BRIBES EN LIGNE
petit matin frais. je te marie-hélène les plus terribles s’ouvre la pour michèle gazier 1 passet li jurz, la noit est  référencem       midi       jonath       " quand vous serez tout   1) cette ils avaient si longtemps, si antoine simon 16   adagio   je       sur f dans le sourd chatoiement au seuil de l’atelier beaucoup de merveilles       sur le       maquis  il y a le   pour adèle et     les fleurs du       sur a grant dulur tendrai puis torna a sorrento ulisse torna      & nu(e), comme son nom max charvolen, martin miguel écrirecomme on se       nuage       les macles et roulis photo 6       journ& o tendresses ô mes pas facile d’ajuster le nous viendrons nous masser art jonction semble enfin « pouvez-vous  tu vois im font chier pour gilbert un verre de vin pour tacher macles et roulis photo 4 madame est la reine des tout est prêt en moi pour des voix percent, racontent antoine simon 26 le coeur du il y a des objets qui ont la antoine simon 29 a dix sept ans, je ne savais pour julius baltazar 1 le comment entrer dans une encore une citation“tu       force l’attente, le fruit jusqu’à il y a toute trace fait sens. que vertige. une distance le travail de bernard il n’est pire enfer que avez-vous vu merle noir  pour autre citation"voui dernier vers doel i avrat, bal kanique c’est j’ai relu daniel biga,     pourquoi       ma       dans "nice, nouvel éloge de la       mouett deux ajouts ces derniers antoine simon 12 effleurer le ciel du bout des antoine simon 32     &nbs     double     le cygne sur j’aime chez pierre antoine simon 10 dans le train premier libre de lever la tête carles li reis en ad prise sa un temps hors du le plus insupportable chez c’est la distance entre   un vendredi quelque temps plus tard, de       ruelle régine robin, paysage de ta tombe  et  la toile couvre les rimbaud a donc       m1           surgi quand il voit s’ouvrir,  avec « a la se placer sous le signe de madame a des odeurs sauvages     oued coulant pour maguy giraud et se reprendre. creuser son pour jacky coville guetteurs tout le problème napolì napolì station 1 : judas   pour le prochain et nous n’avons rien  mise en ligne du texte même si saluer d’abord les plus une fois entré dans la un jour, vous m’avez etait-ce le souvenir abstraction voir figuration   voici donc la       "       je       bonhe       vu accorde ton désir à ta       sur ...et poème pour polenta ajout de fichiers sons dans giovanni rubino dit la pureté de la survie. nul sables mes parolesvous ecrire les couleurs du monde marché ou souk ou         &n la gaucherie à vivre, antoine simon 25 dernier vers aoi able comme capable de donner ne faut-il pas vivre comme       &n quelques textes       s̵   marcel  la lancinante titrer "claude viallat, dans les carnets dimanche 18 avril 2010 nous   six formes de la mon cher pétrarque, bientôt, aucune amarre où l’on revient  marcel migozzi vient de le 26 août 1887, depuis  zones gardées de les cuivres de la symphonie dernier vers aoi  dans toutes les rues dans les hautes herbes moi cocon moi momie fuseau v.- les amicales aventures du       é antoine simon 6 f les rêves de la cité de la musique à la bonne il ne reste plus que le 1.- les rêves de est-ce parce que, petit, on dans l’effilé de (josué avait lentement rien n’est marcel alocco a antoine simon 17 jouer sur tous les tableaux c’est pour moi le premier de sorte que bientôt   ces sec erv vre ile et c’était dans seul dans la rue je ris la       descen n’ayant pas le recueil de textes ainsi alfred… sainte marie, soudain un blanc fauche le       la equitable un besoin sonnerait  “comment epuisement de la salle,       un neuf j’implore en vain       au (en regardant un dessin de       ce fin première six de l’espace urbain, et la peur, présente       longte madame est une torche. elle lorsque martine orsoni       cette deux mille ans nous       coude on trouvera la video f les marques de la mort sur à la mémoire de non... non... je vous assure, spectacle de josué dit       j̵       sabots deuxième apparition de la communication est À l’occasion de     un mois sans mult est vassal carles de la poésie, à la mougins. décembre       banlie j’ai donné, au mois (À l’église ….omme virginia par la frères et pour jean gautheronle cosmos dans les horizons de boue, de À la loupe, il observa   un  dans le livre, le dentelle : il avait       je tant pis pour eux. après la lecture de       six (elle entretenait   est-ce que pour mireille et philippe antoine simon 13       apr&eg  jésus madame chrysalide fileuse pur ceste espee ai dulor e       qui madame porte à       &agrav onze sous les cercles macles et roulis photo 7 on a cru à  martin miguel vient intendo... intendo ! il aurait voulu être       &n si tu es étudiant en franchement, pensait le chef, jamais je n’aurais à cri et à     hélas,       sous ecrire sur dernier vers aoi       va       avant et tout avait antoine simon 21       l̵       le le texte qui suit est, bien a supposer quece monde tienne clere est la noit e la    regardant pour helmut  si, du nouveau cyclades, iii° mise en ligne d’un     sur la suite du blasphème de "l’art est-il la vie humble chez les je t’enlace gargouille c’est extrêmement       l̵ bien sûr, il y eut descendre à pigalle, se le soleil n’est pas f tous les feux se sont montagnesde la langue est intarissable deux nouveauté, journée de dernier vers aoi       dans buttati ! guarda&nbs (ô fleur de courge... il ne sait rien qui ne va l’une des dernières       quinze nice, le 30 juin 2000 dernier vers aoi "et bien, voilà..." dit "moi, esclave" a in the country       "       dans vous avez       allong ce va et vient entre dernier vers aoi macles et roulis photo 1 dans ce périlleux il avait accepté exacerbé d’air cher bernard       soleil gardien de phare à vie, au   dits de ainsi fut pétrarque dans antoine simon 31     à sauvage et fuyant comme le pendu d’ eurydice ou bien de des quatre archanges que maintenant il connaît le tous feux éteints. des pour marcel antoine simon 18  “ne pas la bouche pleine de bulles       fourr&       dans       ton pour jacqueline moretti, mais jamais on ne   encore une f le feu est venu,ardeur des f les feux m’ont tout à fleur d’eaula danse       pav&ea dorothée vint au monde dernier vers aoi       enfant trois tentatives desesperees il faut laisser venir madame eurydice toujours nue à livre grand format en trois       ...mai heureuse ruine, pensait accoucher baragouiner il en est des noms comme du de toutes les       droite macao grise dernier vers aoi hans freibach : lancinant ô lancinant dans la caverne primordiale l’heure de la on préparait il était question non     les provisions pour michèle aueret       le af : j’entends passent .x. portes, voici des œuvres qui, le pour maxime godard 1 haute antoine simon 14  le livre, avec pour egidio fiorin des mots pour raphaël   iv    vers nécrologie les installations souvent,       il je m’étonne toujours de la dernier vers aoi issent de mer, venent as   en grec, morías nouvelles mises en guetter cette chose merci à marc alpozzo   pour théa et ses     quand       alla une il faut dire les pour andré villers 1) quai des chargeurs de je t’ai admiré,       que elle ose à peine deuxième essai le peinture de rimes. le texte la bouche pure souffrance pour martine     chambre samuelchapitre 16, versets 1 la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Badin, Paul > Pas à Pas

Pas à Pas

Dernier ajout : 10 octobre 2009.

Les 3 derniers textes : Pas à Pas 81 , Pas à Pas 80 , Pas à Pas 79 .

Les 3 textes les plus lus : Pas à Pas 47 , Pas à Pas 42 , Pas à Pas 3 .

AVERTISSEMENT AU LECTEUR

Ce texte n’existe pas par lui-même. Il est un écho à la lecture de Il y a toujours un chien qui court sur une plage, de Jean-François Dubois (L’escarbille, 2005). Il incite le lecteur à se procurer ce livre, à jongler avec nos deux textes, à amplifier encore le dialogue pour construire un livre collectif infini.


  • Pas à Pas 1

    Clefs : Badin P.
    Se placer sous le signe de l’enfance, autant qu’on le peut encore : fraîcheur, fragilité, révolte, éclairs… D’emblée, viser la recherche personnelle de quelque chose de fort en soi, avec le moins de je (...)
  • Pas à Pas 2

    Clefs : Badin P.
    Saluer d’abord les plus malheureux. Mais devant tant de malheurs et d’aussi maigres moyens, la naïveté risque de jouer de mauvais tours. Comment éviter l’odieuse caricature : l’aide à la chaîne, la (...)
  • Pas à Pas 3

    Clefs : Badin P.
    La mort d’un oiseau. Accompagné jusqu’aux limites. Aimé au-delà… Les enfants savent cela.
  • Pas à Pas 4

    Clefs : Badin P.
    Le vieux qui s’arrête de vivre ? L’insondable mystère et le scandale du choix. Mais que choisir ? Et toi qui avait tout misé sur ta retraite tardive, que pouvais-tu en attendre, père, après le long (...)
  • Pas à Pas 5

    Clefs : Badin P.
    Que d’heures d’ennui avalées bon gré mal gré dans d’interminables réunions mal préparées, mal conduites et dont chacun sait qu’elles ne changeront rien ni fondamentalement ni minusculement. Entre (...)
  • Pas à Pas 6

    Clefs : Badin P.
    La gaucherie à vivre, quasi-baudelairienne (cf. L’Albatros), humble de surcroît : assez juste définition aussi de l’écriture, dans son processus d’élaboration et de (...)
  • Pas à Pas 7

    Clefs : Badin P.
    Les étourneaux ! on a envie de crier, on en crie encore, de retour à la table du soir autour de la soupe fumante. Ils bouffent tout, vident une vigne, un champ, en moins de temps qu’il n’en faut (...)
  • Pas à Pas 8

    Clefs : Badin P.
    Le nécessaire non respect de l’excès de soi-même… ce qu’il faut d’humour inexorable pour ne pas se plaindre, pour éviter de s’attarder trop sur soi. Car on trouve effectivement pire (...)
  • Pas à Pas 9

    Clefs : Badin P.
    Printemps breton, printemps des grandes landes, de la solitude même du silence.
  • Pas à Pas 10

    Clefs : Badin P.
    Le proche et le lointain honorés dans le toilettage de la terre. Beauté de ce travail. Et le silence calme par-dessus la campagne quand le soir, tiré au cordeau, se (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette