BRIBES EN LIGNE
      sous dernier vers aoi dernier vers aoi       voyage ce le coquillage contre lentement, josué       au le 15 mai, à       chaque l’appel tonitruant du deuxième apparition       deux jamais je n’aurais       tourne       &agrav antoine simon 25       en "mais qui lit encore le sors de mon territoire. fais mille fardeaux, mille quand il voit s’ouvrir, max charvolen, martin miguel       midi la fraîcheur et la temps où le sang se régine robin, dernier vers aoi À la loupe, il observa       la f le feu s’est au matin du le glacis de la mort à propos des grands   si vous souhaitez le lent déferlement je t’enfourche ma pour andré bribes en ligne a     le cygne sur s’ouvre la de mes deux mains il faut laisser venir madame j’aime chez pierre maintenant il connaît le constellations et réponse de michel d’un côté antoine simon 12 dernier vers aoi 1- c’est dans bernard dejonghe... depuis   encore une le galop du poème me petit matin frais. je te       fourr& mult est vassal carles de la vie est ce bruissement seul dans la rue je ris la       arauca j’ai parlé pour qui veut se faire une dessiner les choses banales il aurait voulu être       sur m1             banlie même si pour martine les cuivres de la symphonie nouvelles mises en  dernières mises douce est la terre aux yeux aux barrières des octrois je t’enlace gargouille       parfoi la langue est intarissable pour julius baltazar 1 le       pass&e l’existence n’est a claude b.   comme le numéro exceptionnel de  zones gardées de       object dans les hautes herbes dernier vers aoi pour mon épouse nicole       &agrav   est-ce que et voici maintenant quelques       (       au c’est la chair pourtant encore une citation“tu juste un mot pour annoncer       la       maquis "la musique, c’est le on préparait tous feux éteints. des 0 false 21 18       ce "si elle est cette machine entre mes mes pensées restent abu zayd me déplait. pas et…  dits de       jonath station 1 : judas rita est trois fois humble. difficile alliage de raphaël dans l’effilé de  l’exposition  dernier vers aoi       quand le corps encaisse comme il on a cru à tous ces charlatans qui       é toutefois je m’estimais       dans dernier vers aoi pour andré villers 1)       allong seins isabelle boizard 2005       assis nice, le 30 juin 2000       juin li emperere par sa grant elle réalise des cet article est paru dans le le plus insupportable chez folie de josuétout est     dans la ruela       ton antoine simon 13 dernier vers aoi de pareïs li seit la tandis que dans la grande       la est-ce parce que, petit, on la tentation du survol, à thème principal : dernier vers aoi il tente de déchiffrer,     du faucon ce texte m’a été 5) triptyque marocain f tous les feux se sont       apr&eg      & en cet anniversaire, ce qui       dans le bulletin de "bribes dernier vers aoi   anatomie du m et dernier vers aoi pour jean gautheronle cosmos       cerisi    en non... non... je vous assure,       le       en  dans toutes les rues pour max charvolen 1) pour andré toutes sortes de papiers, sur merle noir  pour et  riche de mes chercher une sorte de certains prétendent branches lianes ronces       l̵ la communication est     de rigoles en ( ce texte a cher bernard pure forme, belle muette,   un il ne reste plus que le a l’aube des apaches,     après       dans mi viene in mentemi recleimet deu mult f le feu s’est a la fin il ne resta que       dans à bernadette       longte j’ai ajouté madame porte à vous n’avez cyclades, iii°       alla pour michèle gazier 1 l’évidence la littérature de vi.- les amicales aventures jouer sur tous les tableaux       " quatrième essai de deuxième apparition de j’ai donné, au mois tout est possible pour qui j’ai changé le clers est li jurz et li charogne sur le seuilce qui madame, vous débusquez tout est prêt en moi pour et te voici humanité les lettres ou les chiffres je n’hésiterai journée de le scribe ne retient poème pour l’impression la plus nos voix ma voix n’est plus que a la femme au   ces notes ecrire les couleurs du monde     les fleurs du iv.- du livre d’artiste dernier vers aoi voudrais je vous j’ai perdu mon in the country on trouvera la video iloec endreit remeint li os des voix percent, racontent li quens oger cuardise et que dire de la grâce c’est ici, me 1.- les rêves de nous viendrons nous masser antoine simon 24    regardant pour anne slacik ecrire est       va       neige attendre. mot terrible. ki mult est las, il se dort la poésie, à la à la mémoire de les avenues de ce pays la terre nous leonardo rosa quelques textes il n’est pire enfer que de pa(i)smeisuns en est venuz pour raphaël vedo la luna vedo le ses mains aussi étaient sur l’erbe verte si est je suis celle qui trompe       un le temps passe si vite, la force du corps, le franchissement des       la la cité de la musique sous l’occupation la deuxième édition du   1) cette une errance de chaises, tables, verres, 1) notre-dame au mur violet un titre : il infuse sa je m’étonne toujours de la pour lee       à toute une faune timide veille la mastication des ils s’étaient af : j’entends f dans le sourd chatoiement ouverture de l’espace heureuse ruine, pensait    si tout au long et il parlait ainsi dans la ma voix n’est plus que  de même que les a dix sept ans, je ne savais les textes mis en ligne ils sortent d’abord l’échange des       entre on croit souvent que le but un soir à paris au le lent tricotage du paysage montagnesde     vers le soir elle ose à peine avant dernier vers aoi "et bien, voilà..." dit     ton pour jacky coville guetteurs       aujour « 8° de deuxième errer est notre lot, madame, ce paysage que tu contemplais nous serons toujours ces       devant antoine simon 17 "pour tes moi cocon moi momie fuseau à propos “la onze sous les cercles       au titrer "claude viallat, bruno mendonça je dors d’un sommeil de les grands       cette j’écoute vos       le buttati ! guarda&nbs dernier vers aoi clere est la noit e la     chant de station 5 : comment patrick joquel vient de …presque vingt ans plus antoine simon 32 passent .x. portes, diaphane est le mot (ou    au balcon il en est des meurtrières. martin miguel art et pas même « e ! malvais je reviens sur des comme c’est "ah ! mon doux pays, et que vous dire des dernier vers aoi pour michèle aueret portrait. 1255 : viallat © le château de dieu faisait silence, mais ma chair n’est pas une année sans évoquer la brume. nuages pour m.b. quand je me heurte autre citation       la marché ou souk ou lancinant ô lancinant madame est une torche. elle a grant dulur tendrai puis pour le prochain basilic, (la pas sur coussin d’air mais antoine simon 9       la       les       neige béatrice machet vient de       vu       l̵ merci au printemps des c’est la peur qui fait station 4 : judas  la terre a souvent tremblé un tunnel sans fin et, à j’entends sonner les les oiseaux s’ouvrent percey priest lakesur les pour yves et pierre poher et “le pinceau glisse sur et si tu dois apprendre à antoine simon 15 un jour, vous m’avez tout en vérifiant j’ai travaillé  le grand brassage des descendre à pigalle, se       nuage madame est toute madame a des odeurs sauvages le ciel est clair au travers dernier vers que mort toulon, samedi 9 carissimo ulisse,torna a premier vers aoi dernier le pendu quand nous rejoignons, en       les c’est un peu comme si, la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Butor, Michel > L’éloignement du prince Icare

L’éloignement du prince Icare

Dernier ajout : 3 avril 2009.

Les 3 derniers textes : VIII. L’éloignement , VII. Waterloo , VI. Paysages planétaires .

Les 3 textes les plus lus : VI. Paysages planétaires , III Votre Faust , I Cnossos .

Lamentation sur la mort d’Henri Pousseur


  • I Cnossos

    Clefs : Butor , poésie , Pousseur
    Pour Théa et ses enfants Il était le fils de Dédale or Dédale était le vrai roi et Minos un usurpateur il avait obligé Dédale à lui construire son palais pour y (...)
  • II Malmédy

    Clefs : Butor , poésie , Pousseur
    Sous l’occupation d’une armée la ville des ardoiseries annexée par troisième empire et ses martèlements de bottes il parlait avec les oiseaux et tous les elfes de l’Emblève qui lui apprenaient les (...)
  • III Votre Faust

    Clefs : Butor , poésie , Pousseur
    Un soir à Paris au concert dans le Domaine muscial qui donnait un de ses ouvrages je l’ai rencontré il avait un projet à me proposer en quelque sorte un opéra je partais au États-unis alors pour la (...)
  • IV Liège

    Clefs : Butor , poésie , Pousseur
    Un jour nous avons rencontré le docteur Faust en son bureau il était déjà rajeuni mais sur les rayons que de livres lui avaient été consacrés c’est vrai qu’on le dit inventeur de l’art même d’imprimerie (...)
  • V Harrar

    Clefs : Butor , poésie , Pousseur
    Le franchissement des frontières devint une spécialité il fallut un jour rencontrer cet homme aux semelles de vent qui riait aux forêts d’Ardenne avant de brûler comme un cierge dans celles (...)
  • VI. Paysages planétaires

    Clefs : Butor , poésie , Pousseur
    Faisant dialoguer continents leurs échos et leurs perspectives transportant le Nord au Midi pour favoriser les rencontres depuis si lontemps je voulais connaître votre vrai visage idées de derrière (...)
  • VII. Waterloo

    Clefs : Butor , poésie , Pousseur
    On préparait l’anniversaire quatre-vingts ans c’est un bel âge une promesse de jeunesse il devait y avoir concerts hommages de toutes façons avec des numéros spéciaux il n’aura rien vu de (...)
  • VIII. L’éloignement

    Clefs : Butor , poésie , Pousseur
    Il arriva que Méphisto par abominable ironie furieux d’avoir été grugé réussit le renversement du paradis de l’harmonie dans les enfers du tintamarre le son qu’il avait tant aimé devenant supplice (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette