BRIBES EN LIGNE
dernier vers aoi  jésus   je ne comprends plus ils s’étaient franchement, pensait le chef, saluer d’abord les plus vos estes proz e vostre       la la vie est dans la vie. se f dans le sourd chatoiement le passé n’est   ces sec erv vre ile pour gilbert montagnesde dernier vers aoi la mastication des       dans descendre à pigalle, se       je me dessiner les choses banales journée de     au couchant vertige. une distance l’attente, le fruit   adagio   je pour lu le choeur des femmes de         or sables mes parolesvous       f les rêves de macles et roulis photo j’oublie souvent et  le "musée merle noir  pour g. duchêne, écriture le a christiane je suis bien dans toujours les lettres : ...et poème pour dernier vers aoi la fonction, cyclades, iii° pour lee dans le respect du cahier des voici des œuvres qui, le in the country ils sortent  il y a le les avenues de ce pays       descen un tunnel sans fin et, à       alla nous avons affaire à de pour ma dernier vers aoi moi cocon moi momie fuseau       glouss une errance de travail de tissage, dans ce jour là, je pouvais       pourqu si, il y a longtemps, les samuelchapitre 16, versets 1 macles et roulis photo 3     de rigoles en a l’aube des apaches,             &agrav nos voix ici, les choses les plus troisième essai marché ou souk ou l’instant criblé le tissu d’acier quand nous rejoignons, en       devant pour jean-louis cantin 1.- quand vous serez tout au matin du 1) la plupart de ces rare moment de bonheur, pour jean gautheronle cosmos       sur il ne s’agit pas de madame, on ne la voit jamais la brume. nuages       dans les dessins de martine orsoni  dans toutes les rues le temps passe si vite, depuis le 20 juillet, bribes maintenant il connaît le la musique est le parfum de pour helmut dans le pays dont je vous       bonhe    7 artistes et 1 de soie les draps, de soie     tout autour coupé en deux quand viallat © le château de toi, mésange à       enfant antoine simon 28 attention beau antoine simon 11       entre aucun hasard si se au labyrinthe des pleursils   ciel !!!! d’abord l’échange des que d’heures « 8° de macles et roulis photo 1   (à       sur clere est la noit e la la pureté de la survie. nul il tente de déchiffrer, le lourd travail des meules       vu macles et roulis photo 4 tous ces charlatans qui       retour rm : nous sommes en ce qu’un paysage peut dentelle : il avait       voyage    nous   un vendredi     "   un ici. les oiseaux y ont fait j’ai ajouté dernier vers aoi a supposer quece monde tienne       aujour granz fut li colps, li dux en trois tentatives desesperees     faisant la marcel alocco a tes chaussures au bas de j’ai changé le  tous ces chardonnerets     nous       juin (À l’église antoine simon 18 l’évidence     longtemps sur je n’hésiterai les oiseaux s’ouvrent pour andré villers 1) là, c’est le sable et suite de       dans ce texte m’a été (josué avait lentement d’un bout à carles li reis en ad prise sa "et bien, voilà..." dit       gentil       embarq f tous les feux se sont   ces notes       pav&ea       " prenez vos casseroles et       pav&ea pour anne slacik ecrire est       " le 19 novembre 2013, à la  improbable visage pendu si j’avais de son pas facile d’ajuster le       ...mai mais non, mais non, tu       au rm : d’accord sur il n’y a pas de plus       le attendre. mot terrible.       b&acir  “ce travail qui       cerisi encore la couleur, mais cette pour michèle gazier 1       je   au milieu de chaque jour est un appel, une ouverture d’une écoute, josué, de sorte que bientôt on a cru à et que dire de la grâce il existe deux saints portant tout le problème dernier vers aoi portrait. 1255 : paysage de ta tombe  et  un livre écrit   le texte suivant a o tendresses ô mes  née à carles respunt : avez-vous vu vue à la villa tamaris des voiles de longs cheveux       quinze générations « amis rollant, de le 26 août 1887, depuis    si tout au long langues de plomba la en 1958 ben ouvre à reflets et echosla salle antoine simon 2  “la signification le lent déferlement leonardo rosa la vie est ce bruissement       bonheu j’ai longtemps à propos “la 1 la confusion des et tout avait n’ayant pas mon cher pétrarque, on cheval   1) cette deux mille ans nous  epître aux nu(e), comme son nom  “comment certains prétendent il existe au moins deux jamais si entêtanteeurydice quand il voit s’ouvrir, nice, le 8 octobre dernier vers aoi       crabe- si grant dol ai que ne le proche et le lointain  monde rassemblé       pass&e alocco en patchworck © libre de lever la tête le vieux qui lorsqu’on connaît une ço dist li reis : macao grise ensevelie de silence, l’art c’est la petit matin frais. je te des quatre archanges que légendes de michel dans les hautes herbes f toutes mes    il même si       quand       bien   saint paul trois preambule – ut pictura       p&eacu       à accorde ton désir à ta antoine simon 20 béatrice machet vient de dernier vers aoi       deux difficile alliage de lorsque martine orsoni mouans sartoux. traverse de a la femme au et c’était dans le nécessaire non pas sur coussin d’air mais très saintes litanies l’une des dernières bel équilibre et sa   la baie des anges je suis occupé ces morz est rollant, deus en ad comme ce mur blanc et combien je meurs de soif "ah ! mon doux pays,       " entr’els nen at ne pui rien n’est plus ardu madame est la reine des       &n le franchissement des  au mois de mars, 1166 encore une citation“tu dernier vers aoi toute trace fait sens. que se reprendre. creuser son inoubliables, les à cri et à rita est trois fois humble. dernier vers aoi 0 false 21 18 allons fouiller ce triangle abu zayd me déplait. pas       le     les fleurs du station 3 encore il parle   pour adèle et à bernadette buttati ! guarda&nbs       grimpa c’est pour moi le premier       arauca j’arrivais dans les       le       le non, björg, le bulletin de "bribes pour jean-marie simon et sa antoine simon 21 vous avez dans les rêves de la au commencement était grant est la plaigne e large pas une année sans évoquer       dans  “ne pas af : j’entends dieu faisait silence, mais       et tu je me souviens de mieux valait découper dernier vers aoi et il parlait ainsi dans la et ma foi, avant propos la peinture est     double références : xavier autre citation"voui dernier vers aoi "pour tes les installations souvent, 0 false 21 18     une abeille de       baie mes pensées restent souvent je ne sais rien de dernier vers aoi tandis que dans la grande suite du blasphème de des conserves ! chairs à vif paumes       sur dont les secrets… à quoi je découvre avant toi zacinto dove giacque il mio       sabots dernier vers aoi une il faut dire les antoine simon 29   est-ce que     chant de       au en ceste tere ad estet ja   dits de madame a des odeurs sauvages avec marc, nous avons essai de nécrologie,       au napolì napolì je serai toujours attentif à certains soirs, quand je après la lecture de ] heureux l’homme cet article est paru dans le  ce qui importe pour       le juste un mot pour annoncer les parents, l’ultime station 1 : judas le 28 novembre, mise en ligne un soir à paris au       l̵  pour de pour yves et pierre poher et la tentation du survol, à la rencontre d’une     du faucon ecrire sur ma voix n’est plus que v.- les amicales aventures du la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Durand, Rémy

Durand, Rémy

Dernier ajout : 1er octobre 2009.

Les 3 derniers textes : Lettre à l’inconnue .

Les 3 textes les plus lus : Lettre à l’inconnue .


  • Lettre à l’inconnue

    Clefs : Durand
    Toulon, samedi 9 décembre 2006 Pour Z. Madame, Je vous observe. Je vous ai, dans un premier temps, regardée, dans la surprise d’une apparition imprévue mais d’un événement attendu. Il n’y a (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette