BRIBES EN LIGNE
c’est la peur qui fait l’ami michel merle noir  pour bientôt, aucune amarre  il y a le antoine simon 25 si, il y a longtemps, les       reine josué avait un rythme  “... parler une la fonction,   jn 2,1-12 : histoire de signes . abu zayd me déplait. pas je suis dernier vers aoi   j’arrivais dans les attelage ii est une œuvre madame est une torche. elle non, björg,       st branches lianes ronces viallat © le château de tu le saiset je le vois a la fin il ne resta que     le      & les lettres ou les chiffres       la j’aime chez pierre sauvage et fuyant comme station 7 : as-tu vu judas se le 28 novembre, mise en ligne       dans pour daniel farioli poussant le travail de bernard à propos des grands tous ces charlatans qui cet article est paru dans le equitable un besoin sonnerait clers fut li jurz e li iloec endreit remeint li os  “ne pas       parfoi       &agrav accorde ton désir à ta les oiseaux s’ouvrent Être tout entier la flamme antoine simon 10 ce n’est pas aux choses 0 false 21 18 il n’y a pas de plus     hélas,     faisant la je ne peins pas avec quoi, un soir à paris au autres litanies du saint nom le bulletin de "bribes je désire un grant est la plaigne e large nous savons tous, ici, que     du faucon v.- les amicales aventures du madame, on ne la voit jamais chaque jour est un appel, une       vaches ce va et vient entre dernier vers aoi       surgi     son       dans et que dire de la grâce quand les mots chaque automne les avant dernier vers aoi un titre : il infuse sa ce qu’un paysage peut       jardin issent de mer, venent as la mort d’un oiseau.       aux     extraire la question du récit preambule – ut pictura si tu es étudiant en et je vois dans vos c’est pour moi le premier in the country si j’étais un dernier vers aoi portrait. 1255 : madame des forêts de mieux valait découper   adagio   je décembre 2001. l’homme est la prédication faite       voyage du fond des cours et des a propos de quatre oeuvres de       ton pour maxime godard 1 haute dieu faisait silence, mais la liberté de l’être napolì napolì f les feux m’ont pour robert mult est vassal carles de "et bien, voilà..." dit temps où les coeurs béatrice machet vient de des conserves ! jusqu’à il y a       ce d’abord l’échange des la poésie, à la pas une année sans évoquer   nous sommes la force du corps, 1) notre-dame au mur violet     l’é dans ce pays ma mère station 1 : judas     " ne pas négocier ne seul dans la rue je ris la …presque vingt ans plus   voici donc la assise par accroc au bord de depuis le 20 juillet, bribes neuf j’implore en vain "l’art est-il    nous  tu ne renonceras pas.       ( cet article est paru       cette nu(e), comme son nom madame chrysalide fileuse giovanni rubino dit quand sur vos visages les réponse de michel 7) porte-fenêtre       grimpa       la       le il n’était qu’un le vieux qui       sur que reste-t-il de la morz est rollant, deus en ad l’art n’existe onze sous les cercles       ruelle (de)lecta lucta   dans le monde de cette il aurait voulu être et ces antoine simon 31 mesdames, messieurs, veuillez de toutes les       deux troisième essai f les marques de la mort sur nice, le 18 novembre 2004 À max charvolen et       la       (       dans " je suis un écorché vif. max charvolen, martin miguel paysage de ta tombe  et deuxième et encore  dits langues de plomba la les avenues de ce pays       au       le clere est la noit e la rita est trois fois humble. dernier vers aoi vertige. une distance     le cygne sur je m’étonne toujours de la tout est prêt en moi pour   je n’ai jamais et si au premier jour il  la toile couvre les       ma la deuxième édition du  epître aux station 3 encore il parle antoine simon 19       entre rimbaud a donc macles et roulis photo 7 douze (se fait terre se il était question non vos estes proz e vostre       bonheu pluies et bruines, dernier vers aoi où l’on revient je suis celle qui trompe quelque temps plus tard, de il tente de déchiffrer, il est le jongleur de lui sous l’occupation       allong les textes mis en ligne bal kanique c’est quel ennui, mortel pour elle disposait d’une d’ eurydice ou bien de       une bribes en ligne a quand les eaux et les terres la lecture de sainte tout en travaillant sur les       je af : j’entends       glouss  hors du corps pas       entre   tout est toujours en chercher une sorte de       six et  riche de mes     les fleurs du ce qui importe pour  née à premier vers aoi dernier       sur       en ma voix n’est plus que si elle est belle ? je au rayon des surgelés si grant dol ai que ne   1) cette j’ai longtemps recleimet deu mult le geste de l’ancienne, la liberté s’imprime à deuxième essai le entr’els nen at ne pui le lent tricotage du paysage dans le pain brisé son (À l’église dernier vers aoi  un livre écrit a grant dulur tendrai puis       le       la    tu sais       baie deuxième suite passet li jurz, la noit est faisant dialoguer pour jean gautheronle cosmos  pour jean le reprise du site avec la       object pour andré villers 1) m1       un jour, vous m’avez exode, 16, 1-5 toute il en est des noms comme du ajout de fichiers sons dans dans l’effilé de tes chaussures au bas de la communication est   marcel et il fallait aller debout essai de nécrologie, ce paysage que tu contemplais il faut laisser venir madame rm : d’accord sur antoine simon 12 passent .x. portes, buttati ! guarda&nbs merci au printemps des       tourne clquez sur une errance de religion de josué il approche d’une pour max charvolen 1) la bouche pleine de bulles les grands encore une citation“tu suite du blasphème de     chant de a supposer quece monde tienne     chambre etudiant à pour mes enfants laure et pour yves et pierre poher et bruno mendonça mais jamais on ne imagine que, dans la       j̵ je dors d’un sommeil de       la       au ce qui fascine chez dernier vers aoi     de rigoles en me régine robin,    seule au et que vous dire des toutes sortes de papiers, sur  avec « a la pas facile d’ajuster le il souffle sur les collines chaises, tables, verres, la brume. nuages antoine simon 23 en cet anniversaire, ce qui       ...mai     cet arbre que nice, le 30 juin 2000 station 4 : judas  antoine simon 27       le les amants se     longtemps sur dernier vers aoi       la constellations et  il est des objets sur       il tromper le néant un nouvel espace est ouvert le temps passe dans la À peine jetés dans le le recueil de textes glaciation entre       sur 1 la confusion des       cerisi le passé n’est "moi, esclave" a nous serons toujours ces il y a tant de saints sur pour ma       fourmi       apr&eg dernier vers aoi       l̵ pour andré « e ! malvais nouvelles mises en s’ouvre la le 26 août 1887, depuis bien sûr, il y eut rien n’est plus ardu       ce fontelucco, 6 juillet 2000 lorsque martine orsoni ce 28 février 2002.       au       je me violette cachéeton   est-ce que epuisement de la salle,       sur le       et tout est possible pour qui       je       fleur toute une faune timide veille       &n les enseignants : de tantes herbes el pre       une   iv    vers normalement, la rubrique les dessins de martine orsoni   (dans le les parents, l’ultime f les rêves de 5) triptyque marocain exacerbé d’air je découvre avant toi de la cyclades, iii° À max charvolen et martin la terre nous       le le 15 mai, à c’était une       &agrav comme ce mur blanc dans la caverne primordiale la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis...

Au rendez-vous des amis...

Dernier ajout : 26 janvier.


Des espaces ouverts à des écrivains et poètes amis... Le titre est repris à Max Ernst, qui l’avait attribué à une toile de 1922 (Le rendez-vous des amis"), et à Michel Butor qui a ainsi intitulé l’un de ses ouvrages paru aux éditions de l’Amourier.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette