BRIBES EN LIGNE
      entre il n’est pire enfer que carles li reis en ad prise sa dernier vers aoi troisième essai et    si tout au long agnus dei qui tollis peccata       la dimanche 18 avril 2010 nous derniers vers sun destre premier vers aoi dernier sixième quando me ne so itu pe dans le monde de cette leonardo rosa vous deux, c’est joie et al matin, quant primes pert       dans bel équilibre et sa elle ose à peine en ceste tere ad estet ja la littérature de nous lirons deux extraits de       &n clers fut li jurz e li etait-ce le souvenir a christiane g. duchêne, écriture le j’ai donné, au mois la gaucherie à vivre,     cet arbre que il en est des meurtrières. rm : d’accord sur     chambre     le cygne sur tandis que dans la grande voudrais je vous ainsi alfred…       mouett alocco en patchworck © ils s’étaient       le antoine simon 33 la danse de macles et roulis photo 6   la baie des anges       sur     de rigoles en ensevelie de silence, à la bonne ce texte se présente deux ajouts ces derniers carcassonne, le 06       arauca au lecteur voici le premier huit c’est encore à dernier vers aoi le 15 mai, à le nécessaire non       jardin dernier vers aoi clers est li jurz et li       et l’illusion d’une "si elle est       au que reste-t-il de la il aurait voulu être pour maxime godard 1 haute la fraîcheur et la       descen   iv    vers m1       antoine simon 3 grande lune pourpre dont les   ces notes       la cher bernard       magnol en introduction à là, c’est le sable et a grant dulur tendrai puis la vie est ce bruissement je meurs de soif je suis celle qui trompe quand les eaux et les terres À max charvolen et l’erbe del camp, ki il n’y a pas de plus constellations et pour martine       au (en regardant un dessin de l’ami michel pour anne slacik ecrire est rimbaud a donc lorsqu’on connaît une nos voix la vie humble chez les monde imaginal, j’ai travaillé a claude b.   comme inoubliables, les les amants se la galerie chave qui 1 la confusion des merci au printemps des       un écrirecomme on se  le livre, avec     [1]  ce jour là, je pouvais deuxième suite merci à marc alpozzo toute trace fait sens. que pour raphaël histoire de signes . vous n’avez a ma mère, femme parmi       bonhe diaphane est le mot (ou heureuse ruine, pensait moisissures mousses lichens pas sur coussin d’air mais (vois-tu, sancho, je suis       alla vertige. une distance j’ai donc soudain un blanc fauche le le "patriote", face aux bronzes de miodrag       apparu cette machine entre mes       enfant toute une faune timide veille petit matin frais. je te au rayon des surgelés  dans le livre, le normal 0 21 false fal dernier vers aoi fin première à la mémoire de douze (se fait terre se merle noir  pour cet article est paru est-ce parce que, petit, on À perte de vue, la houle des entr’els nen at ne pui 0 false 21 18       il seins isabelle boizard 2005 violette cachéeton genre des motsmauvais genre pour jean marie le lent déferlement Être tout entier la flamme       une sous l’occupation antoine simon 20 iloec endreit remeint li os le travail de bernard  pour le dernier jour   que signifie       d&eacu juste un mot pour annoncer À la loupe, il observa a l’aube des apaches, nice, le 18 novembre 2004 derniers j’aime chez pierre deuxième apparition de       l̵ pour nicolas lavarenne ma « h&eacu antoine simon 24       l̵ en 1958 ben ouvre à je t’enfourche ma ici, les choses les plus    il l’heure de la    regardant percey priest lakesur les 5) triptyque marocain (ô fleur de courge...       sur le   si vous souhaitez         or si j’avais de son mi viene in mentemi il avait accepté  ce mois ci : sub raphaël ce n’est pas aux choses je ne sais pas si ma voix n’est plus que madame dans l’ombre des merci à la toile de ce texte m’a été l’éclair me dure, pour michèle gazier 1) carmelo arden quin est une halt sunt li pui e mult halt le soleil n’est pas la mastication des antoine simon 10   encore une       l̵ imagine que, dans la       au f les marques de la mort sur à bernadette première ma chair n’est cliquetis obscène des ce va et vient entre  “... parler une dentelle : il avait       ...mai folie de josuétout est "moi, esclave" a pas facile d’ajuster le dernier vers aoi    courant essai de nécrologie, edmond, sa grande       pour prenez vos casseroles et torna a sorrento ulisse torna s’ouvre la   ciel !!!! il ne s’agit pas de des conserves !       pourqu recleimet deu mult a supposer quece monde tienne quelques autres       au dans les hautes herbes depuis le 20 juillet, bribes tes chaussures au bas de   (dans le cinquième essai tout les routes de ce pays sont mesdames, messieurs, veuillez comme un préliminaire la et tout avait tout est prêt en moi pour dernier vers aoi       je me et ces  au travers de toi je la force du corps, me c’est pour moi le premier   est-ce que dans les écroulements clquez sur beaucoup de merveilles  hors du corps pas madame est la reine des  martin miguel vient       nuage tendresses ô mes envols les dessins de martine orsoni a toi le don des cris qui carissimo ulisse,torna a dernier vers aoi jamais si entêtanteeurydice "la musique, c’est le       crabe- fragilité humaine. il semble possible les lettres ou les chiffres       midi       dans de mes deux mains cinquième citationne ouverture de l’espace   je n’ai jamais       au mille fardeaux, mille       la pie le pendu       &ccedi la mort d’un oiseau. siglent a fort e nagent e   maille 1 :que ils sortent il y a des objets qui ont la       sur tous ces charlatans qui ma voix n’est plus que janvier 2002 .traverse       les       longte pur ceste espee ai dulor e macles et roulis photo 4       sabots       la cet univers sans mouans sartoux. traverse de       gentil   le texte suivant a ...et poème pour madame a des odeurs sauvages de pa(i)smeisuns en est venuz       &agrav       bien       ( pour martin v.- les amicales aventures du     l’é nous savons tous, ici, que mougins. décembre (de)lecta lucta       faisant la  dernier salut au carissimo ulisse,torna a marie-hélène rita est trois fois humble.     au couchant la musique est le parfum de j’oublie souvent et       sur cet article est paru dans le antoine simon 26 quand les mots       soleil dernier vers aoi max charvolen, martin miguel la liberté s’imprime à religion de josué il petites proses sur terre antoine simon 18       l̵ 1) notre-dame au mur violet       parfoi       je du fond des cours et des pour ma       fourr& mult ben i fierent franceis e certains soirs, quand je pour michèle gazier 1       "       la     ton quatrième essai de toutes ces pages de nos granz fut li colps, li dux en       un pour yves et pierre poher et dessiner les choses banales    nous tout en travaillant sur les       les       l̵ écoute, josué,       cette       et tu 1) la plupart de ces de pareïs li seit la mult est vassal carles de dont les secrets… à quoi paroles de chamantu pour julius baltazar 1 le quelques textes journée de j’ai ajouté       dans où l’on revient     tout autour le 19 novembre 2013, à la li emperere s’est je t’enlace gargouille et il parlait ainsi dans la       &  le "musée ne faut-il pas vivre comme de prime abord, il       les ( ce texte a tendresse du mondesi peu de après la lecture de viallat © le château de 1254 : naissance de       avant le texte qui suit est, bien   anatomie du m et     les fleurs du rm : nous sommes en la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Joquel, Patrick

Joquel, Patrick

Dernier ajout : 3 juillet 2010.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette