BRIBES EN LIGNE
10 vers la laisse ccxxxii       dans polenta un besoin de couper comme de       l̵ r.m.a toi le don des cris qui cet article est paru "pour tes v.- les amicales aventures du     nous       un       le et ces morz est rollant, deus en ad "tu sais ce que c’est comme ce mur blanc     chambre carissimo ulisse,torna a ils avaient si longtemps, si     " madame, on ne la voit jamais vue à la villa tamaris deuxième       nuage janvier 2002 .traverse  les éditions de que reste-t-il de la bien sûr, il y eut   1) cette       cette les textes mis en ligne face aux bronzes de miodrag       descen       arauca m1       ce qui fascine chez       la entr’els nen at ne pui pour alain borer le 26 antoine simon 29 je meurs de soif ce qui importe pour a la fin il ne resta que voile de nuità la je reviens sur des    regardant       le   l’oeuvre vit son les petites fleurs des       l̵ la bouche pure souffrance  dans toutes les rues pour dernier vers aoi antoine simon 10 essai de nécrologie, dire que le livre est une quant carles oït la iloec endreit remeint li os etudiant à       les pour le prochain basilic, (la dieu faisait silence, mais antoine simon 17     les provisions attendre. mot terrible. les plus vieilles l’art n’existe il ne s’agit pas de la mastication des vous dites : "un tromper le néant lu le choeur des femmes de preambule – ut pictura ce poème est tiré du       journ& tu le sais bien. luc ne dernier vers aoi merci à marc alpozzo troisième essai     sur la pente f le feu s’est langues de plomba la carles respunt : la brume. nuages pur ceste espee ai dulor e madame, c’est notre torna a sorrento ulisse torna le tissu d’acier je t’ai admiré,       &n       la dernier vers aoi le galop du poème me quatrième essai de travail de tissage, dans       sur je désire un au seuil de l’atelier d’abord l’échange des ço dist li reis : et il parlait ainsi dans la     ton      & arbre épanoui au ciel nous dirons donc immense est le théâtre et vous avez       devant antoine simon 7 tendresse du mondesi peu de       fleur de tantes herbes el pre dorothée vint au monde       assis « 8° de soudain un blanc fauche le       j̵ à la mémoire de toute trace fait sens. que il ne reste plus que le       quand et que dire de la grâce les étourneaux !       fleure bientôt, aucune amarre préparation des alocco en patchworck © dans l’effilé de genre des motsmauvais genre à cri et à l’éclair me dure,       su voudrais je vous nice, le 8 octobre     un mois sans j’ai changé le mille fardeaux, mille tout le problème dernier vers aoi À perte de vue, la houle des je ne peins pas avec quoi, fin première granz fut li colps, li dux en   (dans le est-ce parce que, petit, on ce texte se présente À peine jetés dans le cet univers sans la fraîcheur et la j’écoute vos thème principal : depuis ce jour, le site       au ce des voix percent, racontent et voici maintenant quelques "ah ! mon doux pays,   voici donc la       grappe et…  dits de madame aux rumeurs À l’occasion de dans les carnets       gentil       au “le pinceau glisse sur sous l’occupation et je vois dans vos  jésus paien sunt morz, alquant derniers branches lianes ronces ainsi alfred… a ma mère, femme parmi       coude si j’avais de son dessiner les choses banales       le  improbable visage pendu a christiane quelque chose je ne saurais dire avec assez (josué avait  on peut passer une vie très saintes litanies les durand : une       le       les introibo ad altare des quatre archanges que jamais je n’aurais il pleut. j’ai vu la la terre a souvent tremblé quand nous rejoignons, en les plus terribles pour maguy giraud et       dans       soleil       sur je t’enlace gargouille  tu ne renonceras pas. f le feu m’a   le 10 décembre voici des œuvres qui, le la mort d’un oiseau.       enfant       allong la lecture de sainte halt sunt li pui e mult halt in the country ajout de fichiers sons dans on croit souvent que le but station 1 : judas les avenues de ce pays saluer d’abord les plus pure forme, belle muette, madame des forêts de     son et la peur, présente       s̵ rossignolet tu la       baie et tout avait marie-hélène c’est une sorte de « e ! malvais les grands pour jean gautheronle cosmos dernier vers aoi nos voix       object ….omme virginia par la (ma gorge est une allons fouiller ce triangle 1-nous sommes dehors. un nouvel espace est ouvert   pour théa et ses je découvre avant toi     les fleurs du au matin du  la lancinante le soleil n’est pas       midi   pour adèle et f le feu s’est chercher une sorte de montagnesde       st   dits de frères et me les doigts d’ombre de neige un jour, vous m’avez       &ccedi       et tu sculpter l’air :   saint paul trois antoine simon 22 un homme dans la rue se prend       "       je  la toile couvre les deux ce travail vous est pour andré       des conserves ! temps de pierres pas une année sans évoquer       maquis       la   (à       un il arriva que antoine simon 21 deuxième approche de madame chrysalide fileuse du bibelot au babilencore une dont les secrets… à quoi antoine simon 33 elle réalise des c’est pour moi le premier clers est li jurz et li vertige. une distance macles et roulis photo 4     m2 &nbs le 28 novembre, mise en ligne qu’est-ce qui est en pierre ciel antoine simon 31 macao grise    si tout au long je n’hésiterai li quens oger cuardise j’ai donné, au mois  tu vois im font chier pour frédéric madame, vous débusquez portrait. 1255 : merci à la toile de antoine simon 2 quand c’est le vent qui la chaude caresse de la bouche pleine de bulles       un j’ai donc des voiles de longs cheveux elle ose à peine les routes de ce pays sont on trouvera la video Éléments - ouverture d’une   3   

les dans le train premier       " très malheureux... si grant dol ai que ne tandis que dans la grande sept (forces cachées qui démodocos... Ça a bien un les dernières il n’est pire enfer que dix l’espace ouvert au a grant dulur tendrai puis       " rien n’est plus ardu beaucoup de merveilles li emperere s’est il y a tant de saints sur 1 au retour au moment il existe deux saints portant mais jamais on ne       ton et que vous dire des merle noir  pour       le tout en vérifiant     l’é  ce qui importe pour écoute, josué,       apr&eg pluies et bruines, après la lecture de  pour de il faut laisser venir madame   né le 7 dernier vers aoi et encore  dits libre de lever la tête non, björg, jamais si entêtanteeurydice       sabots même si vous avez laure et pétrarque comme huit c’est encore à clquez sur bribes en ligne a       entre de sorte que bientôt       bonhe a claude b.   comme giovanni rubino dit 1) la plupart de ces je dors d’un sommeil de     après recleimet deu mult l’une des dernières À max charvolen et dernier vers aoi sainte marie, Ç’avait été la       au dernier vers aoi       la 13) polynésie madame est une le lent déferlement dernier vers aoi régine robin, nous savons tous, ici, que d’ eurydice ou bien de edmond, sa grande cette machine entre mes je me souviens de le ciel est clair au travers antoine simon 32 grant est la plaigne e large villa arson, nice, du 17 1254 : naissance de       fourr& le nécessaire non rare moment de bonheur, la parol

Accueil > Personnalités > Simon A.

Simon A.

Antoine Simon, né en 1943 à Toulon.

Dans ces Bribes


0 | 10 | 20

info portfolio

Antoine Simon 2 Antoine Simon 3 Antoine Simon 5 Antoine Simon 6 Antoine Simon 7 Antoine Simon 9 Antoine Simon 10 Antoine Simon 11 Antoine Simon 12 ANTOINE SIMON 13 ANTOINE SIMON 14 ANTOINE SIMON 15 ANTOINE SIMON 16 ANTOINE SIMON 17 ANTOINE SIMON 18 ANTOINE SIMON 19 ANTOINE SIMON 20 ANTOINE SIMON 21 ANTOINE SIMON 22 ANTOINE SIMON 23 ANTOINE SIMON 24 ANTOINE SIMON 25 ANTOINE SIMON 26 ANTOINE SIMON 27 ANTOINE SIMON 28 ANTOINE SIMON 29 ANTOINE SIMON 30 Antoine Simon 31 Antoine Simon 32 ANTOINE SIMON 33
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette