BRIBES EN LIGNE
      descen       les « e ! malvais     un mois sans       il dorothée vint au monde  hier, 17 ce qui importe pour alocco en patchworck ©       ruelle       " a supposer quece monde tienne sur l’erbe verte si est       au antoine simon 32 À max charvolen et       le deux mille ans nous dire que le livre est une À la loupe, il observa bribes en ligne a pour le prochain basilic, (la f tous les feux se sont       sur l’instant criblé le ciel est clair au travers       &agrav saluer d’abord les plus   on n’est    si tout au long pierre ciel dernier vers aoi huit c’est encore à "nice, nouvel éloge de la je t’enlace gargouille 1.- les rêves de recleimet deu mult       sur il arriva que       la dans les carnets       &agrav pour martine, coline et laure et c’était dans c’était une dernier vers aoi karles se dort cum hume antoine simon 29 (elle entretenait aux george(s) (s est la temps de pierres pas même 1) la plupart de ces  tu vois im font chier station 3 encore il parle la bouche pure souffrance quatre si la mer s’est dernier vers aoi       fourr& dernier vers aoi iloec endreit remeint li os nous savons tous, ici, que       deux pour max charvolen 1) À peine jetés dans le si j’avais de son rm : nous sommes en j’ai ajouté assise par accroc au bord de       dans le coquillage contre histoire de signes . et il fallait aller debout       dans j’arrivais dans les       pass&e apaches : a claude b.   comme   au milieu de pour michèle (vois-tu, sancho, je suis nous avons affaire à de dernier vers aoi   encore une mon travail est une guetter cette chose dans les écroulements diaphane est le mot (ou   je ne comprends plus la rencontre d’une comment entrer dans une antoine simon 6 l’impression la plus ma voix n’est plus que il avait accepté       dans il aurait voulu être sous l’occupation leonardo rosa napolì napolì comme ce mur blanc l’une des dernières j’ai changé le f le feu s’est dieu faisait silence, mais antoine simon 27 À l’occasion de deuxième onze sous les cercles  les trois ensembles  “ce travail qui dans les carnets antoine simon 18 pour michèle aueret       au       ce (ô fleur de courge...       nice, le 30 juin 2000 le 26 août 1887, depuis chairs à vif paumes générations la tentation du survol, à tandis que dans la grande vous avez légendes de michel   saint paul trois     cet arbre que pur ceste espee ai dulor e macles et roulis photo 7 et combien       la       vu pas sur coussin d’air mais quand les mots clers fut li jurz e li     les fleurs du       bonheu un besoin de couper comme de on croit souvent que le but     [1]  etait-ce le souvenir les installations souvent, je n’ai pas dit que le  mise en ligne du texte merci au printemps des josué avait un rythme       au dernier vers aoi  les premières grande lune pourpre dont les       voyage pour qui veut se faire une petites proses sur terre f j’ai voulu me pencher " je suis un écorché vif.       enfant le "patriote", l’heure de la preambule – ut pictura  dans toutes les rues   six formes de la peinture de rimes. le texte macles et roulis photo 6 le ciel de ce pays est tout la prédication faite edmond, sa grande se reprendre. creuser son la pureté de la survie. nul du fond des cours et des       le 0 false 21 18   en grec, morías       pour le temps passe dans la le scribe ne retient passet li jurz, si turnet a aux barrières des octrois   pour le prochain première zacinto dove giacque il mio       fourmi  référencem réponse de michel ainsi alfred… antoine simon 26 mult est vassal carles de tous ces charlatans qui le géographe sait tout écrirecomme on se on préparait tout est possible pour qui       au à bernadette sables mes parolesvous les textes mis en ligne c’est parfois un pays buttati ! guarda&nbs       il   pour théa et ses merci à la toile de macles et roulis photo  je signerai mon tes chaussures au bas de dans l’innocence des la cité de la musique le glacis de la mort introibo ad altare  pour le dernier jour       le et que vous dire des nous avancions en bas de de pareïs li seit la pluies et bruines,       la chaque jour est un appel, une la lecture de sainte morz est rollant, deus en ad présentation du   ces notes quatrième essai de la langue est intarissable       &ccedi ce qui fait tableau : ce lentement, josué vertige. une distance       magnol madame est la reine des la deuxième édition du    de femme liseuse   entrons       droite       banlie non... non... je vous assure, samuelchapitre 16, versets 1 ce qui aide à pénétrer le tout en travaillant sur les d’ eurydice ou bien de il existe deux saints portant langues de plomba la si elle est belle ? je il en est des meurtrières. et si au premier jour il le coeur du on peut croire que martine  le grand brassage des       &agrav carissimo ulisse,torna a face aux bronzes de miodrag sequence 6   le j’aime chez pierre carcassonne, le 06       je dernier vers aoi deux ajouts ces derniers ne pas négocier ne       longte       jardin je suis    il ainsi va le travail de qui    tu sais ne faut-il pas vivre comme paroles de chamantu nos voix       dans 1 la confusion des deuxième essai rossignolet tu la quatrième essai rares antoine simon 21       soleil heureuse ruine, pensait nous viendrons nous masser madame déchirée       quinze toute trace fait sens. que douze (se fait terre se printemps breton, printemps  monde rassemblé dernier vers aoi juste un et  riche de mes il semble possible  c’était       " mieux valait découper       & dernier vers aoi   exode, 16, 1-5 toute un tunnel sans fin et, à un verre de vin pour tacher pour martine i en voyant la masse aux non, björg, pour frédéric faisant dialoguer petit matin frais. je te ils avaient si longtemps, si ce va et vient entre qu’est-ce qui est en préparation des accoucher baragouiner       fleur je suis bien dans À perte de vue, la houle des pure forme, belle muette, le soleil n’est pas clquez sur sainte marie, laure et pétrarque comme tant pis pour eux. antoine simon 30 lorsqu’on connaît une "ah ! mon doux pays,       sur "l’art est-il le texte qui suit est, bien       pour julius baltazar 1 le gardien de phare à vie, au la fraîcheur et la       journ& marie-hélène folie de josuétout est       é   nous sommes       l̵ madame porte à iv.- du livre d’artiste       jonath et encore  dits     chant de   l’oeuvre vit son autres litanies du saint nom le lourd travail des meules quand c’est le vent qui le nécessaire non nouvelles mises en depuis le 20 juillet, bribes       alla j’entends sonner les seul dans la rue je ris la au matin du       aux les petites fleurs des elle réalise des exacerbé d’air   3   

les le pendu       le en cet anniversaire, ce qui       cette la vie humble chez les dernier vers aoi archipel shopping, la  de la trajectoire de ce       fourr&       sur spectacle de josué dit la terre nous de la       sur l’existence n’est cher bernard macao grise antoine simon 5 temps où les coeurs ecrire sur de proche en proche tous    seule au       une   ces sec erv vre ile quel étonnant attention beau à propos “la nécrologie maintenant il connaît le "et bien, voilà..." dit     hélas, polenta jouer sur tous les tableaux 0 false 21 18 de mes deux mains temps où le sang se certains soirs, quand je bribes en ligne a si tu es étudiant en je ne sais pas si “dans le dessin dernier vers aoi toulon, samedi 9 carles respunt : la réserve des bribes dernier vers aoi la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Badin, Paul

Badin, Paul

Dernier ajout : 10 octobre 2009.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette