BRIBES EN LIGNE
    une abeille de c’est pour moi le premier     le       le et tout avait able comme capable de donner ce qui fait tableau : ce pour daniel farioli poussant ajout de fichiers sons dans zacinto dove giacque il mio dans ma gorge le coquillage contre quatrième essai rares       dans temps de pierres dans la aux george(s) (s est la madame est toute   voici donc la       su antoine simon 13       j̵ pour qui veut se faire une 1257 cleimet sa culpe, si antoine simon 31 raphaël f dans le sourd chatoiement exode, 16, 1-5 toute antoine simon 33 je crie la rue mue douleur passent .x. portes, quelques textes le tissu d’acier mise en ligne archipel shopping, la il en est des noms comme du diaphane est le mot (ou       un deux ce travail vous est dernier vers aoi       grappe journée de la fonction, en introduction à l’appel tonitruant du ne faut-il pas vivre comme         &n dernier vers aoi     vers le soir " je suis un écorché vif. régine robin, réponse de michel viallat © le château de nous dirons donc       six  tu ne renonceras pas. toutes ces pages de nos j’écoute vos pour raphaël       aux de soie les draps, de soie rien n’est       cerisi       m&eacu       au     " le galop du poème me       aujour cher bernard       longte rêve, cauchemar, en cet anniversaire, ce qui     double i en voyant la masse aux et si tu dois apprendre à la cité de la musique dernier vers que mort       le       sabots i mes doigts se sont ouverts c’est la distance entre l’ami michel j’ai changé le mult est vassal carles de il pleut. j’ai vu la       enfant tous ces charlatans qui quelque chose granz est li calz, si se ce jour là, je pouvais la route de la soie, à pied, couleur qui ne masque pas le grand combat : temps de bitume en fusion sur  tous ces chardonnerets o tendresses ô mes       ton des voix percent, racontent ce qu’un paysage peut une fois entré dans la       je       s̵       sur i.- avaler l’art par       une station 3 encore il parle (ma gorge est une descendre à pigalle, se       la l’éclair me dure, tout le problème comme une suite de la légende fleurie est   dits de    7 artistes et 1 nous avons affaire à de  “... parler une sur l’erbe verte si est titrer "claude viallat, macao grise cliquetis obscène des pour marcel       &ccedi je n’hésiterai 1 au retour au moment     du faucon ce jour-là il lui dernier vers aoi autre citation"voui une errance de l’erbe del camp, ki les doigts d’ombre de neige carissimo ulisse,torna a de mes deux mains petit matin frais. je te mes pensées restent f qu’il vienne, le feu sous l’occupation de l’autre le 19 novembre 2013, à la le ciel est clair au travers       baie huit c’est encore à ouverture d’une (vois-tu, sancho, je suis 7) porte-fenêtre dentelle : il avait mon travail est une des quatre archanges que dernier vers aoi ils s’étaient pour jean gautheronle cosmos marcel alocco a dernier vers aoi pour jacqueline moretti, mougins. décembre cet univers sans paien sunt morz, alquant la mort d’un oiseau.       le dans l’effilé de en 1958 ben ouvre à  le livre, avec à toute trace fait sens. que abu zayd me déplait. pas       tourne dernier vers aoi     sur la       le allons fouiller ce triangle ….omme virginia par la les dernières chaises, tables, verres,   ciel !!!! de proche en proche tous       sur le il aurait voulu être deux nouveauté, agnus dei qui tollis peccata       &n carmelo arden quin est une approche d’une livre grand format en trois tendresse du mondesi peu de pour nicolas lavarenne ma pour martine f les rêves de ce monde est semé dernier vers aoi ce poème est tiré du j’ai perdu mon ce texte m’a été halt sunt li pui e mult halt voici des œuvres qui, le deux ajouts ces derniers  epître aux   1) cette préparation des il ne sait rien qui ne va       jardin   la production quand les mots granz fut li colps, li dux en pour michèle aueret madame est la reine des     &nbs   nous sommes       sur au rayon des surgelés temps où le sang se premier essai c’est violette cachéeton il s’appelait genre des motsmauvais genre antoine simon 24 cinquième essai tout pour maxime godard 1 haute je ne saurais dire avec assez       vu une il faut dire les À max charvolen et f le feu est venu,ardeur des avez-vous vu     un mois sans il y a dans ce pays des voies mise en ligne d’un pour martine, coline et laure   si vous souhaitez il y a tant de saints sur dernier vers aoi hans freibach :       reine les grands     au couchant glaciation entre patrick joquel vient de f le feu s’est dans les rêves de la       dans attendre. mot terrible. eurydice toujours nue à ce qui importe pour       ( carissimo ulisse,torna a   six formes de la       voyage       deux a ma mère, femme parmi dernier vers aoi si j’avais de son dernier vers aoi on préparait     dans la ruela antoine simon 18 a claude b.   comme bel équilibre et sa f tous les feux se sont    courant       alla nous savons tous, ici, que       la       sur pas sur coussin d’air mais (en regardant un dessin de le lent déferlement dieu faisait silence, mais je suis celle qui trompe un homme dans la rue se prend moisissures mousses lichens la deuxième édition du  au mois de mars, 1166 napolì napolì suite de     chant de et ces       object       &eacut certains prétendent faisant dialoguer ma mémoire ne peut me ma chair n’est « 8° de toi, mésange à 1. il se trouve que je suis art jonction semble enfin       " dans le pain brisé son je ne sais pas si dernier vers aoi si grant dol ai que ne       les autres litanies du saint nom l’homme est c’est vrai       bruyan   au milieu de pour gilbert   anatomie du m et       la       "  “s’ouvre       b&acir quando me ne so itu pe       nuage a la fin il ne resta que pure forme, belle muette, fin première 0 false 21 18 exacerbé d’air pour egidio fiorin des mots a christiane dernier vers aoi "le renard connaît       mouett pour martin carles li reis en ad prise sa dimanche 18 avril 2010 nous le "patriote", c’était une       arauca j’ai relu daniel biga, attelage ii est une œuvre gardien de phare à vie, au il ne reste plus que le f le feu m’a       soleil dernier vers aoi je reviens sur des pour ma je dors d’un sommeil de antoine simon 17  hors du corps pas       vaches  ce mois ci : sub là, c’est le sable et      &       dans dernier vers aoi "l’art est-il tout mon petit univers en ici. les oiseaux y ont fait   on n’est clquez sur pour andré       au  “ce travail qui rien n’est plus ardu   ces notes antoine simon 10 dernier vers aoi f j’ai voulu me pencher nous viendrons nous masser    de femme liseuse rossignolet tu la l’impossible nice, le 18 novembre 2004 pour andré encore une citation“tu       journ& dernier vers aoi       fleur fragilité humaine.     sur la pente attention beau cet article est paru dans le le passé n’est la littérature de       allong des quatre archanges que       pav&ea pour mireille et philippe ce qui fascine chez       dans béatrice machet vient de  de même que les à bernadette quelques autres thème principal : ouverture de l’espace   se prenez vos casseroles et   iv    vers douce est la terre aux yeux   entrons un besoin de couper comme de   est-ce que derniers inoubliables, les dans la caverne primordiale deuxième essai le etudiant à mille fardeaux, mille au programme des actions la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Butor, Michel > Cantique de Matisse

Cantique de Matisse

Dernier ajout : 16 mars 2009.

Les 3 derniers textes : IV. Les îles de l’âge , III. Les caresses de la paix , II. Les yeux du voyageur .

Les 3 textes les plus lus : III. Les caresses de la paix , I. Le fauve tranquille , IV. Les îles de l’âge .


  • I. Le fauve tranquille

    1) Notre-Dame au mur violet (1902) Je suis né le31 décembre 1869 au Cateau-Cambrésis, une petite ville du Nord. C’était encore le Second Empire. J’ai passé mon enfance parmi les châles des Indes ornés (...)
  • II. Les yeux du voyageur

    5) Triptyque marocain (1912) J’ai fait naturellement mes premiers voyages outremer en bateau, mais dès que j’ai vu des avions j’en ai rêvé. Un simple saut à Londres nous donne une révélation du monde (...)
  • III. Les caresses de la paix

    7) Porte-fenêtre à Collioure (1914) C’est la guerre. C’est encore cette question de santé qui m’oblige à rester à l’arrière. Je ne suis pas dans les tranchées, mais quand même. Les camarades sont moins (...)
  • IV. Les îles de l’âge

    13) Polynésie (1946) Nice - le Havre - New York. De là Chicago, Los Angeles, San Francisco où embarquement sur le Tahiti qui fera naufrage trois mois plus tard. C’était il y a déjà des années. Avant (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette