BRIBES EN LIGNE
je ne peins pas avec quoi, et…  dits de martin miguel art et       le       l̵ la fraîcheur et la     l’é À peine jetés dans le       dans à propos des grands la danse de dernier vers aoi  au travers de toi je dernier vers s’il À max charvolen et martin petites proses sur terre attendre. mot terrible. la littérature de       je raphaël autre citation"voui       apr&eg quel étonnant à propos “la bientôt, aucune amarre a claude b.   comme cliquetis obscène des comme c’est un verre de vin pour tacher deuxième approche de  avec « a la macles et roulis photo 6 à la bonne       deux je suis  pour de six de l’espace urbain, encore la couleur, mais cette tout est possible pour qui du fond des cours et des se reprendre. creuser son       &ccedi c’est le grand le nécessaire non       voyage la brume. nuages souvent je ne sais rien de mult est vassal carles de journée de       la dans le train premier       sur sur l’erbe verte si est dernier vers aoi       un     nous peinture de rimes. le texte deux ce travail vous est et combien antoine simon 16 le numéro exceptionnel de bribes en ligne a       bonheu       sur macles et roulis photo 1 et  riche de mes ainsi alfred… jamais je n’aurais ajout de fichiers sons dans tes chaussures au bas de ses mains aussi étaient     hélas, si, il y a longtemps, les mes pensées restent faisant dialoguer la mort d’un oiseau. elle ose à peine mise en ligne macao grise avec marc, nous avons       "     pourquoi première       dans dans les carnets pour nicolas lavarenne ma       pass&e       force je t’enlace gargouille dernier vers aoi tant pis pour eux. mesdames, messieurs, veuillez ma chair n’est accoucher baragouiner   un dernier vers aoi reflets et echosla salle   je ne comprends plus pour lee 0 false 21 18 i en voyant la masse aux c’est vrai folie de josuétout est quatrième essai de  référencem aux barrières des octrois tandis que dans la grande station 4 : judas  dernier vers aoi les oiseaux s’ouvrent jusqu’à il y a la réserve des bribes nu(e), comme son nom abstraction voir figuration il tente de déchiffrer, trois tentatives desesperees dans l’effilé de intendo... intendo !     vers le soir les lettres ou les chiffres petit matin frais. je te  jésus "mais qui lit encore le station 5 : comment pour jacky coville guetteurs  la lancinante       fourmi     rien       é   iv    vers       sur       ma  au mois de mars, 1166   marcel in the country     sur la béatrice machet vient de etait-ce le souvenir (ma gorge est une polenta station 3 encore il parle la mastication des ecrire sur préparation des juste un mot pour annoncer dernier vers aoi il existe au moins deux  “s’ouvre  “ne pas quand les eaux et les terres accorde ton désir à ta dernier vers aoi       le  pour le dernier jour  l’écriture       l̵ m1       rossignolet tu la ils s’étaient bribes en ligne a patrick joquel vient de il faut aller voir non... non... je vous assure, madame aux rumeurs de tantes herbes el pre carles li reis en ad prise sa    nous glaciation entre  on peut passer une vie on peut croire que martine le lourd travail des meules       (       au moisissures mousses lichens vous avez f le feu s’est toute une faune timide veille pour max charvolen 1)       sur       &n pas une année sans évoquer pour mes enfants laure et       bonhe iloec endreit remeint li os voile de nuità la       pourqu 1-nous sommes dehors. nice, le 18 novembre 2004 dire que le livre est une gardien de phare à vie, au pour mireille et philippe il n’était qu’un   d’un coté, quand vous serez tout       va       et tu (elle entretenait dont les secrets… à quoi ce qui aide à pénétrer le       la se placer sous le signe de madame, vous débusquez introibo ad altare   l’oeuvre vit son "ces deux là se frères et       ...mai       le       avant aucun hasard si se       glouss j’ai en réserve a supposer quece monde tienne    de femme liseuse ce monde est semé ici. les oiseaux y ont fait immense est le théâtre et tous feux éteints. des  dans toutes les rues merci au printemps des comme ce mur blanc temps où le sang se       marche chercher une sorte de on dit qu’agathe violette cachéeton bel équilibre et sa écoute, josué,       l̵ pour angelo …presque vingt ans plus       le pour andré villers 1)       alla d’ eurydice ou bien de pour jean-marie simon et sa  de la trajectoire de ce       la       la ensevelie de silence, quelques textes quelque temps plus tard, de lentement, josué « pouvez-vous       object    regardant pourquoi yves klein a-t-il ma mémoire ne peut me derniers vers sun destre       cette     surgi       la  dernières mises a propos de quatre oeuvres de       mouett l’homme est       les pour frédéric  pour jean le       rampan 0 false 21 18 un jour nous avons       & il pleut. j’ai vu la les enseignants :  ce mois ci : sub       " que reste-t-il de la quand les mots je ne sais pas si diaphane est le s’égarer on   pour le prochain tout à fleur d’eaula danse bernadette griot vient de     pluie du bien sûr, il y eut elle réalise des "ah ! mon doux pays, madame est la reine des on cheval rimbaud a donc et c’était dans ici, les choses les plus grant est la plaigne e large quel ennui, mortel pour       à générations je suis celle qui trompe il y a des objets qui ont la quand sur vos visages les dans ce pays ma mère outre la poursuite de la mise a dix sept ans, je ne savais ainsi va le travail de qui le glacis de la mort au seuil de l’atelier branches lianes ronces ce paysage que tu contemplais antoine simon 19 j’ai ajouté jamais si entêtanteeurydice « h&eacu   la production       object dernier vers aoi comment entrer dans une le geste de l’ancienne, antoine simon 12 fin première       jardin       midi       au vous dites : "un à bernadette au programme des actions les dieux s’effacent       aux  improbable visage pendu nous viendrons nous masser sors de mon territoire. fais antoine simon 31 j’arrivais dans les madame a des odeurs sauvages avant propos la peinture est à sylvie  “comment dernier vers aoi       entre       une ainsi fut pétrarque dans antoine simon 17       pass&e   (dans le 1) la plupart de ces l’erbe del camp, ki antoine simon 13 abu zayd me déplait. pas       neige la chaude caresse de       six  le livre, avec nos voix dernier vers aoi légendes de michel premier vers aoi dernier       le dernier vers aoi c’est la peur qui fait j’ai longtemps de pareïs li seit la         or dans l’innocence des nécrologie temps de cendre de deuil de assise par accroc au bord de temps de pierres dans la le travail de bernard fragilité humaine. les petites fleurs des dans un coin de nice, me le recueil de textes  hier, 17 pas même       &agrav en cet anniversaire, ce qui les installations souvent, il arriva que   ces sec erv vre ile mais jamais on ne quand il voit s’ouvrir, vedo la luna vedo le après la lecture de   ces notes macles et roulis photo 3 de prime abord, il       m̵ a ma mère, femme parmi clers fut li jurz e li       su     quand art jonction semble enfin 7) porte-fenêtre décembre 2001. la rencontre d’une la parol

Accueil > Personnalités > Pey

Pey

Serge Pey, né en 1950 à Toulouse.

Pour plus d’informations, on pourra consulter le site du Centre d’art et de littérature de l’Hôtel Beury.

Voir son site personnel

Et dans ces Bribes :


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette