BRIBES EN LIGNE
  que signifie juste un hans freibach : et la peur, présente       le si elle est belle ? je ce pays que je dis est je reviens sur des sous la pression des       tourne antoine simon 22       avant tous ces charlatans qui mes pensées restent si grant dol ai que ne et que dire de la grâce       en il faut aller voir  dernières mises voici des œuvres qui, le et…  dits de pas facile d’ajuster le pour jacky coville guetteurs dernier vers aoi f le feu m’a       et tu mi viene in mentemi   la production on dit qu’agathe un titre : il infuse sa bien sûrla se placer sous le signe de    de femme liseuse je n’hésiterai l’instant criblé     au couchant madame est une pour ma quand les mots il ne reste plus que le       la quelques autres antoine simon 5 intendo... intendo ! antoine simon 23       su  il y a le       soleil       sur       fourmi l’erbe del camp, ki il souffle sur les collines jamais si entêtanteeurydice la chaude caresse de il pleut. j’ai vu la la légende fleurie est equitable un besoin sonnerait ce jour là, je pouvais   anatomie du m et pour andrée béatrice machet vient de   ces sec erv vre ile       pass&e pour daniel farioli poussant attention beau dernier vers aoi inoubliables, les mon travail est une l’impossible madame est la reine des les petites fleurs des dernier vers aoi c’est la peur qui fait       la de pareïs li seit la  martin miguel vient dans les rêves de la il avait accepté comment entrer dans une ecrire les couleurs du monde  le livre, avec Ç’avait été la je ne sais pas si comme un préliminaire la       une 13) polynésie       sur dernier vers aoi À perte de vue, la houle des       l̵ vedo la luna vedo le       st un besoin de couper comme de       sur alocco en patchworck ©       dans et si au premier jour il constellations et et je vois dans vos macles et roulis photo 4 temps de pierres dans la dans le pays dont je vous tu le saiset je le vois   le texte suivant a je suis  ce qui importe pour tromper le néant       dans assise par accroc au bord de le 15 mai, à générations vous dites : "un la terre a souvent tremblé  le "musée       la le géographe sait tout à sylvie au labyrinthe des pleursils jusqu’à il y a       assis       chaque   je ne comprends plus antoine simon 20  l’exposition  art jonction semble enfin si j’avais de son préparation des       au       apparu toi, mésange à merle noir  pour paien sunt morz, alquant  les trois ensembles il n’était qu’un       le     sur la pente c’est vrai portrait. 1255 :     chant de difficile alliage de il en est des noms comme du non... non... je vous assure, la mort d’un oiseau.       jonath       fleur tendresse du mondesi peu de les doigts d’ombre de neige À max charvolen et " je suis un écorché vif. diaphane est le mot (ou       pass&e c’est ici, me je sais, un monde se antoine simon 16 il aurait voulu être merci à la toile de encore une citation“tu avant propos la peinture est le glacis de la mort marché ou souk ou « amis rollant, de temps de pierres       apr&eg f les marques de la mort sur de profondes glaouis granz fut li colps, li dux en toujours les lettres : (elle entretenait       les j’ai travaillé     son l’une des dernières       le quand il voit s’ouvrir, vous avez mougins. décembre   maille 1 :que le travail de bernard des conserves ! tendresses ô mes envols       l̵ poème pour       ce       au s’égarer on       gentil       " même si       sur laure et pétrarque comme histoire de signes . quelque chose les oiseaux s’ouvrent autre essai d’un deuxième apparition f les rêves de pour jean-louis cantin 1.- i mes doigts se sont ouverts le proche et le lointain et tout avait       é antoine simon 26 (en regardant un dessin de accoucher baragouiner est-ce parce que, petit, on ils avaient si longtemps, si je ne peins pas avec quoi,       & de sorte que bientôt       object 1-nous sommes dehors. je suis occupé ces       une quai des chargeurs de eurydice toujours nue à       "       les   ciel !!!!         ces notes petit matin frais. je te antoine simon 32 la deuxième édition du   le 10 décembre 7) porte-fenêtre peinture de rimes. le texte       l̵ premier vers aoi dernier quando me ne so itu pe l’évidence lorsque martine orsoni cinq madame aux yeux bientôt, aucune amarre         or je t’enlace gargouille …presque vingt ans plus que d’heures 1) la plupart de ces     pluie du       bien  je signerai mon sainte marie, la poésie, à la toute une faune timide veille    seule au le temps passe si vite,     extraire   si vous souhaitez neuf j’implore en vain j’ai relu daniel biga, mult ben i fierent franceis e     après ici. les oiseaux y ont fait  au mois de mars, 1166 le soleil n’est pas       parfoi       qui 0 false 21 18       la 10 vers la laisse ccxxxii a la fin il ne resta que le geste de l’ancienne, encore la couleur, mais cette    en le 26 août 1887, depuis       au     &nbs     l’é pluies et bruines,       l̵ antoine simon 6       dans introibo ad altare l’existence n’est carissimo ulisse,torna a   nous sommes une fois entré dans la tandis que dans la grande certains soirs, quand je pour nicolas lavarenne ma le lent déferlement que reste-t-il de la dernier vers aoi     depuis tout à fleur d’eaula danse les amants se       six cet article est paru       longte epuisement de la salle, juste un mot pour annoncer depuis le 20 juillet, bribes       rampan on trouvera la video à la mémoire de et voici maintenant quelques   entrons 1- c’est dans vous êtes nu(e), comme son nom le corps encaisse comme il la lecture de sainte   1) cette les lettres ou les chiffres nice, le 30 juin 2000 ce monde est semé où l’on revient chairs à vif paumes       descen d’un côté l’homme est la mort, l’ultime port, le ciel de ce pays est tout on croit souvent que le but     dans la ruela     [1]  de la       sabots       entre un trait gris sur la   l’oeuvre vit son maintenant il connaît le (ma gorge est une 1) notre-dame au mur violet (ô fleur de courge... seins isabelle boizard 2005 de toutes les madame est une torche. elle       allong et combien       &agrav  avec « a la pour andré réponse de michel toutes sortes de papiers, sur       la pie c’est un peu comme si, etait-ce le souvenir si tu es étudiant en voudrais je vous       journ& le coquillage contre chercher une sorte de attelage ii est une œuvre la musique est le parfum de 0 false 21 18 « e ! malvais je t’ai admiré, j’aime chez pierre deuxième buttati ! guarda&nbs macles et roulis photo 3 face aux bronzes de miodrag granz est li calz, si se  référencem je crie la rue mue douleur après la lecture de max charvolen, martin miguel antoine simon 11 madame, vous débusquez ses mains aussi étaient vi.- les amicales aventures on cheval  c’était moi cocon moi momie fuseau cinquième essai tout       m̵       au pour pour marcel dorothée vint au monde       l̵ j’ai donc antoine simon 21 rêves de josué, vous n’avez au rayon des surgelés ce 28 février 2002. af : j’entends edmond, sa grande giovanni rubino dit a toi le don des cris qui dernier vers aoi aux barrières des octrois dans les carnets sixième paysage de ta tombe  et il ne sait rien qui ne va nous avancions en bas de ma voix n’est plus que       et la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Badin, Paul

Badin, Paul

Dernier ajout : 10 octobre 2009.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette