BRIBES EN LIGNE
rien n’est dans la caverne primordiale tromper le néant bribes en ligne a aucun hasard si se "la musique, c’est le comme un préliminaire la       tourne un soir à paris au douze (se fait terre se    en autres litanies du saint nom       en   saint paul trois     surgi le ciel de ce pays est tout la liberté de l’être la gaucherie à vivre, a propos d’une l’ami michel ce n’est pas aux choses       en un   si vous souhaitez dernier vers aoi station 1 : judas frères et   on n’est pour robert difficile alliage de       "   pour adèle et avec marc, nous avons antoine simon 10 de sorte que bientôt madame, vous débusquez  dans le livre, le       juin       aux au seuil de l’atelier une errance de je désire un mult ben i fierent franceis e l’attente, le fruit c’est vrai le 19 novembre 2013, à la où l’on revient 1.- les rêves de dernier vers aoi l’une des dernières l’impossible pour angelo     ton     hélas, polenta la force du corps, la deuxième édition du  “comment jamais si entêtanteeurydice troisième essai tout en vérifiant       entre deuxième essai       m̵ temps où le sang se  les éditions de apaches : arbre épanoui au ciel  le livre, avec    courant traquer un homme dans la rue se prend la prédication faite bal kanique c’est normalement, la rubrique pour maguy giraud et  il y a le suite de   ces notes toulon, samedi 9 immense est le théâtre et  monde rassemblé de tantes herbes el pre lorsque martine orsoni dernier vers aoi   iv    vers une il faut dire les     sur la …presque vingt ans plus « voici tout est prêt en moi pour       deux       longte maintenant il connaît le antoine simon 18 très saintes litanies       je rêve, cauchemar, patrick joquel vient de       chaque le proche et le lointain pour le prochain basilic, (la la terre nous j’ai parlé       un dernier vers doel i avrat, a christiane la danse de f les feux m’ont sainte marie, antoine simon 23 nous dirons donc nu(e), comme son nom pour michèle gazier 1 toute une faune timide veille archipel shopping, la dernier vers aoi coupé le sonà neuf j’implore en vain la brume. nuages "pour tes carcassonne, le 06       m̵       &n 1 au retour au moment       l̵ il n’était qu’un   (dans le un trait gris sur la pour jean-louis cantin 1.- quelques autres À peine jetés dans le       b&acir de pareïs li seit la      & la liberté s’imprime à légendes de michel     au couchant       é antoine simon 32 douce est la terre aux yeux les amants se  c’était     &nbs je reviens sur des dans le patriote du 16 mars (josué avait le glacis de la mort prenez vos casseroles et les grands   1) cette quand c’est le vent qui et combien deuxième apparition       iloec endreit remeint li os dernier vers aoi         fleur les doigts d’ombre de neige et si tu dois apprendre à dernier vers aoi à la bonne       derniers c’était une mouans sartoux. traverse de antoine simon 33       dans "si elle est       &ccedi sous l’occupation folie de josuétout est       quinze f le feu est venu,ardeur des dernier vers aoi nous lirons deux extraits de   que signifie 5) triptyque marocain et voici maintenant quelques pour michèle aueret j’arrivais dans les       le ce jour-là il lui       sur le leonardo rosa deuxième essai le alocco en patchworck © mesdames, messieurs, veuillez poème pour première       pav&ea trois (mon souffle au matin travail de tissage, dans       cerisi ce qui aide à pénétrer le r.m.a toi le don des cris qui   d’un coté, li quens oger cuardise 1- c’est dans et tout avait pure forme, belle muette,       la spectacle de josué dit le samedi 26 mars, à 15 À perte de vue, la houle des on croit souvent que le but pour michèle quel ennui, mortel pour heureuse ruine, pensait et la peur, présente  la toile couvre les       va a supposer quece monde tienne pour martine guetter cette chose descendre à pigalle, se pas même dont les secrets… à quoi     pluie du j’ai donc       la vue à la villa tamaris elle ose à peine mise en ligne d’un bout à ma voix n’est plus que ce 28 février 2002.       fourmi trois tentatives desesperees     double   en grec, morías art jonction semble enfin rêves de josué,       sur la route de la soie, à pied,  dans toutes les rues branches lianes ronces glaciation entre       le violette cachéeton ce jour là, je pouvais dernier vers aoi dernier vers aoi pour frédéric       une       alla dans le monde de cette six de l’espace urbain,       aujour le coeur du       l̵ pour lee le passé n’est  au mois de mars, 1166 antoine simon 13 et il parlait ainsi dans la antoine simon 16 la pureté de la survie. nul le franchissement des 10 vers la laisse ccxxxii madame est la reine des  de la trajectoire de ce comme c’est     vers le soir l’instant criblé assise par accroc au bord de sors de mon territoire. fais antoine simon 22       qui       droite la mort, l’ultime port, f dans le sourd chatoiement dans les horizons de boue, de dans les hautes herbes    au balcon pour yves et pierre poher et les plus vieilles able comme capable de donner les enseignants :       un dix l’espace ouvert au carles respunt : moi cocon moi momie fuseau       sur       que lorsqu’on connaît une sables mes parolesvous dans l’innocence des       il que reste-t-il de la pour nicolas lavarenne ma   pour théa et ses tu le sais bien. luc ne  de même que les (ma gorge est une hans freibach : temps de bitume en fusion sur j’ai donné, au mois     chambre toutes sortes de papiers, sur dernier vers aoi nice, le 18 novembre 2004       rampan issent de mer, venent as fontelucco, 6 juillet 2000 toi, mésange à       ce       midi samuelchapitre 16, versets 1       et la bouche pure souffrance beaucoup de merveilles 1 la confusion des       dans pour jean-marie simon et sa exode, 16, 1-5 toute   la production certains soirs, quand je des voiles de longs cheveux se reprendre. creuser son       retour     après       le   pour le prochain j’ai relu daniel biga, souvent je ne sais rien de la musique est le parfum de et c’était dans f le feu s’est au labyrinthe des pleursils vous n’avez c’est extrêmement       embarq viallat © le château de mais jamais on ne on peut croire que martine       la je rêve aux gorges pour alain borer le 26 (de)lecta lucta   je m’étonne toujours de la il faut aller voir il tente de déchiffrer, l’homme est un jour nous avons attention beau     le cygne sur   est-ce que dans ce périlleux sixième aux barrières des octrois  marcel migozzi vient de madame porte à       la pie antoine simon 9 dentelle : il avait grande lune pourpre dont les       la a la libération, les       p&eacu macles et roulis photo 1 " je suis un écorché vif. derniers vers sun destre le bulletin de "bribes démodocos... Ça a bien un     quand intendo... intendo !       le mieux valait découper a la femme au madame chrysalide fileuse ma chair n’est antoine simon 17       sous quel étonnant je découvre avant toi   au milieu de ce texte m’a été deux ce travail vous est dernier vers que mort les textes mis en ligne comme une suite de       nuage madame, c’est notre la cité de la musique       banlie     dans la ruela paroles de chamantu autre citation antoine simon 15 pour jacqueline moretti, etait-ce le souvenir la parol

Accueil > Mode d’emploi à l’usage des auteurs

Mode d’emploi à l’usage des auteurs

Dernier ajout : 18 mars 2009.

Les 3 derniers textes : Gestionnaire de contenu et navigateur .

Les 3 textes les plus lus : Gestionnaire de contenu et navigateur .

Les auteurs peuvent gérer les espaces ouverts à leur nom en se rendant dans l’Espace privé du site.

On accède à l’espace privé en cliquant sur "espace privé" au bas de la page (saut la page d’accueil)

Lorsque l’on clique sur "espace privé", une fenêtre de dialogue s’ouvre.

Renseignez la case "login" (votre nom d’utilisateur du site ; à défaut, votre nom en minuscule).

Renseignez ensuite la case "Mot de passe".

Vous êtes dans l’espace privé.

Rendez-vous à la rubrique "Espaces et glanes" en cliquant sur la case qui porte ce nom. Puis cliquez sur la case qui porte votre nom : vous êtes dans votre espace personnel que vous pourrez gérer comme vous l’entendez, en suivant les procédures détaillées dans l’article ci-dessous.


  • Gestionnaire de contenu et navigateur

    Vous avez accédé à votre espace privé en cliquant sur "espace privé", en vous identifiant, en ouvrant la rubrique "espaces et glanes" et en cliquant sur la case portant qui ouvre (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette