BRIBES EN LIGNE
la réserve des bribes vertige. une distance       sur le non... non... je vous assure, s’égarer on       le branches lianes ronces pour michèle gazier 1 paien sunt morz, alquant pour andré villers 1) cinquième citationne si grant dol ai que ne derniers clers est li jurz et li     rien il y a tant de saints sur dernier vers aoi l’erbe del camp, ki les lettres ou les chiffres petites proses sur terre morz est rollant, deus en ad dernier vers aoi il souffle sur les collines couleur qui ne masque pas bruno mendonça iv.- du livre d’artiste       force quatrième essai de 0 false 21 18 la fraîcheur et la attendre. mot terrible. ço dist li reis :  hier, 17 en ceste tere ad estet ja     du faucon (la numérotation des peinture de rimes. le texte et  riche de mes g. duchêne, écriture le le texte qui suit est, bien spectacle de josué dit       coude en introduction à       sur passet li jurz, si turnet a       longte     le cygne sur j’aime chez pierre nouvelles mises en toute une faune timide veille       je la vie est dans la vie. se j’ai ajouté  c’était       pav&ea     cet arbre que   un vendredi dentelle : il avait le vieux qui       é les doigts d’ombre de neige “dans le dessin voudrais je vous temps où les coeurs c’est la distance entre si elle est belle ? je poème pour traquer troisième essai et     oued coulant les petites fleurs des je rêve aux gorges pour le prochain basilic, (la rien n’est pour ma       dans elle disposait d’une comme c’est est-ce parce que, petit, on marcel alocco a madame des forêts de il ne reste plus que le       la       le nu(e), comme son nom quand les eaux et les terres du bibelot au babilencore une a propos d’une       sous       " toutefois je m’estimais glaciation entre pour maguy giraud et la gaucherie à vivre, station 5 : comment Éléments - bribes en ligne a able comme capable de donner heureuse ruine, pensait f le feu s’est quand nous rejoignons, en       enfant tout en vérifiant il faut aller voir    il paysage de ta tombe  et …presque vingt ans plus ouverture d’une 1) notre-dame au mur violet madame a des odeurs sauvages dernier vers aoi       sur       il a la femme au       montag dans la caverne primordiale j’oublie souvent et merci à la toile de d’abord l’échange des vos estes proz e vostre ce qui fascine chez folie de josuétout est madame est une       avant       fleur       pav&ea le 19 novembre 2013, à la 1- c’est dans et tout avait f les rêves de arbre épanoui au ciel    au balcon       parfoi c’est le grand tous feux éteints. des l’une des dernières le proche et le lointain les plus terribles       fourr& antoine simon 2 pas sur coussin d’air mais   je ne comprends plus il tente de déchiffrer, il en est des noms comme du   ces sec erv vre ile le plus insupportable chez madame est une torche. elle       il       dans À l’occasion de je dors d’un sommeil de       en     le lorsqu’on connaît une "je me tais. pour taire. je n’hésiterai art jonction semble enfin   pour théa et ses       " il existe au moins deux c’est une sorte de madame déchirée       la  le livre, avec     quand pour yves et pierre poher et       voyage   nous sommes pour martine       va c’est pour moi le premier dans ce pays ma mère       s̵ une il faut dire les pour jean-louis cantin 1.- le coquillage contre ce qui fait tableau : ce  pour le dernier jour régine robin,   que signifie       ...mai face aux bronzes de miodrag mult ben i fierent franceis e c’est seulement au sables mes parolesvous clere est la noit e la sors de mon territoire. fais je désire un    seule au dernier vers aoi normal 0 21 false fal que d’heures quatrième essai rares pour frédéric       en un rossignolet tu la dernier vers aoi       la pie pure forme, belle muette,       le       dans tendresses ô mes envols etait-ce le souvenir de l’autre   jn 2,1-12 : in the country le samedi 26 mars, à 15       chaque sequence 6   le sept (forces cachées qui sauvage et fuyant comme (dans mon ventre pousse une raphaël       qui la lecture de sainte de toutes les les premières me dernier vers aoi   essai de nécrologie,   3   

les       le       sur douce est la terre aux yeux (ma gorge est une l’art c’est la viallat © le château de un homme dans la rue se prend f le feu m’a       d&eacu j’ai relu daniel biga, pourquoi yves klein a-t-il nice, le 8 octobre À max charvolen et martin   tout est toujours en  un livre écrit 1-nous sommes dehors. leonardo rosa antoine simon 13 mon travail est une derniers vers sun destre carcassonne, le 06       les tous ces charlatans qui       rampan antoine simon 26 de prime abord, il pur ceste espee ai dulor e guetter cette chose constellations et quelque chose un jour nous avons printemps breton, printemps de mes deux mains       pourqu abu zayd me déplait. pas dans le train premier le ciel est clair au travers issent de mer, venent as un besoin de couper comme de le 26 août 1887, depuis  dans toutes les rues dernier vers aoi mon cher pétrarque, et que dire de la grâce pour raphaël  les premières  au travers de toi je le galop du poème me       sur  dernières mises       apparu les dieux s’effacent je m’étonne toujours de la le scribe ne retient       au       object       sur le travail de bernard ensevelie de silence,  l’exposition   tous ces chardonnerets comme ce mur blanc   iv    vers j’ai changé le attention beau elle ose à peine depuis ce jour, le site je t’ai admiré, un soir à paris au       " a la fin il ne resta que dernier vers aoi madame aux rumeurs ce   tromper le néant assise par accroc au bord de je me souviens de le pendu abstraction voir figuration quant carles oït la sa langue se cabre devant le langues de plomba la marché ou souk ou bien sûr, il y eut mesdames, messieurs, veuillez madame, vous débusquez       " aucun hasard si se   saint paul trois dernier vers aoi l’appel tonitruant du       allong "ces deux là se  ce mois ci : sub halt sunt li pui e mult halt       st il en est des meurtrières.     [1]      dans la ruela deux ce travail vous est rimbaud a donc et ces on trouvera la video descendre à pigalle, se le 26 août 1887, depuis il n’y a pas de plus antoine simon 7       soleil f les marques de la mort sur des quatre archanges que pour pierre theunissen la i mes doigts se sont ouverts seins isabelle boizard 2005 dans l’innocence des histoire de signes . dernier vers aoi a toi le don des cris qui le franchissement des deux mille ans nous "pour tes montagnesde écrirecomme on se exacerbé d’air quelque temps plus tard, de il semble possible un trait gris sur la   au milieu de a ma mère, femme parmi le lent tricotage du paysage ( ce texte a allons fouiller ce triangle             je me « 8° de le lent déferlement la chaude caresse de dernier vers aoi  “ne pas       la ma voix n’est plus que ki mult est las, il se dort et je vois dans vos pour robert       au chaque automne les « h&eacu ainsi va le travail de qui giovanni rubino dit dernier vers aoi mieux valait découper dernier vers aoi franchement, pensait le chef, les cuivres de la symphonie on cheval       bruyan bernadette griot vient de le corps encaisse comme il o tendresses ô mes avec marc, nous avons       banlie antoine simon 22 la communication est (en regardant un dessin de 7) porte-fenêtre antoine simon 5  l’écriture  marcel migozzi vient de de pa(i)smeisuns en est venuz la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis...

Au rendez-vous des amis...

Dernier ajout : 12 février.


Des espaces ouverts à des écrivains et poètes amis... Le titre est repris à Max Ernst, qui l’avait attribué à une toile de 1922 (Le rendez-vous des amis"), et à Michel Butor qui a ainsi intitulé l’un de ses ouvrages paru aux éditions de l’Amourier.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette