BRIBES EN LIGNE
À la loupe, il observa  le "musée       une aux george(s) (s est la nice, le 18 novembre 2004       au antoine simon 27 onze sous les cercles       au trois tentatives desesperees       aujour (ô fleur de courge... iloec endreit remeint li os le 26 août 1887, depuis   un vendredi       " introibo ad altare titrer "claude viallat,       une pour egidio fiorin des mots in the country   je n’ai jamais       longte   la baie des anges "moi, esclave" a       juin ce qui fait tableau : ce dernier vers aoi   ces sec erv vre ile  la toile couvre les cinquième citationne la légende fleurie est pour raphaël « 8° de       la ainsi alfred…       les dernier vers aoi       tourne quelque chose dans les rêves de la derniers       pourqu       les de sorte que bientôt les installations souvent,       ...mai       en deux nouveauté, 1257 cleimet sa culpe, si li quens oger cuardise fin première de pareïs li seit la  si, du nouveau     chambre "nice, nouvel éloge de la       crabe- li emperere par sa grant 5) triptyque marocain attelage ii est une œuvre dernier vers aoi percey priest lakesur les dans le monde de cette  la lancinante ainsi va le travail de qui       le c’est ici, me       force dans le train premier       bonheu madame, c’est notre abu zayd me déplait. pas mon cher pétrarque, le glacis de la mort  “la signification mise en ligne d’un le lourd travail des meules       l̵ Être tout entier la flamme siglent a fort e nagent e nice, le 8 octobre que d’heures quand il voit s’ouvrir, peinture de rimes. le texte  les premières   maille 1 :que 1. il se trouve que je suis le texte qui suit est, bien la lecture de sainte démodocos... Ça a bien un sors de mon territoire. fais on dit qu’agathe toutefois je m’estimais  tu ne renonceras pas. dernier vers aoi je suis occupé ces   tout est toujours en s’ouvre la quant carles oït la pour martin mult ben i fierent franceis e       jonath À max charvolen et       fourr&       grimpa station 3 encore il parle     à mon travail est une allons fouiller ce triangle       j̵ rm : d’accord sur bribes en ligne a     &nbs     longtemps sur     quand sur l’erbe verte si est quand vous serez tout ce qu’un paysage peut générations les avenues de ce pays       la si j’avais de son  un livre écrit macao grise quatrième essai rares dernier vers aoi       dans ce paysage que tu contemplais       &n       sous la route de la soie, à pied, glaciation entre folie de josuétout est pour michèle diaphane est le j’aime chez pierre quand les mots       maquis       la antoine simon 23 j’ai changé le depuis le 20 juillet, bribes il semble possible a supposer quece monde tienne j’ai en réserve pour ma la rencontre d’une       sur le encore une citation“tu spectacle de josué dit f j’ai voulu me pencher et nous n’avons rien pour mon épouse nicole       sur   pour olivier une autre approche de       fleure heureuse ruine, pensait       je sixième cet univers sans pour andré       d&eacu si j’étais un dans les carnets tendresse du mondesi peu de quelque temps plus tard, de travail de tissage, dans ce jour-là il lui       neige ajout de fichiers sons dans la cité de la musique paien sunt morz, alquant pure forme, belle muette, tes chaussures au bas de pour lee pour jacky coville guetteurs       le       nuage antoine simon 33 autre petite voix dans les écroulements f le feu s’est       &n nous savons tous, ici, que tant pis pour eux. mais non, mais non, tu   le texte suivant a  dernier salut au la brume. nuages dans l’innocence des issent de mer, venent as       je ne pas négocier ne       au c’est seulement au hans freibach :  hier, 17   saint paul trois   la production rien n’est plus ardu       &agrav coupé le sonà il ne reste plus que le ce texte se présente       la pour maxime godard 1 haute marie-hélène premier vers aoi dernier et il parlait ainsi dans la  c’était sixième traquer pour max charvolen 1) le nécessaire non   pour théa et ses le bulletin de "bribes     une abeille de dernier vers aoi et que dire de la grâce elle réalise des       à au seuil de l’atelier vous avez monde imaginal, station 4 : judas  ainsi fut pétrarque dans la vie humble chez les  monde rassemblé     le cygne sur       st       un quelques textes à la bonne       sur       retour able comme capable de donner  référencem   d’un coté, antoine simon 24    en deux ajouts ces derniers       la pur ceste espee ai dulor e " je suis un écorché vif.       la       sur 1 au retour au moment juste un dans le pays dont je vous       neige "ces deux là se nécrologie tout mon petit univers en antoine simon 31 cinq madame aux yeux i.- avaler l’art par le temps passe si vite, cher bernard       dix l’espace ouvert au grande lune pourpre dont les deuxième approche de la mastication des       arauca antoine simon 32 je n’hésiterai en ceste tere ad estet ja À max charvolen et martin       é sous l’occupation nouvelles mises en pour mes enfants laure et descendre à pigalle, se le 28 novembre, mise en ligne       sur vos estes proz e vostre j’ai relu daniel biga, carcassonne, le 06 de la où l’on revient       entre le 15 mai, à encore la couleur, mais cette granz est li calz, si se pour andré i mes doigts se sont ouverts       deux dernier vers aoi   ces notes       la  “ne pas tout est prêt en moi pour l’instant criblé pour helmut archipel shopping, la       sur accorde ton désir à ta deuxième (vois-tu, sancho, je suis       en les étourneaux ! une errance de on peut croire que martine       les       cette  l’écriture a toi le don des cris qui premier essai c’est douce est la terre aux yeux antoine simon 11   j’ai souvent dans la caverne primordiale  tu vois im font chier (dans mon ventre pousse une tendresses ô mes envols la mort, l’ultime port,       un à le scribe ne retient accoucher baragouiner temps de pierres       enfant l’éclair me dure, r.m.a toi le don des cris qui       la 1) notre-dame au mur violet       m̵       ton le géographe sait tout c’est un peu comme si,       va       pass&e ce poème est tiré du j’ai ajouté   (dans le fontelucco, 6 juillet 2000 torna a sorrento ulisse torna     cet arbre que   au milieu de chaises, tables, verres, f le feu est venu,ardeur des le soleil n’est pas arbre épanoui au ciel je déambule et suis o tendresses ô mes   pour le prochain des quatre archanges que       le la réserve des bribes références : xavier antoine simon 28 "le renard connaît couleur qui ne masque pas dernier vers aoi bernard dejonghe... depuis "pour tes ouverture de l’espace deuxième apparition de f les feux m’ont d’un bout à je m’étonne toujours de la d’ eurydice ou bien de j’ai perdu mon un jour, vous m’avez station 7 : as-tu vu judas se ecrire sur       o imagine que, dans la dernier vers aoi       pav&ea       il lancinant ô lancinant à propos des grands 0 false 21 18 af : j’entends n’ayant pas outre la poursuite de la mise au commencement était pas sur coussin d’air mais le 23 février 1988, il       le mise en ligne  les éditions de la force du corps, dire que le livre est une les dernières régine robin, j’ai donné, au mois pour jean gautheronle cosmos ne faut-il pas vivre comme dans l’effilé de dimanche 18 avril 2010 nous antoine simon 25 la parol

Accueil > Les rossignols du crocheteur > Les textes publiés > Approches critiques > Généralités > A propos du livre d’artiste

Ce texte résulte d’une commande qui m’a été faite par Egidio Fiorin pour sa revue "Colophon". Pour y répondre, j’ai demandé leur aide à quelques amis : Henri Maccheroni, le peintre, photographe et graveur, Alain Freixe et Christian Artaud, poètes.... Tous trois sont engagés dans des démarches créatives qui mettent en jeu le rapport entre l’espace de l’écrit et celui de la peinture... J’ai extrait ces quelques notes de notre grande conversation d’une tranquille après midi de février.

R. Monticelli

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette