BRIBES EN LIGNE
moi cocon moi momie fuseau     les provisions (josué avait lentement     à dans un coin de nice, l’erbe del camp, ki sables mes parolesvous encore la couleur, mais cette       &n antoine simon 15 non... non... je vous assure, diaphane est le mougins. décembre mise en ligne d’un exacerbé d’air       pourqu       (       au       gentil avant dernier vers aoi       le temps où les coeurs ne faut-il pas vivre comme tandis que dans la grande ce texte m’a été “le pinceau glisse sur raphaël pour alain borer le 26  avec « a la li emperere par sa grant       longte       dans frères et la pureté de la survie. nul la question du récit     vers le soir dernier vers aoi       dans et il parlait ainsi dans la huit c’est encore à       le dernier vers aoi le 2 juillet nouvelles mises en pour andré villers 1) quelque temps plus tard, de  de même que les       sur un homme dans la rue se prend douce est la terre aux yeux autre citation       jardin écoute, josué,       apr&eg 0 false 21 18 l’impossible   né le 7       &agrav     chambre et  riche de mes franchement, pensait le chef, on cheval la terre nous vous dites : "un je déambule et suis "ces deux là se in the country dernier vers aoi c’est la distance entre       voyage quand c’est le vent qui ( ce texte a passent .x. portes, quand les mots ecrire sur  référencem le lent déferlement cher bernard f le feu s’est  ce qui importe pour pour nicolas lavarenne ma histoire de signes .  les éditions de janvier 2002 .traverse « h&eacu le géographe sait tout deux ajouts ces derniers dimanche 18 avril 2010 nous deuxième cet univers sans vous avez antoine simon 26 rare moment de bonheur, à cri et à dernier vers aoi si, il y a longtemps, les tendresse du mondesi peu de       dans       cerisi tout en vérifiant et voici maintenant quelques d’un bout à dans les écroulements la galerie chave qui antoine simon 11 pour helmut un tunnel sans fin et, à il existe deux saints portant paroles de chamantu deux ce travail vous est il en est des meurtrières. les étourneaux ! alocco en patchworck © heureuse ruine, pensait     chant de       l̵ le temps passe si vite, des quatre archanges que chercher une sorte de je suis quelques textes i mes doigts se sont ouverts   d’un coté, je t’enlace gargouille comme c’est monde imaginal, j’ai en réserve carissimo ulisse,torna a Ç’avait été la madame est une raphaËl i en voyant la masse aux       &       cette       dans   ces sec erv vre ile intendo... intendo ! a l’aube des apaches, charogne sur le seuilce qui       ruelle     longtemps sur       arauca attendre. mot terrible. tant pis pour eux. sous la pression des mon cher pétrarque, quand il voit s’ouvrir, seul dans la rue je ris la       voyage pour yves et pierre poher et   jn 2,1-12 : il ne reste plus que le  dans le livre, le « pouvez-vous station 3 encore il parle       la l’une des dernières dentelle : il avait li quens oger cuardise   le 10 décembre pour andré   pour le prochain Éléments - dernier vers s’il pas sur coussin d’air mais le 15 mai, à (la numérotation des la liberté s’imprime à leonardo rosa dans les hautes herbes glaciation entre les routes de ce pays sont       la       journ& a propos de quatre oeuvres de pour lee    seule au j’ai relu daniel biga,       &n « 8° de madame est la reine des       fleure 7) porte-fenêtre mouans sartoux. traverse de granz est li calz, si se il aurait voulu être ainsi va le travail de qui       la moisissures mousses lichens la mastication des nice, le 8 octobre   la baie des anges un soir à paris au sous l’occupation siglent a fort e nagent e la lecture de sainte carmelo arden quin est une antoine simon 23 sainte marie, dans l’innocence des une il faut dire les s’égarer on la mort d’un oiseau. chaque jour est un appel, une antoine simon 6 et si tu dois apprendre à cet article est paru dans le       en dix l’espace ouvert au       coude le grand combat : al matin, quant primes pert       (       tourne dernier vers aoi       le  zones gardées de       m̵ la deuxième édition du dans ma gorge   en grec, morías une errance de       sur la bouche pure souffrance   encore une  le "musée je suis occupé ces toutes sortes de papiers, sur ki mult est las, il se dort je serai toujours attentif à  les premières d’abord l’échange des  la lancinante       je   voici donc la       la descendre à pigalle, se       soleil     extraire dernier vers aoi       bonhe pour angelo l’art c’est la   se zacinto dove giacque il mio …presque vingt ans plus torna a sorrento ulisse torna j’ai ajouté vertige. une distance il y a tant de saints sur et je vois dans vos hans freibach : en cet anniversaire, ce qui j’oublie souvent et à propos des grands juste un mot pour annoncer le 26 août 1887, depuis "nice, nouvel éloge de la le lourd travail des meules la mort, l’ultime port, j’ai longtemps abstraction voir figuration       le  pour de dernier vers aoi     3   

les       marche       alla pour martin l’impression la plus quatrième essai de il souffle sur les collines de sorte que bientôt       sur le     ton bien sûr, il y eut       longte       la agnus dei qui tollis peccata  “s’ouvre  “... parler une c’était une recleimet deu mult     [1]  clere est la noit e la ils sortent madame chrysalide fileuse je reviens sur des comment entrer dans une de proche en proche tous À perte de vue, la houle des     de rigoles en bien sûrla nous savons tous, ici, que immense est le théâtre et dernier vers aoi   un besoin de couper comme de je rêve aux gorges (ô fleur de courge... "le renard connaît tout mon petit univers en       dans       j̵ les plus vieilles     cet arbre que paien sunt morz, alquant       droite       une et te voici humanité     depuis laure et pétrarque comme  monde rassemblé régine robin, antoine simon 10       avant j’ai donné, au mois a ma mère, femme parmi antoine simon 9   la production et que vous dire des     après si elle est belle ? je   que signifie ses mains aussi étaient peinture de rimes. le texte coupé en deux quand       " comme ce mur blanc       &eacut       embarq la brume. nuages             le la route de la soie, à pied, rien n’est carcassonne, le 06 chaque automne les 1- c’est dans   marcel       en un   adagio   je o tendresses ô mes       ma de la reflets et echosla salle       parfoi cinquième citationne vous deux, c’est joie et la communication est pure forme, belle muette, a la libération, les       sur quatrième essai rares lentement, josué   nous sommes a claude b.   comme vous n’avez vos estes proz e vostre au matin du si j’étais un À peine jetés dans le il semble possible       il antoine simon 17      & pour egidio fiorin des mots (ma gorge est une       le       le       fourr& ce       jonath tout en travaillant sur les le 19 novembre 2013, à la af : j’entends etait-ce le souvenir deuxième essai le qu’est-ce qui est en quand sur vos visages les le temps passe dans la antoine simon 20  improbable visage pendu c’est une sorte de dorothée vint au monde  il est des objets sur quand les eaux et les terres mi viene in mentemi pour jean marie       un     &nbs difficile alliage de première a dix sept ans, je ne savais grande lune pourpre dont les antoine simon 30 dans le pays dont je vous la parol

Accueil > Actualité du site

Actualité du site


0 | 10 | 20 | 30 | 40

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette