BRIBES EN LIGNE
merci à la toile de    seule au temps de cendre de deuil de de soie les draps, de soie dernier vers aoi j’ai longtemps outre la poursuite de la mise  la lancinante vous avez gardien de phare à vie, au madame chrysalide fileuse       le lent tricotage du paysage 0 false 21 18 essai de nécrologie, j’écoute vos  le livre, avec       m&eacu   pour olivier …presque vingt ans plus janvier 2002 .traverse       force 1254 : naissance de douce est la terre aux yeux       dans     &nbs merci au printemps des percey priest lakesur les m1             soleil pour mireille et philippe macles et roulis photo 4 on croit souvent que le but il ne reste plus que le les premières un temps hors du       cette   d’un coté, quand les mots  il est des objets sur pas facile d’ajuster le mille fardeaux, mille ce n’est pas aux choses       nuage pour daniel farioli poussant leonardo rosa quai des chargeurs de de prime abord, il rare moment de bonheur, pierre ciel dernier vers aoi douze (se fait terre se     un mois sans portrait. 1255 :       sur       pass&e       fourr& pas sur coussin d’air mais       le (de)lecta lucta         dans et…  dits de le bulletin de "bribes À peine jetés dans le marie-hélène       sur       un et voici maintenant quelques "je me tais. pour taire.     longtemps sur dernier vers aoi je rêve aux gorges       mouett j’ai relu daniel biga, toulon, samedi 9 le recueil de textes       en un mise en ligne d’un première voile de nuità la références : xavier sixième ils sortent       vaches quatrième essai de deux ajouts ces derniers f toutes mes       st c’est une sorte de       " l’art c’est la la vie humble chez les nous viendrons nous masser     rien j’entends sonner les 7) porte-fenêtre sables mes parolesvous dans le respect du cahier des avant dernier vers aoi       &agrav pour maxime godard 1 haute noble folie de josué, la fraîcheur et la       voyage       &agrav neuf j’implore en vain les amants se       grappe branches lianes ronces (josué avait dernier vers aoi écrirecomme on se  tous ces chardonnerets deuxième     vers le soir premier vers aoi dernier equitable un besoin sonnerait la mort, l’ultime port, un homme dans la rue se prend  epître aux arbre épanoui au ciel pour mes enfants laure et       le juste un ici, les choses les plus c’est la chair pourtant légendes de michel dernier vers aoi       suite de le corps encaisse comme il histoire de signes .       parfoi       la pie  “ne pas       dans torna a sorrento ulisse torna vos estes proz e vostre station 5 : comment 0 false 21 18     le  les trois ensembles dans les carnets on préparait d’ eurydice ou bien de la pureté de la survie. nul c’est le grand     de rigoles en le grand combat : Ç’avait été la dernier vers aoi ki mult est las, il se dort pour ma attendre. mot terrible. depuis ce jour, le site       la la fonction, nouvelles mises en si elle est belle ? je le texte qui suit est, bien à pour andré n’ayant pas art jonction semble enfin temps où le sang se       l̵ able comme capable de donner l’éclair me dure, diaphane est le mot (ou le samedi 26 mars, à 15 ce jour-là il lui quelque chose sous l’occupation a la libération, les  pour de sur la toile de renoir, les dernier vers aoi       &n autre citation"voui tout le problème       l̵ ...et poème pour régine robin, je déambule et suis       sur ne faut-il pas vivre comme il y a dans ce pays des voies       le   maille 1 :que il était question non epuisement de la salle, antoine simon 15 Éléments - et si tu dois apprendre à       la dernier vers aoi madame, vous débusquez     sur la les durand : une granz est li calz, si se ecrire sur « 8° de je dors d’un sommeil de tendresse du mondesi peu de   voici donc la rien n’est plus ardu le passé n’est paysage de ta tombe  et les textes mis en ligne f les marques de la mort sur li emperere par sa grant premier essai c’est       quand       crabe- quatrième essai de spectacle de josué dit mes pensées restent voici des œuvres qui, le     " dernier vers aoi je m’étonne toujours de la  les œuvres de iv.- du livre d’artiste cinquième citationne dans l’effilé de quatrième essai rares le lourd travail des meules dernier vers aoi exacerbé d’air ce qui fait tableau : ce rêves de josué, merci à marc alpozzo  improbable visage pendu       au seul dans la rue je ris la du bibelot au babilencore une "tu sais ce que c’est       bruyan entr’els nen at ne pui antoine simon 12 passet li jurz, la noit est   on n’est il aurait voulu être mesdames, messieurs, veuillez  ce qui importe pour dernier vers aoi se reprendre. creuser son quel ennui, mortel pour patrick joquel vient de pour martin pour ainsi fut pétrarque dans de pa(i)smeisuns en est venuz rêve, cauchemar,   je n’ai jamais au seuil de l’atelier troisième essai madame, c’est notre et combien       deux pour michèle un soir à paris au f dans le sourd chatoiement maintenant il connaît le antoine simon 22 antoine simon 25  née à       devant c’est seulement au antoine simon 14       grimpa les enseignants : toutes ces pages de nos a christiane       pav&ea  l’écriture li quens oger cuardise bal kanique c’est nice, le 30 juin 2000 bernadette griot vient de du fond des cours et des me       l̵ sa langue se cabre devant le les dieux s’effacent       &ccedi a propos d’une beaucoup de merveilles il en est des noms comme du pour marcel assise par accroc au bord de a dix sept ans, je ne savais  jésus  si, du nouveau ouverture d’une  pour jean le tu le saiset je le vois le lent déferlement granz fut li colps, li dux en pour michèle gazier 1 l’attente, le fruit g. duchêne, écriture le la réserve des bribes des conserves ! certains soirs, quand je 0 false 21 18 f qu’il vienne, le feu dernier vers s’il       fleur   entrons jamais si entêtanteeurydice     extraire c’était une       que pour jean gautheronle cosmos pour martine, coline et laure ils avaient si longtemps, si siglent a fort e nagent e il n’était qu’un ils s’étaient madame est la reine des coupé en deux quand la mort d’un oiseau. poème pour antoine simon 23       sur le au matin du j’aime chez pierre s’égarer on tous feux éteints. des clere est la noit e la je découvre avant toi pour martine       coude onzième on peut croire que martine  avec « a la merle noir  pour printemps breton, printemps antoine simon 9 je sais, un monde se (josué avait lentement nos voix   dans ce périlleux       magnol approche d’une       dans ce qui importe pour livre grand format en trois de toutes les sors de mon territoire. fais al matin, quant primes pert       sur la chaude caresse de   marcel       &agrav deux ce travail vous est antoine simon 26 raphaël tout à fleur d’eaula danse si j’étais un est-ce parce que, petit, on       les autres litanies du saint nom apaches : tes chaussures au bas de attelage ii est une œuvre on a cru à je t’ai admiré,       pass&e l’existence n’est  les éditions de elle réalise des pour maguy giraud et  de la trajectoire de ce       &eacut dernier vers aoi   en grec, morías dernier vers aoi la liberté de l’être dernier vers aoi face aux bronzes de miodrag trois (mon souffle au matin       bien     pourquoi dans les horizons de boue, de     m2 &nbs d’un côté       apr&eg la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Dobzynski, Charles

Dobzynski, Charles

Dernier ajout : 21 septembre 2009.

Les 3 derniers textes : Fable .

Les 3 textes les plus lus : Fable .


  • Fable

    Clefs : poésie , Dobzynski
    Si tu es étudiant en Chine tu seras tué au printemps troué par les chars. Si tu es Palestinien tu seras tué dans un entonnoir de Gaza. Si tu es Juif tu seras tué par un malfrat qui te croit (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette