BRIBES EN LIGNE
À max charvolen et martin f le feu s’est où l’on revient la vie est dans la vie. se À peine jetés dans le outre la poursuite de la mise pas de pluie pour venir il y a tant de saints sur dernier vers aoi   pour le prochain deux ajouts ces derniers pour jean gautheronle cosmos       &ccedi ajout de fichiers sons dans charogne sur le seuilce qui     hélas, si tu es étudiant en apaches : rimbaud a donc j’ai donc pluies et bruines, rossignolet tu la onze sous les cercles       le des quatre archanges que le passé n’est     ton       le approche d’une nécrologie madame, c’est notre 1.- les rêves de iloec endreit remeint li os clere est la noit e la de l’autre ce paysage que tu contemplais 1257 cleimet sa culpe, si macles et roulis photo 1  hier, 17 À la loupe, il observa "pour tes       l̵       le "je me tais. pour taire.  “comment   que signifie deuxième apparition     à preambule – ut pictura       dans     de rigoles en s’ouvre la la route de la soie, à pied, le pendu       dans g. duchêne, écriture le       chaque comme ce mur blanc bien sûrla   tout est toujours en la fraîcheur et la       entre antoine simon 16 mult est vassal carles de mougins. décembre       je jamais je n’aurais       m̵ comme c’est et…  dits de vi.- les amicales aventures pour julius baltazar 1 le dans les écroulements je t’enlace gargouille       &n dernier vers aoi dernier vers aoi       sur quand il voit s’ouvrir,   l’oeuvre vit son la musique est le parfum de madame est la reine des À l’occasion de et ma foi,    au balcon vous dites : "un le lent tricotage du paysage       marche dernier vers aoi     dans la ruela       cerisi agnus dei qui tollis peccata station 3 encore il parle la rencontre d’une       les il s’appelait en ceste tere ad estet ja nous savons tous, ici, que j’ai parlé station 7 : as-tu vu judas se       la       dans   adagio   je quatrième essai de   voici donc la nice, le 18 novembre 2004 petites proses sur terre       object elle disposait d’une toutefois je m’estimais pour andré je déambule et suis je n’ai pas dit que le       descen pour marcel il pleut. j’ai vu la quatrième essai rares c’est le grand       &agrav ma voix n’est plus que béatrice machet vient de bribes en ligne a ce texte se présente cet univers sans dernier vers aoi " je suis un écorché vif. jamais si entêtanteeurydice difficile alliage de il n’y a pas de plus un homme dans la rue se prend ainsi alfred… station 4 : judas  j’ai longtemps       aux antoine simon 22 f le feu m’a       &agrav   (à   ces notes et il parlait ainsi dans la       &n  l’exposition  sous l’occupation       embarq  ce qui importe pour  référencem avec marc, nous avons je ne saurais dire avec assez       le la brume. nuages il existe au moins deux       voyage       é la tentation du survol, à les lettres ou les chiffres à propos des grands on dit qu’agathe deuxième suite       sous le vieux qui samuelchapitre 16, versets 1       crabe- présentation du générations dimanche 18 avril 2010 nous l’art c’est la       pour printemps breton, printemps travail de tissage, dans "ces deux là se tout en travaillant sur les dans l’innocence des si, il y a longtemps, les ce monde est semé une autre approche de la lecture de sainte       nuage prenez vos casseroles et dix l’espace ouvert au nous avancions en bas de pour lee le coquillage contre l’homme est je m’étonne toujours de la       pav&ea     les fleurs du autre petite voix le "patriote",    il     vers le soir toutes sortes de papiers, sur quel ennui, mortel pour quand vous serez tout ainsi va le travail de qui antoine simon 13 sequence 6   le art jonction semble enfin   pour adèle et d’abord l’échange des c’est la distance entre et voici maintenant quelques       apr&eg percey priest lakesur les       montag et si au premier jour il les amants se bel équilibre et sa       l̵ dernier vers s’il mais jamais on ne première tout mon petit univers en       sur       st toi, mésange à       sur quatrième essai de et combien       sur       devant       le pour jean marie  au travers de toi je les grands dernier vers aoi certains soirs, quand je derniers vers sun destre ma voix n’est plus que vous deux, c’est joie et les petites fleurs des les installations souvent, à cri et à au programme des actions sixième       les le samedi 26 mars, à 15 sept (forces cachées qui iv.- du livre d’artiste dire que le livre est une a l’aube des apaches, l’impression la plus station 1 : judas     [1]  dans le pain brisé son abstraction voir figuration "moi, esclave" a       dans zacinto dove giacque il mio je n’hésiterai diaphane est le a ma mère, femme parmi s’égarer on mesdames, messieurs, veuillez       quand siglent a fort e nagent e madame aux rumeurs passent .x. portes, couleur qui ne masque pas les étourneaux ! de sorte que bientôt accoucher baragouiner reflets et echosla salle mult ben i fierent franceis e mouans sartoux. traverse de a claude b.   comme nos voix quai des chargeurs de       une pour egidio fiorin des mots     surgi branches lianes ronces religion de josué il quand sur vos visages les       fourr& antoine simon 31  marcel migozzi vient de     les provisions   un la gaucherie à vivre, d’ eurydice ou bien de frères et  l’écriture 1) la plupart de ces josué avait un rythme chaque automne les le 2 juillet     chambre moi cocon moi momie fuseau pour vertige. une distance huit c’est encore à comme un préliminaire la       bruyan   jn 2,1-12 : l’attente, le fruit       ( macles et roulis photo 7 non, björg,     quand j’ai perdu mon pour le prochain basilic, (la   pour olivier on trouvera la video       le carles respunt :  les premières       deux       " dans l’effilé de il semble possible ouverture d’une je t’enfourche ma six de l’espace urbain, pour helmut "nice, nouvel éloge de la j’ai en réserve dernier vers aoi macles et roulis photo etudiant à moisissures mousses lichens  pour de ….omme virginia par la       &agrav soudain un blanc fauche le vedo la luna vedo le un besoin de couper comme de les routes de ce pays sont   un vendredi madame est une torche. elle       en       la       un       une lu le choeur des femmes de     sur la bernard dejonghe... depuis       deux       "       au un jour, vous m’avez « e ! malvais   1) cette ici. les oiseaux y ont fait   ces sec erv vre ile rêve, cauchemar, si elle est belle ? je j’arrivais dans les merci au printemps des sables mes parolesvous       l̵ antoine simon 33 les avenues de ce pays     double antoine simon 21 dont les secrets… à quoi     pluie du (en regardant un dessin de l’ami michel des quatre archanges que vous avez       la attention beau epuisement de la salle, madame est une   en grec, morías il y a des objets qui ont la  au mois de mars, 1166 je reviens sur des patrick joquel vient de faisant dialoguer       un af : j’entends au lecteur voici le premier histoire de signes .       "       jonath décembre 2001. cet article est paru dans le         or la deuxième édition du juste un mot pour annoncer       je me paysage de ta tombe  et la bouche pleine de bulles madame dans l’ombre des antoine simon 27 la liberté de l’être     au couchant si j’étais un je sais, un monde se me 0 false 21 18 la parol

Accueil > Au rendez-vous des amis... > Dobzynski, Charles

Dobzynski, Charles

Dernier ajout : 21 septembre 2009.

Les 3 derniers textes : Fable .

Les 3 textes les plus lus : Fable .


  • Fable

    Clefs : poésie , Dobzynski
    Si tu es étudiant en Chine tu seras tué au printemps troué par les chars. Si tu es Palestinien tu seras tué dans un entonnoir de Gaza. Si tu es Juif tu seras tué par un malfrat qui te croit (...)
Clefs
Approches des oeuvres :
Artistes :
Carnets :
Date de publication :
Domaines artistiques :
Ecrivains, poètes, musiciens :
Evénements :
Genres littéraires :
Lieux :
Publications :
Rédacteurs du site :
Sujets et problèmes :
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette