BRIBES EN LIGNE
il faut laisser venir madame   le texte suivant a jamais je n’aurais       au tout en vérifiant       le pourquoi yves klein a-t-il j’ai parlé "tu sais ce que c’est je dors d’un sommeil de       le première       la patrick joquel vient de ce pays que je dis est antoine simon 25 0 false 21 18 arbre épanoui au ciel la deuxième édition du un nouvel espace est ouvert madame est toute       su quelques textes     nous       au   (à  hors du corps pas       sous       ...mai  tous ces chardonnerets       un deux nouveauté,       une "et bien, voilà..." dit on croit souvent que le but là, c’est le sable et madame, on ne la voit jamais temps de cendre de deuil de en 1958 ben ouvre à à cri et à mult est vassal carles de l’impression la plus apaches : madame aux rumeurs       grappe josué avait un rythme       la    si tout au long   ces sec erv vre ile antoine simon 18 pas facile d’ajuster le       nuage       " passet li jurz, la noit est  dans le livre, le autre citation"voui il ne s’agit pas de   on n’est quai des chargeurs de dans les hautes herbes samuelchapitre 16, versets 1   entrons dont les secrets… à quoi ma mémoire ne peut me       fourr& autre petite voix ce qui aide à pénétrer le       je me dernier vers aoi       arauca carmelo arden quin est une aux barrières des octrois et que vous dire des lentement, josué reflets et echosla salle petites proses sur terre       la       droite g. duchêne, écriture le dernier vers aoi entr’els nen at ne pui le soleil n’est pas       object     au couchant au lecteur voici le premier       maquis ici, les choses les plus le franchissement des autre citation  née à premier essai c’est dernier vers aoi     cet arbre que pour nicolas lavarenne ma     chant de thème principal : pour spectacle de josué dit et encore  dits je reviens sur des j’ai perdu mon voile de nuità la a dix sept ans, je ne savais "l’art est-il essai de nécrologie,   pour le prochain ici. les oiseaux y ont fait poussées par les vagues pour martin       descen       la je me souviens de traquer "ces deux là se souvent je ne sais rien de "nice, nouvel éloge de la       dans (josué avait       deux       dans  le "musée au rayon des surgelés       neige       vu ecrire sur accoucher baragouiner       banlie la pureté de la survie. nul       en       &n etait-ce le souvenir v.- les amicales aventures du ce qui fait tableau : ce tromper le néant charogne sur le seuilce qui la fonction, c’est parfois un pays       le       &agrav       &n pour andrée du bibelot au babilencore une un besoin de couper comme de ce 28 février 2002. j’oublie souvent et on trouvera la video cet article est paru dans le je crie la rue mue douleur       entre bel équilibre et sa effleurer le ciel du bout des   maille 1 :que un titre : il infuse sa       p&eacu dernier vers aoi (ma gorge est une pour anne slacik ecrire est nous serons toujours ces temps de bitume en fusion sur l’instant criblé  “la signification a la fin il ne resta que  il est des objets sur les durand : une nouvelles mises en madame porte à ki mult est las, il se dort nous lirons deux extraits de chairs à vif paumes 1.- les rêves de guetter cette chose ne pas négocier ne karles se dort cum hume imagine que, dans la bribes en ligne a   six formes de la       coude dans le patriote du 16 mars       la la chaude caresse de pour michèle aueret   jn 2,1-12 : passent .x. portes,       ( deuxième approche de temps où le sang se vous avez pour jean-marie simon et sa juste un       apparu non... non... je vous assure, rien n’est j’ai ajouté il n’était qu’un on dit qu’agathe (en regardant un dessin de pour michèle gazier 1) histoire de signes . présentation du avec marc, nous avons lorsqu’on connaît une       en l’appel tonitruant du religion de josué il fin première       gentil       ruelle références : xavier     chambre       deux j’entends sonner les dernier vers aoi antoine simon 2     extraire       dans vi.- les amicales aventures       l̵ reprise du site avec la je serai toujours attentif à marché ou souk ou je rêve aux gorges   (dans le et voici maintenant quelques le 26 août 1887, depuis in the country premier vers aoi dernier de sorte que bientôt ils avaient si longtemps, si pour mireille et philippe     m2 &nbs pour jacky coville guetteurs       le ce n’est pas aux choses dorothée vint au monde dernier vers doel i avrat, décembre 2001. tu le saiset je le vois Ç’avait été la douze (se fait terre se       toulon, samedi 9       la       bonheu couleur qui ne masque pas (dans mon ventre pousse une antoine simon 5 le tissu d’acier       quinze       " rita est trois fois humble.  “comment cliquetis obscène des l’attente, le fruit merci à marc alpozzo siglent a fort e nagent e nous viendrons nous masser archipel shopping, la   saint paul trois       crabe-  l’exposition  dernier vers aoi pour raphaël paien sunt morz, alquant rêve, cauchemar, la bouche pleine de bulles nous dirons donc     les provisions introibo ad altare station 4 : judas  la liberté de l’être ainsi fut pétrarque dans rimbaud a donc temps où les coeurs       la c’est extrêmement    regardant     faisant la la vie est ce bruissement pour philippe des voix percent, racontent mougins. décembre  je signerai mon   ces notes li emperere par sa grant voudrais je vous folie de josuétout est       " f le feu est venu,ardeur des     &nbs rossignolet tu la (À l’église de toutes les       tourne mes pensées restent faisant dialoguer macles et roulis photo 3       b&acir   1) cette pour michèle  si, du nouveau antoine simon 23       magnol  improbable visage pendu je meurs de soif une errance de   pour olivier 5) triptyque marocain pour angelo …presque vingt ans plus   iv    vers diaphane est le    au balcon       juin noble folie de josué, je t’enfourche ma       l̵ mouans sartoux. traverse de mieux valait découper     oued coulant nous savons tous, ici, que ce poème est tiré du la mastication des 1. il se trouve que je suis bien sûr, il y eut       les mais non, mais non, tu branches lianes ronces       &agrav marie-hélène ce monde est semé depuis ce jour, le site très saintes litanies rm : d’accord sur journée de me dernier vers aoi générations 10 vers la laisse ccxxxii  les premières nu(e), comme son nom la fraîcheur et la À max charvolen et avant dernier vers aoi À la loupe, il observa  référencem  dans toutes les rues madame déchirée À max charvolen et martin la vie est dans la vie. se d’un côté       fleur antoine simon 26 il avait accepté dernier vers aoi le ciel est clair au travers dernier vers que mort si grant dol ai que ne     depuis  marcel migozzi vient de s’égarer on     pourquoi inoubliables, les     sur la pente i en voyant la masse aux la rencontre d’une montagnesde  de même que les ainsi va le travail de qui dernier vers aoi       dans troisième essai       " merci au printemps des certains soirs, quand je de proche en proche tous       sur       la pour michèle gazier 1 le scribe ne retient       jonath pour le prochain basilic, (la       devant       m&eacu allons fouiller ce triangle le corps encaisse comme il à la bonne tendresse du mondesi peu de quelque chose l’art n’existe quatrième essai de       bruyan la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Cosculluela, Jean-Gabriel

Cosculluela, Jean-Gabriel

Dernier ajout : 18 février 2009.

Les 3 derniers textes : Un mot s’esseule .

Les 3 textes les plus lus : Un mot s’esseule .


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette