BRIBES EN LIGNE
    nous antoine simon 31 générations que d’heures quand c’est le vent qui (dans mon ventre pousse une       vu À max charvolen et martin "ah ! mon doux pays, les dessins de martine orsoni petit matin frais. je te que reste-t-il de la pour philippe voici des œuvres qui, le l’éclair me dure, quatrième essai rares a claude b.   comme   je ne comprends plus    si tout au long mougins. décembre approche d’une a grant dulur tendrai puis ce jour-là il lui mes pensées restent folie de josuétout est v.- les amicales aventures du       &ccedi à la mémoire de   pour le prochain sixième souvent je ne sais rien de les avenues de ce pays   la production viallat © le château de       " antoine simon 19 vi.- les amicales aventures dernier vers aoi dernier vers aoi la poésie, à la quand les eaux et les terres cher bernard il ne reste plus que le toutefois je m’estimais à la bonne bernadette griot vient de ils sortent carmelo arden quin est une je t’ai admiré, « 8° de deux mille ans nous       " 0 false 21 18 halt sunt li pui e mult halt         &n  la toile couvre les madame chrysalide fileuse chaque automne les       dans et je vois dans vos antoine simon 32 pour martine pour gilbert madame déchirée à sylvie juste un mot pour annoncer       je me est-ce parce que, petit, on douce est la terre aux yeux un trait gris sur la le 28 novembre, mise en ligne rossignolet tu la f le feu m’a j’oublie souvent et j’entends sonner les le lent déferlement       quand religion de josué il macao grise madame dans l’ombre des vertige. une distance   au milieu de       longte       la     depuis antoine simon 9 poème pour titrer "claude viallat, attendre. mot terrible. me  le grand brassage des       b&acir  pour le dernier jour antoine simon 3 le pendu  les premières il ne s’agit pas de pour andré rm : nous sommes en je crie la rue mue douleur       droite       la antoine simon 30 sixième f tous les feux se sont i.- avaler l’art par li emperere par sa grant pour andré villers 1)       é dernier vers aoi dernier vers aoi samuelchapitre 16, versets 1       le j’ai donc     sur la la question du récit     les provisions patrick joquel vient de la deuxième édition du dans le pays dont je vous préparation des antoine simon 26 le franchissement des   saint paul trois pur ceste espee ai dulor e sept (forces cachées qui m1       Ç’avait été la dernier vers aoi cet article est paru dans le lu le choeur des femmes de au rayon des surgelés carles li reis en ad prise sa reprise du site avec la c’est extrêmement       les deuxième (ma gorge est une dernier vers aoi   pour adèle et quando me ne so itu pe avec marc, nous avons quatrième essai de macles et roulis photo 7 etudiant à mise en ligne d’un tes chaussures au bas de une autre approche de c’est ici, me dix l’espace ouvert au travail de tissage, dans     maille 1 :que « pouvez-vous je suis (la numérotation des violette cachéeton des quatre archanges que ce paysage que tu contemplais la tentation du survol, à       sous       &agrav dernier vers aoi et…  dits de difficile alliage de pour mon épouse nicole  au travers de toi je pour maxime godard 1 haute les premières     m2 &nbs encore la couleur, mais cette encore une citation“tu       cerisi  monde rassemblé cinquième citationne   on n’est madame est toute cyclades, iii°  née à mult est vassal carles de quel ennui, mortel pour station 1 : judas ecrire les couleurs du monde d’un bout à   est-ce que dernier vers aoi j’arrivais dans les pour martin il souffle sur les collines certains prétendent des quatre archanges que a l’aube des apaches,  ce mois ci : sub jouer sur tous les tableaux si tu es étudiant en un titre : il infuse sa j’ai relu daniel biga, rare moment de bonheur, l’instant criblé la gaucherie à vivre, les parents, l’ultime antoine simon 18 c’est la distance entre 1-nous sommes dehors. du fond des cours et des les doigts d’ombre de neige toutes ces pages de nos suite du blasphème de on trouvera la video il s’appelait c’est une sorte de  le livre, avec ce qui aide à pénétrer le pas une année sans évoquer sainte marie, un verre de vin pour tacher       l̵ et ma foi, pluies et bruines, "l’art est-il une il faut dire les       la "tu sais ce que c’est vous avez de proche en proche tous station 4 : judas   référencem ...et poème pour j’aime chez pierre franchement, pensait le chef, madame a des odeurs sauvages raphaël pour m.b. quand je me heurte  “la signification coupé le sonà  ce qui importe pour antoine simon 29 "moi, esclave" a printemps breton, printemps intendo... intendo !       allong ensevelie de silence,       le       fleur    7 artistes et 1       et tu  le "musée "nice, nouvel éloge de la dans les carnets jusqu’à il y a antoine simon 7 et encore  dits onze sous les cercles       faisant dialoguer vedo la luna vedo le         or       apr&eg a toi le don des cris qui à raphaËl l’évidence écrirecomme on se moisissures mousses lichens       l̵       " tu le sais bien. luc ne    de femme liseuse madame, vous débusquez dernier vers aoi gardien de phare à vie, au       le le tissu d’acier       longte       l̵ petites proses sur terre antoine simon 11 sauvage et fuyant comme il n’est pire enfer que le scribe ne retient avant dernier vers aoi       m̵ dessiner les choses banales       le toujours les lettres :       le antoine simon 12 même si       arauca le samedi 26 mars, à 15 l’art c’est la temps de bitume en fusion sur portrait. 1255 : et tout avait       dans d’un côté d’abord l’échange des l’une des dernières nous dirons donc sous l’occupation prenez vos casseroles et recleimet deu mult « e ! malvais voudrais je vous l’attente, le fruit "la musique, c’est le deuxième essai le  zones gardées de du bibelot au babilencore une vos estes proz e vostre rm : d’accord sur   tout est toujours en dernier vers doel i avrat, je sais, un monde se comme un préliminaire la  on peut passer une vie il est le jongleur de lui pas facile d’ajuster le il en est des noms comme du les petites fleurs des     quand       sur       pass&e ce monde est semé guetter cette chose     pluie du la communication est tout le problème       vaches j’ai parlé       parfoi       je j’ai en réserve       sur tout mon petit univers en equitable un besoin sonnerait le passé n’est f les rêves de dans le monde de cette       ruelle et que dire de la grâce 1257 cleimet sa culpe, si pour michèle     longtemps sur clquez sur arbre épanoui au ciel    tu sais dernier vers aoi       en un certains soirs, quand je livre grand format en trois       crabe- on a cru à       marche on cheval tendresses ô mes envols pour nicolas lavarenne ma face aux bronzes de miodrag nous serons toujours ces paroles de chamantu       neige quelque temps plus tard, de vous n’avez     sur la pente tout à fleur d’eaula danse le plus insupportable chez nous avons affaire à de six de l’espace urbain, et ces ce texte m’a été et si tu dois apprendre à assise par accroc au bord de  avec « a la dernier vers aoi la mastication des des voiles de longs cheveux la vie est dans la vie. se chercher une sorte de  jésus   iv    vers art jonction semble enfin f le feu s’est       neige ( ce texte a     &nbs l’homme est marcel alocco a il existe au moins deux mon cher pétrarque, pour pierre theunissen la je découvre avant toi les plus vieilles ouverture d’une et te voici humanité "je me tais. pour taire.       montag raphaël la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Joquel, Patrick > Déambulations

Déambulations

Dernier ajout : 19 mai 2010.

Les 3 derniers textes : Un livre , Viande hâchée à tous les étages , Attention beau mammifère ! .

Les 3 textes les plus lus : Lille , Un rocking-chair grince l’écriture , Attention beau mammifère ! .


  • Pouvez-vous définir...

    Clefs : poésie , Joquel
    « Pouvez-vous définir ce que signifie pour vous écrire ? » me demande-t-on souvent… Je ne sais pas : j’écris. Monologue ? Peut-on vraiment être seul dans l’écriture ? Dialogue alors ? (...)
  • Bien sûr, bien sûr

    Clefs : poésie , Joquel
    Bien sûr La communication bien sûr La convivialité bien sûr Le collectif budgétaire bien sûr La mondialisation bien sûr La pensée unique bien sûr Bien sûr Il faut gérer les intervalles (...)
  • Au lever

    Clefs : poésie , Joquel
    Janvier 2002 .Traverse de l’orée du bois. Au lever. J’entends la radio colporter avec son habituel entrain le triste état du monde. Je bois du thé. Un mélange british. Avec un nuage de lait. En (...)
  • Premier soir au balcon

    Clefs : poésie , Joquel
    Ce 28 février 2002. Traverse de l’orée du bois. Premier soir au balcon. Aussi pressés que les crocus quelques crapauds interrogent la rumeur des bitumes. Le silence ici ne connaît plus l’épaisseur (...)
  • À propos de caméras

    Clefs : poésie , Joquel
    Dans le monde de cette première semaine d’été 09 , le Maire de Meaux se félicitait que sa ville était bien filmée. Il précisait cependant que les fenêtres étaient floutées… Cela m’a rappelé deux textes (...)
  • Lille

    Clefs : poésie , Joquel
    Tous feux éteints. Des autos somnolent. Paupières baissées. Des appartements dorment. Pas un chat dans la rue. Pas un chien sous les réverbères. Nul ne me voit marcher. Personne. Changement d’heure (...)
  • Un rocking-chair grince l’écriture

    Clefs : poésie , Joquel
    Décembre 2001. Mouans-Sartoux. Traverse de l’orée du bois. Derrière la vitre. Un rocking-chair grince l’écriture. Va et vient des mots. De l’esprit au papier. Du palpable à l’impalpable. Simple trace (...)
  • Dans ce grand silence de fin de nuit

    Clefs : poésie , Joquel
    Mouans Sartoux. traverse de l’orée du bois. 1 Août 2002. Dans ce grand silence de fin de nuit, l’aube est encore loin. Aucun signe n’éclaire à l’est au-dessus du lampadaire. Je m’installe. Sur la (...)
  • Attention beau mammifère !

    Clefs : poésie , Joquel
    Saint Paul trois Châteaux. Février 2004 Attention beau mammifère ! Ceci est un livre ! Objet dangereux. Objet fragile. À manier avec précaution. À consommer sans modération, avec ou sans lunettes, (...)
  • Viande hâchée à tous les étages

    Clefs : poésie , Joquel
    Mougins. Décembre 2005. * Plus haut Plus loin Plus gros Plus gras Viande hachée à tous les étages Plus haut dinde hachée à tous les étages Fromage au balcon (...)

0 | 10

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette