BRIBES EN LIGNE
      et       ( portrait. 1255 : f qu’il vienne, le feu moisissures mousses lichens station 3 encore il parle macles et roulis photo 1 je rêve aux gorges   voici donc la       fleur après la lecture de où l’on revient en 1958 ben ouvre à dans les horizons de boue, de elle réalise des       quinze c’est la chair pourtant Éléments -       en pour jacqueline moretti, quand c’est le vent qui       m̵ il faut aller voir légendes de michel cliquetis obscène des je n’ai pas dit que le af : j’entends j’ai parlé le galop du poème me que d’heures     &nbs bruno mendonça et tout avait ouverture d’une la danse de les dessins de martine orsoni madame est une  avec « a la pour frédéric antoine simon 10 seul dans la rue je ris la     depuis inoubliables, les dans l’effilé de     à a propos de quatre oeuvres de   on n’est  epître aux pour jean marie rita est trois fois humble.  née à ecrire les couleurs du monde du fond des cours et des pour jacky coville guetteurs merci à marc alpozzo     sur la  “la signification       o i.- avaler l’art par je ne saurais dire avec assez  pour jean le in the country   saint paul trois       st l’impression la plus je t’enlace gargouille rm : d’accord sur ce jour-là il lui dernier vers aoi sous la pression des   se ecrire sur 1257 cleimet sa culpe, si pure forme, belle muette, quando me ne so itu pe là, c’est le sable et quel ennui, mortel pour       sur sauvage et fuyant comme       ma  “ne pas     tout autour   pour le prochain f tous les feux se sont       il       marche j’ai perdu mon dans ce périlleux       grimpa ce texte m’a été 13) polynésie ici, les choses les plus 7) porte-fenêtre le proche et le lointain madame dans l’ombre des les premières cet univers sans “le pinceau glisse sur marcel alocco a antoine simon 2 li emperere s’est       &agrav       un     l’é la poésie, à la le lourd travail des meules  monde rassemblé sa langue se cabre devant le la fonction, libre de lever la tête pour andré le samedi 26 mars, à 15 les durand : une       à si tu es étudiant en dans le monde de cette dernier vers aoi la mort d’un oiseau. il s’appelait   la baie des anges lu le choeur des femmes de aux barrières des octrois rien n’est plus ardu pas sur coussin d’air mais       & dernier vers aoi la vie est dans la vie. se dernier vers aoi pour mon épouse nicole   adagio   je       &n il faut laisser venir madame       m̵ pour michèle juste un mot pour annoncer je me souviens de madame des forêts de l’erbe del camp, ki de soie les draps, de soie "si elle est …presque vingt ans plus le 15 mai, à de toutes les normal 0 21 false fal  il y a le       dans jouer sur tous les tableaux       dans les doigts d’ombre de neige elle ose à peine que reste-t-il de la la bouche pure souffrance a ma mère, femme parmi   pour théa et ses  on peut passer une vie pour yves et pierre poher et la brume. nuages (vois-tu, sancho, je suis tendresse du mondesi peu de       ce  tu vois im font chier dernier vers aoi quand nous rejoignons, en janvier 2002 .traverse a grant dulur tendrai puis les grands "l’art est-il dans le pays dont je vous       &n l’attente, le fruit de l’autre   jn 2,1-12 :       pass&e   pour adèle et merci à la toile de pluies et bruines, nous viendrons nous masser       je me 0 false 21 18       la l’appel tonitruant du carcassonne, le 06 voudrais je vous ce jour là, je pouvais une fois entré dans la c’est parfois un pays rien n’est on dit qu’agathe       le madame chrysalide fileuse chairs à vif paumes  ce qui importe pour "la musique, c’est le antoine simon 25 langues de plomba la       au       pourqu antoine simon 3  “... parler une dernier vers aoi la cité de la musique suite du blasphème de       force s’ouvre la quelques autres       crabe- pour michèle gazier 1) l’évidence   tout est toujours en encore une citation“tu les étourneaux !       sabots dernier vers aoi qu’est-ce qui est en autre citation"voui sixième ...et poème pour  martin miguel vient arbre épanoui au ciel le plus insupportable chez archipel shopping, la       neige ainsi alfred…       juin au programme des actions     pluie du je t’enfourche ma un tunnel sans fin et, à       sous merle noir  pour f les feux m’ont six de l’espace urbain,   iv    vers frères et c’est extrêmement dernier vers aoi antoine simon 28 "tu sais ce que c’est d’abord l’échange des   si vous souhaitez       bien  “comment toute une faune timide veille li quens oger cuardise deuxième approche de dieu faisait silence, mais dernier vers aoi       &eacut journée de me 0 false 21 18 laure et pétrarque comme jamais je n’aurais c’est la peur qui fait « h&eacu       "       au       nuage tout à fleur d’eaula danse iv.- du livre d’artiste (ma gorge est une si j’étais un le bulletin de "bribes la pureté de la survie. nul   (à       rampan quai des chargeurs de       parfoi pour daniel farioli poussant ce qu’un paysage peut si grant dol ai que ne    courant     une abeille de sept (forces cachées qui non... non... je vous assure, madame est une torche. elle pour max charvolen 1) dernier vers aoi a la femme au ensevelie de silence,       le       soleil le ciel est clair au travers       assis   je n’ai jamais       au pour andré       qui dont les secrets… à quoi l’existence n’est moi cocon moi momie fuseau pour marcel       jardin une autre approche de "je me tais. pour taire. pour m.b. quand je me heurte  si, du nouveau zacinto dove giacque il mio onze sous les cercles   ces sec erv vre ile       au dans les carnets beaucoup de merveilles       au       apparu     son comme un préliminaire la       &n pour alain borer le 26 la force du corps, envoi du bulletin de bribes 1. il se trouve que je suis et la peur, présente pour angelo giovanni rubino dit le travail de bernard gardien de phare à vie, au de pareïs li seit la quatrième essai de bien sûrla mais non, mais non, tu clers est li jurz et li deuxième essai le       que     ton marché ou souk ou effleurer le ciel du bout des antoine simon 9       sur halt sunt li pui e mult halt livre grand format en trois poème pour sixième villa arson, nice, du 17 pour michèle gazier 1       je clers fut li jurz e li pourquoi yves klein a-t-il du bibelot au babilencore une dernier vers aoi avant propos la peinture est       devant le "patriote",     le   3   

les issent de mer, venent as   au milieu de sculpter l’air : le tissu d’acier raphaël       alla et je vois dans vos aucun hasard si se comment entrer dans une et si tu dois apprendre à       " trois tentatives desesperees       le très saintes litanies le glacis de la mort     de rigoles en vue à la villa tamaris la mort, l’ultime port,       les c’est seulement au toulon, samedi 9       jonath       fourmi chaises, tables, verres,    nous       le bribes en ligne a mouans sartoux. traverse de       soleil « voici    de femme liseuse       pass&e       journ&       l̵ marie-hélène antoine simon 27 ne pas négocier ne avec marc, nous avons       dans approche d’une nous savons tous, ici, que écoute, josué, pour egidio fiorin des mots toutes sortes de papiers, sur à cri et à mieux valait découper   la production la parol

Accueil > Personnalités > Gini

Gini


  • A la bonne ombre

    Clefs : Freixe , poésie , Gini
    À la bonne ombre Là où saute le loup les moutons ne sont plus des moutons ils aiment la pluie de printemps et lui donnent un autre nom un nom de neige et de froid chante-louve un nom (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette