BRIBES EN LIGNE
j’ai perdu mon lu le choeur des femmes de les doigts d’ombre de neige  hier, 17 quatrième essai de    tu sais       pav&ea       cette mon travail est une la route de la soie, à pied, a dix sept ans, je ne savais sixième certains prétendent       dans dernier vers aoi d’ eurydice ou bien de À max charvolen et martin   j’ai souvent elle ose à peine madame porte à  marcel migozzi vient de réponse de michel       &agrav   maille 1 :que vous dites : "un antoine simon 17 avec marc, nous avons c’est la peur qui fait pas de pluie pour venir       crabe- elle disposait d’une je suis celle qui trompe raphaËl il pleut. j’ai vu la et que vous dire des le geste de l’ancienne, (la numérotation des  zones gardées de beaucoup de merveilles allons fouiller ce triangle nouvelles mises en À la loupe, il observa bernadette griot vient de autres litanies du saint nom     &nbs le "patriote", le soleil n’est pas ainsi va le travail de qui station 4 : judas        parfoi ainsi alfred… toute trace fait sens. que introibo ad altare pour mireille et philippe       reine f les rêves de       m̵ maintenant il connaît le le bulletin de "bribes pour egidio fiorin des mots f le feu est venu,ardeur des et encore  dits       dans af : j’entends       o antoine simon 28 pas une année sans évoquer quelque temps plus tard, de s’ouvre la il tente de déchiffrer, immense est le théâtre et    nous exacerbé d’air       baie la chaude caresse de       " marie-hélène toujours les lettres : pour jean gautheronle cosmos merci à la toile de les avenues de ce pays deuxième essai     le cygne sur antoine simon 29 quant carles oït la rm : d’accord sur ouverture d’une et c’était dans fragilité humaine. comme c’est pour martine, coline et laure dernier vers aoi d’abord l’échange des sept (forces cachées qui tout mon petit univers en les plus vieilles  ce qui importe pour la vie humble chez les le recueil de textes les amants se ce paysage que tu contemplais le temps passe si vite, À peine jetés dans le     [1]  la pureté de la survie. nul autre citation"voui et ma foi,     un mois sans un soir à paris au leonardo rosa le 15 mai, à (josué avait dernier vers aoi marcel alocco a madame est la reine des       dans  les premières merle noir  pour     rien   l’oeuvre vit son cinquième essai tout un titre : il infuse sa l’appel tonitruant du       embarq ...et poème pour clers est li jurz et li antoine simon 32 ce 28 février 2002. la force du corps, heureuse ruine, pensait comme ce mur blanc madame, c’est notre deux ajouts ces derniers ce qui aide à pénétrer le quel étonnant  pour de autre citation il y a tant de saints sur lancinant ô lancinant deux nouveauté, dans ce pays ma mère À perte de vue, la houle des     après dernier vers aoi   dernier vers aoi rm : nous sommes en   un bribes en ligne a je crie la rue mue douleur onze sous les cercles antoine simon 24 antoine simon 12 a la femme au le vieux qui dernier vers aoi le numéro exceptionnel de dans le monde de cette       su       la       sur bel équilibre et sa dans le train premier madame, on ne la voit jamais l’impossible madame est une très saintes litanies f le feu s’est après la lecture de au lecteur voici le premier pourquoi yves klein a-t-il       pour nice, le 8 octobre au seuil de l’atelier lorsque martine orsoni et…  dits de je sais, un monde se   au milieu de       neige non, björg,     sur la       s̵ de proche en proche tous f les feux m’ont     oued coulant viallat © le château de       voyage coupé le sonà j’aime chez pierre       reine     "       il   nous sommes  au mois de mars, 1166 mon cher pétrarque,  mise en ligne du texte       vu       le 1257 cleimet sa culpe, si et tout avait quatrième essai rares ma voix n’est plus que   ces sec erv vre ile de prime abord, il       deux       pav&ea       bruyan ainsi fut pétrarque dans       sur dernier vers aoi depuis ce jour, le site clquez sur f les marques de la mort sur       grappe marché ou souk ou et combien    au balcon  l’exposition        coude       sur le pluies et bruines, tromper le néant suite du blasphème de moisissures mousses lichens  le livre, avec dernier vers aoi toutefois je m’estimais   saint paul trois au programme des actions r.m.a toi le don des cris qui seins isabelle boizard 2005       d&eacu       je me errer est notre lot, madame,       aujour les grands pour jean marie j’ai relu daniel biga, apaches : les oiseaux s’ouvrent trois tentatives desesperees       allong il faut aller voir le franchissement des madame des forêts de pour andré       sur pour qui veut se faire une       fleure c’est le grand iv.- du livre d’artiste on croit souvent que le but       &agrav autre essai d’un et nous n’avons rien       la dernier vers aoi       enfant  il est des objets sur       fourr& macao grise  jésus toutes ces pages de nos li quens oger cuardise le texte qui suit est, bien accorde ton désir à ta       f qu’il vienne, le feu dernier vers aoi     chambre au matin du douce est la terre aux yeux je t’enfourche ma il en est des noms comme du mesdames, messieurs, veuillez antoine simon 11 depuis le 20 juillet, bribes se placer sous le signe de la liberté s’imprime à       en         &n mult est vassal carles de       les  tu vois im font chier la communication est derniers 1.- les rêves de je n’ai pas dit que le merci à marc alpozzo       arauca clere est la noit e la       la       soleil       une vous êtes nos voix lentement, josué sculpter l’air :       juin avant propos la peinture est   on n’est seul dans la rue je ris la dans l’innocence des sa langue se cabre devant le mouans sartoux. traverse de troisième essai et régine robin,  on peut passer une vie a grant dulur tendrai puis dont les secrets… à quoi "je me tais. pour taire. le lent tricotage du paysage genre des motsmauvais genre l’évidence       les       marche le 28 novembre, mise en ligne dans la caverne primordiale le 26 août 1887, depuis nous savons tous, ici, que du bibelot au babilencore une a la fin il ne resta que « h&eacu       pass&e deux ce travail vous est percey priest lakesur les     chant de c’est extrêmement entr’els nen at ne pui attelage ii est une œuvre     au couchant  c’était  “... parler une des conserves ! 7) porte-fenêtre     quand si elle est belle ? je       en un antoine simon 23       ( et te voici humanité la galerie chave qui au labyrinthe des pleursils des voix percent, racontent l’erbe del camp, ki f tous les feux se sont antoine simon 21 « voici j’entends sonner les l’existence n’est dans les carnets       nuage on trouvera la video ajout de fichiers sons dans  le "musée rita est trois fois humble. il s’appelait mieux valait découper madame, vous débusquez dans les hautes herbes       é le corps encaisse comme il madame aux rumeurs premier vers aoi dernier ouverture de l’espace je déambule et suis mult ben i fierent franceis e l’éclair me dure, ma voix n’est plus que       pass&e antoine simon 19 je reviens sur des j’ai travaillé je désire un archipel shopping, la quel ennui, mortel pour un jour, vous m’avez assise par accroc au bord de un besoin de couper comme de       descen       pourqu  dans le livre, le (en regardant un dessin de   iv    vers mes pensées restent la danse de       la   entrons vi.- les amicales aventures       &agrav un jour nous avons la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Butor, Michel > L’éloignement du prince Icare

L’éloignement du prince Icare

Dernier ajout : 3 avril 2009.

Les 3 derniers textes : VIII. L’éloignement , VII. Waterloo , VI. Paysages planétaires .

Les 3 textes les plus lus : VIII. L’éloignement , II Malmédy , IV Liège .

Lamentation sur la mort d’Henri Pousseur


  • I Cnossos

    Clefs : Butor , poésie , Pousseur
    Pour Théa et ses enfants Il était le fils de Dédale or Dédale était le vrai roi et Minos un usurpateur il avait obligé Dédale à lui construire son palais pour y (...)
  • II Malmédy

    Clefs : Butor , poésie , Pousseur
    Sous l’occupation d’une armée la ville des ardoiseries annexée par troisième empire et ses martèlements de bottes il parlait avec les oiseaux et tous les elfes de l’Emblève qui lui apprenaient les (...)
  • III Votre Faust

    Clefs : Butor , poésie , Pousseur
    Un soir à Paris au concert dans le Domaine muscial qui donnait un de ses ouvrages je l’ai rencontré il avait un projet à me proposer en quelque sorte un opéra je partais au États-unis alors pour la (...)
  • IV Liège

    Clefs : Butor , poésie , Pousseur
    Un jour nous avons rencontré le docteur Faust en son bureau il était déjà rajeuni mais sur les rayons que de livres lui avaient été consacrés c’est vrai qu’on le dit inventeur de l’art même d’imprimerie (...)
  • V Harrar

    Clefs : Butor , poésie , Pousseur
    Le franchissement des frontières devint une spécialité il fallut un jour rencontrer cet homme aux semelles de vent qui riait aux forêts d’Ardenne avant de brûler comme un cierge dans celles (...)
  • VI. Paysages planétaires

    Clefs : Butor , poésie , Pousseur
    Faisant dialoguer continents leurs échos et leurs perspectives transportant le Nord au Midi pour favoriser les rencontres depuis si lontemps je voulais connaître votre vrai visage idées de derrière (...)
  • VII. Waterloo

    Clefs : Butor , poésie , Pousseur
    On préparait l’anniversaire quatre-vingts ans c’est un bel âge une promesse de jeunesse il devait y avoir concerts hommages de toutes façons avec des numéros spéciaux il n’aura rien vu de (...)
  • VIII. L’éloignement

    Clefs : Butor , poésie , Pousseur
    Il arriva que Méphisto par abominable ironie furieux d’avoir été grugé réussit le renversement du paradis de l’harmonie dans les enfers du tintamarre le son qu’il avait tant aimé devenant supplice (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette