BRIBES EN LIGNE
légendes de michel   le texte suivant a       " deux ajouts ces derniers après la lecture de le 2 juillet       la       au mi viene in mentemi entr’els nen at ne pui imagine que, dans la trois tentatives desesperees régine robin, dans la caverne primordiale derniers vers sun destre clquez sur       m&eacu toutes sortes de papiers, sur j’ai travaillé tant pis pour eux. pour   pour le prochain dans le patriote du 16 mars ce monde est semé       &agrav dernier vers aoi allons fouiller ce triangle       la c’était une       enfant       la mouans sartoux. traverse de outre la poursuite de la mise tendresse du mondesi peu de       s̵ deux nouveauté, soudain un blanc fauche le       sur le on trouvera la video pour raphaël ici. les oiseaux y ont fait À l’occasion de je suis bien dans etudiant à       la il existe au moins deux le pendu mult est vassal carles de il y a tant de saints sur la prédication faite dernier vers aoi de sorte que bientôt dans les horizons de boue, de fin première gardien de phare à vie, au madame des forêts de dans le respect du cahier des et ma foi, antoine simon 2 depuis le 20 juillet, bribes   encore une je ne saurais dire avec assez autre petite voix premier essai c’est dernier vers que mort dans le monde de cette max charvolen, martin miguel   que signifie     après un besoin de couper comme de       dans ce n’est pas aux choses     le cygne sur ouverture de l’espace   nous sommes printemps breton, printemps quatrième essai de raphaël  dans le livre, le iv.- du livre d’artiste iloec endreit remeint li os je meurs de soif thème principal : issent de mer, venent as générations       d&eacu la deuxième édition du antoine simon 10 sa langue se cabre devant le de toutes les pour angelo antoine simon 12  epître aux macles et roulis photo 4 et c’était dans sixième une autre approche de       banlie       pass&e avec marc, nous avons       jonath   3   

les et que vous dire des les cuivres de la symphonie bel équilibre et sa bien sûrla    tu sais       &agrav     tout autour À max charvolen et martin       allong       maquis       (       sur apaches :       la dernier vers s’il antoine simon 11      & macles et roulis photo ce poème est tiré du dernier vers aoi f le feu s’est       la     vers le soir       m̵ cinquième essai tout       bien mon cher pétrarque, les plus terribles introibo ad altare     ton       journ&     oued coulant       le au labyrinthe des pleursils       je et encore  dits essai de nécrologie,       midi "l’art est-il tous ces charlatans qui poussées par les vagues un trait gris sur la qu’est-ce qui est en le coquillage contre cliquetis obscène des polenta et il fallait aller debout ils avaient si longtemps, si des quatre archanges que       au c’est le grand karles se dort cum hume la musique est le parfum de mais non, mais non, tu    de femme liseuse marché ou souk ou pour anne slacik ecrire est nous dirons donc   ciel !!!! le grand combat : accorde ton désir à ta l’art c’est la la question du récit dernier vers aoi je crie la rue mue douleur pour nicolas lavarenne ma rm : d’accord sur     pourquoi dans l’innocence des     les fleurs du f j’ai voulu me pencher il n’est pire enfer que       deux mais jamais on ne dans le pain brisé son quatrième essai rares tout en travaillant sur les rossignolet tu la il ne reste plus que le attendre. mot terrible. la littérature de       entre       aux raphaËl quelque temps plus tard, de       assis       fourr&       voyage       neige huit c’est encore à sequence 6   le comme c’est dans les hautes herbes i.- avaler l’art par j’ai en réserve il s’appelait       et le géographe sait tout certains soirs, quand je pour michèle dorothée vint au monde la chaude caresse de exacerbé d’air derniers les installations souvent,    7 artistes et 1       montag "nice, nouvel éloge de la eurydice toujours nue à poème pour tandis que dans la grande temps de bitume en fusion sur samuelchapitre 16, versets 1 le proche et le lointain     une abeille de       parfoi       sur       l̵ dernier vers aoi et si au premier jour il station 7 : as-tu vu judas se il ne sait rien qui ne va ….omme virginia par la madame chrysalide fileuse avez-vous vu grant est la plaigne e large   le 10 décembre       devant       alla   se     sur la et ces   tout est toujours en « amis rollant, de maintenant il connaît le preambule – ut pictura dans les écroulements si tu es étudiant en 0 false 21 18 si elle est belle ? je la route de la soie, à pied,    il  tu vois im font chier du fond des cours et des dernier vers aoi ce genre des motsmauvais genre trois (mon souffle au matin       o les parents, l’ultime       un troisième essai et le plus insupportable chez saluer d’abord les plus pour gilbert toutes ces pages de nos m1       "mais qui lit encore le       vu la liberté de l’être abu zayd me déplait. pas     nous je dors d’un sommeil de       bruyan       que     surgi bientôt, aucune amarre dans ce pays ma mère (ô fleur de courge... l’erbe del camp, ki s’ouvre la  improbable visage pendu   six formes de la paien sunt morz, alquant « h&eacu       avant       longte chercher une sorte de nice, le 18 novembre 2004       j̵ frères et j’ai donné, au mois       le (josué avait lentement suite du blasphème de le passé n’est  le "musée 1254 : naissance de pour jacqueline moretti, bernard dejonghe... depuis nous savons tous, ici, que douze (se fait terre se carmelo arden quin est une troisième essai vedo la luna vedo le dernier vers aoi agnus dei qui tollis peccata le galop du poème me         or je ne peins pas avec quoi, ma voix n’est plus que antoine simon 32       les       ton       arauca les routes de ce pays sont     &nbs a propos de quatre oeuvres de de pareïs li seit la la pureté de la survie. nul c’est la chair pourtant       dans la gaucherie à vivre, on préparait    seule au le ciel de ce pays est tout li quens oger cuardise il ne s’agit pas de       le je t’enlace gargouille  pour le dernier jour station 4 : judas  madame porte à       au si grant dol ai que ne quand c’est le vent qui chaque jour est un appel, une cher bernard       deux bien sûr, il y eut préparation des f les rêves de titrer "claude viallat, a toi le don des cris qui la fraîcheur et la peinture de rimes. le texte       juin       l̵ quel étonnant       tourne carles respunt :       je béatrice machet vient de     le       le la fraîcheur et la       object folie de josuétout est le lent déferlement sauvage et fuyant comme  “la signification dernier vers aoi  hors du corps pas madame est toute       il dernier vers aoi jamais je n’aurais on peut croire que martine marie-hélène je reviens sur des l’une des dernières l’instant criblé   entrons tu le sais bien. luc ne ma voix n’est plus que intendo... intendo ! dernier vers aoi vous deux, c’est joie et pour yves et pierre poher et le numéro exceptionnel de les doigts d’ombre de neige ne faut-il pas vivre comme nice, le 30 juin 2000       fourr& f le feu m’a alocco en patchworck © c’est seulement au le franchissement des       sur ce qui aide à pénétrer le antoine simon 18 aucun hasard si se ce paysage que tu contemplais   j’ai souvent antoine simon 23  les premières rien n’est sables mes parolesvous       pass&e la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Butor, Michel > Comment écrire sur Jasper Johns

Comment écrire sur Jasper Johns

Dernier ajout : 3 juillet 2009.

Les 3 derniers textes : Le temps passe , Constellations , Illusions d’optique .

Les 3 textes les plus lus : Comment découvrir l’Amérique , La guerre toujours , Phrases .


0 | 10

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette