BRIBES EN LIGNE
dans l’effilé de       cet article est paru deuxième essai et  riche de mes pour qui veut se faire une "nice, nouvel éloge de la     quand ainsi fut pétrarque dans dieu faisait silence, mais   j’ai souvent toute trace fait sens. que toulon, samedi 9 dans l’innocence des pour jacky coville guetteurs       sabots assise par accroc au bord de la chaude caresse de ici. les oiseaux y ont fait je suis celle qui trompe c’est pour moi le premier des voix percent, racontent toutes ces pages de nos saluer d’abord les plus il ne reste plus que le 1 la confusion des f qu’il vienne, le feu       au et encore  dits ce monde est semé hans freibach : les cuivres de la symphonie imagine que, dans la régine robin, pourquoi yves klein a-t-il     tout autour vous n’avez du bibelot au babilencore une pur ceste espee ai dulor e de la station 5 : comment       jonath vi.- les amicales aventures dernier vers aoi quando me ne so itu pe   (dans le reprise du site avec la       la       voyage seul dans la rue je ris la Éléments - ne pas négocier ne merle noir  pour qu’est-ce qui est en martin miguel art et la force du corps,       que cette machine entre mes pour maguy giraud et ma chair n’est       " la gaucherie à vivre,     l’é sur l’erbe verte si est       o  pour de dans les carnets buttati ! guarda&nbs “dans le dessin issent de mer, venent as   que signifie     vers le soir f les marques de la mort sur  pour jean le 0 false 21 18 sequence 6   le pour jean marie " je suis un écorché vif. deuxième apparition que reste-t-il de la iv.- du livre d’artiste et te voici humanité la rencontre d’une poème pour Être tout entier la flamme bernadette griot vient de antoine simon 6 livre grand format en trois dernier vers aoi comme un préliminaire la a ma mère, femme parmi    de femme liseuse       vu l’homme est       bonheu les grands il y a des objets qui ont la       entre     les fleurs du       sur   voici donc la    nous l’ami michel deux ajouts ces derniers tendresses ô mes envols j’ai parlé     sur la ce qui importe pour       longte (la numérotation des       dans       sur le À la loupe, il observa la terre a souvent tremblé nu(e), comme son nom a la femme au  le "musée le 15 mai, à une autre approche de pour martine, coline et laure antoine simon 28 1-nous sommes dehors. tes chaussures au bas de       l̵ Ç’avait été la mon travail est une     longtemps sur antoine simon 10 À max charvolen et martin 5) triptyque marocain dans ce pays ma mère etait-ce le souvenir soudain un blanc fauche le (À l’église le corps encaisse comme il       d&eacu pour pierre theunissen la moi cocon moi momie fuseau       les agnus dei qui tollis peccata ce texte se présente quelques textes dernier vers aoi   3   

les les parents, l’ultime r.m.a toi le don des cris qui antoine simon 3     à  pour le dernier jour   est-ce que noble folie de josué, l’impression la plus introibo ad altare ce jour là, je pouvais de pareïs li seit la  le grand brassage des     cet arbre que morz est rollant, deus en ad dernier vers aoi ainsi va le travail de qui antoine simon 27       dans       ( rare moment de bonheur,       dans « voici apaches :    en       allong pluies et bruines, avez-vous vu     les provisions station 3 encore il parle aux george(s) (s est la nous avons affaire à de pour helmut antoine simon 17 a la fin il ne resta que mais jamais on ne tout est possible pour qui  tu vois im font chier pour martin franchement, pensait le chef,       le     dans la ruela petites proses sur terre n’ayant pas attendre. mot terrible.   dits de carissimo ulisse,torna a lu le choeur des femmes de       grappe siglent a fort e nagent e f les feux m’ont de prime abord, il       il j’ai perdu mon   encore une bribes en ligne a       qui quatrième essai de il tente de déchiffrer,       allong   pour olivier epuisement de la salle, cet univers sans guetter cette chose rm : d’accord sur la langue est intarissable la fraîcheur et la   antoine simon 31 c’est extrêmement       le       vu réponse de michel quelque temps plus tard, de À max charvolen et "l’art est-il   maille 1 :que  hors du corps pas la liberté s’imprime à quand vous serez tout       je me dernier vers aoi   un       &n 0 false 21 18   la production c’est la peur qui fait preambule – ut pictura tant pis pour eux.    seule au les lettres ou les chiffres eurydice toujours nue à ce va et vient entre dernier vers aoi je sais, un monde se ce et c’était dans a grant dulur tendrai puis madame est la reine des autre petite voix       " souvent je ne sais rien de comme ce mur blanc pour angelo il avait accepté dernier vers aoi le 2 juillet et il parlait ainsi dans la ici, les choses les plus très saintes litanies langues de plomba la la danse de non, björg,       un dernier vers aoi       madame aux rumeurs coupé le sonà  “comment ce qui fascine chez le temps passe dans la  zones gardées de bribes en ligne a la réserve des bribes     double  jésus dernier vers aoi   sauvage et fuyant comme j’ai changé le       dans         &n dernier vers aoi autre citation"voui et il fallait aller debout diaphane est le mot (ou 0 false 21 18 pierre ciel autre essai d’un ce qui fait tableau : ce est-ce parce que, petit, on 13) polynésie madame déchirée nécrologie sous l’occupation pour michèle pour martine dans la caverne primordiale samuelchapitre 16, versets 1 i.- avaler l’art par   je n’ai jamais       parfoi de mes deux mains préparation des f le feu m’a       l̵ pour michèle gazier 1 un homme dans la rue se prend       &agrav pour frédéric sables mes parolesvous     au couchant       jardin nice, le 18 novembre 2004 dans les carnets "si elle est       au abu zayd me déplait. pas       ce l’existence n’est neuf j’implore en vain antoine simon 33 pas facile d’ajuster le "ces deux là se       et très malheureux...       aux       soleil coupé en deux quand station 4 : judas        marche allons fouiller ce triangle pour m.b. quand je me heurte li emperere s’est écrirecomme on se madame porte à immense est le théâtre et les doigts d’ombre de neige       le  ce mois ci : sub toujours les lettres : juste un mot pour annoncer pour michèle aueret 1) la plupart de ces madame a des odeurs sauvages toutefois je m’estimais       aujour     hélas, il pleut. j’ai vu la dernier vers aoi  de même que les quai des chargeurs de abstraction voir figuration le coeur du il ne sait rien qui ne va marcel alocco a ce pays que je dis est passent .x. portes,       sur accorde ton désir à ta pour marcel       quinze titrer "claude viallat, nos voix intendo... intendo ! la mastication des l’évidence    il antoine simon 32       rampan merci au printemps des dernier vers aoi cinq madame aux yeux troisième essai et entr’els nen at ne pui  référencem       le vous deux, c’est joie et j’ai donc et voici maintenant quelques dont les secrets… à quoi paysage de ta tombe  et à autres litanies du saint nom       &n genre des motsmauvais genre       object rien n’est plus ardu la pureté de la survie. nul mult est vassal carles de c’est la distance entre tout mon petit univers en macles et roulis photo 4 le scribe ne retient       " comment entrer dans une sixième     du faucon je suis bien dans pour andré la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Biga, Daniel > Le sentier qui serpente

Le sentier qui serpente

Dernier ajout : 20 novembre 2009.

Les 3 derniers textes : Le grand bouc blanc , Mais ce chasseur , Je suis un faon .

Les 3 textes les plus lus : Il dirige son jet , Crabe tambour comme goéland , Le long d’une rigole .

Ou les quatre saisons du haïku

© Daniel Biga


0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 240

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette