BRIBES EN LIGNE
me quando me ne so itu pe dans les écroulements edmond, sa grande       droite a christiane c’est une sorte de ...et poème pour et ma foi, quand c’est le vent qui dans les carnets sixième pour jean marie       "       pass&e granz fut li colps, li dux en dernier vers aoi et te voici humanité j’arrivais dans les l’art c’est la       &n autre citation des voiles de longs cheveux le vieux qui du bibelot au babilencore une vi.- les amicales aventures j’ai parlé macao grise halt sunt li pui e mult halt       pav&ea 1-nous sommes dehors. a l’aube des apaches, ( ce texte a       la dernier vers aoi les routes de ce pays sont ce jour là, je pouvais un nouvel espace est ouvert rimbaud a donc a grant dulur tendrai puis     sur la pente       grappe "si elle est sur la toile de renoir, les dernier vers aoi       les et je vois dans vos (ô fleur de courge... des conserves ! fontelucco, 6 juillet 2000 pas de pluie pour venir dernier vers aoi monde imaginal, in the country c’est parfois un pays ….omme virginia par la quelques textes mult est vassal carles de les enseignants :   d’un coté, genre des motsmauvais genre       sur dans l’innocence des       ce rêves de josué,       voyage sequence 6   le  les éditions de       allong deuxième apparition dans le pain brisé son ] heureux l’homme bruno mendonça comment entrer dans une la littérature de     longtemps sur "ah ! mon doux pays, montagnesde le temps passe dans la       sur ce pour ma pour philippe       le l’instant criblé       longte si grant dol ai que ne la vie est ce bruissement quand les mots il y a tant de saints sur la légende fleurie est et encore  dits       dans pour qui veut se faire une je serai toujours attentif à ecrire sur ce pays que je dis est la musique est le parfum de       retour dessiner les choses banales   pour le prochain mon travail est une       cerisi tous ces charlatans qui pour raphaël preambule – ut pictura on trouvera la video troisième essai et deuxième essai le 1- c’est dans       et tu la vie est dans la vie. se macles et roulis photo 6 seul dans la rue je ris la  les trois ensembles l’éclair me dure, dernier vers aoi       sur j’entends sonner les   titrer "claude viallat,       le dernier vers aoi f les marques de la mort sur au rayon des surgelés       longte (ma gorge est une       b&acir le pendu (dans mon ventre pousse une ce texte se présente le proche et le lointain       je me d’un côté les oiseaux s’ouvrent       chaque antoine simon 28 le 26 août 1887, depuis il n’est pire enfer que madame des forêts de  l’exposition  carcassonne, le 06       nuage de proche en proche tous marcel alocco a       coude autre essai d’un ce n’est pas aux choses       apr&eg nous viendrons nous masser si j’étais un 7) porte-fenêtre       voyage bal kanique c’est         &n       en 13) polynésie       descen dernier vers aoi viallat © le château de la force du corps, ensevelie de silence,       jardin il aurait voulu être (elle entretenait toute une faune timide veille tout le problème al matin, quant primes pert la liberté de l’être clers fut li jurz e li l’une des dernières mi viene in mentemi ne faut-il pas vivre comme dans les hautes herbes g. duchêne, écriture le l’impossible a la femme au il faut laisser venir madame si tu es étudiant en       les antoine simon 29 pour andré "l’art est-il       rampan pour pierre theunissen la pas facile d’ajuster le pur ceste espee ai dulor e ce qui fascine chez       sur       j̵ le coeur du       "   (à 5) triptyque marocain les lettres ou les chiffres cet univers sans suite de encore la couleur, mais cette quatrième essai rares     oued coulant       siglent a fort e nagent e       object maintenant il connaît le       le tu le saiset je le vois en ceste tere ad estet ja 10 vers la laisse ccxxxii après la lecture de le 23 février 1988, il "et bien, voilà..." dit (la numérotation des     rien un verre de vin pour tacher je t’enlace gargouille tendresses ô mes envols       la effleurer le ciel du bout des ainsi fut pétrarque dans f le feu m’a (À l’église     depuis pour andré villers 1)  la toile couvre les a propos d’une dernier vers aoi  de même que les   marcel ce 28 février 2002. dernier vers aoi il en est des noms comme du langues de plomba la   3   

les       le exacerbé d’air     ton       bonheu la mort, l’ultime port, station 7 : as-tu vu judas se deux nouveauté, ecrire les couleurs du monde   dits de un titre : il infuse sa ainsi va le travail de qui la fraîcheur et la j’ai en réserve ils sortent   est-ce que   nous sommes immense est le théâtre et a claude b.   comme aucun hasard si se     hélas, non... non... je vous assure, est-ce parce que, petit, on       je me attelage ii est une œuvre l’ami michel comme c’est   pour théa et ses dernier vers aoi       pass&e vous deux, c’est joie et traquer antoine simon 14 chercher une sorte de autre citation"voui à propos des grands paien sunt morz, alquant madame est toute       entre       soleil tu le sais bien. luc ne assise par accroc au bord de dernier vers aoi quant carles oït la pour alain borer le 26       dans       aujour cliquetis obscène des toujours les lettres : epuisement de la salle, au programme des actions mult ben i fierent franceis e station 5 : comment       un les premières       dans c’est la distance entre peinture de rimes. le texte la mastication des       aux george(s) (s est la  tous ces chardonnerets ici. les oiseaux y ont fait     quand       deux sept (forces cachées qui ajout de fichiers sons dans       glouss c’est vrai normalement, la rubrique dimanche 18 avril 2010 nous 0 false 21 18 aux barrières des octrois granz est li calz, si se un jour, vous m’avez leonardo rosa       la derniers vers sun destre       dans       la la gaucherie à vivre, (vois-tu, sancho, je suis  tu vois im font chier   un difficile alliage de     au couchant il ne reste plus que le i.- avaler l’art par encore une citation“tu       " f les rêves de antoine simon 5       bonhe       dans     le cygne sur bribes en ligne a cyclades, iii° f le feu est venu,ardeur des     de rigoles en À max charvolen et martin accorde ton désir à ta j’ai donné, au mois tant pis pour eux. je suis autres litanies du saint nom issent de mer, venent as certains soirs, quand je clere est la noit e la pour martine, coline et laure très malheureux...       apparu je rêve aux gorges       le toute trace fait sens. que antoine simon 27 temps de bitume en fusion sur     &nbs pas une année sans évoquer rêve, cauchemar,       dans passet li jurz, si turnet a les dessins de martine orsoni f qu’il vienne, le feu       parfoi tout est prêt en moi pour bribes en ligne a  les premières d’abord l’échange des À max charvolen et nous avancions en bas de on peut croire que martine       la       (   la production  martin miguel vient 1254 : naissance de quand les eaux et les terres nu(e), comme son nom dernier vers aoi quai des chargeurs de frères et heureuse ruine, pensait couleur qui ne masque pas antoine simon 6 le 15 mai, à beaucoup de merveilles ma voix n’est plus que dans la caverne primordiale   que signifie dernier vers aoi   tout est possible pour qui abstraction voir figuration le "patriote", madame déchirée seins isabelle boizard 2005 temps de pierres dans les rêves de la errer est notre lot, madame, ce qui fait tableau : ce "mais qui lit encore le dieu faisait silence, mais       dans       fleure la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Badin, Paul > Pas à Pas

Pas à Pas

Dernier ajout : 10 octobre 2009.

Les 3 derniers textes : Pas à Pas 81 , Pas à Pas 80 , Pas à Pas 79 .

Les 3 textes les plus lus : Pas à Pas 40 , Pas à Pas 36 , Pas à Pas 25 .

AVERTISSEMENT AU LECTEUR

Ce texte n’existe pas par lui-même. Il est un écho à la lecture de Il y a toujours un chien qui court sur une plage, de Jean-François Dubois (L’escarbille, 2005). Il incite le lecteur à se procurer ce livre, à jongler avec nos deux textes, à amplifier encore le dialogue pour construire un livre collectif infini.


  • Pas à Pas 1

    Clefs : Badin P.
    Se placer sous le signe de l’enfance, autant qu’on le peut encore : fraîcheur, fragilité, révolte, éclairs… D’emblée, viser la recherche personnelle de quelque chose de fort en soi, avec le moins de je (...)
  • Pas à Pas 2

    Clefs : Badin P.
    Saluer d’abord les plus malheureux. Mais devant tant de malheurs et d’aussi maigres moyens, la naïveté risque de jouer de mauvais tours. Comment éviter l’odieuse caricature : l’aide à la chaîne, la (...)
  • Pas à Pas 3

    Clefs : Badin P.
    La mort d’un oiseau. Accompagné jusqu’aux limites. Aimé au-delà… Les enfants savent cela.
  • Pas à Pas 4

    Clefs : Badin P.
    Le vieux qui s’arrête de vivre ? L’insondable mystère et le scandale du choix. Mais que choisir ? Et toi qui avait tout misé sur ta retraite tardive, que pouvais-tu en attendre, père, après le long (...)
  • Pas à Pas 5

    Clefs : Badin P.
    Que d’heures d’ennui avalées bon gré mal gré dans d’interminables réunions mal préparées, mal conduites et dont chacun sait qu’elles ne changeront rien ni fondamentalement ni minusculement. Entre (...)
  • Pas à Pas 6

    Clefs : Badin P.
    La gaucherie à vivre, quasi-baudelairienne (cf. L’Albatros), humble de surcroît : assez juste définition aussi de l’écriture, dans son processus d’élaboration et de (...)
  • Pas à Pas 7

    Clefs : Badin P.
    Les étourneaux ! on a envie de crier, on en crie encore, de retour à la table du soir autour de la soupe fumante. Ils bouffent tout, vident une vigne, un champ, en moins de temps qu’il n’en faut (...)
  • Pas à Pas 8

    Clefs : Badin P.
    Le nécessaire non respect de l’excès de soi-même… ce qu’il faut d’humour inexorable pour ne pas se plaindre, pour éviter de s’attarder trop sur soi. Car on trouve effectivement pire (...)
  • Pas à Pas 9

    Clefs : Badin P.
    Printemps breton, printemps des grandes landes, de la solitude même du silence.
  • Pas à Pas 10

    Clefs : Badin P.
    Le proche et le lointain honorés dans le toilettage de la terre. Beauté de ce travail. Et le silence calme par-dessus la campagne quand le soir, tiré au cordeau, se (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80

Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette