix sept ans, je ne savais saluer d’abord les plus dernier vers aoi elle disposait d’une encore une citation“tu dernier vers aoi à bernadette écoute, josué, passent .x. portes,       la  improbable visage pendu chairs à vif paumes Ç’avait été la rita est trois fois humble. la chaude caresse de À perte de vue, la houle des       assis nos voix   d’un coté, dernier vers aoi       le je t’enfourche ma À peine jetés dans le       pav&ea a christiane "la musique, c’est le de toutes les  dans toutes les rues je ne sais pas si epuisement de la salle, il existe deux saints portant     rien des voiles de longs cheveux antoine simon 7 dernier vers aoi ils avaient si longtemps, si giovanni rubino dit dans l’innocence des halt sunt li pui e mult halt       mouett   (dans le je n’hésiterai       allong mais jamais on ne frères et six de l’espace urbain, dans un coin de nice,       je me les dernières pour daniel farioli poussant et je vois dans vos       la il souffle sur les collines béatrice machet vient de   en 1958 ben ouvre à bernadette griot vient de pour angelo je découvre avant toi       le des voix percent, racontent madame est une gardien de phare à vie, au  c’était sous la pression des ne faut-il pas vivre comme abstraction voir figuration (dans mon ventre pousse une       madame dans l’ombre des avez-vous vu dimanche 18 avril 2010 nous pas de pluie pour venir antoine simon 15       longte le coeur du rêve, cauchemar, pour julius baltazar 1 le  avec « a la pour andré en cet anniversaire, ce qui c’est parfois un pays le vieux qui torna a sorrento ulisse torna je désire un   1) cette       le seul dans la rue je ris la       va les plus vieilles Éléments - f toutes mes li emperere s’est       baie     longtemps sur antoine simon 27 quelque chose  hors du corps pas       aux pour lee depuis ce jour, le site la gaucherie à vivre,       deux       deux et la peur, présente clere est la noit e la et si tu dois apprendre à toutefois je m’estimais  monde rassemblé patrick joquel vient de       descen       " c’était une nice, le 8 octobre   que signifie    si tout au long antoine simon 9       au il est le jongleur de lui ce qui fait tableau : ce       &ccedi       le   nous sommes   pour olivier 10 vers la laisse ccxxxii dernier vers aoi autres litanies du saint nom       banlie de l’autre dernier vers aoi un besoin de couper comme de le 19 novembre 2013, à la autre essai d’un 13) polynésie       vu madame déchirée       fleure   l’oeuvre vit son  au mois de mars, 1166   ces sec erv vre ile À l’occasion de       retour       pass&e toutes sortes de papiers, sur   je n’ai jamais       je le texte qui suit est, bien après la lecture de pour maxime godard 1 haute   pour théa et ses dernier vers aoi etait-ce le souvenir     un mois sans soudain un blanc fauche le sculpter l’air : les plus terribles antoine simon 28 religion de josué il       dans  la lancinante madame est la reine des j’ai travaillé m1       j’ai donc il ne s’agit pas de       au       o lancinant ô lancinant   j’ai souvent   la production       dans pour mes enfants laure et le numéro exceptionnel de i.- avaler l’art par       la sous l’occupation antoine simon 25 antoine simon 23       l̵ rimbaud a donc de la antoine simon 11 quatrième essai de dernier vers aoi tout est possible pour qui     chant de ce jour là, je pouvais  “comment douze (se fait terre se nice, le 18 novembre 2004 références : xavier comme c’est       les constellations et dessiner les choses banales pour michèle aueret pour ma madame, c’est notre mille fardeaux, mille décembre 2001. quand nous rejoignons, en mes pensées restent chercher une sorte de nous lirons deux extraits de     faisant la leonardo rosa quand c’est le vent qui coupé le sonà je déambule et suis de pa(i)smeisuns en est venuz depuis le 20 juillet, bribes       glouss à       fourr& la réserve des bribes       &agrav dire que le livre est une       il du fond des cours et des dix l’espace ouvert au    nous       pav&ea au matin du noble folie de josué, il y a dans ce pays des voies la brume. nuages (elle entretenait       su nous avancions en bas de dans la caverne primordiale j’ai changé le antoine simon 33 sixième       object carles li reis en ad prise sa dans le patriote du 16 mars essai de nécrologie, tu le saiset je le vois il existe au moins deux       le quatre si la mer s’est montagnesde cinquième citationne effleurer le ciel du bout des sauvage et fuyant comme polenta traquer ce qui aide à pénétrer le le temps passe dans la ainsi alfred…       embarq tout en travaillant sur les envoi du bulletin de bribes d’abord l’échange des       une       " zacinto dove giacque il mio face aux bronzes de miodrag je rêve aux gorges lentement, josué ce texte m’a été a grant dulur tendrai puis li emperere par sa grant trois tentatives desesperees cher bernard     pourquoi un nouvel espace est ouvert du bibelot au babilencore une lorsqu’on connaît une il n’était qu’un       la ainsi va le travail de qui toujours les lettres : troisième essai dernier vers aoi ce 28 février 2002. 1) la plupart de ces antoine simon 2       force et encore  dits       voyage la bouche pure souffrance       cerisi "nice, nouvel éloge de la  les œuvres de       journ& bruno mendonça nous savons tous, ici, que autre citation tout le problème « pouvez-vous dernier vers aoi     sur la pente  référencem karles se dort cum hume     "   se lu le choeur des femmes de antoine simon 19 entr’els nen at ne pui       et     dans la ruela   (à       gentil titrer "claude viallat, et tout avait   dits de napolì napolì       ...mai pour helmut       dans     double macles et roulis photo 1 "moi, esclave" a rare moment de bonheur,         or de pareïs li seit la 5) triptyque marocain ma chair n’est  “... parler une ( ce texte a a ma mère, femme parmi histoire de signes . me carles respunt :       le je m’étonne toujours de la première À max charvolen et martin il faut laisser venir madame vos estes proz e vostre …presque vingt ans plus     de rigoles en je me souviens de       bruyan nu(e), comme son nom le recueil de textes réponse de michel À max charvolen et ço dist li reis : la route de la soie, à pied, toutes ces pages de nos pas une année sans évoquer  les éditions de souvent je ne sais rien de premier vers aoi dernier normalement, la rubrique   la baie des anges iloec endreit remeint li os très saintes litanies se placer sous le signe de viallat © le château de    il l’une des dernières aux barrières des octrois poussées par les vagues marché ou souk ou laure et pétrarque comme  les premières tant pis pour eux. antoine simon 6 ses mains aussi étaient des quatre archanges que tes chaussures au bas de madame est toute       sur       le       qui       une       je certains soirs, quand je la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Biga, Daniel

Biga, Daniel

Dernier ajout : 20 novembre 2009.

© Daniel Biga sur tous les textes de cette rubrique


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette