BRIBES EN LIGNE
halt sunt li pui e mult halt en ceste tere ad estet ja raphaËl ( ce texte a de soie les draps, de soie langues de plomba la dans les horizons de boue, de  un livre écrit vous n’avez       le     quand les lettres ou les chiffres ma mémoire ne peut me comme ce mur blanc j’ai perdu mon a l’aube des apaches,  epître aux ce qu’un paysage peut au seuil de l’atelier quel étonnant la fonction, de l’autre je suis occupé ces quand nous rejoignons, en     le l’instant criblé       &n la mastication des ainsi va le travail de qui ….omme virginia par la       aujour dernier vers aoi l’art n’existe comme un préliminaire la le coquillage contre passet li jurz, si turnet a antoine simon 32   jn 2,1-12 : pour marcel   la baie des anges     extraire a dix sept ans, je ne savais le lourd travail des meules   six formes de la nous dirons donc constellations et bel équilibre et sa là, c’est le sable et ma voix n’est plus que des voiles de longs cheveux       l̵ dans les carnets certains prétendent printemps breton, printemps macles et roulis photo 1 l’existence n’est     surgi faisant dialoguer et il fallait aller debout il pleut. j’ai vu la tandis que dans la grande antoine simon 7 chaises, tables, verres, raphaël petites proses sur terre on a cru à hans freibach : quand les mots portrait. 1255 :       allong aux george(s) (s est la et il parlait ainsi dans la dernier vers aoi ajout de fichiers sons dans dernier vers aoi       grappe heureuse ruine, pensait  ce qui importe pour cet article est paru dans le grant est la plaigne e large assise par accroc au bord de deuxième essai le       va   on n’est dernier vers aoi       soleil mouans sartoux. traverse de et je vois dans vos a christiane iv.- du livre d’artiste je suis  les éditions de f qu’il vienne, le feu abu zayd me déplait. pas je t’enfourche ma   anatomie du m et   l’oeuvre vit son     les provisions la littérature de     de rigoles en a grant dulur tendrai puis       l̵     cet arbre que une fois entré dans la c’est extrêmement   marcel f le feu s’est       la comme une suite de il est le jongleur de lui     faisant la       marche nous lirons deux extraits de « pouvez-vous antoine simon 2       pass&e ce paysage que tu contemplais la bouche pleine de bulles carles li reis en ad prise sa d’un côté madame porte à       je       coude       les la pureté de la survie. nul dans l’innocence des       " madame est la reine des mieux valait découper passet li jurz, la noit est       mouett  pour jean le si j’avais de son le ciel est clair au travers avant dernier vers aoi troisième essai       jonath les grands apaches : attelage ii est une œuvre le grand combat : Éléments - antoine simon 9  dans toutes les rues me vedo la luna vedo le  tu ne renonceras pas. madame, c’est notre aux barrières des octrois li quens oger cuardise       la antoine simon 3      au balcon       dans       sur pour jean gautheronle cosmos       pass&e j’oublie souvent et que reste-t-il de la dans le pays dont je vous il souffle sur les collines petit matin frais. je te antoine simon 17 pour qui veut se faire une       fleure c’est la chair pourtant il n’y a pas de plus pour frédéric       retour elle réalise des   pour adèle et       l̵ je n’ai pas dit que le (josué avait en 1958 ben ouvre à errer est notre lot, madame, tout est prêt en moi pour essai de nécrologie, gardien de phare à vie, au branches lianes ronces f toutes mes il était question non  dernier salut au  les premières le lent tricotage du paysage j’entends sonner les clere est la noit e la pour lee     une abeille de toute trace fait sens. que       sur a la femme au  référencem la poésie, à la à propos “la ce qui fait tableau : ce l’évidence la brume. nuages       m̵ sauvage et fuyant comme dans ce pays ma mère de mes deux mains       deux  je signerai mon chairs à vif paumes  mise en ligne du texte qu’est-ce qui est en art jonction semble enfin prenez vos casseroles et nos voix autre petite voix rien n’est   que signifie       maquis à sylvie pour philippe les durand : une voudrais je vous traquer j’ai travaillé   un       au les premières ecrire les couleurs du monde  de même que les       reine exode, 16, 1-5 toute s’ouvre la   saint paul trois       object "pour tes       voyage       ton       quai des chargeurs de les dernières je ne saurais dire avec assez guetter cette chose       b&acir carissimo ulisse,torna a antoine simon 6       rampan       pav&ea premier vers aoi dernier marie-hélène macles et roulis photo 6 pour helmut antoine simon 21 Ç’avait été la   en grec, morías la liberté s’imprime à c’est parfois un pays antoine simon 29 f le feu s’est au programme des actions normal 0 21 false fal la fraîcheur et la    seule au béatrice machet vient de la vie est ce bruissement       le dernier vers aoi À la loupe, il observa       ce il faut aller voir morz est rollant, deus en ad     nous       un cinquième essai tout il faut laisser venir madame autre citation (dans mon ventre pousse une " je suis un écorché vif.       ce buttati ! guarda&nbs     du faucon si grant dol ai que ne montagnesde       neige quelques autres la fraîcheur et la non, björg, attendre. mot terrible. dernier vers aoi la cité de la musique li emperere par sa grant       le       ruelle       banlie tromper le néant de toutes les il n’était qu’un pour jean marie pour yves et pierre poher et autre essai d’un dernier vers aoi tout en vérifiant je t’enlace gargouille  la toile couvre les dernier vers aoi envoi du bulletin de bribes je dors d’un sommeil de imagine que, dans la       au       sur quatrième essai de pour michèle gazier 1) 0 false 21 18 la vie humble chez les il s’appelait glaciation entre travail de tissage, dans  au mois de mars, 1166       fourr& agnus dei qui tollis peccata zacinto dove giacque il mio antoine simon 33 présentation du l’impression la plus À max charvolen et martin "le renard connaît régine robin, cliquetis obscène des       le       bien   est-ce que avec marc, nous avons mesdames, messieurs, veuillez     longtemps sur     vers le soir dans l’innocence des       dans dernier vers aoi titrer "claude viallat, non... non... je vous assure, dans la caverne primordiale …presque vingt ans plus dernier vers aoi   effleurer le ciel du bout des antoine simon 10 ici, les choses les plus tendresses ô mes envols très malheureux... légendes de michel mise en ligne d’un vous avez station 1 : judas macao grise pour gilbert la musique est le parfum de     &nbs où l’on revient       " j’écoute vos les dieux s’effacent able comme capable de donner dire que le livre est une pas de pluie pour venir je reviens sur des temps où le sang se il arriva que je me souviens de À peine jetés dans le  la lancinante que d’heures       sabots dont les secrets… à quoi le 23 février 1988, il les amants se noble folie de josué, antoine simon 27 madame est une torche. elle vertige. une distance écrirecomme on se la deuxième édition du dernier vers aoi pour michèle gazier 1 derniers vers sun destre si elle est belle ? je f les marques de la mort sur "et bien, voilà..." dit mi viene in mentemi au lecteur voici le premier ecrire sur  improbable visage pendu antoine simon 11 la galerie chave qui dernier vers aoi       ma merci au printemps des tout en travaillant sur les dernier vers aoi la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Biga, Daniel > Le sentier qui serpente

Le sentier qui serpente

Dernier ajout : 20 novembre 2009.

Les 3 derniers textes : Le grand bouc blanc , Mais ce chasseur , Je suis un faon .

Les 3 textes les plus lus : Et maintenant je vais , Dans les fondations de la tour , Dans le piège .

Ou les quatre saisons du haïku

© Daniel Biga


0 | ... | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | ... | 240

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette