BRIBES EN LIGNE
      au 0 false 21 18 se reprendre. creuser son m1       dernier vers aoi     longtemps sur       object si j’avais de son pas sur coussin d’air mais béatrice machet vient de tout est possible pour qui       la accorde ton désir à ta     nous       sur même si l’impression la plus pour maguy giraud et jamais si entêtanteeurydice r.m.a toi le don des cris qui       grimpa pour maxime godard 1 haute cet article est paru dans le       sous a claude b.   comme je me souviens de on dit qu’agathe       la pour jacqueline moretti, de profondes glaouis f tous les feux se sont 5) triptyque marocain seins isabelle boizard 2005 mais jamais on ne les cuivres de la symphonie il aurait voulu être la prédication faite marie-hélène bernard dejonghe... depuis nous savons tous, ici, que antoine simon 24 antoine simon 27 c’est une sorte de et ma foi, chercher une sorte de dentelle : il avait tendresse du mondesi peu de (josué avait il semble possible nous viendrons nous masser epuisement de la salle, (ô fleur de courge... il ne s’agit pas de   au milieu de deux mille ans nous constellations et (ma gorge est une       le il en est des meurtrières.       sur le a toi le don des cris qui effleurer le ciel du bout des dans les hautes herbes autre essai d’un il était question non       pass&e       ( merci à marc alpozzo (À l’église vous deux, c’est joie et et il fallait aller debout       un       je me je sais, un monde se       &agrav dans un coin de nice, ils s’étaient traquer rm : d’accord sur un titre : il infuse sa j’ai relu daniel biga, le vieux qui ce n’est pas aux choses les lettres ou les chiffres agnus dei qui tollis peccata       &agrav et  riche de mes je m’étonne toujours de la la communication est       et tu juste un (la numérotation des bal kanique c’est g. duchêne, écriture le la mort, l’ultime port, f qu’il vienne, le feu c’est la peur qui fait à bernadette janvier 2002 .traverse nous lirons deux extraits de réponse de michel ecrire sur 1 la confusion des ensevelie de silence, comme c’est à propos “la rita est trois fois humble. 1257 cleimet sa culpe, si hans freibach : ce 28 février 2002. mougins. décembre madame est toute pour martine, coline et laure mi viene in mentemi c’est un peu comme si, face aux bronzes de miodrag régine robin, jusqu’à il y a    7 artistes et 1 de pa(i)smeisuns en est venuz deuxième cinq madame aux yeux les grands l’appel tonitruant du able comme capable de donner al matin, quant primes pert  les œuvres de comme un préliminaire la voici des œuvres qui, le       sur mieux valait découper       dans       le       soleil écrirecomme on se le ciel de ce pays est tout       la     les fleurs du quand il voit s’ouvrir, autres litanies du saint nom   dits de quant carles oït la       pav&ea       un antoine simon 19       marche chaises, tables, verres, au rayon des surgelés  “ce travail qui li emperere s’est  le "musée là, c’est le sable et temps de pierres dans la la liberté s’imprime à       fleur où l’on revient il souffle sur les collines    tu sais après la lecture de le temps passe si vite,       &n       pass&e cinquième citationne "pour tes les dessins de martine orsoni le grand combat :  “comment je déambule et suis c’est seulement au les avenues de ce pays onze sous les cercles   en grec, morías       j̵ un tunnel sans fin et, à       sur sous l’occupation d’un bout à i.- avaler l’art par et je vois dans vos journée de gardien de phare à vie, au antoine simon 14 la brume. nuages  le grand brassage des je suis bien dans la force du corps, pour michèle gazier 1       sur    si tout au long       vu f le feu est venu,ardeur des j’écoute vos bel équilibre et sa af : j’entends folie de josuétout est 10 vers la laisse ccxxxii bribes en ligne a toulon, samedi 9 macao grise madame des forêts de quand les eaux et les terres la question du récit et c’était dans sous la pression des polenta       la dernier vers aoi     de rigoles en dernier vers aoi tout à fleur d’eaula danse       &agrav  de même que les dire que le livre est une seul dans la rue je ris la "si elle est       la     surgi     faisant la f le feu s’est au seuil de l’atelier  “ne pas  née à passent .x. portes,       é station 1 : judas poussées par les vagues edmond, sa grande pour philippe ...et poème pour grande lune pourpre dont les dernier vers aoi   c’est parfois un pays ce qui aide à pénétrer le des quatre archanges que tout en vérifiant nice, le 8 octobre attendre. mot terrible. en ceste tere ad estet ja  l’écriture il pleut. j’ai vu la  tu ne renonceras pas. « pouvez-vous       sur le       sainte marie, ouverture d’une antoine simon 21       à il s’appelait ma mémoire ne peut me temps de bitume en fusion sur cher bernard dans les carnets diaphane est le mot (ou   on n’est les dieux s’effacent beaucoup de merveilles       "     &nbs dernier vers aoi       journ& ki mult est las, il se dort nécrologie       reine  au mois de mars, 1166 nice, le 18 novembre 2004 pour mes enfants laure et j’ai ajouté       avant ce jour-là il lui  “la signification voile de nuità la le temps passe dans la  un livre écrit pour daniel farioli poussant tu le sais bien. luc ne bribes en ligne a rare moment de bonheur, premier essai c’est iloec endreit remeint li os       &ccedi toutes sortes de papiers, sur le lent déferlement antoine simon 5 et combien abu zayd me déplait. pas  le livre, avec quel étonnant c’était une moisissures mousses lichens     au couchant me je dors d’un sommeil de cet univers sans       quand la vie est ce bruissement la cité de la musique       dans ce « amis rollant, de   maille 1 :que       pour  l’exposition  dernier vers aoi sur l’erbe verte si est fin première       que  si, du nouveau antoine simon 15 mes pensées restent de la         &n       m̵   pour théa et ses À perte de vue, la houle des l’homme est       en dieu faisait silence, mais   ces notes mais non, mais non, tu des conserves ! six de l’espace urbain, buttati ! guarda&nbs pur ceste espee ai dulor e j’ai parlé  au travers de toi je antoine simon 11 la réserve des bribes libre de lever la tête toutefois je m’estimais       s̵  monde rassemblé sauvage et fuyant comme toutes ces pages de nos une errance de le lourd travail des meules dernier vers aoi antoine simon 12 elle disposait d’une à cri et à   que signifie  hors du corps pas suite de  tu vois im font chier vous n’avez faisant dialoguer Éléments - de mes deux mains a l’aube des apaches, non... non... je vous assure, pour egidio fiorin des mots       deux   3   

les pour martin descendre à pigalle, se mise en ligne références : xavier  pour de       va "ces deux là se       la ce va et vient entre    nous v.- les amicales aventures du   pour olivier      & le coeur du le passé n’est       fourr& bientôt, aucune amarre la vie est dans la vie. se  dernier salut au quando me ne so itu pe       entre avant propos la peinture est ce poème est tiré du quand nous rejoignons, en exode, 16, 1-5 toute dernier vers aoi       ma ma chair n’est toute trace fait sens. que le glacis de la mort       dans glaciation entre et te voici humanité l’erbe del camp, ki s’ouvre la dernier vers que mort   je ne comprends plus la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Bonhomme, Béatrice

Bonhomme, Béatrice

Dernier ajout : 12 septembre 2008.

Les 3 derniers textes : Paysage de ta tombe .

Les 3 textes les plus lus : Paysage de ta tombe .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette