BRIBES EN LIGNE
            bien en cet anniversaire, ce qui "si elle est toutes sortes de papiers, sur pour jean-louis cantin 1.- pour martine, coline et laure deux mille ans nous reflets et echosla salle     sur la       la     pourquoi  le livre, avec la brume. nuages l’instant criblé       je me dans les hautes herbes madame porte à  “comment       apr&eg quant carles oït la quand c’est le vent qui il en est des meurtrières. ensevelie de silence, epuisement de la salle,   la baie des anges   maille 1 :que cet article est paru premier essai c’est  martin miguel vient poussées par les vagues arbre épanoui au ciel le temps passe dans la il en est des noms comme du dans un coin de nice, dernier vers doel i avrat, douce est la terre aux yeux       sur je désire un le lourd travail des meules si elle est belle ? je au programme des actions béatrice machet vient de lorsqu’on connaît une j’arrivais dans les dernier vers aoi ] heureux l’homme et si au premier jour il l’appel tonitruant du       il granz fut li colps, li dux en    si tout au long dans le monde de cette l’illusion d’une tromper le néant le pendu madame des forêts de il est le jongleur de lui       sur le je t’enfourche ma les oiseaux s’ouvrent madame, on ne la voit jamais s’égarer on dernier vers aoi pour julius baltazar 1 le madame est la reine des jamais si entêtanteeurydice clere est la noit e la très malheureux... dernier vers aoi sous la pression des       soleil moisissures mousses lichens sept (forces cachées qui deuxième essai station 7 : as-tu vu judas se       juin       object       marche je suis occupé ces       magnol certains prétendent deux ajouts ces derniers après la lecture de pour martin les installations souvent, voile de nuità la petit matin frais. je te station 4 : judas    d’un coté, mon travail est une assise par accroc au bord de depuis le 20 juillet, bribes la pureté de la survie. nul  tous ces chardonnerets pas sur coussin d’air mais derniers vers sun destre  hier, 17 g. duchêne, écriture le       entre nouvelles mises en tant pis pour eux. dernier vers aoi  la toile couvre les les routes de ce pays sont à je dors d’un sommeil de branches lianes ronces voudrais je vous aux barrières des octrois c’est la chair pourtant       dans à bernadette  référencem  jésus       &agrav dieu faisait silence, mais décembre 2001. d’un bout à et encore  dits un nouvel espace est ouvert de pa(i)smeisuns en est venuz tes chaussures au bas de 1) la plupart de ces diaphane est le mot (ou il y a tant de saints sur la deuxième édition du  les œuvres de libre de lever la tête troisième essai À max charvolen et martin "l’art est-il       nuage vi.- les amicales aventures le 26 août 1887, depuis dentelle : il avait quelques autres pour    de femme liseuse pour m.b. quand je me heurte    il raphaël les cuivres de la symphonie sur la toile de renoir, les       journ& bernard dejonghe... depuis paroles de chamantu références : xavier pour angelo outre la poursuite de la mise f le feu est venu,ardeur des       dans sors de mon territoire. fais les grands dernier vers aoi   pour michèle gazier 1)     cet arbre que je meurs de soif       allong       droite     pluie du alocco en patchworck © patrick joquel vient de langues de plomba la       dans au labyrinthe des pleursils toujours les lettres : le vieux qui j’oublie souvent et « voici     au couchant normal 0 21 false fal le temps passe si vite, antoine simon 19 des voix percent, racontent       neige eurydice toujours nue à pour andré villers 1)       sur le       que a dix sept ans, je ne savais       gentil ce jour là, je pouvais pour philippe le galop du poème me et ma foi,       banlie et nous n’avons rien  dans le livre, le ce qui fait tableau : ce bien sûrla on trouvera la video avant dernier vers aoi “dans le dessin f le feu s’est dont les secrets… à quoi antoine simon 13 un titre : il infuse sa on dit qu’agathe "tu sais ce que c’est la tentation du survol, à dans ma gorge       un pluies et bruines, diaphane est le       le se reprendre. creuser son       je temps de cendre de deuil de et…  dits de et il parlait ainsi dans la     quand le scribe ne retient antoine simon 16 pour marcel suite de je suis       l̵ antoine simon 32       embarq       le     m2 &nbs     dans la ruela tout en travaillant sur les si j’avais de son paien sunt morz, alquant    au balcon antoine simon 26 sequence 6   le j’ai relu daniel biga, deuxième essai le la prédication faite les durand : une j’ai donc six de l’espace urbain,       l̵ dernier vers aoi la réserve des bribes la bouche pleine de bulles    7 artistes et 1       parfoi i mes doigts se sont ouverts cyclades, iii°     oued coulant voici des œuvres qui, le à la bonne pour nicolas lavarenne ma   saint paul trois pour pierre theunissen la       qui f j’ai voulu me pencher 1-nous sommes dehors. de mes deux mains a toi le don des cris qui et te voici humanité  pour de pierre ciel       entre       force       j̵ pour helmut quai des chargeurs de antoine simon 10 madame chrysalide fileuse Ç’avait été la f toutes mes les lettres ou les chiffres       dans       les pour frédéric siglent a fort e nagent e  le "musée equitable un besoin sonnerait       aux  l’écriture dernier vers aoi antoine simon 33 des voiles de longs cheveux dernier vers aoi tous feux éteints. des vous êtes       deux j’aime chez pierre  il est des objets sur on croit souvent que le but       devant antoine simon 11 "moi, esclave" a la cité de la musique elle réalise des   la production  le grand brassage des la communication est l’heure de la souvent je ne sais rien de et ces dernier vers aoi carles respunt : macles et roulis photo 7 clquez sur mesdames, messieurs, veuillez edmond, sa grande  dans toutes les rues tandis que dans la grande pour egidio fiorin des mots  ce qui importe pour au matin du spectacle de josué dit du bibelot au babilencore une dans les carnets zacinto dove giacque il mio le coeur du     longtemps sur autres litanies du saint nom       sur 13) polynésie   né le 7 tout en vérifiant quatrième essai rares       sur nice, le 18 novembre 2004 elle disposait d’une   le 10 décembre Être tout entier la flamme trois (mon souffle au matin able comme capable de donner macles et roulis photo 1       st a christiane mise en ligne ce poème est tiré du chercher une sorte de soudain un blanc fauche le       jusqu’à il y a pour yves et pierre poher et       la inoubliables, les ici. les oiseaux y ont fait livre grand format en trois mi viene in mentemi ma voix n’est plus que station 1 : judas    en       su pas une année sans évoquer sauvage et fuyant comme générations max charvolen, martin miguel mise en ligne d’un pour michèle aueret       l̵   pour adèle et je crie la rue mue douleur       "   dits de a claude b.   comme madame a des odeurs sauvages       et tu quatre si la mer s’est a propos de quatre oeuvres de nous savons tous, ici, que dans ce pays ma mère dans les carnets station 3 encore il parle pour jacqueline moretti,       (   ces notes       ma 1254 : naissance de j’ai donné, au mois au rayon des surgelés tu le saiset je le vois encore la couleur, mais cette le geste de l’ancienne, ainsi va le travail de qui cet univers sans ce monde est semé nous dirons donc dernier vers aoi religion de josué il       dans constellations et antoine simon 2 le ciel est clair au travers les dessins de martine orsoni je m’étonne toujours de la       neige mille fardeaux, mille première       la       je       apparu la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Biga, Daniel > Le sentier qui serpente

Le sentier qui serpente

Dernier ajout : 20 novembre 2009.

Les 3 derniers textes : Le grand bouc blanc , Mais ce chasseur , Je suis un faon .

Les 3 textes les plus lus : Pavés chauds aux pieds * , Le haïku... , Bonheur d’être .

Ou les quatre saisons du haïku

© Daniel Biga


0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 240

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette