BRIBES EN LIGNE
un temps hors du c’est vrai Ç’avait été la jamais si entêtanteeurydice temps où les coeurs les durand : une ainsi va le travail de qui un soir à paris au edmond, sa grande dernier vers aoi ce poème est tiré du    7 artistes et 1 références : xavier raphaël pour mon épouse nicole dans les carnets   d’un coté, "ah ! mon doux pays, poussées par les vagues même si les routes de ce pays sont le bulletin de "bribes franchement, pensait le chef, pluies et bruines, a supposer quece monde tienne a claude b.   comme le grand combat : immense est le théâtre et a propos d’une     de rigoles en     quand j’ai donc ecrire les couleurs du monde sixième le plus insupportable chez  les éditions de dix l’espace ouvert au il ne reste plus que le       dans       un c’est la distance entre "tu sais ce que c’est antoine simon 17 ce monde est semé       la  les œuvres de     &nbs je t’ai admiré,       dans antoine simon 7       dans il tente de déchiffrer, le tissu d’acier on dit qu’agathe pour maxime godard 1 haute       dans si j’étais un attendre. mot terrible. je découvre avant toi première est-ce parce que, petit, on antoine simon 26 pour martine les enseignants :       je ce qui fascine chez écoute, josué, ce pays que je dis est histoire de signes .     les provisions  tous ces chardonnerets pour robert tromper le néant ki mult est las, il se dort la poésie, à la mult est vassal carles de  la toile couvre les « e ! malvais aux barrières des octrois dimanche 18 avril 2010 nous  il est des objets sur il y a tant de saints sur dernier vers s’il polenta monde imaginal,    regardant antoine simon 21       é j’ai parlé quand vous serez tout     sur la af : j’entends de la je ne peins pas avec quoi, marcel alocco a    nous pour ma       enfant on a cru à a grant dulur tendrai puis "l’art est-il patrick joquel vient de mise en ligne d’un     après 0 false 21 18 le ciel est clair au travers la réserve des bribes dans la caverne primordiale dieu faisait silence, mais   la baie des anges       soleil antoine simon 25 douze (se fait terre se chairs à vif paumes je sais, un monde se pour philippe jouer sur tous les tableaux je rêve aux gorges     ton à la mémoire de grande lune pourpre dont les "ces deux là se   pour adèle et pour michèle aueret bien sûrla je n’ai pas dit que le pour martine, coline et laure   que signifie rien n’est equitable un besoin sonnerait un verre de vin pour tacher "la musique, c’est le i mes doigts se sont ouverts       l̵   voici donc la       & je m’étonne toujours de la       st derniers vers sun destre madame est une torche. elle dernier vers aoi le 19 novembre 2013, à la pourquoi yves klein a-t-il       fleure quatre si la mer s’est légendes de michel dans les écroulements       l̵ onzième et encore  dits       au       deux       la madame des forêts de       vu l’instant criblé pour jacky coville guetteurs pour michèle gazier 1 il n’est pire enfer que hans freibach :  les premières       &ccedi un besoin de couper comme de       art jonction semble enfin la galerie chave qui       cette passet li jurz, si turnet a quant carles oït la quelques autres (en regardant un dessin de pas sur coussin d’air mais   pour le prochain nous savons tous, ici, que a ma mère, femme parmi       gentil     surgi de pareïs li seit la les amants se       nuage langues de plomba la quai des chargeurs de si, il y a longtemps, les comment entrer dans une  marcel migozzi vient de       soleil trois (mon souffle au matin tu le saiset je le vois 10 vers la laisse ccxxxii etudiant à       &agrav   saint paul trois       la nous avons affaire à de le 28 novembre, mise en ligne assise par accroc au bord de antoine simon 31 cinq madame aux yeux rossignolet tu la percey priest lakesur les la terre nous un homme dans la rue se prend un trait gris sur la toute une faune timide veille générations   si vous souhaitez la danse de  dernières mises suite de le soleil n’est pas pour andré "je me tais. pour taire. sous la pression des ce texte m’a été merci à marc alpozzo a la libération, les       o il en est des meurtrières.       "     le cygne sur depuis le 20 juillet, bribes dernier vers aoi         pass&e peinture de rimes. le texte       dans les parents, l’ultime dernier vers doel i avrat, mi viene in mentemi       une pour maguy giraud et le samedi 26 mars, à 15 iv.- du livre d’artiste       object macles et roulis photo madame, c’est notre deuxième essai le       la  tu vois im font chier les avenues de ce pays    en seul dans la rue je ris la deuxième approche de a dix sept ans, je ne savais le recueil de textes antoine simon 5 j’ai travaillé n’ayant pas  le grand brassage des f toutes mes du fond des cours et des l’une des dernières       sur le vieux qui le corps encaisse comme il dans l’effilé de et voici maintenant quelques toute trace fait sens. que huit c’est encore à « h&eacu pour max charvolen 1) en introduction à errer est notre lot, madame, normalement, la rubrique quatrième essai rares avez-vous vu       une aux george(s) (s est la la fonction, pour nicolas lavarenne ma         &n le glacis de la mort       p&eacu issent de mer, venent as sainte marie,   pour olivier pour pierre theunissen la       les dernier vers aoi il ne s’agit pas de janvier 2002 .traverse       dans pour jean-marie simon et sa c’est extrêmement       grimpa       sabots i.- avaler l’art par  “ne pas décembre 2001. intendo... intendo ! tout à fleur d’eaula danse     du faucon       sur antoine simon 27       le autre petite voix     dans la ruela dernier vers aoi "mais qui lit encore le       longte ils avaient si longtemps, si dans le train premier toutes ces pages de nos aucun hasard si se avant propos la peinture est quelques textes a la femme au       &agrav bernard dejonghe... depuis et il fallait aller debout       l̵ elle réalise des tout en travaillant sur les       midi une autre approche de       alla l’heure de la et te voici humanité antoine simon 13 thème principal : 13) polynésie   est-ce que lorsque martine orsoni vous dites : "un la vie humble chez les clere est la noit e la l’éclair me dure, mais non, mais non, tu bruno mendonça coupé le sonà fin première       dans si tu es étudiant en       le prenez vos casseroles et       au dans les horizons de boue, de autre essai d’un   iv    vers  mise en ligne du texte (vois-tu, sancho, je suis       le  la lancinante et ces   le 10 décembre jusqu’à il y a       dans    il dans les hautes herbes je t’enlace gargouille   pour théa et ses le travail de bernard et nous n’avons rien       le je serai toujours attentif à à sylvie       juin des conserves !       dans ce paysage que tu contemplais nous viendrons nous masser mon cher pétrarque, arbre épanoui au ciel lu le choeur des femmes de ecrire sur cet article est paru il faut aller voir pas de pluie pour venir apaches :       la pour jean marie de tantes herbes el pre       descen       coude  ce qui importe pour vous n’avez dans un coin de nice, c’est le grand deuxième apparition de       baie pas même rm : d’accord sur je ne saurais dire avec assez       banlie madame aux rumeurs pour daniel farioli poussant quand sur vos visages les ici, les choses les plus si grant dol ai que ne nouvelles mises en     faisant la la parol

Accueil > Personnalités > Machet

Machet

Béatrice Machet est née en 1058 à Brou. Elle vit et travaille à Lorgues.

JPEG - 215.6 ko
Béatrice Machet © U. Muller

Plus d’informations, sur le site de l’Amourier

Et dans ces Bribes :


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette