BRIBES EN LIGNE
j’arrivais dans les antoine simon 20 antoine simon 28    regardant et te voici humanité     pourquoi antoine simon 18 carissimo ulisse,torna a et nous n’avons rien avez-vous vu  “... parler une ensevelie de silence, la fraîcheur et la le lent déferlement j’entends sonner les sables mes parolesvous 1-nous sommes dehors. après la lecture de     m2 &nbs antoine simon 12 à propos des grands   pour adèle et le ciel de ce pays est tout derniers vers sun destre       glouss dans la caverne primordiale tes chaussures au bas de pour andré nice, le 18 novembre 2004    en autre citation"voui antoine simon 10 (ô fleur de courge...     son  dans le livre, le       un six de l’espace urbain,       " "tu sais ce que c’est la chaude caresse de       le voici des œuvres qui, le     [1]   il y a le dernier vers aoi les dernières tu le saiset je le vois 13) polynésie pour m.b. quand je me heurte ouverture d’une       devant tendresse du mondesi peu de la vie est dans la vie. se     oued coulant       &agrav « e ! malvais troisième essai et toujours les lettres :     ton temps de pierres station 4 : judas        je n’ai pas dit que le quand il voit s’ouvrir,       allong rita est trois fois humble. d’abord l’échange des   si vous souhaitez       je me       &n exode, 16, 1-5 toute   nous sommes dernier vers que mort dernier vers aoi dernier vers aoi       au À peine jetés dans le       l̵ nouvelles mises en vedo la luna vedo le f le feu m’a bernadette griot vient de antoine simon 25 poème pour antoine simon 31 macles et roulis photo 1 légendes de michel pour daniel farioli poussant il ne s’agit pas de rare moment de bonheur, dans l’innocence des l’heure de la le grand combat : pour gilbert normal 0 21 false fal  martin miguel vient    il je ne peins pas avec quoi, branches lianes ronces le 23 février 1988, il dernier vers aoi f les rêves de  de la trajectoire de ce mi viene in mentemi se reprendre. creuser son       soleil jusqu’à il y a dix l’espace ouvert au       su le 26 août 1887, depuis clers fut li jurz e li  les trois ensembles       à villa arson, nice, du 17 nice, le 30 juin 2000 pour raphaël jamais je n’aurais "la musique, c’est le dorothée vint au monde  l’écriture leonardo rosa li emperere par sa grant les routes de ce pays sont     cet arbre que       fourmi une il faut dire les quel ennui, mortel pour attelage ii est une œuvre la terre nous juste un mot pour annoncer       é je n’hésiterai       s̵ madame, c’est notre la liberté de l’être quatrième essai de de pareïs li seit la la deuxième édition du ço dist li reis :   3   

les les durand : une j’ai travaillé il en est des meurtrières. ma mémoire ne peut me       le le pendu eurydice toujours nue à c’est une sorte de madame est toute quelque temps plus tard, de clers est li jurz et li       m̵ 10 vers la laisse ccxxxii dernier vers aoi j’aime chez pierre       la       juin vous n’avez al matin, quant primes pert si tu es étudiant en   le 10 décembre "si elle est    si tout au long  tu vois im font chier tendresses ô mes envols       la marie-hélène comme c’est madame déchirée       fleur       et tu pour le prochain basilic, (la quand vous serez tout 5) triptyque marocain       nuage     le cygne sur la bouche pure souffrance bel équilibre et sa je serai toujours attentif à       voyage faisant dialoguer dans les carnets       sur f les feux m’ont       que douce est la terre aux yeux merci au printemps des titrer "claude viallat,       les me       ce essai de nécrologie, 1254 : naissance de a grant dulur tendrai puis prenez vos casseroles et j’ai ajouté les textes mis en ligne il n’est pire enfer que       0 false 21 18       ( poussées par les vagues pour julius baltazar 1 le i en voyant la masse aux       reine là, c’est le sable et       d&eacu ce qui aide à pénétrer le le 2 juillet deuxième macles et roulis photo 3       pour  le "musée réponse de michel ce n’est pas aux choses    courant ainsi fut pétrarque dans dans le monde de cette       fourr& chaque automne les j’ai perdu mon diaphane est le marché ou souk ou dernier vers aoi 1 la confusion des dernier vers aoi       la i mes doigts se sont ouverts       m&eacu saluer d’abord les plus pour andrée samuelchapitre 16, versets 1       l̵ un titre : il infuse sa les enseignants : ici, les choses les plus dernier vers aoi (la numérotation des deuxième apparition de       &agrav au labyrinthe des pleursils c’est la chair pourtant       " genre des motsmauvais genre       karles se dort cum hume démodocos... Ça a bien un       en pas de pluie pour venir cet article est paru À l’occasion de torna a sorrento ulisse torna spectacle de josué dit a la libération, les mon cher pétrarque, mais non, mais non, tu merci à marc alpozzo du bibelot au babilencore une pour angelo les grands carles li reis en ad prise sa       au je me souviens de la littérature de j’oublie souvent et présentation du         or napolì napolì je t’ai admiré, pour martin "moi, esclave" a       qui pour jacky coville guetteurs le franchissement des sauvage et fuyant comme       descen sixième gardien de phare à vie, au dernier vers aoi       dans pas une année sans évoquer giovanni rubino dit la mastication des c’est le grand       force       l̵ ce jour-là il lui certains soirs, quand je n’ayant pas       "  “la signification pierre ciel ma voix n’est plus que   la production  mise en ligne du texte ils s’étaient preambule – ut pictura attendre. mot terrible. madame aux rumeurs       bonhe de mes deux mains la communication est ainsi va le travail de qui deux ce travail vous est si, il y a longtemps, les     chambre tandis que dans la grande pour martine deux mille ans nous à bernadette f le feu s’est je suis       o de la (dans mon ventre pousse une c’est la distance entre vi.- les amicales aventures       en un la fonction, c’est ici, me halt sunt li pui e mult halt       m̵       pass&e tant pis pour eux.       dans antoine simon 30 nous viendrons nous masser l’instant criblé carles respunt : le plus insupportable chez       enfant depuis le 20 juillet, bribes la brume. nuages  “ne pas deuxième essai       & grande lune pourpre dont les  “s’ouvre ki mult est las, il se dort       au les étourneaux !  les éditions de     extraire de profondes glaouis sur la toile de renoir, les ce qu’un paysage peut outre la poursuite de la mise envoi du bulletin de bribes au commencement était martin miguel art et deuxième essai le iloec endreit remeint li os quando me ne so itu pe la pureté de la survie. nul au matin du       coude       rampan dernier vers aoi encore une citation“tu l’éclair me dure, première li emperere s’est portrait. 1255 :       ( elle disposait d’une (À l’église l’art n’existe il ne reste plus que le       une       &ccedi     nous       ce     les provisions j’ai en réserve a l’aube des apaches, pour michèle gazier 1) ouverture de l’espace mesdames, messieurs, veuillez sept (forces cachées qui je meurs de soif cinq madame aux yeux       dans       midi toutes sortes de papiers, sur avec marc, nous avons       dans avant propos la peinture est antoine simon 21       et   six formes de la la parol

Accueil > Personnalités > Dobzynski

Dobzynski

Charles Dobzynski est né en 1929 à Varsovie.

On trouvera des informations sur son oeuvre sur wikipedia ainsi que sur le site du Printemps des poètes.

Et dans ces Bribes :


  • Fable

    Clefs : poésie , Dobzynski
    Si tu es étudiant en Chine tu seras tué au printemps troué par les chars. Si tu es Palestinien tu seras tué dans un entonnoir de Gaza. Si tu es Juif tu seras tué par un malfrat qui te croit (...)
  • Un jour, vous m’avez reproché

    Clefs : poésie , Dobzynski
    Un jour, vous m’avez reproché d’avoir écrit un poème qui vous était dédié à toutes les deux. Vous m’avez fait comprendre que vous étiez très différentes…Comment ne pas vous croire ? Quand nous sommes (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette