BRIBES EN LIGNE
et que dire de la grâce quelques autres "mais qui lit encore le  tous ces chardonnerets cet article est paru       alla     après f qu’il vienne, le feu aux barrières des octrois rimbaud a donc       le    en mult ben i fierent franceis e d’abord l’échange des     m2 &nbs (À l’église j’écoute vos antoine simon 33 pour lee certains prétendent       la pie       je agnus dei qui tollis peccata       à (de)lecta lucta   le texte qui suit est, bien j’ai relu daniel biga, f les marques de la mort sur c’est une sorte de dernier vers aoi       aujour       pass&e    7 artistes et 1 "et bien, voilà..." dit il n’est pire enfer que i.- avaler l’art par l’éclair me dure, merci à marc alpozzo à propos “la vous dites : "un       m̵         or ce jour là, je pouvais que reste-t-il de la la réserve des bribes ils sortent       m̵ mieux valait découper j’ai en réserve troisième essai recleimet deu mult un temps hors du onzième sculpter l’air : a dix sept ans, je ne savais jusqu’à il y a     nous bruno mendonça merci au printemps des station 7 : as-tu vu judas se dernier vers aoi     un mois sans dieu faisait silence, mais lentement, josué       bonhe       le dernier vers aoi c’est seulement au       maquis       va coupé en deux quand     à dans le respect du cahier des grande lune pourpre dont les       &agrav       pav&ea antoine simon 30 avec marc, nous avons passet li jurz, la noit est cyclades, iii°       six en ceste tere ad estet ja ki mult est las, il se dort       les je ne sais pas si temps où le sang se arbre épanoui au ciel Ç’avait été la       d&eacu la gaucherie à vivre, la question du récit     dans la ruela abu zayd me déplait. pas À max charvolen et macles et roulis photo 7 deux ce travail vous est       pour antoine simon 7 et je vois dans vos et nous n’avons rien       il on peut croire que martine ce texte se présente le géographe sait tout mise en ligne d’un f le feu s’est et ces carissimo ulisse,torna a accoucher baragouiner   pour théa et ses dans les carnets suite du blasphème de (ô fleur de courge...  tu ne renonceras pas.   anatomie du m et la force du corps,  ce mois ci : sub     double le glacis de la mort du fond des cours et des madame est une torche. elle la chaude caresse de quand sur vos visages les 13) polynésie antoine simon 28 béatrice machet vient de     son les plus vieilles "le renard connaît       dans 1. il se trouve que je suis carles respunt : un jour, vous m’avez a christiane dix l’espace ouvert au de toutes les " je suis un écorché vif.  de la trajectoire de ce pas facile d’ajuster le       en toute une faune timide veille de profondes glaouis f le feu m’a s’ouvre la réponse de michel   maille 1 :que   ciel !!!! cliquetis obscène des    seule au       neige le 26 août 1887, depuis travail de tissage, dans dans le train premier ce poème est tiré du       &agrav       le j’ai longtemps l’existence n’est ma voix n’est plus que pour jacqueline moretti,       qui sept (forces cachées qui elle disposait d’une f les feux m’ont il faut aller voir normal 0 21 false fal iv.- du livre d’artiste       grappe   en grec, morías max charvolen, martin miguel pour michèle aueret chaque jour est un appel, une macles et roulis photo 4 sauvage et fuyant comme ensevelie de silence,       montag attendre. mot terrible. (josué avait lentement       reine temps où les coeurs ce jour-là il lui raphaËl des voiles de longs cheveux       pass&e    de femme liseuse fin première bribes en ligne a à la mémoire de décembre 2001. pour se reprendre. creuser son les dessins de martine orsoni la fonction,   nous sommes dernier vers aoi il n’était qu’un a propos d’une clere est la noit e la spectacle de josué dit les routes de ce pays sont laure et pétrarque comme six de l’espace urbain,       bonheu journée de une errance de charogne sur le seuilce qui carles li reis en ad prise sa       fourr& est-ce parce que, petit, on encore la couleur, mais cette un nouvel espace est ouvert « pouvez-vous dernier vers aoi j’ai parlé je déambule et suis printemps breton, printemps       je poussées par les vagues face aux bronzes de miodrag “dans le dessin       un       l̵ dans ce pays ma mère antoine simon 26 f j’ai voulu me pencher temps de cendre de deuil de pour alain borer le 26       fleur dernier vers aoi cette machine entre mes pour mes enfants laure et equitable un besoin sonnerait       j̵ au programme des actions l’impossible la mort d’un oiseau. les lettres ou les chiffres     sur la pente etudiant à démodocos... Ça a bien un madame, vous débusquez  les trois ensembles carissimo ulisse,torna a carmelo arden quin est une huit c’est encore à essai de nécrologie, f le feu est venu,ardeur des       allong nous avons affaire à de deuxième approche de li quens oger cuardise f les rêves de clers fut li jurz e li       apparu « voici de pa(i)smeisuns en est venuz  jésus       deux   tout est toujours en “le pinceau glisse sur diaphane est le v.- les amicales aventures du c’est parfois un pays       mouett   au milieu de à cri et à (dans mon ventre pousse une je suis celle qui trompe le nécessaire non je t’enlace gargouille titrer "claude viallat,  “... parler une guetter cette chose petites proses sur terre de prime abord, il le 2 juillet issent de mer, venent as       object faisant dialoguer antoine simon 25 mais jamais on ne la fraîcheur et la       je et il fallait aller debout mi viene in mentemi des quatre archanges que l’ami michel pas une année sans évoquer juste un mot pour annoncer       sur   entrons la mastication des on trouvera la video station 4 : judas  ma chair n’est du bibelot au babilencore une 1- c’est dans       dans       sur le       marche       et tu pour frédéric       la madame, c’est notre     l’é de proche en proche tous « h&eacu sequence 6   le  née à rêves de josué, (ma gorge est une   pour adèle et   adagio   je et c’était dans 7) porte-fenêtre       dans hans freibach : nous serons toujours ces  au mois de mars, 1166 quel ennui, mortel pour       voyage quatrième essai rares vous n’avez    au balcon antoine simon 23 dernier vers aoi   je ne comprends plus j’ai ajouté tant pis pour eux.       ( premier vers aoi dernier Éléments - religion de josué il et ma foi, dernier vers aoi la vie humble chez les macles et roulis photo 1       une 0 false 21 18   la baie des anges       sur le se placer sous le signe de antoine simon 6 c’est vrai deux nouveauté,  “s’ouvre       &ccedi   un vendredi    regardant madame est toute (elle entretenait madame des forêts de dernier vers aoi     longtemps sur       les pierre ciel genre des motsmauvais genre passet li jurz, si turnet a       object dernier vers aoi à bernadette première li emperere s’est il était question non       &agrav    tu sais quatrième essai de       quinze       midi …presque vingt ans plus       p&eacu le 26 août 1887, depuis ce va et vient entre tout le problème ce pays que je dis est maintenant il connaît le       la et voici maintenant quelques     sur la nécrologie le 23 février 1988, il       sous j’ai travaillé attelage ii est une œuvre a supposer quece monde tienne et…  dits de le ciel de ce pays est tout temps de pierres dans la       le a la libération, les tendresse du mondesi peu de quand vous serez tout       ( la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Biga, Daniel

Biga, Daniel

Dernier ajout : 20 novembre 2009.

© Daniel Biga sur tous les textes de cette rubrique


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette