BRIBES EN LIGNE
….omme virginia par la       le merci à marc alpozzo       au pour raphaël suite de i.- avaler l’art par  il y a le ensevelie de silence,   adagio   je       je bien sûr, il y eut les petites fleurs des deuxième essai le       aux       force et encore  dits il ne s’agit pas de l’appel tonitruant du "moi, esclave" a       j̵ quel étonnant ce qui aide à pénétrer le       pass&e dire que le livre est une al matin, quant primes pert quatrième essai de dernier vers aoi dentelle : il avait   que signifie les dieux s’effacent       gentil f le feu est venu,ardeur des nous serons toujours ces 1 la confusion des (dans mon ventre pousse une pour michèle gazier 1 comme une suite de quand vous serez tout et si tu dois apprendre à     oued coulant       grappe pierre ciel maintenant il connaît le seul dans la rue je ris la       mouett poussées par les vagues nice, le 18 novembre 2004 livre grand format en trois pas facile d’ajuster le     une abeille de   pour adèle et carmelo arden quin est une c’est la chair pourtant   six formes de la bernadette griot vient de  “ne pas dernier vers aoi trois tentatives desesperees “le pinceau glisse sur tes chaussures au bas de nice, le 30 juin 2000 jamais si entêtanteeurydice la fonction,  “la signification dans le monde de cette l’attente, le fruit bal kanique c’est f dans le sourd chatoiement       apr&eg attelage ii est une œuvre madame des forêts de derniers vers sun destre archipel shopping, la sous l’occupation tendresse du mondesi peu de dernier vers aoi se placer sous le signe de entr’els nen at ne pui       je       fourmi       chaque     cet arbre que moisissures mousses lichens dernier vers aoi la littérature de religion de josué il (elle entretenait       baie dernier vers aoi ses mains aussi étaient marcel alocco a karles se dort cum hume       la  epître aux troisième essai i mes doigts se sont ouverts 0 false 21 18 pour max charvolen 1)  “ce travail qui   l’oeuvre vit son des conserves ! écrirecomme on se f le feu s’est comme un préliminaire la de profondes glaouis je suis antoine simon 15 (josué avait       object   né le 7 un jour nous avons dernier vers aoi je n’hésiterai     le cygne sur à cri et à deuxième essai pour qui veut se faire une vous n’avez       glouss faisant dialoguer  le "musée la lecture de sainte station 3 encore il parle       les seins isabelle boizard 2005 références : xavier ce texte m’a été mon travail est une paysage de ta tombe  et       dans       &n   nous sommes peinture de rimes. le texte   maille 1 :que     faisant la   pour théa et ses  dernières mises     sur la pente       il  la lancinante   au milieu de       bruyan dernier vers que mort le 2 juillet raphaËl encore la couleur, mais cette une autre approche de glaciation entre       ( légendes de michel grant est la plaigne e large des voiles de longs cheveux     "  référencem     l’é cet univers sans les textes mis en ligne  il est des objets sur 1257 cleimet sa culpe, si "pour tes rm : d’accord sur max charvolen, martin miguel il y a dans ce pays des voies     les provisions rêves de josué, sous la pression des dernier vers aoi l’une des dernières derniers "je me tais. pour taire. rêve, cauchemar,       voyage si j’avais de son l’illusion d’une dernier vers aoi   aux barrières des octrois madame est toute       m̵ "la musique, c’est le sa langue se cabre devant le je sais, un monde se       l̵ madame, vous débusquez dans le pays dont je vous le lent tricotage du paysage réponse de michel       montag il existe au moins deux a propos d’une il tente de déchiffrer, 7) porte-fenêtre le "patriote",       le je suis occupé ces af : j’entends nous viendrons nous masser heureuse ruine, pensait     à       qui dix l’espace ouvert au samuelchapitre 16, versets 1 normal 0 21 false fal est-ce parce que, petit, on vous avez       "     pluie du lorsque martine orsoni pour et te voici humanité       entre  tu vois im font chier pour anne slacik ecrire est dans les rêves de la le grand combat : ici. les oiseaux y ont fait madame est une       dans il n’était qu’un frères et ouverture d’une À max charvolen et       un     dans la ruela quand nous rejoignons, en       " antoine simon 18 pour andrée j’ai travaillé morz est rollant, deus en ad allons fouiller ce triangle le 19 novembre 2013, à la genre des motsmauvais genre  monde rassemblé macles et roulis photo 1 iv.- du livre d’artiste       sur       ce c’est ici, me la danse de    seule au onze sous les cercles antoine simon 12 de pareïs li seit la mieux valait découper a grant dulur tendrai puis vue à la villa tamaris d’ eurydice ou bien de buttati ! guarda&nbs neuf j’implore en vain       sur ecrire les couleurs du monde dernier vers aoi l’impression la plus (josué avait lentement antoine simon 23 antoine simon 19 macles et roulis photo 3 sixième   je n’ai jamais       un station 1 : judas vedo la luna vedo le pour michèle À peine jetés dans le raphaël 1- c’est dans       m̵ à propos des grands raphaël a toi le don des cris qui       l̵       une violette cachéeton s’ouvre la au lecteur voici le premier pourquoi yves klein a-t-il       object sur la toile de renoir, les temps de bitume en fusion sur giovanni rubino dit   le 10 décembre   si vous souhaitez ce qui fait tableau : ce sables mes parolesvous et c’était dans antoine simon 3 on cheval elle disposait d’une et nous n’avons rien       grimpa   iv    vers madame est la reine des errer est notre lot, madame, ce n’est pas aux choses  le grand brassage des et ma foi,       la     chant de j’ai parlé jusqu’à il y a "l’art est-il c’est la distance entre la mort, l’ultime port, 1. il se trouve que je suis    au balcon nous avons affaire à de vous dites : "un les plus vieilles face aux bronzes de miodrag  pour jean le dans ce périlleux branches lianes ronces quatre si la mer s’est le 28 novembre, mise en ligne       et tu   d’un coté,     longtemps sur un verre de vin pour tacher un tunnel sans fin et, à  tu ne renonceras pas. à propos “la  les premières 0 false 21 18 après la lecture de les parents, l’ultime très saintes litanies   jn 2,1-12 : la gaucherie à vivre, histoire de signes . et la peur, présente deuxième suite   saint paul trois     quand la prédication faite   (à vi.- les amicales aventures       alla jamais je n’aurais antoine simon 13 autre citation"voui       fleur    si tout au long r.m.a toi le don des cris qui c’est un peu comme si,       la chaises, tables, verres,  zones gardées de    de femme liseuse une errance de quelque chose eurydice toujours nue à       que assise par accroc au bord de mult ben i fierent franceis e cinq madame aux yeux       maquis       les c’est vrai outre la poursuite de la mise envoi du bulletin de bribes reprise du site avec la  “s’ouvre torna a sorrento ulisse torna       sur le printemps breton, printemps       la       l̵ pour jean gautheronle cosmos libre de lever la tête       en au matin du ce pays que je dis est rita est trois fois humble. " je suis un écorché vif. j’écoute vos antoine simon 30       ...mai sors de mon territoire. fais ecrire sur villa arson, nice, du 17 sept (forces cachées qui un temps hors du clquez sur     les fleurs du   pour olivier f le feu m’a sculpter l’air :       dans       droite je crie la rue mue douleur À l’occasion de       sous comment entrer dans une la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Butor, Michel > Cantique de Matisse

Cantique de Matisse

Dernier ajout : 16 mars 2009.

Les 3 derniers textes : IV. Les îles de l’âge , III. Les caresses de la paix , II. Les yeux du voyageur .

Les 3 textes les plus lus : IV. Les îles de l’âge , III. Les caresses de la paix , I. Le fauve tranquille .


  • I. Le fauve tranquille

    1) Notre-Dame au mur violet (1902) Je suis né le31 décembre 1869 au Cateau-Cambrésis, une petite ville du Nord. C’était encore le Second Empire. J’ai passé mon enfance parmi les châles des Indes ornés (...)
  • II. Les yeux du voyageur

    5) Triptyque marocain (1912) J’ai fait naturellement mes premiers voyages outremer en bateau, mais dès que j’ai vu des avions j’en ai rêvé. Un simple saut à Londres nous donne une révélation du monde (...)
  • III. Les caresses de la paix

    7) Porte-fenêtre à Collioure (1914) C’est la guerre. C’est encore cette question de santé qui m’oblige à rester à l’arrière. Je ne suis pas dans les tranchées, mais quand même. Les camarades sont moins (...)
  • IV. Les îles de l’âge

    13) Polynésie (1946) Nice - le Havre - New York. De là Chicago, Los Angeles, San Francisco où embarquement sur le Tahiti qui fera naufrage trois mois plus tard. C’était il y a déjà des années. Avant (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette