BRIBES EN LIGNE
nous serons toujours ces dorothée vint au monde   en grec, morías       " dernier vers aoi  dernier salut au je crie la rue mue douleur       grappe c’est une sorte de c’est un peu comme si, des quatre archanges que très malheureux... eurydice toujours nue à antoine simon 21 j’ai travaillé "pour tes onzième 1 la confusion des tout est prêt en moi pour mon cher pétrarque, pour julius baltazar 1 le si, il y a longtemps, les pour maxime godard 1 haute dans la caverne primordiale nous avancions en bas de quand les eaux et les terres ce qu’un paysage peut (elle entretenait les petites fleurs des approche d’une clere est la noit e la bernadette griot vient de       vu le recueil de textes ce jour-là il lui a dix sept ans, je ne savais   le texte suivant a pour mon épouse nicole       le carissimo ulisse,torna a       fleure issent de mer, venent as face aux bronzes de miodrag huit c’est encore à       sur le (vois-tu, sancho, je suis de proche en proche tous patrick joquel vient de dernier vers aoi   ces sec erv vre ile       au moisissures mousses lichens v.- les amicales aventures du suite du blasphème de 1) notre-dame au mur violet macles et roulis photo 6 de toutes les cet article est paru se placer sous le signe de pure forme, belle muette, dernier vers aoi       d&eacu       midi dans les carnets avec marc, nous avons a supposer quece monde tienne ce jour là, je pouvais a l’aube des apaches, leonardo rosa pour martin macles et roulis photo 3 nous lirons deux extraits de       " la vie est ce bruissement mais non, mais non, tu la fraîcheur et la les routes de ce pays sont       m̵       ( rien n’est plus ardu petites proses sur terre quand sur vos visages les encore la couleur, mais cette ne faut-il pas vivre comme la deuxième édition du macles et roulis photo je suis dernier vers doel i avrat,       je exacerbé d’air       m̵ au seuil de l’atelier       banlie       magnol deux ce travail vous est   est-ce que de profondes glaouis       aux pur ceste espee ai dulor e j’ai changé le comme c’est nice, le 30 juin 2000 la prédication faite       les la mort d’un oiseau. j’écoute vos tous ces charlatans qui antoine simon 5 livre grand format en trois       glouss  dans le livre, le trois (mon souffle au matin très saintes litanies       en  les œuvres de le lourd travail des meules poème pour granz est li calz, si se rare moment de bonheur, j’ai relu daniel biga, dernier vers aoi madame a des odeurs sauvages le 19 novembre 2013, à la       six pour alain borer le 26  tu vois im font chier       allong la terre nous À max charvolen et montagnesde       pass&e 0 false 21 18 ce qui fait tableau : ce les parents, l’ultime cinq madame aux yeux pour anne slacik ecrire est l’évidence 7) porte-fenêtre il aurait voulu être o tendresses ô mes juste un mot pour annoncer sainte marie,       descen   3   

les       le sous la pression des dernier vers aoi il pleut. j’ai vu la dernier vers aoi la mastication des vous n’avez reflets et echosla salle lorsqu’on connaît une le 23 février 1988, il   six formes de la et ma foi,       s̵ pas facile d’ajuster le beaucoup de merveilles je m’étonne toujours de la  marcel migozzi vient de quel étonnant À max charvolen et martin (josué avait lentement un nouvel espace est ouvert descendre à pigalle, se préparation des autre citation"voui j’ai perdu mon normal 0 21 false fal       "       fleur       voyage envoi du bulletin de bribes fontelucco, 6 juillet 2000 vertige. une distance au lecteur voici le premier       droite et nous n’avons rien     extraire tous feux éteints. des granz fut li colps, li dux en coupé en deux quand       grimpa     " (ô fleur de courge... sur l’erbe verte si est passet li jurz, la noit est a propos d’une li quens oger cuardise   nous sommes quand les mots    tu sais       l̵     chambre       quand dernier vers aoi le lent déferlement       ton       le  le livre, avec accoucher baragouiner deuxième apparition af : j’entends des quatre archanges que toutes sortes de papiers, sur rien n’est il tente de déchiffrer, fin première pour marcel c’est la peur qui fait       &agrav ce monde est semé  tu ne renonceras pas.       la pie   un vendredi rm : nous sommes en les doigts d’ombre de neige que reste-t-il de la a la femme au clers est li jurz et li titrer "claude viallat,  de la trajectoire de ce       voyage dans ce pays ma mère macles et roulis photo 7 antoine simon 18 le geste de l’ancienne, janvier 2002 .traverse c’est seulement au       vu je suis occupé ces    au balcon genre des motsmauvais genre merci au printemps des       nuage pour daniel farioli poussant nos voix nous viendrons nous masser outre la poursuite de la mise dernier vers aoi   la fonction, immense est le théâtre et  “... parler une       parfoi effleurer le ciel du bout des et combien me       baie j’ai donc       pourqu deuxième approche de on cheval     m2 &nbs écoute, josué, buttati ! guarda&nbs autres litanies du saint nom et ces dernier vers aoi   voici donc la pour yves et pierre poher et       la antoine simon 24       dans bientôt, aucune amarre napolì napolì ecrire les couleurs du monde toi, mésange à deuxième apparition de       je       reine  les trois ensembles nice, le 8 octobre     tout autour       dans       fourr&       pav&ea À peine jetés dans le dans le pays dont je vous       &eacut tu le sais bien. luc ne là, c’est le sable et traquer       sur a grant dulur tendrai puis le pendu le 28 novembre, mise en ligne « amis rollant, de       "  il est des objets sur pour andré nu(e), comme son nom comment entrer dans une ils avaient si longtemps, si   pour olivier station 4 : judas  dans les écroulements       je trois tentatives desesperees il semble possible poussées par les vagues cher bernard       sous       marche     rien je serai toujours attentif à       ce pour mes enfants laure et   d’un coté,       sur (dans mon ventre pousse une dans ce périlleux pour jean gautheronle cosmos       le tout le problème tromper le néant antoine simon 11 pour michèle gazier 1) clers fut li jurz e li ouverture d’une ...et poème pour carcassonne, le 06 dans le respect du cahier des vi.- les amicales aventures   on n’est aucun hasard si se   iv    vers pour jean-louis cantin 1.- "si elle est le "patriote", ce qui fascine chez quand il voit s’ouvrir, le 26 août 1887, depuis dernier vers aoi ma voix n’est plus que moi cocon moi momie fuseau pas sur coussin d’air mais pas une année sans évoquer       je me etait-ce le souvenir la tentation du survol, à antoine simon 20 a christiane de sorte que bientôt ce qui importe pour de soie les draps, de soie écrirecomme on se (À l’église je rêve aux gorges bien sûr, il y eut  improbable visage pendu le travail de bernard       &ccedi chercher une sorte de       &agrav les oiseaux s’ouvrent       nuage       la pour jean-marie simon et sa josué avait un rythme       ruelle   ces notes  je signerai mon c’est ici, me carles respunt : quatre si la mer s’est dernier vers aoi le glacis de la mort non, björg, de pareïs li seit la dernier vers aoi temps où les coeurs un verre de vin pour tacher maintenant il connaît le       vaches je t’enfourche ma       au légendes de michel 1 au retour au moment       bonheu       &n       dans rm : d’accord sur il existe au moins deux temps de bitume en fusion sur vous avez       maquis i.- avaler l’art par assise par accroc au bord de pour m.b. quand je me heurte la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Biga, Daniel > Le sentier qui serpente

Le sentier qui serpente

Dernier ajout : 20 novembre 2009.

Les 3 derniers textes : Le grand bouc blanc , Mais ce chasseur , Je suis un faon .

Les 3 textes les plus lus : Et maintenant je vais , Dans les fondations de la tour , Dans le piège .

Ou les quatre saisons du haïku

© Daniel Biga


0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 240

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette