BRIBES EN LIGNE
0 false 21 18 elle ose à peine mesdames, messieurs, veuillez le 15 mai, à dans les rêves de la marché ou souk ou encore la couleur, mais cette       avant normal 0 21 false fal pour jacqueline moretti, patrick joquel vient de a christiane f j’ai voulu me pencher souvent je ne sais rien de         &n ne faut-il pas vivre comme dernier vers aoi À max charvolen et martin       l̵ à sylvie     du faucon (vois-tu, sancho, je suis si tu es étudiant en des quatre archanges que il tente de déchiffrer, il y a des objets qui ont la   se antoine simon 24 rita est trois fois humble. de pa(i)smeisuns en est venuz  hors du corps pas pour martine, coline et laure de pareïs li seit la cinquième essai tout des voiles de longs cheveux c’est seulement au un homme dans la rue se prend un soir à paris au jusqu’à il y a dans le train premier       s̵ réponse de michel imagine que, dans la       retour clers est li jurz et li mille fardeaux, mille       chaque dans le monde de cette buttati ! guarda&nbs jamais si entêtanteeurydice mi viene in mentemi  hier, 17 i.- avaler l’art par reflets et echosla salle spectacle de josué dit quai des chargeurs de dans les carnets vous êtes abstraction voir figuration allons fouiller ce triangle   voici donc la dernier vers aoi difficile alliage de voile de nuità la   je ne comprends plus première       l̵ « voici les doigts d’ombre de neige ouverture de l’espace bal kanique c’est quand les eaux et les terres tous feux éteints. des       un       &agrav une errance de soudain un blanc fauche le a dix sept ans, je ne savais la gaucherie à vivre,       l̵ ensevelie de silence,   3   

les …presque vingt ans plus le texte qui suit est, bien       entre je m’étonne toujours de la macles et roulis photo 7 franchement, pensait le chef, cliquetis obscène des       aux       la essai de nécrologie, il en est des meurtrières. ce qui importe pour de l’autre « pouvez-vous (dans mon ventre pousse une       embarq macles et roulis photo 1   ces notes  la lancinante on a cru à de profondes glaouis       dans sa langue se cabre devant le au rayon des surgelés       reine equitable un besoin sonnerait       sur le il est le jongleur de lui "le renard connaît il ne sait rien qui ne va pour michèle madame des forêts de       é  dans le livre, le je serai toujours attentif à arbre épanoui au ciel petites proses sur terre raphaël ma voix n’est plus que   six formes de la la terre a souvent tremblé   on n’est petit matin frais. je te o tendresses ô mes etait-ce le souvenir je reviens sur des       &agrav "je me tais. pour taire. c’est le grand madame a des odeurs sauvages et la peur, présente préparation des       voyage douce est la terre aux yeux l’art c’est la  tu ne renonceras pas. tout en vérifiant       " je ne sais pas si       midi station 7 : as-tu vu judas se     une abeille de   la production       fourmi les dessins de martine orsoni       dans fin première Éléments -   un "si elle est quand vous serez tout la réserve des bribes dans les écroulements la lecture de sainte la route de la soie, à pied, je me souviens de    7 artistes et 1 apaches :       au       m&eacu pour jean gautheronle cosmos       magnol errer est notre lot, madame,   d’un coté,    en à bernadette mais non, mais non, tu       mouett       m̵       la vous dites : "un  dernier salut au c’est la chair pourtant ce texte se présente 10 vers la laisse ccxxxii pour jean-louis cantin 1.- l’ami michel nu(e), comme son nom     hélas, pour martine  l’exposition  premier vers aoi dernier de soie les draps, de soie       pav&ea comment entrer dans une vi.- les amicales aventures et ces l’illusion d’une max charvolen, martin miguel j’ai donné, au mois cette machine entre mes "mais qui lit encore le deuxième essai  marcel migozzi vient de antoine simon 33 d’ eurydice ou bien de antoine simon 5 pour mon épouse nicole dire que le livre est une ouverture d’une le 19 novembre 2013, à la certains soirs, quand je onzième merci au printemps des sur l’erbe verte si est paroles de chamantu       reine pas sur coussin d’air mais temps où les coeurs une il faut dire les antoine simon 12 je meurs de soif       &n l’éclair me dure, antoine simon 2 viallat © le château de  jésus constellations et       dans     double frères et (ô fleur de courge... antoine simon 25 deuxième approche de jouer sur tous les tableaux le corps encaisse comme il je déambule et suis je suis occupé ces carissimo ulisse,torna a     à dessiner les choses banales   un vendredi et ma foi,   anatomie du m et       la chairs à vif paumes zacinto dove giacque il mio au programme des actions le travail de bernard générations station 5 : comment granz est li calz, si se       gentil passet li jurz, la noit est       b&acir d’abord l’échange des     ton la deuxième édition du dernier vers aoi  dernières mises antoine simon 7 le recueil de textes autre citation pour jean-marie simon et sa   l’oeuvre vit son       entre       fleur dieu faisait silence, mais je rêve aux gorges     de rigoles en     extraire je t’enlace gargouille cet article est paru dans le j’ai longtemps       la   entrons d’un côté vue à la villa tamaris       le on cheval je désire un quand sur vos visages les attendre. mot terrible.       ( tu le sais bien. luc ne antoine simon 29    au balcon clers fut li jurz e li toute une faune timide veille genre des motsmauvais genre pour maxime godard 1 haute dans un coin de nice, le franchissement des  les trois ensembles avant dernier vers aoi d’un bout à mon cher pétrarque, pour m.b. quand je me heurte j’oublie souvent et a la libération, les dernier vers aoi la mort, l’ultime port,       il       une faisant dialoguer tu le saiset je le vois       deux le scribe ne retient sous l’occupation un titre : il infuse sa quand c’est le vent qui la terre nous titrer "claude viallat, macles et roulis photo 6 dans l’effilé de     nous       soleil le geste de l’ancienne, dernier vers aoi dans les carnets       la pas de pluie pour venir       la et…  dits de station 3 encore il parle premier essai c’est immense est le théâtre et   tout est toujours en   pour théa et ses il faut laisser venir madame avant propos la peinture est       su       en jamais je n’aurais on préparait au matin du      & la vie est ce bruissement dernier vers aoi nous dirons donc antoine simon 26    courant antoine simon 18 et  riche de mes       la la mastication des rien n’est plus ardu       juin       neige       &n       qui       au dernier vers aoi  il y a le         or       le prenez vos casseroles et   maille 1 :que       il régine robin, à cri et à les textes mis en ligne dans ma gorge dans le respect du cahier des le ciel de ce pays est tout archipel shopping, la carles respunt :       &agrav dernier vers aoi il n’est pire enfer que l’heure de la nous lirons deux extraits de quatre si la mer s’est  de même que les   est-ce que etudiant à pour mireille et philippe       rampan le 28 novembre, mise en ligne saluer d’abord les plus thème principal : normalement, la rubrique madame est toute dernier vers aoi certains prétendent       pass&e       ce la force du corps, de mes deux mains nous serons toujours ces le 26 août 1887, depuis les plus terribles li emperere par sa grant moisissures mousses lichens « 8° de « e ! malvais tout est possible pour qui antoine simon 27     l’é toutes sortes de papiers, sur madame chrysalide fileuse écoute, josué, madame, vous débusquez la parol

Accueil > Personnalités > Gastecelle

Gastecelle


  • J’ai relu Daniel Biga

    Clefs : poésie , Gastecelle
    J’ai relu Daniel Biga, oiseaux mohicans (Deuxième édition de 1977) je ne m’en lasse pas (c’est rare) C’est grâce à RM, il m’aappritàlireetàécrire Quel plus beau cadeau… Peut-être une femme qui (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette