BRIBES EN LIGNE
et c’était dans       montag et ma foi, karles se dort cum hume quand vous serez tout       la ma voix n’est plus que       dans dernier vers aoi antoine simon 30 du bibelot au babilencore une intendo... intendo ! 5) triptyque marocain dernier vers aoi       un lancinant ô lancinant pour daniel farioli poussant  je signerai mon on préparait toi, mésange à un jour nous avons nous lirons deux extraits de "la musique, c’est le glaciation entre face aux bronzes de miodrag très malheureux... chaque automne les agnus dei qui tollis peccata       une antoine simon 10 j’ai relu daniel biga, la deuxième édition du je suis bien dans   né le 7 la lecture de sainte pour andré villers 1)   le 10 décembre pour julius baltazar 1 le l’appel tonitruant du et ces À perte de vue, la houle des la mort, l’ultime port, dernier vers aoi   adagio   je       " c’est parfois un pays     sur la pente "ah ! mon doux pays, la tentation du survol, à 1- c’est dans les routes de ce pays sont ce monde est semé     longtemps sur s’ouvre la       maquis saluer d’abord les plus       &agrav (josué avait outre la poursuite de la mise douce est la terre aux yeux     tout autour pour michèle gazier 1) macles et roulis photo 7 tromper le néant le galop du poème me       st       j̵ leonardo rosa  au travers de toi je buttati ! guarda&nbs les étourneaux ! montagnesde j’ai donc constellations et l’impression la plus       retour     &nbs       bonheu cher bernard   dits de le proche et le lointain passet li jurz, si turnet a il aurait voulu être chercher une sorte de  pour le dernier jour "ces deux là se pour lee ainsi alfred… macles et roulis photo 6 ce jour là, je pouvais dernier vers aoi  “s’ouvre  pour de première antoine simon 6       un   raphaËl  tu vois im font chier       l̵       &agrav exode, 16, 1-5 toute dernier vers aoi au commencement était dans ce pays ma mère « h&eacu     chant de de mes deux mains       gentil il faut aller voir elle disposait d’une encore la couleur, mais cette     le cygne sur accoucher baragouiner   anatomie du m et g. duchêne, écriture le la vie est ce bruissement  hier, 17 en cet anniversaire, ce qui dernier vers aoi       &n rêves de josué, comme une suite de entr’els nen at ne pui trois (mon souffle au matin me pas une année sans évoquer pur ceste espee ai dulor e       dans dont les secrets… à quoi c’est le grand si grant dol ai que ne       dans dans le monde de cette on a cru à antoine simon 12       quinze paroles de chamantu viallat © le château de    seule au pour c’est vrai       sous       le soudain un blanc fauche le pour martine autre essai d’un pour andré madame est une ce qu’un paysage peut il avait accepté les installations souvent, sous l’occupation able comme capable de donner   marcel le 2 juillet fin première ils s’étaient le scribe ne retient il pleut. j’ai vu la de soie les draps, de soie i en voyant la masse aux À peine jetés dans le       je       midi il y a tant de saints sur       droite       le le 28 novembre, mise en ligne ce jour-là il lui après la lecture de immense est le théâtre et rien n’est plus ardu je serai toujours attentif à et tout avait dernier vers aoi deuxième approche de pour qui veut se faire une deuxième essai le dernier vers aoi       apparu « e ! malvais       m1             la antoine simon 17 station 5 : comment dernier vers aoi il ne sait rien qui ne va au labyrinthe des pleursils à la bonne madame, on ne la voit jamais       dans le passé n’est libre de lever la tête antoine simon 13 et la peur, présente dernier vers doel i avrat, il faut laisser venir madame  marcel migozzi vient de quand sur vos visages les pour anne slacik ecrire est suite du blasphème de il en est des noms comme du  tu ne renonceras pas. deuxième rare moment de bonheur, il y a des objets qui ont la je dors d’un sommeil de mais jamais on ne je ne sais pas si le franchissement des pour egidio fiorin des mots heureuse ruine, pensait   pour olivier       grappe       parfoi pour michèle aueret bientôt, aucune amarre les dessins de martine orsoni branches lianes ronces  dans le livre, le station 4 : judas  abu zayd me déplait. pas samuelchapitre 16, versets 1 et voici maintenant quelques de pareïs li seit la toutes sortes de papiers, sur laure et pétrarque comme f toutes mes et que dire de la grâce    au balcon       bonhe j’ai changé le toute une faune timide veille le bulletin de "bribes le samedi 26 mars, à 15 il y a dans ce pays des voies si j’avais de son       qui       dans antoine simon 23 alocco en patchworck © des conserves ! la terre nous le geste de l’ancienne, vous deux, c’est joie et ils avaient si longtemps, si la poésie, à la       dans f le feu s’est c’est un peu comme si, recleimet deu mult le glacis de la mort normalement, la rubrique     quand attendre. mot terrible. la rencontre d’une où l’on revient c’était une le lent déferlement jamais je n’aurais a toi le don des cris qui autre citation ouverture de l’espace travail de tissage, dans cet article est paru dans le af : j’entends et si au premier jour il   1) cette madame dans l’ombre des 1-nous sommes dehors. granz fut li colps, li dux en diaphane est le la langue est intarissable macles et roulis photo 4     les fleurs du d’abord l’échange des josué avait un rythme si tu es étudiant en lentement, josué   se macles et roulis photo 1 souvent je ne sais rien de       é       ce quatrième essai de pour helmut il n’était qu’un je n’hésiterai se reprendre. creuser son ce 28 février 2002. il était question non deuxième apparition de le coquillage contre comme ce mur blanc l’illusion d’une   je ne comprends plus quelques autres on cheval temps où le sang se       le dernier vers aoi   jn 2,1-12 : antoine simon 28 maintenant il connaît le autres litanies du saint nom       au « pouvez-vous "moi, esclave" a en ceste tere ad estet ja ce va et vient entre ...et poème pour       nuage pour ma antoine simon 3 neuf j’implore en vain       voyage vi.- les amicales aventures chaque jour est un appel, une   ces notes lorsque martine orsoni dans le pays dont je vous marché ou souk ou écrirecomme on se de pa(i)smeisuns en est venuz     une abeille de ce    si tout au long vos estes proz e vostre même si antoine simon 15 patrick joquel vient de dans le train premier f le feu est venu,ardeur des 7) porte-fenêtre ainsi va le travail de qui dernier vers aoi la mort d’un oiseau. madame, c’est notre grant est la plaigne e large mise en ligne des voix percent, racontent j’ai travaillé essai de nécrologie, (ô fleur de courge... les dieux s’effacent     ton je suis dernier vers aoi    7 artistes et 1       object là, c’est le sable et 13) polynésie violette cachéeton je t’ai admiré,       le     cet arbre que janvier 2002 .traverse dans les carnets antoine simon 27 ses mains aussi étaient     sur la     au couchant le soleil n’est pas  improbable visage pendu       & f les marques de la mort sur "si elle est vertige. une distance je reviens sur des    nous v.- les amicales aventures du       sur clers fut li jurz e li       &agrav vous êtes allons fouiller ce triangle       deux grande lune pourpre dont les d’un bout à  jésus     surgi un soir à paris au       soleil mougins. décembre     double le temps passe si vite, pour frédéric       journ& equitable un besoin sonnerait la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Cosculluela, Jean-Gabriel

Cosculluela, Jean-Gabriel

Dernier ajout : 18 février 2009.

Les 3 derniers textes : Un mot s’esseule .

Les 3 textes les plus lus : Un mot s’esseule .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette