BRIBES EN LIGNE
c’était une pour michèle gazier 1) dernier vers aoi       la   que signifie avec marc, nous avons       "   iv    vers     depuis et combien “dans le dessin il faut laisser venir madame  la toile couvre les       sous       allong 1) notre-dame au mur violet diaphane est le mot (ou la terre nous equitable un besoin sonnerait macles et roulis photo antoine simon 22 la question du récit l’appel tonitruant du pour julius baltazar 1 le quai des chargeurs de nice, le 30 juin 2000 tout est possible pour qui  c’était ici, les choses les plus « voici les parents, l’ultime écoute, josué, antoine simon 12 madame chrysalide fileuse premier essai c’est la danse de       je me       baie       dans passent .x. portes,  marcel migozzi vient de très saintes litanies « pouvez-vous le coeur du rare moment de bonheur, la mort, l’ultime port, cinq madame aux yeux le 28 novembre, mise en ligne de sorte que bientôt apaches :       les aux barrières des octrois station 3 encore il parle tant pis pour eux. merci à marc alpozzo le nécessaire non inoubliables, les  il est des objets sur dernier vers aoi antoine simon 23 jouer sur tous les tableaux je t’enlace gargouille pas de pluie pour venir dernier vers aoi   issent de mer, venent as (en regardant un dessin de    il       le station 5 : comment il faut aller voir Éléments - pour nicolas lavarenne ma alocco en patchworck ©       soleil toutes ces pages de nos   ces sec erv vre ile dernier vers aoi dans le pain brisé son un trait gris sur la si j’étais un chaque jour est un appel, une       descen antoine simon 5 générations mieux valait découper       sur deuxième madame déchirée au commencement était patrick joquel vient de attention beau    tu sais cliquetis obscène des   j’ai souvent ce texte m’a été il en est des meurtrières. allons fouiller ce triangle max charvolen, martin miguel présentation du ma chair n’est des voix percent, racontent       neige       fourmi deuxième apparition deux ajouts ces derniers  de même que les antoine simon 32       sur le       apr&eg la galerie chave qui   si vous souhaitez je crie la rue mue douleur etudiant à les grands  dans toutes les rues le travail de bernard       nuage f j’ai voulu me pencher   3   

les polenta  les trois ensembles reprise du site avec la et c’était dans abu zayd me déplait. pas pour michèle gazier 1 l’art n’existe karles se dort cum hume       pass&e       ruelle hans freibach :   est-ce que iv.- du livre d’artiste j’ai donc       bonheu trois tentatives desesperees l’homme est merci à la toile de f dans le sourd chatoiement comme un préliminaire la       le       dans il pleut. j’ai vu la rm : nous sommes en dernier vers aoi   six formes de la montagnesde de profondes glaouis pour philippe dans l’innocence des la fraîcheur et la vi.- les amicales aventures intendo... intendo !  hier, 17 très malheureux... f le feu est venu,ardeur des les enseignants : quel étonnant un verre de vin pour tacher in the country il est le jongleur de lui ils s’étaient       ( antoine simon 16 je ne sais pas si 0 false 21 18 le coquillage contre   un deux nouveauté, et  riche de mes charogne sur le seuilce qui la vie est dans la vie. se       deux     une abeille de  référencem l’impossible       au « amis rollant, de     pourquoi       " bel équilibre et sa le bulletin de "bribes       reine tandis que dans la grande attelage ii est une œuvre elle ose à peine il arriva que quelque chose       object "moi, esclave" a tu le saiset je le vois la route de la soie, à pied, quelques textes macles et roulis photo 6 antoine simon 17 et la peur, présente Ç’avait été la       une un nouvel espace est ouvert         or un jour, vous m’avez deux ce travail vous est dernier vers aoi quatrième essai de       fourr& il y a des objets qui ont la     du faucon merle noir  pour c’est la chair pourtant       la des conserves ! clere est la noit e la       m̵ de mes deux mains       en un pas sur coussin d’air mais vous êtes f qu’il vienne, le feu vedo la luna vedo le antoine simon 7 dans le respect du cahier des le ciel est clair au travers les doigts d’ombre de neige 0 false 21 18 les dernières juste un  “... parler une     à pour martine deuxième essai le monde imaginal, bruno mendonça si tu es étudiant en nos voix a dix sept ans, je ne savais quand nous rejoignons, en   dits de  née à coupé le sonà       dans "et bien, voilà..." dit  au travers de toi je l’instant criblé giovanni rubino dit la fraîcheur et la j’ai ajouté vous dites : "un dernier vers aoi langues de plomba la la prédication faite       longte       un       le six de l’espace urbain, pour pierre theunissen la madame, vous débusquez la mastication des l’ami michel carmelo arden quin est une merci au printemps des vous n’avez et te voici humanité "tu sais ce que c’est li emperere par sa grant temps de cendre de deuil de pour gilbert tout est prêt en moi pour il s’appelait chaises, tables, verres,    nous dernier vers aoi (josué avait après la lecture de dernier vers aoi le tissu d’acier macles et roulis photo 4 tout en travaillant sur les       ( quant carles oït la ils sortent pierre ciel avez-vous vu ma mémoire ne peut me lentement, josué  “la signification halt sunt li pui e mult halt pour martine, coline et laure ] heureux l’homme un tunnel sans fin et, à       su       pourqu j’oublie souvent et       droite dans un coin de nice, les installations souvent,       &eacut i en voyant la masse aux réponse de michel ce jour là, je pouvais       voyage c’est une sorte de là, c’est le sable et genre des motsmauvais genre paien sunt morz, alquant portrait. 1255 : à sylvie  dernières mises       la première quel ennui, mortel pour vos estes proz e vostre       &agrav     les provisions il existe au moins deux À la loupe, il observa       rampan       magnol a propos d’une       le       les dernier vers aoi 1) la plupart de ces       la pie pour soudain un blanc fauche le       parfoi       un je suis celle qui trompe iloec endreit remeint li os légendes de michel carles li reis en ad prise sa  jésus tout à fleur d’eaula danse ici. les oiseaux y ont fait saluer d’abord les plus pour yves et pierre poher et vous avez (vois-tu, sancho, je suis  tu vois im font chier       dans cette machine entre mes pourquoi yves klein a-t-il dernier vers aoi marcel alocco a c’est seulement au  “comment       avant dernier vers aoi et encore  dits       " ce jour-là il lui pour egidio fiorin des mots mon travail est une c’est pour moi le premier   marcel       au on cheval li quens oger cuardise c’est ici, me il ne sait rien qui ne va jamais si entêtanteeurydice dernier vers aoi j’ai travaillé libre de lever la tête       b&acir     quand et il fallait aller debout j’écoute vos si grant dol ai que ne archipel shopping, la     &nbs   la baie des anges       la se reprendre. creuser son moisissures mousses lichens comment entrer dans une       pass&e ço dist li reis : (dans mon ventre pousse une 1- c’est dans       le vertige. une distance eurydice toujours nue à mougins. décembre 1. il se trouve que je suis ouverture de l’espace c’est la peur qui fait en introduction à dorothée vint au monde   encore une faisant dialoguer le plus insupportable chez deuxième apparition de la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Ughes, Yves > Capharnaüm, douze stations avant Judas

Capharnaüm, douze stations avant Judas

Dernier ajout : 30 mai 2009.

Les 3 derniers textes : Capharnaüm, 17 , Capharnaüm, 16 , Capharnaüm, 15 .

Les 3 textes les plus lus : Capharnaüm, 9 , Capharnaüm, 10 , Capharnaüm, 8 .

Un recueil inédit de Yves Ughes


  • Capharnaüm, 1

    Clefs : Ughes
    Au rayon des surgelés Judas le sicaire cherchait des convictions. Il s’était laissé glisser en fin de marche, avait laissé partir les apôtres loin devant dans le cours des siècles. Aucun d’eux n’avait (...)
  • Capharnaüm, 2

    Clefs : Ughes
    Et ces vieilles bancroches triant les fruits légumes comme formulaires de salut faudrait-il encore faire semblant de les aimer alors que les soldats oppriment les villages et qu’il conviendrait (...)
  • Capharnaüm, 3

    Clefs : Ughes , poésie
    Station 1 : Judas Je j’entrais dans le silence vaginal des hauteurs et ce que j’y faisais m’était étranger mes actes gâtés comme sauces accrochaient au fond me (...)
  • Capharnaüm, 4

    Clefs : Ughes , poésie
    Ne pas négocier ne jamais tomber dans la faiblesse des palmiers ancillaires. Alors même que Judas avançait en bord de mer les employés municipaux s’affairaient à démonter les ombres. La ville devait (...)
  • Capharnaüm, 5

    Clefs : Ughes , poésie
    et il fallait aller debout comme homme possible chercher comment arracher le pouvoir militaire de cette médaille de lauriers dressée démesurée dans la chair du (...)
  • Capharnaüm, 6

    Clefs : Ughes , poésie
    sous la pression des aumônes demandées la véhémence des poids lourds fait bouger la plaque démise des lèvres et le (...)
  • Capharnaüm, 7

    Clefs : Ughes , poésie
    nous avancions en bas de casse nous avancions dans les boyaux d’un monde suintant et transpirions ainsi beaucoup dans les mailles des tricots de corps se tordaient les damnés de l’instant tout (...)
  • Capharnaüm, 8

    Clefs : Ughes , poésie
    Station 3 encore IL parle maintenant d’une hauteur blanche qui me paraît inaccessible sous la peau de mon visage mes taches rouges altèrent la pudeur des mots le sang toujours semble (...)
  • Capharnaüm, 9

    Clefs : Ughes , poésie
    l’évidence s’inscrivait ainsi dans le rétroviseur mais comment dire cette réalité décomposée dans le temps dans ces parcelles de miroir variant aussi selon les pleins de (...)
  • Capharnaüm, 10

    Clefs : Ughes , poésie
    Station 4 : Judas fusion je m’agrippais aux branches torves des cistes à feuilles de sauge déjà leurs fleurs mauves étaient tombées et je glissais sur les mots qu’Il avançait qui se dérobaient (...)

0 | 10

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette