BRIBES EN LIGNE
le nécessaire non immense est le théâtre et rêves de josué, la galerie chave qui la prédication faite aux barrières des octrois je désire un antoine simon 5 antoine simon 31       les étourneaux !       assis je t’ai admiré, pour le prochain basilic, (la la force du corps, dernier vers aoi ma voix n’est plus que     sur la la liberté de l’être si j’étais un écoute, josué, approche d’une la route de la soie, à pied, antoine simon 22 le numéro exceptionnel de "et bien, voilà..." dit violette cachéeton r.m.a toi le don des cris qui a la fin il ne resta que     de rigoles en   tout est toujours en    de femme liseuse     pluie du viallat © le château de         &n archipel shopping, la face aux bronzes de miodrag       grappe deux nouveauté, (elle entretenait dans le respect du cahier des le vieux qui nous serons toujours ces mon cher pétrarque, au labyrinthe des pleursils nous savons tous, ici, que (dans mon ventre pousse une À l’occasion de macles et roulis photo 3 epuisement de la salle, juste un mot pour annoncer dernier vers aoi pour robert l’homme est l’erbe del camp, ki douce est la terre aux yeux la chaude caresse de       ce je n’ai pas dit que le  avec « a la je ne saurais dire avec assez la danse de madame déchirée suite de l’instant criblé       une je ne sais pas si dans le train premier       embarq derniers c’est parfois un pays 0 false 21 18 dernier vers aoi carles respunt : ce 28 février 2002. granz fut li colps, li dux en       je avant dernier vers aoi pour martine, coline et laure livre grand format en trois       le clers est li jurz et li et que vous dire des le ciel de ce pays est tout       " ce qui fascine chez dernier vers aoi deux ajouts ces derniers comment entrer dans une       retour       les « 8° de antoine simon 32       nuage       d&eacu l’impossible il était question non v.- les amicales aventures du tout est prêt en moi pour mes pensées restent deuxième apparition sixième elle réalise des    tu sais carmelo arden quin est une voici des œuvres qui, le       la et ces       sur cinquième citationne   est-ce que essai de nécrologie,       mouett cet univers sans démodocos... Ça a bien un (en regardant un dessin de       " poème pour et nous n’avons rien la deuxième édition du l’existence n’est ne pas négocier ne alocco en patchworck ©  dernières mises une errance de prenez vos casseroles et       voyage …presque vingt ans plus       tourne       li quens oger cuardise je n’hésiterai mesdames, messieurs, veuillez la rencontre d’une  la lancinante       la       neige a propos d’une libre de lever la tête       va       &agrav et voici maintenant quelques l’éclair me dure, "tu sais ce que c’est sa langue se cabre devant le pas de pluie pour venir       object un verre de vin pour tacher ouverture d’une ses mains aussi étaient tout en vérifiant       " attelage ii est une œuvre     [1]  ecrire sur c’est une sorte de la fraîcheur et la  tu vois im font chier       il  née à       &agrav “dans le dessin dernier vers aoi "la musique, c’est le       un autre citation a dix sept ans, je ne savais       les       reine   (à mult est vassal carles de ouverture de l’espace bernard dejonghe... depuis Ç’avait été la avant propos la peinture est 1.- les rêves de il n’était qu’un seins isabelle boizard 2005       au       la pourquoi yves klein a-t-il de la le 23 février 1988, il je découvre avant toi « amis rollant, de c’est la chair pourtant       " se reprendre. creuser son "moi, esclave" a nous avancions en bas de l’appel tonitruant du       le il arriva que     nous d’ eurydice ou bien de petit matin frais. je te et te voici humanité       sur       rampan grant est la plaigne e large antoine simon 29 bribes en ligne a les plus vieilles tendresses ô mes envols il avait accepté       en       vu il en est des meurtrières. mais jamais on ne dans ce pays ma mère  pour le dernier jour       jardin il ne sait rien qui ne va À max charvolen et martin un trait gris sur la langues de plomba la il tente de déchiffrer, sainte marie,     surgi de proche en proche tous   nous sommes huit c’est encore à       descen l’évidence       neige un homme dans la rue se prend     vers le soir c’est la distance entre "je me tais. pour taire. antoine simon 20 dernier vers aoi très saintes litanies   ces notes on croit souvent que le but de mes deux mains carissimo ulisse,torna a la mort d’un oiseau. de pa(i)smeisuns en est venuz « e ! malvais (josué avait lentement deuxième approche de pour mon épouse nicole rare moment de bonheur, comme un préliminaire la franchement, pensait le chef,     " au matin du neuf j’implore en vain       dans quand c’est le vent qui    si tout au long       parfoi pour jean gautheronle cosmos pas même c’est pour moi le premier deuxième apparition de diaphane est le mot (ou ki mult est las, il se dort quatrième essai rares       enfant les installations souvent, madame dans l’ombre des il y a dans ce pays des voies je t’enfourche ma 7) porte-fenêtre antoine simon 18 siglent a fort e nagent e quel ennui, mortel pour depuis ce jour, le site       le le glacis de la mort dans les rêves de la si, il y a longtemps, les       la il semble possible elle disposait d’une quelques textes régine robin, quelque temps plus tard, de       longte de pareïs li seit la       le       chaque josué avait un rythme sept (forces cachées qui ce texte se présente effleurer le ciel du bout des quand sur vos visages les toujours les lettres :       au f j’ai voulu me pencher station 7 : as-tu vu judas se   au milieu de pour julius baltazar 1 le 1254 : naissance de  “comment c’est extrêmement madame est une reprise du site avec la       coude mougins. décembre Éléments - pour mes enfants laure et rm : d’accord sur antoine simon 14 comme ce mur blanc       deux j’ai longtemps f tous les feux se sont       arauca chercher une sorte de le plus insupportable chez raphaël       allong       au je me souviens de peinture de rimes. le texte       bruyan       l̵ troisième essai antoine simon 15 station 5 : comment       pav&ea ce texte m’a été macles et roulis photo 6 je rêve aux gorges je suis dernier vers aoi la fonction, (vois-tu, sancho, je suis ce qui fait tableau : ce un titre : il infuse sa merci à la toile de   le 10 décembre       &agrav       & si grant dol ai que ne d’un côté 1 au retour au moment agnus dei qui tollis peccata printemps breton, printemps dont les secrets… à quoi rien n’est plus ardu s’ouvre la tout le problème madame chrysalide fileuse lorsqu’on connaît une       soleil     à chaises, tables, verres,       la       fleure ce jour-là il lui   et tout avait faisant dialoguer spectacle de josué dit antoine simon 23 dernier vers aoi pour egidio fiorin des mots les dieux s’effacent 1) notre-dame au mur violet a toi le don des cris qui la tentation du survol, à antoine simon 21  marcel migozzi vient de quel étonnant       six f le feu s’est     l’é vous avez antoine simon 24 ce pays que je dis est comme c’est       dans       le errer est notre lot, madame, dimanche 18 avril 2010 nous nous avons affaire à de pour macao grise  “s’ouvre je sais, un monde se c’est ici, me le galop du poème me   d’un coté, pour jacky coville guetteurs de profondes glaouis non, björg, dans l’innocence des ce qui importe pour       gentil la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Gérard, Anne

Gérard, Anne

Dernier ajout : 10 août 2009.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette