BRIBES EN LIGNE
  en grec, morías dans ce périlleux intendo... intendo ! dernier vers aoi af : j’entends dans le pain brisé son cher bernard j’ai changé le la littérature de cinquième citationne au programme des actions l’homme est bien sûr, il y eut là, c’est le sable et madame porte à depuis ce jour, le site lorsque martine orsoni tendresse du mondesi peu de je découvre avant toi (de)lecta lucta   tout est prêt en moi pour       dans j’ai parlé     l’é dans ma gorge dorothée vint au monde il en est des meurtrières. dernier vers aoi   je n’ai jamais “dans le dessin     à certains prétendent napolì napolì   iv    vers eurydice toujours nue à antoine simon 2  tu vois im font chier le texte qui suit est, bien ce texte se présente je reviens sur des chercher une sorte de sa langue se cabre devant le dernier vers aoi je n’hésiterai d’abord l’échange des mi viene in mentemi buttati ! guarda&nbs ço dist li reis : (ô fleur de courge...       la la musique est le parfum de (josué avait lentement (josué avait ...et poème pour il ne s’agit pas de    regardant heureuse ruine, pensait       reine le grand combat : tout en vérifiant       le       une  zones gardées de station 5 : comment je suis occupé ces franchement, pensait le chef, d’un côté     au couchant les plus vieilles     vers le soir       le   dits de les oiseaux s’ouvrent les plus terribles f tous les feux se sont (en regardant un dessin de       à   anatomie du m et pour gilbert envoi du bulletin de bribes aux barrières des octrois deuxième apparition outre la poursuite de la mise j’ai donné, au mois ce qui importe pour       avant deuxième apparition de  le "musée la mort d’un oiseau. dernier vers aoi la légende fleurie est le soleil n’est pas     dans la ruela j’ai donc marché ou souk ou antoine simon 19 villa arson, nice, du 17 sables mes parolesvous allons fouiller ce triangle "et bien, voilà..." dit À max charvolen et martin       p&eacu       pourqu dans les écroulements     du faucon il ne sait rien qui ne va charogne sur le seuilce qui f les feux m’ont la galerie chave qui preambule – ut pictura première       en le 15 mai, à quel étonnant m1           longtemps sur       apparu madame est une torche. elle g. duchêne, écriture le       montag attendre. mot terrible. les lettres ou les chiffres se placer sous le signe de toute une faune timide veille antoine simon 10 où l’on revient a propos d’une    au balcon       l̵ le "patriote", ne pas négocier ne violette cachéeton       deux     un mois sans seul dans la rue je ris la       nuage dernier vers aoi à bernadette le ciel est clair au travers       d&eacu raphaËl portrait. 1255 : grant est la plaigne e large pour philippe travail de tissage, dans   tout est toujours en dessiner les choses banales 10 vers la laisse ccxxxii       le    de femme liseuse cinquième essai tout neuf j’implore en vain chairs à vif paumes cette machine entre mes     surgi il existe au moins deux en cet anniversaire, ce qui percey priest lakesur les au rayon des surgelés bruno mendonça       ce ici, les choses les plus antoine simon 5   ciel !!!!       ( l’ami michel tu le sais bien. luc ne       midi  “ne pas  les trois ensembles       sur religion de josué il pour robert       &agrav       su un verre de vin pour tacher giovanni rubino dit il faut laisser venir madame       bonheu ils avaient si longtemps, si lancinant ô lancinant le franchissement des quatrième essai de pour max charvolen 1) si, il y a longtemps, les les amants se le proche et le lointain qu’est-ce qui est en       le il faut aller voir voudrais je vous ma voix n’est plus que     hélas, clers fut li jurz e li c’est la chair pourtant un nouvel espace est ouvert       &n présentation du antoine simon 13 je ne saurais dire avec assez       é     &nbs folie de josuétout est fin première le pendu janvier 2002 .traverse  les éditions de pour julius baltazar 1 le et tout avait vous deux, c’est joie et aux george(s) (s est la  il est des objets sur pour jacky coville guetteurs     une abeille de j’ai perdu mon dernier vers aoi   six formes de la       fourr& li emperere s’est la terre nous dans l’innocence des À la loupe, il observa dernier vers aoi pour martin un titre : il infuse sa errer est notre lot, madame, dans ce pays ma mère  ce qui importe pour apaches :     m2 &nbs       soleil guetter cette chose voici des œuvres qui, le la gaucherie à vivre, est-ce parce que, petit, on des quatre archanges que "tu sais ce que c’est face aux bronzes de miodrag j’aime chez pierre carissimo ulisse,torna a maintenant il connaît le À perte de vue, la houle des on dit qu’agathe le 26 août 1887, depuis       aujour hans freibach : antoine simon 21     de rigoles en dont les secrets… à quoi dernier vers aoi comment entrer dans une la rencontre d’une li quens oger cuardise il est le jongleur de lui démodocos... Ça a bien un macles et roulis photo 1    tu sais la terre a souvent tremblé reprise du site avec la  de même que les j’ai ajouté f toutes mes ensevelie de silence, assise par accroc au bord de on cheval       la pour daniel farioli poussant il n’était qu’un a grant dulur tendrai puis ce va et vient entre et je vois dans vos de sorte que bientôt coupé le sonà station 1 : judas l’appel tonitruant du antoine simon 7 troisième essai et pour jean-louis cantin 1.-       entre       je dieu faisait silence, mais beaucoup de merveilles pour anne slacik ecrire est   le texte suivant a       la de pa(i)smeisuns en est venuz       retour dernier vers aoi       mise en ligne « amis rollant, de j’ai en réserve equitable un besoin sonnerait       les à propos “la normal 0 21 false fal des voix percent, racontent antoine simon 14 se reprendre. creuser son macles et roulis photo 3 je t’enlace gargouille dans le respect du cahier des a claude b.   comme aucun hasard si se f le feu s’est lentement, josué     les provisions non... non... je vous assure, que d’heures la lecture de sainte       assis pour michèle aueret       au seuil de l’atelier et si tu dois apprendre à reflets et echosla salle       fourr& cet article est paru dans le journée de à la mémoire de mougins. décembre et te voici humanité "l’art est-il       qui nous serons toujours ces       sur a la femme au       devant et il parlait ainsi dans la r.m.a toi le don des cris qui  “s’ouvre l’évidence       rampan carissimo ulisse,torna a mais jamais on ne       neige mon cher pétrarque, pas même a christiane       dans       m̵ il existe deux saints portant       sur   pour théa et ses régine robin, pour michèle gazier 1 seins isabelle boizard 2005 ici. les oiseaux y ont fait jamais si entêtanteeurydice       la rita est trois fois humble. comme ce mur blanc       un l’éclair me dure, abu zayd me déplait. pas dentelle : il avait normalement, la rubrique v.- les amicales aventures du 1 au retour au moment       " pour pierre theunissen la de la al matin, quant primes pert f le feu m’a le vieux qui passet li jurz, la noit est le coquillage contre   né le 7 tromper le néant immense est le théâtre et   un vendredi quelque temps plus tard, de une fois entré dans la peinture de rimes. le texte trois (mon souffle au matin       "  pour le dernier jour genre des motsmauvais genre toute trace fait sens. que       un deuxième essai on trouvera la video mille fardeaux, mille si j’étais un ainsi fut pétrarque dans     rien dernier vers aoi monde imaginal, paysage de ta tombe  et (vois-tu, sancho, je suis juste un mot pour annoncer       dans j’oublie souvent et la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Martin, Jean-Loup > Je serai le pilote aux yeux toujours ouverts

Je serai le pilote aux yeux toujours ouverts

Dernier ajout : 16 juin 2009.

Les 3 derniers textes : Références , XVII. Credo , XVI. Réveil .

Les 3 textes les plus lus : IV. Traits , XII. Strophe , V. Racines .


  • Exergue

    Clefs : Martin
    POUR MON ÉPOUSE NICOLE MARTIN qui me tient les yeux ouverts et la tête hors de l’eau. J.-L. M. Quel étonnant bâtisseur il avait été ! Après avoir monté, avec une célérité rare, les murs de sa (...)
  • I. Nuit

    Clefs : poésie , Martin
    (EN REGARDANT UN DESSIN DE JEAN MATHON) Nuit tu t’éveilles rouge et tu m’uses les yeux ta jambe caresse mes souvenirs (...)
  • II. Tunique de feuilles mortes

    Clefs : poésie , Martin
    Ma chair n’est guère que tunique de feuilles mortes, doucement désagrégées par les feux de l’automne agonisant et meurtrier : Vois le soleil qui s’effiloche dans la clairière : il ne me laisse (...)
  • III. Visage mort pendu à une courroie desséchée

    Improbable visage pendu au mur Négatif de photo visage nié Projeté au mur écrasé au mur Trop mûr visage éclaboussé Par quelle explosion définitif (...)
  • IV. Traits

    Clefs : poésie , Martin
    Un trait gris sur la terre Un trait noir dans le ciel Et le ciel et la terre S’enroulent l’un autour de l’autre S’enroulent autour de moi au-dedans de moi (...)
  • V. Racines

    Clefs : poésie , Martin
    Pour ma Nicole. J’ai des alliés Qui me tiennent en vie, Qui me donnent racine. Eugène GUILLEVIC, Sphère. Les pieds sur la terre dans la terre au plus profond jusqu’au cœur au magma (...)
  • VI. Racines et sources

    Clefs : poésie , Martin
    Pour Yves et Pierre Poher et leur famille. Étincelle arrachée à la cascade soleil pour construire mon rêve arbres et fleuve (...)
  • VII. Olivier(s)

    Clefs : poésie , Martin
    Pour Martine Casanova, Mireille Marchand et Robert Béthune. 1 Olivier : noueux, tronc noueux, noué à la terre racines immortelles (...)
  • VIII. LA MUSIQUE : PAYSAGE*

    Clefs : poésie , Martin
    À la mémoire de Maurice Brisson et pour Simone Brisson et sa famille. La musique toujours nous parle de notre vraie patrie. Philippe DELAVEAU, Eucharis, Gallimard, 1987. J’habite (...)
  • IX. MÉDITATIONS

    Clefs : poésie , Martin
    Pour Martine, Coline et Laure Casanova. Plongée : sinuosités des fourmis. Je m’interroge sur les anfractuosités de mes rêves. Que la brume soit ! et la brume (...)

0 | 10

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette