BRIBES EN LIGNE
rita est trois fois humble. madame est la reine des les plus vieilles    au balcon n’ayant pas villa arson, nice, du 17 et…  dits de pour m.b. quand je me heurte dans les horizons de boue, de       pass&e  il est des objets sur pour qui veut se faire une       grappe pour frédéric il tente de déchiffrer, antoine simon 6 vi.- les amicales aventures       magnol monde imaginal,       pass&e la prédication faite la mastication des je reviens sur des       la       sur le quando me ne so itu pe onzième dessiner les choses banales d’un côté mi viene in mentemi     ton le pendu     sur la pente glaciation entre ici, les choses les plus "je me tais. pour taire.       dans j’ai parlé introibo ad altare la mort d’un oiseau.       p&eacu station 3 encore il parle les installations souvent,   le texte suivant a       banlie dans ce pays ma mère dernier vers aoi certains soirs, quand je je ne peins pas avec quoi, le coeur du       avant   (dans le dernier vers aoi mieux valait découper       la des voix percent, racontent       soleil  mise en ligne du texte le grand combat : pas facile d’ajuster le a toi le don des cris qui la communication est "et bien, voilà..." dit les avenues de ce pays  monde rassemblé tout en vérifiant chaque jour est un appel, une c’est parfois un pays martin miguel art et ecrire les couleurs du monde elle ose à peine     du faucon cyclades, iii° antoine simon 7 si j’avais de son le temps passe si vite, À la loupe, il observa raphaËl s’égarer on la gaucherie à vivre,       neige reprise du site avec la  improbable visage pendu maintenant il connaît le       bonheu       le 28 novembre, mise en ligne abu zayd me déplait. pas rimbaud a donc  il y a le  l’exposition      longtemps sur viallat © le château de       enfant j’ai relu daniel biga, chaque automne les madame des forêts de       force       la pure forme, belle muette, mise en ligne d’un       maquis attention beau macles et roulis photo 4 les étourneaux !       l̵ entr’els nen at ne pui napolì napolì       fleur pour ma rien n’est certains prétendent je dors d’un sommeil de la légende fleurie est hans freibach :       ( chercher une sorte de       la       cette il est le jongleur de lui   en grec, morías le glacis de la mort de pareïs li seit la madame aux rumeurs imagine que, dans la quatrième essai de ils sortent ainsi va le travail de qui voici des œuvres qui, le il aurait voulu être clquez sur       sabots arbre épanoui au ciel le passé n’est nous lirons deux extraits de essai de nécrologie, j’arrivais dans les deuxième       le       voyage       neige edmond, sa grande on a cru à la liberté de l’être tous ces charlatans qui       vu pour anne slacik ecrire est coupé en deux quand antoine simon 17 madame est une dernier vers que mort j’ai travaillé    en je suis celle qui trompe   un vendredi diaphane est le mot (ou c’est extrêmement non, björg, pour martine  “s’ouvre       le vous n’avez il existe au moins deux une autre approche de macles et roulis photo 6  un livre écrit ils s’étaient pas même dix l’espace ouvert au carissimo ulisse,torna a       jonath     chambre pour mes enfants laure et pour michèle gazier 1 dernier vers aoi je ne saurais dire avec assez ma voix n’est plus que quand vous serez tout pour max charvolen 1) ce pays que je dis est l’art c’est la au commencement était je déambule et suis antoine simon 9 le 26 août 1887, depuis toulon, samedi 9 le travail de bernard la réserve des bribes       sur quand il voit s’ouvrir,       reine le 19 novembre 2013, à la     son dernier vers aoi   1) cette station 1 : judas il n’y a pas de plus "moi, esclave" a   le 10 décembre       retour un besoin de couper comme de in the country " je suis un écorché vif. se reprendre. creuser son percey priest lakesur les       baie tout le problème issent de mer, venent as       deux dernier vers aoi dernier vers aoi  les trois ensembles jusqu’à il y a       au pour lee       au       pour  pour le dernier jour       la quel étonnant       je découvre avant toi       quand       fourr& je n’hésiterai comme c’est   saint paul trois derniers vers sun destre       " accoucher baragouiner la question du récit       " antoine simon 11 antoine simon 3 dans ce périlleux clere est la noit e la que d’heures    il beaucoup de merveilles la pureté de la survie. nul       allong i.- avaler l’art par       &agrav les amants se deuxième apparition de   voici donc la       &n f qu’il vienne, le feu dans ma gorge   six formes de la antoine simon 27 difficile alliage de et encore  dits lentement, josué passet li jurz, si turnet a tandis que dans la grande dernier vers aoi 1-nous sommes dehors. jamais si entêtanteeurydice pur ceste espee ai dulor e deux ajouts ces derniers générations le ciel est clair au travers temps de bitume en fusion sur 1- c’est dans la brume. nuages dans le pays dont je vous et si tu dois apprendre à       l̵ j’ai ajouté l’une des dernières       il     oued coulant art jonction semble enfin références : xavier pour yves et pierre poher et et il parlait ainsi dans la rien n’est plus ardu "la musique, c’est le la musique est le parfum de antoine simon 15       le vous deux, c’est joie et       object bribes en ligne a dans les carnets   l’oeuvre vit son al matin, quant primes pert à la bonne mille fardeaux, mille faisant dialoguer cinquième citationne ….omme virginia par la au seuil de l’atelier       su (dans mon ventre pousse une pour pierre theunissen la autre essai d’un ce n’est pas aux choses nous serons toujours ces cliquetis obscène des 0 false 21 18 de proche en proche tous dernier vers aoi sculpter l’air : iv.- du livre d’artiste       l̵ le bulletin de "bribes ce halt sunt li pui e mult halt je ne sais pas si moi cocon moi momie fuseau paien sunt morz, alquant  jésus aux george(s) (s est la une fois entré dans la et te voici humanité  référencem « pouvez-vous       qui  le grand brassage des il était question non     rien la liberté s’imprime à autre petite voix il faut aller voir       l̵ pour jean-marie simon et sa bruno mendonça       en un       sur       la dernier vers aoi errer est notre lot, madame,     au couchant       au sors de mon territoire. fais pas de pluie pour venir coupé le sonà       les  “ne pas mes pensées restent et il fallait aller debout 1. il se trouve que je suis recleimet deu mult   nous sommes antoine simon 25  on peut passer une vie vous avez  epître aux bien sûr, il y eut   se       la comment entrer dans une nouvelles mises en pour andrée je t’enfourche ma   né le 7 si elle est belle ? je       bonhe f le feu s’est à bernadette grant est la plaigne e large carissimo ulisse,torna a madame est toute se placer sous le signe de       o inoubliables, les karles se dort cum hume c’est le grand dernier vers aoi    tu sais mais jamais on ne m1       le galop du poème me pour alain borer le 26 dans les écroulements un trait gris sur la pas sur coussin d’air mais       une vertige. une distance   ces notes       les dans le train premier a l’aube des apaches,     cet arbre que madame, on ne la voit jamais     les fleurs du libre de lever la tête ce jour là, je pouvais   un dernier vers aoi   et que vous dire des il n’était qu’un la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Butor, Michel > L’éloignement du prince Icare

L’éloignement du prince Icare

Dernier ajout : 3 avril 2009.

Les 3 derniers textes : VIII. L’éloignement , VII. Waterloo , VI. Paysages planétaires .

Les 3 textes les plus lus : III Votre Faust , VII. Waterloo , VIII. L’éloignement .

Lamentation sur la mort d’Henri Pousseur


  • I Cnossos

    Clefs : Butor , poésie , Pousseur
    Pour Théa et ses enfants Il était le fils de Dédale or Dédale était le vrai roi et Minos un usurpateur il avait obligé Dédale à lui construire son palais pour y (...)
  • II Malmédy

    Clefs : Butor , poésie , Pousseur
    Sous l’occupation d’une armée la ville des ardoiseries annexée par troisième empire et ses martèlements de bottes il parlait avec les oiseaux et tous les elfes de l’Emblève qui lui apprenaient les (...)
  • III Votre Faust

    Clefs : Butor , poésie , Pousseur
    Un soir à Paris au concert dans le Domaine muscial qui donnait un de ses ouvrages je l’ai rencontré il avait un projet à me proposer en quelque sorte un opéra je partais au États-unis alors pour la (...)
  • IV Liège

    Clefs : Butor , poésie , Pousseur
    Un jour nous avons rencontré le docteur Faust en son bureau il était déjà rajeuni mais sur les rayons que de livres lui avaient été consacrés c’est vrai qu’on le dit inventeur de l’art même d’imprimerie (...)
  • V Harrar

    Clefs : Butor , poésie , Pousseur
    Le franchissement des frontières devint une spécialité il fallut un jour rencontrer cet homme aux semelles de vent qui riait aux forêts d’Ardenne avant de brûler comme un cierge dans celles (...)
  • VI. Paysages planétaires

    Clefs : Butor , poésie , Pousseur
    Faisant dialoguer continents leurs échos et leurs perspectives transportant le Nord au Midi pour favoriser les rencontres depuis si lontemps je voulais connaître votre vrai visage idées de derrière (...)
  • VII. Waterloo

    Clefs : Butor , poésie , Pousseur
    On préparait l’anniversaire quatre-vingts ans c’est un bel âge une promesse de jeunesse il devait y avoir concerts hommages de toutes façons avec des numéros spéciaux il n’aura rien vu de (...)
  • VIII. L’éloignement

    Clefs : Butor , poésie , Pousseur
    Il arriva que Méphisto par abominable ironie furieux d’avoir été grugé réussit le renversement du paradis de l’harmonie dans les enfers du tintamarre le son qu’il avait tant aimé devenant supplice (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette