BRIBES EN LIGNE
je meurs de soif nos voix dernier vers aoi a la libération, les ce qui importe pour       l̵ je n’hésiterai       aux des conserves !  le "musée à cri et à il y a des objets qui ont la il en est des meurtrières. dieu faisait silence, mais beaucoup de merveilles quant carles oït la À perte de vue, la houle des madame est la reine des  “ne pas       le cet univers sans la route de la soie, à pied,       va lorsque martine orsoni pour jean gautheronle cosmos ki mult est las, il se dort thème principal : pour michèle onzième temps de pierres dans la       dans       au "je me tais. pour taire. vedo la luna vedo le ce qu’un paysage peut nice, le 8 octobre "la musique, c’est le       descen   au milieu de       bruyan marché ou souk ou pour helmut epuisement de la salle, mon travail est une toi, mésange à toulon, samedi 9       nuage       l̵ f dans le sourd chatoiement histoire de signes . seul dans la rue je ris la f le feu s’est       la       entre dernier vers aoi       sous la cité de la musique les étourneaux ! rossignolet tu la       entre dorothée vint au monde fin première pour ma il n’y a pas de plus quand sur vos visages les il ne reste plus que le  ce mois ci : sub troisième essai et dernier vers que mort carissimo ulisse,torna a un titre : il infuse sa tout en vérifiant bernard dejonghe... depuis certains soirs, quand je démodocos... Ça a bien un le franchissement des j’aime chez pierre pour mon épouse nicole le 15 mai, à aux george(s) (s est la       enfant       dans       je me pure forme, belle muette, les oiseaux s’ouvrent leonardo rosa vous deux, c’est joie et sept (forces cachées qui le bulletin de "bribes       dans guetter cette chose quelque chose  mise en ligne du texte le plus insupportable chez n’ayant pas de sorte que bientôt   tout est toujours en chaque jour est un appel, une petit matin frais. je te       dans pour jean-marie simon et sa langues de plomba la       une quatre si la mer s’est       la       ...mai  hier, 17 "moi, esclave" a   voici donc la mougins. décembre et je vois dans vos bal kanique c’est       soleil le lent tricotage du paysage       je la deuxième édition du iv.- du livre d’artiste j’écoute vos troisième essai réponse de michel reflets et echosla salle reprise du site avec la nous dirons donc       sur dernier vers aoi   un tunnel sans fin et, à       gentil       un dernier vers aoi pour maguy giraud et travail de tissage, dans dont les secrets… à quoi j’ai donné, au mois tout mon petit univers en   un vendredi c’est extrêmement ce texte m’a été tu le saiset je le vois deuxième sur la toile de renoir, les il avait accepté premier vers aoi dernier li emperere s’est dans les horizons de boue, de       que       m̵ avant dernier vers aoi premier essai c’est       mouans sartoux. traverse de un besoin de couper comme de antoine simon 14 mult ben i fierent franceis e la danse de antoine simon 21 c’est le grand     tout autour l’heure de la pour martine station 1 : judas       l̵ je t’enlace gargouille       alla prenez vos casseroles et antoine simon 17   saint paul trois on préparait voile de nuità la sixième tout en travaillant sur les etudiant à 1 au retour au moment toute une faune timide veille     son     double nouvelles mises en les amants se pour andré des voiles de longs cheveux madame, vous débusquez       rampan les dieux s’effacent  il est des objets sur antoine simon 28 le recueil de textes pour martine, coline et laure rimbaud a donc       p&eacu       le et…  dits de tes chaussures au bas de bernadette griot vient de accorde ton désir à ta grande lune pourpre dont les et il parlait ainsi dans la mais jamais on ne       fleure karles se dort cum hume couleur qui ne masque pas o tendresses ô mes       dans antoine simon 9  de la trajectoire de ce  tu vois im font chier (josué avait lentement on a cru à       sur madame est toute à propos “la cliquetis obscène des ne pas négocier ne montagnesde on cheval jamais si entêtanteeurydice ma voix n’est plus que 1) notre-dame au mur violet    nous antoine simon 32 l’impression la plus       banlie       " dans un coin de nice,       pass&e elle ose à peine       sabots envoi du bulletin de bribes et ma foi, mise en ligne d’un (ma gorge est une     chambre f le feu s’est     "  de même que les j’ai relu daniel biga,       crabe- l’impossible percey priest lakesur les macao grise il faut aller voir   d’un coté, dix l’espace ouvert au seins isabelle boizard 2005  c’était comme un préliminaire la rêve, cauchemar, clers est li jurz et li  référencem pour le prochain basilic, (la si grant dol ai que ne comme une suite de a dix sept ans, je ne savais je rêve aux gorges une fois entré dans la   se mise en ligne  l’exposition    ces sec erv vre ile les enseignants : comme c’est f le feu est venu,ardeur des i.- avaler l’art par       sur pour gilbert a grant dulur tendrai puis macles et roulis photo normalement, la rubrique deux mille ans nous       &agrav       en     pluie du nous avancions en bas de face aux bronzes de miodrag  epître aux antoine simon 2 de proche en proche tous monde imaginal, antoine simon 26       jardin à je serai toujours attentif à giovanni rubino dit pour nicolas lavarenne ma trois tentatives desesperees       les mesdames, messieurs, veuillez dernier vers aoi je suis occupé ces       un     m2 &nbs v.- les amicales aventures du c’est la chair pourtant que reste-t-il de la la poésie, à la m1       poème pour comment entrer dans une       au l’homme est   le texte suivant a       pass&e       quinze       nuage a supposer quece monde tienne equitable un besoin sonnerait le lent déferlement glaciation entre af : j’entends antoine simon 25 quand les eaux et les terres     l’é vous dites : "un dans l’innocence des   marcel       la elle disposait d’une       sur  un livre écrit    7 artistes et 1 une autre approche de bel équilibre et sa tu le sais bien. luc ne le corps encaisse comme il tout est prêt en moi pour gardien de phare à vie, au       glouss entr’els nen at ne pui voici des œuvres qui, le rm : nous sommes en nous savons tous, ici, que martin miguel art et il ne sait rien qui ne va   nous sommes buttati ! guarda&nbs il en est des noms comme du je n’ai pas dit que le j’oublie souvent et  “s’ouvre       le       sur le la chaude caresse de       pourqu  le livre, avec dernier vers aoi max charvolen, martin miguel       &n d’un bout à       " ne faut-il pas vivre comme       les li quens oger cuardise saluer d’abord les plus       cette autres litanies du saint nom violette cachéeton     hélas, suite de       chaque il tente de déchiffrer, 1- c’est dans   le 10 décembre ainsi fut pétrarque dans     à il est le jongleur de lui que d’heures l’illusion d’une pour daniel farioli poussant     quand la fraîcheur et la descendre à pigalle, se assise par accroc au bord de clquez sur références : xavier le soleil n’est pas    regardant des voix percent, racontent dans ce pays ma mère nu(e), comme son nom et tout avait le galop du poème me       fleur là, c’est le sable et josué avait un rythme ce 28 février 2002. antoine simon 33 pour raphaël       assis ouverture d’une antoine simon 29 toujours les lettres :       la pie ce pays que je dis est       à r.m.a toi le don des cris qui diaphane est le mot (ou le passé n’est la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Boulanger, Pascal

Boulanger, Pascal

Dernier ajout : 25 octobre 2009.


Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette