BRIBES EN LIGNE
      voyage     son (la numérotation des la gaucherie à vivre, pour     une abeille de   pour adèle et f les marques de la mort sur       dans pas une année sans évoquer       les enseignants : dessiner les choses banales tandis que dans la grande antoine simon 15 le glacis de la mort et il parlait ainsi dans la comme c’est antoine simon 20 ...et poème pour     rien       marche la liberté s’imprime à       mouett c’est pour moi le premier le ciel est clair au travers   saint paul trois ainsi fut pétrarque dans normalement, la rubrique station 5 : comment tout mon petit univers en s’ouvre la     double la terre a souvent tremblé je rêve aux gorges       l̵ rm : nous sommes en antoine simon 32 il est le jongleur de lui madame chrysalide fileuse que reste-t-il de la merle noir  pour dernier vers aoi l’existence n’est       la li quens oger cuardise carissimo ulisse,torna a clere est la noit e la attendre. mot terrible. Éléments -       aux       cette et que vous dire des a la libération, les   j’ai souvent a grant dulur tendrai puis les amants se et encore  dits         &n il y a des objets qui ont la pour maguy giraud et       deux madame aux rumeurs   on n’est       " dernier vers aoi les lettres ou les chiffres d’un bout à le travail de bernard polenta station 3 encore il parle douze (se fait terre se     surgi   anatomie du m et a la fin il ne resta que       entre     m2 &nbs 1254 : naissance de     les fleurs du "tu sais ce que c’est       l̵ ne faut-il pas vivre comme titrer "claude viallat, tendresse du mondesi peu de quatrième essai rares beaucoup de merveilles je découvre avant toi 7) porte-fenêtre  tous ces chardonnerets grande lune pourpre dont les       le   3   

les et…  dits de ce va et vient entre …presque vingt ans plus    si tout au long on cheval j’ai changé le  c’était       " pour martine, coline et laure et ma foi, pour nicolas lavarenne ma (josué avait lentement il existe au moins deux macles et roulis photo 6 le soleil n’est pas ce paysage que tu contemplais     faisant la ecrire les couleurs du monde vi.- les amicales aventures       nuage villa arson, nice, du 17 le tissu d’acier j’aime chez pierre       au ici, les choses les plus comment entrer dans une       d&eacu       au art jonction semble enfin       je me  improbable visage pendu mise en ligne d’un       fourmi dans le train premier avant propos la peinture est antoine simon 5 sauvage et fuyant comme jamais si entêtanteeurydice raphaËl   (à       la pas facile d’ajuster le pour mireille et philippe Être tout entier la flamme pour daniel farioli poussant dernier vers s’il je t’enfourche ma histoire de signes . dimanche 18 avril 2010 nous tromper le néant antoine simon 14 arbre épanoui au ciel ce qu’un paysage peut   encore une       vu  référencem       sur la vie est ce bruissement il semble possible r.m.a toi le don des cris qui couleur qui ne masque pas deuxième suite     à à propos des grands v.- les amicales aventures du f toutes mes j’entends sonner les mieux valait découper  hors du corps pas       le le recueil de textes 0 false 21 18       m̵ chaque automne les se reprendre. creuser son c’est le grand ce texte m’a été j’ai ajouté       le temps de bitume en fusion sur pour maxime godard 1 haute seul dans la rue je ris la nous avons affaire à de le texte qui suit est, bien j’ai en réserve  au travers de toi je la bouche pleine de bulles ici. les oiseaux y ont fait       st références : xavier en cet anniversaire, ce qui       bien   pour olivier  née à le plus insupportable chez carcassonne, le 06       ton ils s’étaient il aurait voulu être dans les carnets preambule – ut pictura pas de pluie pour venir je serai toujours attentif à macles et roulis photo 3 deux nouveauté, toute trace fait sens. que "moi, esclave" a la vie humble chez les madame des forêts de deuxième apparition de « h&eacu aucun hasard si se et je vois dans vos       bruyan ce jour-là il lui prenez vos casseroles et     chambre montagnesde de pareïs li seit la madame, c’est notre et voici maintenant quelques le 2 juillet dernier vers aoi moi cocon moi momie fuseau immense est le théâtre et pour jean marie l’impossible  de la trajectoire de ce  dans le livre, le dans les rêves de la À peine jetés dans le pour jean-marie simon et sa rêves de josué,       les  marcel migozzi vient de iv.- du livre d’artiste antoine simon 30 quatrième essai de la mastication des ecrire sur pour angelo       cerisi ce cette machine entre mes raphaël laure et pétrarque comme bribes en ligne a quelques autres       un dans les hautes herbes merci à marc alpozzo n’ayant pas antoine simon 3       je       le i.- avaler l’art par trois tentatives desesperees lancinant ô lancinant dans l’innocence des       le c’est seulement au antoine simon 9 je ne sais pas si les oiseaux s’ouvrent troisième essai et       neige préparation des (en regardant un dessin de des quatre archanges que pour yves et pierre poher et une il faut dire les de proche en proche tous poème pour au commencement était au programme des actions       pav&ea epuisement de la salle, marcel alocco a       arauca     quand dernier vers aoi tu le saiset je le vois       vaches       au       sur "et bien, voilà..." dit il faut laisser venir madame antoine simon 23       midi  “... parler une cinq madame aux yeux se placer sous le signe de reflets et echosla salle il pleut. j’ai vu la dire que le livre est une décembre 2001. etait-ce le souvenir aux george(s) (s est la  tu vois im font chier       le af : j’entends quelques textes         d’un coté,       reine       descen le temps passe si vite, madame, on ne la voit jamais       &agrav       force la littérature de     &nbs buttati ! guarda&nbs un jour, vous m’avez 0 false 21 18 il en est des noms comme du bruno mendonça dernier vers aoi et si au premier jour il       au la mort d’un oiseau. " je suis un écorché vif.       la si elle est belle ? je  les éditions de sixième madame est la reine des il souffle sur les collines les cuivres de la symphonie     dans la ruela la galerie chave qui essai de nécrologie, deuxième apparition     vers le soir    seule au      & un homme dans la rue se prend       m&eacu Ç’avait été la douce est la terre aux yeux macles et roulis photo 1       six macles et roulis photo 4 la deuxième édition du pour alain borer le 26 je me souviens de au rayon des surgelés le grand combat : ce n’est pas aux choses dernier vers aoi je déambule et suis merci à la toile de   voici donc la alocco en patchworck © clquez sur l’art n’existe  l’exposition        la bernadette griot vient de cyclades, iii° mes pensées restent dernier vers aoi g. duchêne, écriture le il s’appelait rien n’est effleurer le ciel du bout des gardien de phare à vie, au cliquetis obscène des       sur  monde rassemblé mouans sartoux. traverse de diaphane est le fin première première À l’occasion de     un mois sans       la le numéro exceptionnel de       au les dessins de martine orsoni deuxième approche de petites proses sur terre encore une citation“tu si tu es étudiant en après la lecture de clers est li jurz et li       dans madame porte à       pav&ea ma voix n’est plus que ouverture de l’espace tout est possible pour qui       la antoine simon 22 si j’étais un normal 0 21 false fal autre petite voix "nice, nouvel éloge de la une autre approche de m1       il y a dans ce pays des voies mais non, mais non, tu agnus dei qui tollis peccata chaque jour est un appel, une la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Biga, Daniel > Le sentier qui serpente

Le sentier qui serpente

Dernier ajout : 20 novembre 2009.

Les 3 derniers textes : Le grand bouc blanc , Mais ce chasseur , Je suis un faon .

Les 3 textes les plus lus : Pavés chauds aux pieds * , Le haïku... , Bonheur d’être .

Ou les quatre saisons du haïku

© Daniel Biga


0 | ... | 150 | 160 | 170 | 180 | 190 | 200 | 210 | 220 | 230 | 240

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette