BRIBES EN LIGNE
franchement, pensait le chef,       é sur l’erbe verte si est pas facile d’ajuster le pour egidio fiorin des mots un titre : il infuse sa bel équilibre et sa se reprendre. creuser son chaque jour est un appel, une les lettres ou les chiffres       marche cette machine entre mes     les fleurs du avez-vous vu il est le jongleur de lui un nouvel espace est ouvert là, c’est le sable et       " deuxième approche de il était question non ce qui fait tableau : ce grant est la plaigne e large tendresses ô mes envols non, björg, merci au printemps des tout est possible pour qui  née à       au dans le monde de cette du fond des cours et des le galop du poème me station 5 : comment « amis rollant, de temps de cendre de deuil de    en le 28 novembre, mise en ligne       entre générations antoine simon 5 les durand : une   saint paul trois quando me ne so itu pe (la numérotation des ainsi va le travail de qui       assis pour m.b. quand je me heurte quant carles oït la il existe deux saints portant pour martin       fourr& pour michèle gazier 1 a l’aube des apaches,  de la trajectoire de ce et combien on cheval guetter cette chose assise par accroc au bord de « voici j’ai donné, au mois dans ce pays ma mère       dans ma mémoire ne peut me       ( À perte de vue, la houle des  les premières 1-nous sommes dehors. dernier vers aoi napolì napolì dernier vers aoi il semble possible antoine simon 10     &nbs démodocos... Ça a bien un vertige. une distance la littérature de c’est seulement au       le faisant dialoguer branches lianes ronces lorsque martine orsoni on croit souvent que le but     du faucon       &agrav siglent a fort e nagent e l’appel tonitruant du la deuxième édition du       bien     sur la pente paien sunt morz, alquant à cri et à li emperere par sa grant je crie la rue mue douleur ce qui aide à pénétrer le de mes deux mains epuisement de la salle, quelque chose bruno mendonça       un l’éclair me dure, dernier vers aoi       dans pour helmut  dans toutes les rues raphaël les parents, l’ultime dans ma gorge le nécessaire non       pourqu la brume. nuages au seuil de l’atelier       en un       la petit matin frais. je te c’est le grand attendre. mot terrible.       cerisi tout est prêt en moi pour libre de lever la tête  la toile couvre les au commencement était bal kanique c’est antoine simon 26 abu zayd me déplait. pas       ma       au agnus dei qui tollis peccata   jn 2,1-12 : dernier vers aoi antoine simon 13 la liberté s’imprime à j’écoute vos bribes en ligne a mon cher pétrarque, dernier vers aoi       ruelle issent de mer, venent as etudiant à       fourr& (josué avait lentement juste un mot pour annoncer granz fut li colps, li dux en antoine simon 11 le ciel est clair au travers       o     pluie du exode, 16, 1-5 toute autre essai d’un       va a propos de quatre oeuvres de chaque automne les       pass&e madame, c’est notre la force du corps,  le livre, avec    nous  “la signification la tentation du survol, à tendresse du mondesi peu de dernier vers aoi de prime abord, il       &n la vie humble chez les l’illusion d’une pas même je dors d’un sommeil de aux barrières des octrois antoine simon 23 recleimet deu mult …presque vingt ans plus "mais qui lit encore le pour jean-louis cantin 1.- quand les eaux et les terres folie de josuétout est pur ceste espee ai dulor e     oued coulant pas une année sans évoquer       neige préparation des       la clquez sur       à un temps hors du antoine simon 21 spectacle de josué dit a grant dulur tendrai puis tant pis pour eux. du bibelot au babilencore une       les il arriva que leonardo rosa réponse de michel accorde ton désir à ta rêves de josué, rm : d’accord sur passet li jurz, si turnet a nous savons tous, ici, que ouverture de l’espace quatre si la mer s’est exacerbé d’air elle réalise des       sur le     double       la       le je suis celle qui trompe  de même que les rêve, cauchemar, l’impossible à sylvie       enfant les plus terribles des quatre archanges que pour julius baltazar 1 le r.m.a toi le don des cris qui je déambule et suis mise en ligne d’un       grimpa il faut aller voir décembre 2001. vous avez       et ce paysage que tu contemplais       au coupé en deux quand le plus insupportable chez  c’était jouer sur tous les tableaux       object       ce     faisant la     de rigoles en       dans allons fouiller ce triangle       apr&eg ce qui importe pour   maille 1 :que reflets et echosla salle       la       longte dernier vers aoi au programme des actions antoine simon 17     tout autour quel étonnant pour anne slacik ecrire est antoine simon 30       que mise en ligne madame est la reine des a ma mère, femme parmi etait-ce le souvenir viallat © le château de macles et roulis photo raphaËl ne pas négocier ne poème pour    regardant  pour jean le       &n dernier vers aoi hans freibach : 13) polynésie  les œuvres de ….omme virginia par la samuelchapitre 16, versets 1 marché ou souk ou cinquième citationne cet univers sans que d’heures mult ben i fierent franceis e c’est vrai accoucher baragouiner   pour olivier       sabots et si tu dois apprendre à dernier vers aoi au matin du 1.- les rêves de pour lee j’ai perdu mon à propos des grands huit c’est encore à on a cru à       glouss j’ai relu daniel biga, "si elle est il souffle sur les collines histoire de signes . cher bernard tous ces charlatans qui       d&eacu antoine simon 18 temps de bitume en fusion sur  on peut passer une vie des voix percent, racontent je rêve aux gorges montagnesde macles et roulis photo 6 nous avancions en bas de c’est pour moi le premier si elle est belle ? je f qu’il vienne, le feu antoine simon 16 macles et roulis photo 7 si tu es étudiant en depuis ce jour, le site les oiseaux s’ouvrent 7) porte-fenêtre       jonath al matin, quant primes pert le geste de l’ancienne, entr’els nen at ne pui i mes doigts se sont ouverts bernadette griot vient de ( ce texte a pour philippe       la       maquis       soleil pour qui veut se faire une tout mon petit univers en pour maguy giraud et pour max charvolen 1) dans les horizons de boue, de essai de nécrologie, af : j’entends     les provisions tes chaussures au bas de ce 28 février 2002. dans la caverne primordiale effleurer le ciel du bout des rien n’est plus ardu       " chairs à vif paumes       dans paroles de chamantu et il parlait ainsi dans la autre petite voix reprise du site avec la karles se dort cum hume saluer d’abord les plus suite du blasphème de gardien de phare à vie, au   en grec, morías l’ami michel       devant présentation du antoine simon 31 antoine simon 29 le pendu je n’hésiterai dernier vers aoi lentement, josué dans les rêves de la la communication est la gaucherie à vivre, les textes mis en ligne « 8° de j’ai en réserve le temps passe dans la je ne sais pas si toute trace fait sens. que       bonhe       au   le texte suivant a l’impression la plus “dans le dessin f toutes mes deux ajouts ces derniers mieux valait découper ce texte m’a été       bruyan  improbable visage pendu marie-hélène violette cachéeton on trouvera la video       m̵ une fois entré dans la antoine simon 2 deux mille ans nous fragilité humaine. le bulletin de "bribes ce va et vient entre temps où le sang se       ce giovanni rubino dit dans l’innocence des nous lirons deux extraits de une il faut dire les       midi       soleil f dans le sourd chatoiement       j̵ eurydice toujours nue à la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Braganti, Sophie

Braganti, Sophie

Dernier ajout : 1er janvier 2012.

Les 3 derniers textes : PAN , FATIMA .

Les 3 textes les plus lus : PAN , FATIMA .


  • FATIMA

    Clefs : Nouvelle
    A la question : « Quel est le plus beau jour de votre vie ? », Brigitte Bardot répondait : « Une nuit ! » Je ne sais pas grand-chose d’elle. Je la croise tous les matins. La nuit je la devine. (...)
  • PAN

    Cet article est paru dans le numéro 62, hiver 2012, de la revue Verso Quand on se pose on peut voir les marches qui mènent au corps le corps des marches la marche du corps. On peut voir le corps (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette