BRIBES EN LIGNE
pas sur coussin d’air mais si elle est belle ? je passet li jurz, si turnet a   ciel !!!! paroles de chamantu dernier vers aoi j’ai donné, au mois et je vois dans vos le scribe ne retient le "patriote", dans l’effilé de       &n       avant 13) polynésie ce jour là, je pouvais s’ouvre la les plus terribles       "     double un trait gris sur la dernier vers aoi   carcassonne, le 06 pour anne slacik ecrire est c’est seulement au lancinant ô lancinant    en Éléments - pour michèle gazier 1 sculpter l’air :       soleil "tu sais ce que c’est et ces       object au lecteur voici le premier dernier vers aoi beaucoup de merveilles       au "pour tes les durand : une             sur       la       sur diaphane est le de toutes les     pourquoi dire que le livre est une le nécessaire non       l̵ macles et roulis photo 1 napolì napolì dans le pays dont je vous pour lee antoine simon 24 (ma gorge est une station 3 encore il parle on peut croire que martine tant pis pour eux. ils avaient si longtemps, si dernier vers aoi rien n’est la route de la soie, à pied, et encore  dits a la fin il ne resta que       &     les provisions vous deux, c’est joie et de soie les draps, de soie carissimo ulisse,torna a       quinze f les feux m’ont       &agrav seins isabelle boizard 2005 et voici maintenant quelques quand vous serez tout viallat © le château de s’égarer on il ne s’agit pas de       apr&eg       fourr& accoucher baragouiner  ce mois ci : sub  les trois ensembles macao grise en ceste tere ad estet ja "je me tais. pour taire. j’aime chez pierre tes chaussures au bas de me li quens oger cuardise       nuage quelques textes temps où le sang se     de rigoles en       retour mon travail est une merci au printemps des rossignolet tu la dernier vers aoi une errance de       fleure deux mille ans nous  dernières mises si j’étais un moisissures mousses lichens deux nouveauté, macles et roulis photo 6       sur station 7 : as-tu vu judas se     &nbs f le feu s’est marcel alocco a       dans le corps encaisse comme il       alla la cité de la musique ma voix n’est plus que dans le pain brisé son arbre épanoui au ciel folie de josuétout est toujours les lettres : je désire un  les éditions de a la femme au l’éclair me dure, “dans le dessin     [1]  les enseignants : dernier vers aoi cliquetis obscène des difficile alliage de la brume. nuages         or toutes ces pages de nos saluer d’abord les plus pour egidio fiorin des mots 0 false 21 18 elle réalise des c’est un peu comme si, pour jean-marie simon et sa  de même que les l’art c’est la temps de pierres dans la rêve, cauchemar, moi cocon moi momie fuseau       pav&ea et…  dits de madame est une le passé n’est     une abeille de dernier vers que mort libre de lever la tête       sous des quatre archanges que merci à marc alpozzo ma voix n’est plus que la bouche pure souffrance toute trace fait sens. que autre citation jamais si entêtanteeurydice       droite antoine simon 15 v.- les amicales aventures du  l’exposition        coude la liberté de l’être       force c’est extrêmement et que dire de la grâce       ce       aujour dernier vers aoi antoine simon 33 madame, on ne la voit jamais à la bonne la musique est le parfum de des voix percent, racontent antoine simon 18   en grec, morías       descen je n’ai pas dit que le j’ai en réserve       entre etudiant à dernier vers aoi de profondes glaouis l’homme est  martin miguel vient       &n pour yves et pierre poher et dentelle : il avait       " il pleut. j’ai vu la descendre à pigalle, se encore une citation“tu on dit qu’agathe       les certains soirs, quand je dans ma gorge madame, c’est notre ço dist li reis : l’appel tonitruant du temps de cendre de deuil de     au couchant avant propos la peinture est fontelucco, 6 juillet 2000 dans les écroulements les petites fleurs des présentation du là, c’est le sable et dernier vers aoi madame porte à 1254 : naissance de le proche et le lointain  marcel migozzi vient de je découvre avant toi       un percey priest lakesur les on trouvera la video nécrologie   1) cette pour maguy giraud et la mort, l’ultime port, torna a sorrento ulisse torna dernier vers aoi ma mémoire ne peut me et si tu dois apprendre à  dans toutes les rues j’ai perdu mon dans ce pays ma mère pierre ciel f tous les feux se sont se placer sous le signe de f j’ai voulu me pencher ainsi fut pétrarque dans au labyrinthe des pleursils toi, mésange à dernier vers aoi dernier vers aoi à cri et à je déambule et suis       grimpa voile de nuità la       onze sous les cercles sors de mon territoire. fais     &nbs       jardin   est-ce que légendes de michel douce est la terre aux yeux vous dites : "un envoi du bulletin de bribes "la musique, c’est le autre essai d’un       vu       la un nouvel espace est ouvert 1.- les rêves de       s̵   maille 1 :que la danse de station 4 : judas  chercher une sorte de  tu ne renonceras pas. i.- avaler l’art par c’est vrai nu(e), comme son nom       six       bien de sorte que bientôt tout le problème la chaude caresse de dont les secrets… à quoi qu’est-ce qui est en « e ! malvais antoine simon 12 dernier vers aoi autre petite voix seul dans la rue je ris la sur la toile de renoir, les raphaël apaches : vertige. une distance (josué avait dieu faisait silence, mais (À l’église mais non, mais non, tu l’erbe del camp, ki je t’ai admiré, "nice, nouvel éloge de la ce n’est pas aux choses agnus dei qui tollis peccata je ne peins pas avec quoi,       " le ciel de ce pays est tout       l̵       il aux george(s) (s est la       reine deuxième essai le démodocos... Ça a bien un comment entrer dans une de la abu zayd me déplait. pas "l’art est-il       l̵ est-ce parce que, petit, on un jour, vous m’avez passet li jurz, la noit est deuxième apparition       sabots ecrire les couleurs du monde béatrice machet vient de je t’enlace gargouille mult ben i fierent franceis e les premières     sur la je ne sais pas si f toutes mes ainsi va le travail de qui il arriva que       le dans les horizons de boue, de       le cinquième essai tout des voiles de longs cheveux antoine simon 6   ces sec erv vre ile       tourne gardien de phare à vie, au   le 10 décembre paien sunt morz, alquant j’ai parlé et  riche de mes le samedi 26 mars, à 15 dernier vers doel i avrat,     le cygne sur       sur on croit souvent que le but     depuis attelage ii est une œuvre cinq madame aux yeux l’évidence recleimet deu mult 0 false 21 18 et la peur, présente dans l’innocence des printemps breton, printemps   que signifie     à rimbaud a donc antoine simon 25       il nous avons affaire à de pourquoi yves klein a-t-il       dans elle ose à peine pas de pluie pour venir pour martine, coline et laure les avenues de ce pays   je n’ai jamais suite de       la et te voici humanité ...et poème pour     son       fleur c’est la distance entre un jour nous avons c’était une au rayon des surgelés il aurait voulu être poème pour       dans non... non... je vous assure,       sur       midi madame a des odeurs sauvages dernier vers aoi   chaque automne les station 1 : judas histoire de signes . hans freibach :       assis 1 au retour au moment f le feu m’a       et tu       dans c’est le grand   si vous souhaitez       dans  tu vois im font chier le coquillage contre suite du blasphème de la parol

Accueil > Personnalités > Auer

Auer

Associée à son mari, Michel, Michèle Auer est photographe et collectionneuse. On trouvera une présentation de son travail à l’adresse du courrier de Genève, et sur le site de Jean-Michel Olivier

Michel Butor lui a consacré un texte dans Bribes en ligne


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette